Edition du 16-02-2019

Statitec pilote les essais cliniques du projet européen PhagoBurn

Publié le mercredi 27 novembre 2013

Statitec, CRO française spécialisée sur les études cliniques et épidémiologiques, poursuit son développement et revient sur son projet-phare 2013 : PhagoBurn, un projet européen visant à démontrer l’intérêt de la phagothérapie dans le traitement des infections bactériennes résistantes.

PhagoBurn vise à évaluer l’intérêt de la phagothérapie dans le traitement des infections résistantes notamment chez les grands brûlés. En effet, les phages sont des prédateurs naturels qui détruisent les bactéries (Escherichia coli et Pseudomonas aeruginosa en particulier) et leur intérêt dans le traitement des infections bactériennes a été découvert et exploité peu après la 1ere Guerre Mondiale.

Statitec est en charge de l’organisation des essais cliniques, du management des données et de l’analyse statistique du projet européen PhagoBurn, financé dans le cadre du 7e PCRDT et dont l’ambition est de développer une nouvelle approche thérapeutique des infections microbiennes résistantes.

Quelques mois après le « kick-off » du projet en juin 2013, Christine Cotton, fondatrice et dirigeante de Statitec, revient sur les milestones et les enjeux principaux, stratégiques et de santé publique, de ce programme ambitieux : « Statitec est très fière de participer à ce projet qui permettra de valider l’approche de la « phagothérapie » ou thérapie par les phages, dans les infections bactériennes notamment hospitalières. La validation du plan d’étude est actuellement en cours auprès de la EMA (European Medicines Agency) et nous espérons démarrer l’inclusion des premiers patients durant l’année 2014 »

Soutenu par l’Union Européenne dans le cadre du 7e PCRD (Programme FP7 – Health), PhagoBurn est un projet collaboratif, coordonné par le Ministère de la Défense français, qui réunit une douzaine de partenaires de 3 pays (France, Belgique, Suisse). Lancé le 1er juin 2013, le projet se déroulera sur 27 mois et est doté d’un budget total de près de 5 M€, dont 3.8 M€ de financement européen, avec des résultats attendus pour septembre 2015.

Statitec est en charge, en collaboration avec Pherecydes Pharma, une biotech française qui travaille sur les technologies de phagothérapie, de l’organisation des essais cliniques, du management des données et de l’analyse statistique. Le premier essai clinique devrait débuter début 2014 et inclura 250 patients, suivis notamment à l’Hôpital Militaire de Percy, au Queen Astrid Military Hospital de Belgique et au Lausanne Burn Reference Centre. Pour Statitec, la gestion de cet essai clinique d’envergure mobilisera 6 à 7 personnes sur la durée du projet et représente à la fois un challenge logistique et technique d’envergure mais aussi une reconnaissance de la part de la communauté scientifique et médicale européenne.

« Alors que nous sommes actuellement très spécialisés sur l’oncologie et l’immunologie, ce projet consolide notre expertise dans le monde de l’infectiologie. Il s’agit pour nous d’un projet à haute valeur ajoutée, qui permet également d’accroitre notre rayonnement et notre positionnement internationaux. Nous avons hâte d’avancer sur ce projet enthousiasmant de par les acteurs de qualité et de référence qui en sont partenaires et qui, de plus, répond à des besoins médicaux non satisfaits et à un enjeu majeur de santé » se réjouit Christine Cotton.

Source : Statitec








MyPharma Editions

Lysogene : 1er patient traité dans l’essai de phase 2/3 évaluant une thérapie génique pour la mucopolysaccharidose de type IIIA

Publié le 15 février 2019

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), et Sarepta Therapeutics, , société leader dans la médecine de précision génétique pour les maladies rares, ont annoncé le traitement du premier patient dans l’étude clinique internationale de Phase 2/3 (AAVance), évaluant LYS-SAF302, une thérapie génique pour la mucopolysaccharidose de type IIIA (MPS IIIA).

Dominique Pon et Laura Létourneau en charge de la transformation numérique en santé

Publié le 14 février 2019
Dominique Pon et Laura Létourneau en charge de la transformation numérique en santé

A l’occasion du premier comité de suivi de Ma Santé 2022 à la fin de l’année 2018, Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a nommé Dominique Pon responsable stratégique et Laura Létourneau déléguée opérationnelle d’une task force

Onxeo : cinq études précliniques démontrant le profil unique d’AsiDNA™ présentées au congrès 2019 de l’AACR

Publié le 14 février 2019
Onxeo : cinq études précliniques démontrant le profil unique d’AsiDNA™ présentées au congrès 2019 de l’AACR

Onxeo a annoncé la présentation des résultats de cinq études précliniques démontrant le profil différencié d’AsiDNA™, inhibiteur first-in-class de la réponse aux dommages de l’ADN, renforçant son potentiel en clinique et mettant en évidence son mécanisme d’action unique, lors du prochain Congrès annuel de l’AACR (American Association for Cancer Research), qui se tiendra du 29 mars au 3 avril 2019 à Atlanta (Géorgie), États-Unis.

WeHealth by Servier et le MIT signent un partenariat dans la santé connectée à domicile

Publié le 13 février 2019
WeHealth by Servier et le MIT signent un partenariat dans la santé connectée à domicile

WeHealth by Servier, la direction e-santé du groupe Servier, et l’AgeLab, rattaché au Massachusetts Institute of Technology (MIT), ont annoncé aujourd’hui la signature d’un accord de partenariat qui vise à définir les nouvelles opportunités du marché des objets connectés à domicile.

Médicaments pédiatriques : les avis et recommandations du Comité de l’EMA

Publié le 13 février 2019
Médicaments pédiatriques : les avis et recommandations du Comité de l’EMA

L’ANSM vient de publier un point sur les derniers avis et recommandations du Comité des médicaments pédiatriques (PDCO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) qui s’est réuni du 11-14 décembre 2018. Le PDCO a rendu au cours de cette session 6 avis favorables révisés de PIPs, dans les indications suivantes :

Cancer du poumon : 900 000 € dédié au Projet Pimiento piloté par Sophia Genetics et l’INRIA

Publié le 13 février 2019
Cancer du poumon : 900 000 € dédié au Projet Pimiento piloté par Sophia Genetics et l'INRIA

Sophia Genetics a annoncé sa collaboration avec l’INRIA qui s’est vu attribué une enveloppe de 900 000 € par le Fonds de dotation MSD’AVENIR en vue de soutenir le projet PIMIENTO : projet de recherche dans le domaine du cancer du poumon non à petites cellules.

Samsung Bioepis et C-Bridge Capital vont développer et commercialiser des biosimilaires de nouvelle génération en Chine

Publié le 12 février 2019
Samsung Bioepis et C-Bridge Capital vont développer et commercialiser des biosimilaires de nouvelle génération en Chine

Samsung Bioepis a annoncé son expansion en Chine continentale grâce à un accord de licence avec C-Bridge Capital. Cet accord couvre plusieurs candidats biosimilaires de Samsung Bioepis, dont les candidats biosimilaires SB11 et SB12 de troisième génération, qui référencent le LUCENTIS® (ranibizumab) et le SOLIRIS® (eculizumab), respectivement, ainsi que le SB3, un candidat biosimilaire référençant l’HERCEPTIN® 3 (trastuzumab).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions