Edition du 21-09-2021

Maladies infectieuses : Sanofi Pasteur signe un accord avec Vivalis pour la recherche d’anticorps monoclonaux humains

Publié le mardi 8 juin 2010

Sanofi Pasteur, la division vaccins du Groupe sanofi-aventis, annonce aujourd’hui la signature d’un accord de collaboration et de licence commerciale avec la société biopharmaceutique Vivalis pour la recherche et le développement d’anticorps monoclonaux entièrement humains contre plusieurs maladies infectieuses.

Selon les termes de l’accord, Sanofi Pasteur et ses filiales acquièrent l’accès exclusif à la plateforme de Vivalis, permettant d’identifier des anticorps monoclonaux entièrement humains ciblant des maladies infectieuses cliniquement significatives, ainsi que les droits exclusifs mondiaux pour le développement et la commercialisation des anticorps ainsi découverts.

« L’immunisation passive peut être une option thérapeutique efficace contre des maladies infectieuses dans des situations où la vie du patient est parfois en danger. La technologie Humalex® de Vivalis permet une identification rapide d’anticorps totalement humains, dotés d’un potentiel thérapeutique ainsi que leur antigène correspondant. Cette approche ouvre la voie à de nouvelles solutions médicales pour prévenir ou soigner des infections graves », a déclaré Michel de Wilde, Senior Vice-Président, Recherche et Développement, Sanofi Pasteur. « Nous nous réjouissons de faire équipe avec Vivalis pour découvrir et développer de nouvelles solutions thérapeutiques contre des maladies infectieuses, pour les patients du monde entier. »

« Nous sommes très heureux de cette collaboration avec Sanofi Pasteur. Il s’agit du premier accord majeur portant sur la plateforme HUMALEX® ; c’est aussi pour nous une validation importante de notre technologie. Aujourd’hui, Vivalis est une des rares sociétés à pouvoir proposer une offre complètement intégrée, qui va de l’identification d’anticorps monoclonaux entièrement humains à la fabrication de lots cliniques. Nous sommes particulièrement fiers d’entrer dans ce nouveau domaine aux côtés d’un leader qui a déjà largement investi dans ce secteur », a déclaré Franck Grimaud, Président-Directeur Général de Vivalis.

Vivalis recevra un paiement initial de 3 millions d’euros, et pourra recevoir des paiements échelonnés au cours du développement pouvant atteindre 35 millions d’euros par maladie infectieuse, ainsi que des royalties liées aux ventes des produits. De plus, Sanofi Pasteur financera des activités de recherche collaborative, en lien avec les maladies infectieuses étudiées.

Source : Sanofi-Pasteur








MyPharma Editions

Gustave Roussy : Sylvain Ducroz nommé directeur général adjoint

Publié le 20 septembre 2021
Gustave Roussy : Sylvain Ducroz nommé directeur général adjoint

Le Pr Fabrice Barlesi, directeur général de Gustave Roussy a nommé Sylvain Ducroz directeur général adjoint de l’Institut, après avis favorable du Conseil d’Administration. Il prend ses fonctions le 20 septembre et appuiera le Pr Barlesi aux côtés du directeur de la recherche et de la directrice médicale.

Bioproduction : CALIPSO, un projet pour révolutionner le pilotage des procédés

Publié le 20 septembre 2021
Bioproduction : CALIPSO, un projet pour révolutionner le pilotage des procédés

Sanofi, Capgemini, Ypso-Facto, GPC Bio, le CEA et CentraleSupélec ont annoncé le lancement du projet CALIPSO (Capteurs en Ligne de Procédés et Solutions Innovantes en Bioproduction). Ce projet, d’un budget total de près de 17,5 millions d’euros, reçoit un financement public de plus de 8 millions d’euros dans le cadre de l’appel à projets PSPC du Programme d’investissements d’avenir (PIA), opéré pour le compte de l’Etat par Bpifrance.

AB Science : autorisation de reprise des inclusions de patients dans l’étude de phase 2 du masitinib dans la COVID-19

Publié le 20 septembre 2021
AB Science : autorisation de reprise des inclusions de patients dans l'étude de phase 2 du masitinib dans la COVID-19

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation du Ministère de la Santé russe (MoH) de reprise des inclusions de patients dans l’étude de phase 2 du masitinib dans la COVID-19 (AB20001).

Innate Pharma : présentation de données issues de l’essai COAST comprenant monalizumab au congrès de l’ESMO 2021

Publié le 20 septembre 2021
Innate Pharma : présentation de données issues de l'essai COAST comprenant monalizumab au congrès de l'ESMO 2021

Innate Pharma a annoncé la présentation par AstraZeneca des résultats de l’essai randomisé de Phase 2 COAST au congrès annuel de l’ESMO (European Society for Medical Oncology) le 17 septembre 2021.

Inventiva annonce des recrutements clés pour accélérer le développement de lanifibranor dans la NASH

Publié le 20 septembre 2021
Inventiva annonce des recrutements clés pour accélérer le développement de lanifibranor dans la NASH

Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de la stéatohépatite non alcoolique (NASH), des mucopolysaccharidoses (MPS) et d’autres maladies avec un besoin médical non satisfait significatif, a annoncé une série de recrutements afin d’accélérer le développement de son principal candidat médicament lanifibranor pour le traitement de la NASH.

Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Publié le 17 septembre 2021
Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Median Technologies vient d’annoncer avoir été confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques membre du Top 3 au niveau mondial et sélectionné pour mettre en œuvre la stratégie d’imagerie dans les essais cliniques de ce laboratoire pharmaceutique sur des indications phares en oncologie.

Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Publié le 17 septembre 2021
Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé la présentation de données issues de l’étude de Phase I, combinant l’administration par voie intraveineuse (IV) du virus oncolytique TG6002 et la prise orale de 5-FC chez des patients atteints de carcinomes gastro-intestinaux au stade avancé. Ces données seront présentées à l’occasion du congrès virtuel de l’ESMO 2021 qui se tient à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 21 septembre 2021.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents