Edition du 24-01-2022

Onxeo fait le point sur les avancées de l’essai ReLive avec Livatag® dans le carcinome hépatocellulaire

Publié le mercredi 22 juillet 2015

Onxeo fait le point sur les avancées de l'essai ReLive avec Livatag® dans le carcinome hépatocellulaireOnxeo, société spécialisée dans le développement de médicaments orphelins en oncologie, fait le point sur l’état d’avancement du développement clinique de ReLive, l’essai de phase III avec Livatag® dans le carcinome hépatocellulaire. A ce jour, 50 % des patients prévus sont randomisés. Les résultats préliminaires sont attendus au 1er semestre 2017. 

Livatag® (doxorubicine Transdrug™) repose sur la technologie innovante «Transdrug™» qui permet de formuler une chimiothérapie (doxorubicine) sous forme nanoparticulaire. Cette nouvelle approche thérapeutique permet de contourner la résistance aux médicaments en court-circuitant les mécanismes de multi-résistance mis en place par les cellules tumorales, par un masquage de l’agent anticancéreux. Faisant office de cheval de Troie, la formulation nanoparticulaire permet d’éviter le rejet à l’extérieur de la cellule de la doxorubicine qui peut ainsi exercer son action cytotoxique. En ciblant préférentiellement les cellules tumorales du foie et en surmontant la résistance à la doxorubicine, Livatag® constituerait une avancée significative dans le traitement de ce cancer. Le produit vise en première indication le carcinome hépatocellulaire, sixième cancer dans le monde et deuxième cause de mortalité liée à un cancer.

Juillet 2015 : essai clinique de phase III autorisé dans 11 pays et 50 % des patients inclus

L’essai international de phase III ReLive vise à démontrer l’efficacité de Livatag® sur la survie chez près de 400 patients atteints de carcinome hépatocellulaire avancé (CHC), après échec ou intolérance au sorafenib. Conformément au plan stratégique d’expansion de ReLive, Onxeo vient d’étendre l’essai à 4 nouveaux pays : le Liban, l’Egypte, le Royaume d’Arabie Saoudite et tout récemment, la Turquie. Certains de ces pays, comme l’Egypte, enregistrent une forte prévalence du virus de l’hépatite C, un facteur de risque majeur du carcinome hépatocellulaire*. Cette extension complète celles précédemment réalisées en Europe et aux Etats-Unis.

A ce jour, 50 % des patients (soit 200 patients) sont randomisés, avec 65 patients par bras de traitement, et plus de 100 patients ont été traités par Livatag®, représentant un total de 450 injections du produit. Ce taux de recrutement est en ligne avec le calendrier prévu pour obtenir les résultats préliminaires de cette phase III au 1er semestre 2017.

« Livatag® est un actif majeur et très prometteur du portefeuille d’Onxeo. Nous démarrons la dernière partie de l’essai avec une implantation géographique élargie dans des régions qui présentent un fort potentiel de recrutement. Cela nous permettra d’accélérer la 2ème moitié du recrutement dans les délais prévus et d’élargir la connaissance de Livatag® auprès de la communauté des hépatologues et des oncologues », commente Graham Dixon, Directeur de la R&D d’Onxeo.

« Le carcinome hépatocellulaire est une maladie très sévère, en attente de nouvelles options thérapeutiques. Livatag® pourrait représenter l’un des nouveaux traitements potentiels pour les patients souffrant de CHC et en échec ou intolérants au traitement par sorafénib, ce qui nous placerait dans une position très compétitive sur ce marché majeur », ajoute Judith Greciet, Directeur général d’Onxeo.

7ème Comité d’experts indépendants (Data Safety Monitoring Board) en octobre 2015

Le DSMB, un panel d’experts indépendants en charge du suivi des données de tolérance des patients inclus dans l’essai, se réunit tous les 6 mois. Depuis le début de l’étude, il s’est tenu 6 fois, dont la dernière en avril 2015. A l’issue de chaque réunion, il a conclu à l’absence de signaux de tolérance inattendus qui pourraient conduire à des modifications du protocole, voire à l’arrêt de l’essai. Les conclusions de ce DSMB sont importantes, l’évaluation des données d’un grand nombre de patients sur 3 ans d’étude et les recommandations positives reflètant le bon profil de tolérance du produit observé à ce jour.

* Mohamed H. Shaker, Heba M. Abdella, Mohamed O. Khalifa; Epidemiological characteristics of HCC in Egypt: a retrospective analysis of 1313 cases; Liver International (2013)

Source : Onxeo








MyPharma Editions

Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Publié le 21 janvier 2022
Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Le groupe Ipsen vient d’annoncer la nomination de Karen Witts en tant que membre indépendant du Conseil d’administration.

Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d’euros pour soutenir la production et la recherche en France

Publié le 20 janvier 2022
Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d'euros pour soutenir la production et la recherche en France

Pfizer vient d’annoncer son intention d’investir plus de 520 millions d’euros dans le cadre d’un plan d’investissement sur cinq ans en France dans le secteur de la science et de la santé, en renforçant notamment les capacités de production sur le territoire et en stimulant la recherche et l’innovation dans plusieurs aires thérapeutiques.

Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Publié le 20 janvier 2022
Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé les résultats d’une étude préliminaire menée en laboratoire qui démontre que les anticorps provenant du sérum de personnes vaccinées avec trois doses du candidat vaccin inactivé de Valneva contre la COVID-19, VLA2001, neutralisaient le variant Omicron.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

Publié le 20 janvier 2022
AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM pour initier une étude de phase II (AB20006) chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère.

Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Publié le 20 janvier 2022
Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Sanofi a annoncé qu’un deuxième essai de phase III évaluant Dupixent® (dupilumab) chez des adultes présentant un prurigo nodulaire non contrôlé, une maladie chronique de la peau portant une signature inflammatoire de type 2, a atteint son critère d’évaluation primaire et ses principaux critères d’évaluation secondaires, et montré une diminution significative des démangeaisons et lésions cutanées comparativement à un placebo, après 24 semaines de traitement expérimental.

Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2022
Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, et PersonGen BioTherapeutics, société chinoise de biotechnologie qui développe des thérapies cellulaires CAR-T innovantes contre les cancers solides et hématologiques, ont annoncé une collaboration stratégique visant à évaluer la faisabilité et l’efficacité d’une combinaison thérapeutique associant l’injection de cellules CAR-T TAA06 de PersonGen à un virus oncolytique, issu de la plateforme Invir.IO™ de Transgene, administré par voie intraveineuse.

Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Publié le 19 janvier 2022
Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Biogen vient d’annoncer une nouvelle collaboration avec TheraPanacea, centrée sur plusieurs aires thérapeutiques en neurosciences et renforçant les liens existants entre les deux sociétés. L’objectif est de s’appuyer sur le machine learning (ML) et l’intelligence artificielle (IA) afin de tirer profit de l’imagerie médicale et d’autres sources de données cliniquement pertinentes

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents