Edition du 11-02-2016

Suspension de Diane 35: Bayer Santé « prend acte avec surprise » de la décision de l’ANSM

Publié le mercredi 30 janvier 2013

Suspension de Diane 35: Bayer Santé "prend acte avec surprise" de la décision de l'ANSMDans un communiqué publié mercredi, Bayer Santé a pris acte « avec surprise » de la décision des autorités de santé françaises (ANSM) de suspendre l’autorisation de mise sur le marché du médicament Diane 35. Le laboratoire indique en effet, qu’à sa « connaissance, il n’existe pas de nouvelles preuves scientifiques susceptibles de conduire à une modification de l’évaluation bénéfice/risque positive de Diane 35 ».

Bayer rappelle également que le « Diane 35 est commercialisé dans 116 pays depuis plus de 25 ans pour le traitement de l’acné chez la femme. Il n’a jamais fait l’objet de retrait d’autorisation de mise sur le marché pour des raisons de sécurité ».

« Diane 35 fait l’objet d’une surveillance régulière, dans le respect des règles de pharmacovigilance en vigueur. Les résultats de ces évaluations ont été transmis de manière régulière aux autorités de santé françaises. L’évaluation bénéfice/risque a toujours été jugée positive depuis sa mise sur le marché », poursuit la société.

« En France, Diane 35 dispose d’une autorisation de mise sur le marché depuis 1987. L’autorisation de mise sur le marché française mentionne clairement l’indication du produit pour l’acné ainsi que ses potentiels effets indésirables et contre-indications. Bayer Santé a toujours communiqué ces informations aux professionnels de santé et aux patientes conformément à la règlementation », souligne enfin le laboratoire.

Source : Bayer Santé








MyPharma Editions

Sanofi rejoint l’association France eHealth Tech

Publié le 10 février 2016
Sanofi rejoint l’association France eHealth Tech

Après avoir fait partie des premiers signataires de l’Alliance pour l’innovation ouverte lancée en décembre 2015 par le Ministère de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, le groupe Sanofi vient d’annoncer son adhésion à l’association France eHealth Tech qui regroupe des start-ups innovantes dans la e-santé en France.

Enyo Pharma réalise une levée de fonds de 22 millions d’euros

Publié le 10 février 2016
Enyo Pharma réalise une levée de fonds de 22 millions d'euros

Enyo Pharma, biotech basée à Lyon et centrée sur le traitement des infections virales aiguës et chroniques, vient de finaliser une levée de fonds de 22 millions d’euros pour sa Série A. L’investissement est destiné notamment à accélérer le déploiement du programme clinique de la société dans l’hépatite B.

Maladies neurodégénératives: UCB et le Baylor College of Medicine initient une alliance stratégique

Publié le 10 février 2016
Maladies neurodégénératives: UCB et le Baylor College of Medicine initient une alliance stratégique

Le groupe belge UCB et le Baylor College of Medicine de Houston au Texas ont annoncé qu’ils avaient débuté une alliance de recherche stratégique, conduite à Baylor par le Professeur Huda Zoghbi, dans l’optique de découvrir de nouvelles thérapies pour traiter les maladies neurodégénératives.

Leem : Marianne Bardant nommée Directeur des affaires juridiques et conformité

Publié le 9 février 2016
Leem : Marianne Bardant nommée Directeur des affaires juridiques et conformité

Le Leem (Les Entreprises du Médicament) a annoncé la nomination de Marianne Bardant (34 ans) en tant que Directeur des affaires juridiques et conformité en janvier 2016.

Ferring : début de l’essai PRONOUNCE chez des patients atteints d’un cancer de la prostate et d’une maladie cardiovasculaire à un stade avancé

Publié le 9 février 2016
Ferring : début de l'essai PRONOUNCE chez des patients atteints d'un cancer de la prostate et d'une maladie cardiovasculaire à un stade avancé

Ferring, le groupe pharmaceutique suisse, a annoncé lundi le début de l’essai de Phase 3b, PRONOUNCE. Cet essai comparera la survenance d’événements cardiovasculaires majeurs (MACE) chez des patients atteints d’un cancer de la prostate et de maladie cardiovasculaire recevant l’antagoniste du récepteur de la GnRH, degarelix, et les patients recevant un agoniste de la GnRH, leuprolide.

Genzyme : une appli pour mieux vivre avec la maladie de Gaucher

Publié le 9 février 2016
Genzyme : une appli pour mieux vivre avec la maladie de Gaucher

Genzyme vient de lancer la première application dédiée à la Maladie de Gaucher. Ce « e-guide » développé par ViVio, l’éditeur de contenu spécialisé dans la santé, a pour objectif d’informer les patients et leur entourage sur cette maladie génétique rare et de faciliter leur quotidien grâce à une meilleure prise en charge.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Inscrivez-vous aux alertes emploi Déposer votre cv


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions