Edition du 28-02-2021

Grippe : moins d’un tiers des Français prévoit de se faire vacciner

Publié le mercredi 9 octobre 2013

Une enquête IFOP menée pour le groupement de pharmaciens PHR montre que seuls 28% des Français prévoient de se faire vacciner cet hiver contre la grippe, soit une baisse de 6 points par rapport à 2012 (34% en 2012). Parmi les principaux motifs de rejets de cette vaccination : 56% des sondés ne « voient pas l’utilité » de cet acte médical et 23% déclarent juger « les vaccins trop risqués ».

Alors que la grippe reste la première cause de mortalité par maladie infectieuse en France et dans le monde, seuls 28% des Français prévoient de se faire vacciner contre la grippe cet hiver. Une proportion faible, et qui affiche un net recul par rapport à l’année dernière (34% des Français déclaraient alors avoir l’intention de se faire vacciner). A l’inverse, on observe cette année une forte progression de la part des sondés assurant ne pas vouloir se faire vacciner contre la grippe cet hiver. Si 72% des Français déclarent ne pas penser se faire vacciner, ils sont 49% à être « certains » de ne pas le faire. C’est 17 points de plus que l’année dernière.

Dans le détail, cette intention s’avère hétérogène, corrélée à l’âge et au sexe des individus notamment. Première variable discriminante : l’âge, puisque l’on constate que l’intention de se faire vacciner progresse de manière linéaire à mesure que l’on vieillit. Points d’évolution par rapport à 2012 : avec une intention de vaccination à 27%, les 18-24 ans s’avèrent plus enclins que leurs aînés (de 25 à 34 ans) et davantage enclins qu’en 2012 – où ils étaient 13% – à se faire vacciner contre la grippe cet hiver. L’étude PHR-IFOP démontre également un recul de l’intention de vaccination contre la grippe chez les 65 ans et plus : à 58% en 2013 contre 75% en 2012, ces résultats viennent conforter l’évolution de la perception de risque liée à ce vaccin.

Autres changements à noter cette année : un certain lissage homme/femme dans l’intention de se faire vacciner, puisqu’ils sont respectivement 35% et 23% à penser se faire vacciner cet hiver (contre respectivement 42% et 27% l’an dernier). Alors que l’étude 2012 relevait aussi un écart entre les intentions de vaccination Paris/Province, les résultats 2013 démontrent une homogénéité avec 28% d’intentions de vaccination en Région parisienne et 29% en Province.

Les vaccins contre la grippe jugés sévèrement : inutiles et risqués

En première place parmi les motifs de rejets de la vaccination contre la grippe : la question de l’utilité. 56% des sondés – soit plus d’1 Français sur 2 – ne se feront pas vacciner cet hiver, car ils ne « voient pas l’utilité » de cet acte médical. Vient en seconde position la question du risque : 23% des personnes interrogées sur le vaccin contre la grippe déclarent juger « les vaccins trop risqués ».

Concernant le suivi de la vaccination tous vaccins confondus, 81% des sondés déclarent savoir s’ils sont à jour. En légère hausse par rapport à 2012 (+ 3 points), cette proportion indique que les Français ont une bonne connaissance de leur carnet de santé.

*Méthodologie : Etude PHR / IFOP réalisée en octobre 2013. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI – Computer Assisted Web Interviewing), auprès d’un échantillon de 1000 personnes, représentatif de la société Française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et par catégorie d’agglomération.








MyPharma Editions

GSK : résultats d’évaluation de l’anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Publié le 26 février 2021
GSK : résultats d'évaluation de l'anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Le laboratoire GlaxoSmithKline (GSK) a annoncé les résultats de l’étude de phase 2 OSCAR (Otilimab in Severe COVID-19 Related Disease) sur l’otilimab, un anticorps monoclonal anti-facteur de stimulation des colonies de granulocytes et de macrophages (anti GM-CSF).

Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Publié le 26 février 2021
Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Puma Biotechnology et Pierre Fabre ont convenu d’étendre les termes de l’accord de licence 2019 qui confère à Pierre Fabre les droits exclusifs de développement et de commercialisation de NERLYNX® (nératinib) en Europe, en Turquie, au Moyen-Orient et en Afrique. L’accord modifié étend les droits commerciaux de Pierre Fabre concernant NERLYNX à la Chine, qui comprend la Chine continentale, Taïwan, Hong Kong et Macao.

Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Publié le 26 février 2021
Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Median Technologies vient d’annoncer la nomination de Thomas Bonnefont au poste nouvellement créé de Chief Operating and Commercial Officer pour la Business Unit iBiopsy®, ainsi que la nomination de Mike Doherty au poste de Sr. Strategy Advisor, Product Development iBiopsy®. Ils rejoignent l’un et l’autre l’équipe de direction de Median. Mike Doherty est basé aux États-Unis.

L’Anses et l’ANSM lancent un projet de rapprochement à Lyon

Publié le 26 février 2021
L’Anses et l’ANSM lancent un projet de rapprochement à Lyon

Afin de rapprocher certaines de leurs activités au bénéfice d’une meilleure protection de la santé, pour l’Homme, les animaux et l’environnement, les deux agences ont décidé de regrouper dans un même bâtiment à Lyon-Gerland le laboratoire lyonnais de l’Anses et une partie de la direction des contrôles de l’ANSM. Au terme du concours d’architecte, le projet du cabinet Pargade Architectes a été retenu à l’unanimité du jury. Le démarrage des travaux est prévu en 2022, pour une livraison en 2024.

COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Publié le 24 février 2021
COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Sanofi vient de conclure un accord avec deux entreprises pharmaceutiques Janssen du groupe Johnson & Johnson, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de Janssen afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Publié le 23 février 2021
Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Valbiotis, entreprise de Recherche et Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, a annoncé la première visite du premier patient dans l’étude clinique de Phase II HEART qui évaluera TOTUM-070, substance active innovante pour la réduction du taux sanguin de LDL cholestérol, facteur de risque des maladies cardiovasculaires.

Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Publié le 23 février 2021
Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Daiichi Sankyo a annoncé que Ken Takeshita, MD, sera le nouveau responsable mondial de la recherche et du développement à partir du 1er avril 2021. À cette date, le Dr Junichi Koga prendra officiellement sa retraite, après une brillante et assidue carrière, dont plus de 12 ans passés chez Daiichi Sankyo.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents