Edition du 20-04-2021

Accueil » Industrie » Produits » Stratégie

Biogen Idec et Swedish Orphan Biovitrum vont soumettre leur traitement de l’hémophilie A à action prolongée à un essai d’homologation

Publié le lundi 12 juillet 2010

Biogen Idec et Swedish Orphan Biovitrum ont annoncé dans un communiqué vendredi dernier qu’elles envisageaient de soumettre leur protéine de fusion Fc-facteur VIII recombinante à action prolongée (rFVIIIFc) à un essai clinique d’homologation chez des patients atteints d’hémophilie A.

La décision de faire progresser le programme est basée sur les résultats prometteurs d’une étude ouverte croisée multicentrique et en escalade de dose de phase I/IIa qui a évalué l’innocuité et la pharmacocinétique d’une injection intraveineuse de rFVIIIFc sur un panel de 16 patients souffrant d’hémophilie A grave, traitée antérieurement. L’étude a montré une bonne tolérance de la rFVIIIFc. En outre, la protéine a indiqué une demi-vie prolongée par rapport à Advate® (facteur antihémophilique recombinant sans plasma ni albumine, rFVIII), justifiant la poursuite du programme.

«Nous sommes ravis d’annoncer la progression de la rFVIIIFc vers un essai d’homologation. Tout comme notre programme à long terme concernant l’hémophilie B, qui a été soumis à un essai d’homologation cette année, la protéine rFVIIIFc a le potentiel d’améliorer considérablement la vie des personnes souffrant d’hémophilie»

L’objectif principal de cet essai de phase I/IIa était d’évaluer l’innocuité de la protéine rFVIIIFc à différentes doses ; l’objectif secondaire était d’estimer les paramètres pharmacocinétiques de la rFVIIIFc à des doses s’échelonnant de 25 à 65 UI/kg. Les résultats préliminaires ont démontré que la demi-vie prolongée de la rFVIIIFc par rapport à Advate était observée de manière uniforme chez tous les patients et à toutes les doses ; on a également constaté une hausse d’autres mesures pharmacocinétiques dont le temps de séjour moyen et la surface sous la courbe. On n’a constaté aucun signe de réaction au point d’injection, de développement d’inhibiteur ou d’anticorps médicamenteux anti-rFVIIIFc dans l’essai à dose unique, et aucun effet indésirable grave lié au médicament n’a été signalé.

Le traitement de l’hémophilie A grave requiert des injections fréquentes, très contraignantes pour la plupart des personnes souffrant de cette maladie. Le potentiel de la rFVIIIFc, basée sur la technologie de fusion Fc monomère novatrice et exclusive de Biogen Idec, à prolonger la protection contre les saignements et à réduire la fréquence des injections nécessaires au traitement sera évalué dans le cadre de l’essai d’homologation. L’essai global, qui débutera après entretiens avec les autorités de réglementation, vise à évaluer l’innocuité, la pharmacocinétique et l’efficacité de la rFVIIIFc dans la prévention et le traitement des saignements chez les patients atteints d’hémophilie A.

« Biogen Idec s’engage à transformer la vie des personnes atteintes d’hémophilie en développant une gamme de traitements durables », a déclaré Glenn Pierce, M.D., Ph.D., vice-président et médecin chef à la division des traitements de l’hémophilie de Biogen Idec. « Nous sommes ravis d’annoncer la progression de la rFVIIIFc vers un essai d’homologation. Tout comme notre programme à long terme concernant l’hémophilie B, qui a été soumis à un essai d’homologation cette année, la protéine rFVIIIFc a le potentiel d’améliorer considérablement la vie des personnes souffrant d’hémophilie ».

 « Les résultats de l’essai de phase I/IIa sont très encourageants. La décision d’amorcer notre deuxième programme d’homologation pour l’hémophilie représente un véritable progrès dans nos efforts visant à améliorer la vie des personnes souffrant d’hémophilie A », a déclaré Peter Edman, Ph.D., conseiller scientifique en chef de Swedish Orphan Biovitrum. « C’est également une étape importante dans le développement continu de Swedish Orphan Biovitrum ».

En juin, le comité de l’Agence européenne du médicament pour les médicaments orphelins a émis un avis positif concernant la demande de désignation de médicament orphelin de la protéine rFVIIIFc. Une décision définitive est attendue dans les semaines à venir.

Source : Biogen Idec








MyPharma Editions

Pierre Fabre et ValenzaBio : accord de licence et de commercialisation sur un anticorps anti-IGF-1R

Publié le 20 avril 2021
Pierre Fabre et ValenzaBio : accord de licence et de commercialisation sur un anticorps anti-IGF-1R

La société biopharmaceutique américaine ValenzaBio et le groupe pharmaceutique français Pierre Fabre ont annoncé la signature d’un accord de licence sur un anticorps antagoniste du récepteur du facteur de croissance de type 1 apparenté à l’insuline (IGF-1R), pour le traitement de l’orbitopathie dysthyroïdienne (TED), une maladie endocrinienne pour laquelle il n’existe actuellement pas de traitement spécifique.

Erytech : fin du recrutement de la 1ère cohorte d’une étude de Phase 1 avec eryaspase en 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 19 avril 2021
Erytech : fin du recrutement de la 1ère cohorte d'une étude de Phase 1 avec eryaspase en 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé la fin du recrutement de la première cohorte, et le passage à la prochaine et potentiellement dernière dose dans une étude clinique de Phase 1, rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare eryaspase dans le traitement de première ligne du cancer du pancréas.

Celyad Oncology : le Dr Charles Morris nommé au poste de Chief Medical Officer

Publié le 19 avril 2021
Celyad Oncology : le Dr Charles Morris nommé au poste de Chief Medical Officer

Celyad Oncology, une société de biotechnologie de stade clinique focalisée sur la découverte et le développement de thérapies cellulaires CAR T à base de lymphocytes T (Chimeric Antigen Receptor) pour le traitement du cancer, a annoncé la nomination du Dr Charles Morris au poste de Chief Medical Officer. Le Dr Morris conduira et assurera la direction stratégique de toutes les activités médicales, réglementaires ainsi que pour le développement clinique.

Sanofi : une seconde indication de Sarclisa® approuvée dans l’UE pour le traitement du myélome multiple en rechute

Publié le 19 avril 2021
Sanofi : une seconde indication de Sarclisa® approuvée dans l’UE pour le traitement du myélome multiple en rechute

Sanofi a annoncé que la Commission européenne (CE) a approuvé Sarclisa® (isatuximab) en association avec le carfilzomib et la dexaméthasone (association Kd), pour le traitement des adultes atteints d’un myélome multiple en rechute ayant reçu un à trois traitements antérieurs. Il s’agit de la deuxième approbation de la CE concernant Sarclisa en association avec un traitement standard en moins de 12 mois.

Excelya : Peter Windisch nommé au poste de directeur de la technologie

Publié le 16 avril 2021
Excelya : Peter Windisch nommé au poste de directeur de la technologie

Excelya, l’organisme de recherche contractuelle (ORC) européen, a annoncé la nomination de Peter Windisch au poste de directeur de la technologie (CTO). En tant que CTO, Peter Windisch s’appuiera sur les données et les capacités technologiques de la société afin d’optimiser l’offre client. Il sera membre du Comité exécutif et exercera son activité depuis l’Allemagne.

Martin Dubuc, PDG de Biogen France, nommé Dirigeant de Biogen Digital Health

Publié le 15 avril 2021
Martin Dubuc, PDG de Biogen France, nommé Dirigeant de Biogen Digital Health

Biogen a annoncé la nomination de Martin Dubuc, jusqu’alors Président-Directeur Général de sa filiale française, en tant que dirigeant de Biogen Digital Health, organisation nouvellement créée au sein du groupe. En conséquence de cette nomination, Biogen France fait évoluer sa gouvernance en scindant les fonctions de Président et de Directeur général. Martin Dubuc conserve les fonctions de Président, tandis qu’Hélène Thomas est nommée Directrice générale de Biogen France.

Cancer du cerveau : Noxxon finalise le recrutement des patients de l’étude du NOX-A12

Publié le 15 avril 2021
Cancer du cerveau : Noxxon finalise le recrutement des patients de l'étude du NOX-A12

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la finalisation du recrutement des patients dans l’essai clinique de phase 1/2 évaluant la combinaison de son candidat-médicament phare, NOX-A12 et d’une radiothérapie dans le cancer du cerveau.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents