Edition du 24-09-2018

Chirurgie esthétique : les hommes aussi

Publié le mardi 12 février 2013

Les hommes ont de plus en plus recours à la chirurgie plastique, esthétique ou réparatrice. Liposuccion, gynécomastie, rhinoplastie… Tous ces actes de chirurgie, avant réservés aux femmes, s’adressent aujourd’hui aux hommes soucieux de parfaire leur plastique. Si la France est leader mondial de la sécurité des patients en chirurgie esthétique*, votre chirurgien doit posséder les compétences requises, et l’opération doit répondre correctement à vos attentes.

Comment choisir son praticien ? Pourquoi doit-il pratiquer l’intervention chirurgicale dans un établissement accrédité? Comment se déroule une consultation ? Le Dr David Picovski, chirurgien expérimenté, avait accepté de répondre à nos questions dans un article précédent à destination du grand public sur notre site 24Hsanté : « Chirurgie esthétique : les pièges à éviter ».

Aujourd’hui, toujours avec l’aide du Dr David Picovski qualifié par l’ordre des médecins, nous vous proposons de faire le point sur 3 interventions masculines classiques.
– Poignées d’amour, bidon, bouée, ventre gras… Nombreux sont les hommes qui présentent un ventre avec un excédent graisseux. La liposuccion du ventre est toute indiquée lorsque les graisses sont localisées et superficielles (graisses sous la peau) mais pas lorsque l’embonpoint est rétromusculaire (sous les abdominaux). De même, elle n’est pas adaptée aux obèses. En revanche, elle répond parfaitement aux attentes des hommes avec un exédant graisseux localisé. « Des études ont aussi précisé que les patients ayant eu une lipoaspiration sont ensuite davantage motivés pour suivre un régime alimentaire, ce qui aura un effet toujours bénéfique sur la silhouette dans sa globalité même si l’opération supprime définitivement les excès graisseux du ventre. » explique le Dr David Picovski.
– Avoir des « seins » sur une poitrine masculine : La gynécomastie, ou hypertrophie de la poitrine chez l’homme, est une malformation très fréquente qui touche plus de la moitié des hommes ! Si cette pathologie est consécutive à un problème hormonal, elle peut être traitée par simple traitement médical. En revanche, lorsqu’elle idiopathique (sans cause trouvée), c’est la chirurgie plastique qui permet de la corriger définitivement. Cette intervention s’appelle une gynécomastie et a pour but de permettre au patient de retrouver un torse harmonieux en réduisant sa poitrine.
– Nez trop long, trop gros, trop dévié, gênant la respiration… Lorsque votre nez possède une malformation congénitale ou, tout simplement lorsque sa morphologie vous complexe, la rhinoplastie est une intervention chirurgicale qui peut solutionner votre problème. Mais refaire son nez n’est pas un acte anodin. La correction idéale doit être raisonnable et s’intégrer en harmonie avec le reste de votre visage. « Si vous envisagez de vous faire refaire le nez pour obtenir un résultat qui puisse parfaitement s’harmoniser avec les autres traits du visage, il est nécessaire que votre décision soit mûrement réfléchie en collaboration avec votre chirurgien plasticien qui saura identifier la meilleure morphologie pour votre futur nez. » insiste le Dr David Picovski.

Retrouvez des informations complémentaires et des réponses à vos questions sur le site du Dr David Picovski

Morgane Boileau – Source : *étude de l’OMS 2008








MyPharma Editions

AbbVie : avis favorable du CHMP pour Venclyxto® en association avec le rituximab

Publié le 24 septembre 2018

AbbVie, la société biopharmaceutique américaine, vient d’annoncer que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis favorable concernant le traitement Venclyxto® (vénétoclax) en association avec le rituximab pour les patients présentant une leucémie lymphoïde chronique en rechute/réfractaire (LLC R/R) ayant déjà reçu au moins une ligne de traitement.

Takeda : avis favorable du CHMP pour Alunbrig® dans le cancer du poumon non à petites cellules ALK+

Publié le 24 septembre 2018
Takeda : avis favorable du CHMP pour Alunbrig® dans le cancer du poumon non à petites cellules ALK+

Takeda vient d’annoncer que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) a adopté un avis favorable recommandant l’approbation totale de l’Alunbrig® (brigatinib) en tant que monothérapie pour le traitement des patients adultes atteints d’un cancer avancé du poumon non à petites cellules (CPNPC) à kinase positive du lymphome anaplasique (ALK+) ayant précédemment suivi un traitement au crizotinib.

Numab : Ignacio Melero nommé au poste de conseiller scientifique

Publié le 21 septembre 2018
Numab : Ignacio Melero nommé au poste de conseiller scientifique

Numab Therapeutics, une société biopharmaceutique suisse qui développe des immunothérapies multispécifiques de nouvelle génération basées sur des anticorps, pour traiter le cancer, a annoncé avoir nommé le Dr Ignacio Javier Melero Bermejo au poste de conseiller.

Pierre Fabre : feu vert européen pour Braftovi® et Mektovi® dans le mélanome avancé

Publié le 21 septembre 2018
Pierre Fabre : feu vert européen pour Braftovi® et Mektovi® dans le mélanome avancé

Le groupe pharmaceutique Pierre Fabre a annoncé que la Commission européenne (CE) a délivré l’autorisation de mise sur le marché pour l’association de Braftovi® (encorafenib) et Mektovi® (binimetinib) dans le traitement des patients adultes atteints d’un mélanome non résécable ou métastatique porteur d’une mutation BRAFV600 détectée par un test approuvé.

Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en seconde ligne du carcinome hépatocellulaire (CHC)

Publié le 21 septembre 2018
Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en seconde ligne du carcinome hépatocellulaire (CHC)

Le groupe Ipsen vient d’annoncer que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP), comité scientifique de l’Agence européenne du médicament (EMA) a émis un avis favorable pour Cabometyx® (cabozantinib) en monothérapie dans le traitement du carcinome hépatocellulaire (CHC) de l’adulte traité antérieurement par sorafénib.

Nanobiotix : des données sur le développement de NBTXR3 présentées à ImmunoRad 2018

Publié le 20 septembre 2018
Nanobiotix : des données sur le développement de NBTXR3 présentées à ImmunoRad 2018

Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, a annoncé la présentation de données de son programme de développement de NBTXR3 à l’International Conference on Immunotherapy Radiotherapy Combinations qui se tient du 20 au 22 septembre 2018 à Paris, France.

Alliance Healthcare Group France : Corinne Morel, nouvelle Directrice Marketing Digital et Retail

Publié le 20 septembre 2018
Alliance Healthcare Group France : Corinne Morel, nouvelle Directrice Marketing Digital et Retail

Corinne Morel, 50 ans, est nommée Directrice Marketing Digital et Retail Alliance Healthcare Group France, à compter du 3 septembre. Membre de Walgreens Boots Alliance, Alliance Healthcare Group France est un des leaders de la répartition pharmaceutique et de la distribution de produits et services de santé en France.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions