Edition du 25-01-2022

Enquête CSMF-CSDM : 40 ans d’évolutions du corps médical

Publié le vendredi 16 janvier 2009

Enquête CSMF-CSDM : 40 ans d’évolution du corps médicalA l’occasion de ses 80 ans, la CSMF publie une enquête réalisée par le Centre de sociologie et de démographie médicales sur 40 ans d’évolutions du corps médical. Résultats : une baisse de la proportion de médecins libéraux, une forte féminisation, une réduction du temps de travail et un temps de lecture en chute libre.

Selon l’étude, aujourd’hui 60% des médecins exercent en cabinet privé. On assiste à une forte diminution du multi exercice (à contrario à une progression du mono exercice). En 40 ans, la proportion de libéraux dans l’ensemble du corps médical chute : 71% en 1967, 60% en 2007. Néanmoins, leur effectif est en forte augmentation : 42 000 en 1967 contre 120 000 en 2007 (multiplié par 3 en 40 ans). Un phénomène encore plus fort pour les médecins travaillant en CHU dont l’effectif a été multiplié par 4 en 40 ans.

Une féminisation de la profession
L’étude révèle une forte féminisation de la profession : 13% en 1967 contre 44% en 2007. Soit un coefficient multiplicateur de 3,4. Une tendance encore plus forte chez les libéraux avec un coefficient de 5,1. Aujourd’hui, on recense 44% de femmes dans l’ensemble du corps médical dont 36% chez les libéraux. 20% d’entre elles sont âgées de moins de 40 ans dans l’ensemble du corps médical et 14% chez les libéraux.

Les médecins travaillent moins que par le passé
Aujourd’hui, les médecins travaillent 47,9 heures par semaine contre 37,9 pour l’ensemble de la population française, soit 10 heures de plus. Les libéraux travaillent 50,6 heures. Les femmes moins que les hommes : 42h contre 52,3 h. Néanmoins, les médecins, dans l’ensemble, travaillent moins que par le passé : 52,9 h/hebdomadaire en 1977 contre 47,9 h en 2007. Les libéraux ont fortement réduit leur temps de travail : 56h en 1977 contre 50,6 h en 2007.
Ce sont les moins de 40 ans accusent une forte réduction avec 51,7 h en 1977 contre 46 h en 2007. Leurs aînés ont également réduit leur temps de travail. Les 40 – 54 ans sont passés de 55h en 1977 à 48,3 h en 2007 et les 55 ans et plus de 50,6 h en 1977 à 48,7 h en 2007.


La permanence des soins

L’adhésion à la PDS est nettement plus élevée chez les spécialistes que chez les généralistes. A la question « Participez-vous actuellement à un système de gardes organisées » 70% des spécialistes libéraux ont répondu oui, contre 33% des généralistes. Aujourd’hui, plus de la moitié du corps médical libéral participe à la PDS pour une durée moyenne de 9,4 heures (non incluses dans le temps de travail). Les généralistes effectuent plus de temps que les spécialistes : 12,9 h par semaine contre 7,7 h par semaine. Les hommes effectuent plus de temps que les femmes : 10,3 h par semaine contre 7h.

Le temps de lecture en chute libre
En trente ans, on constate une réduction globale du temps de lecture, ensemble des médecins : 4,3 heures en 1977 contre 2,9 heures en 2007, soit une chute de 32,5%. Aujourd’hui, 2,9 heures par semaine sont consacrées à la lecture par l’ensemble des médecins et 2,7 heures pour les seuls libéraux. 2,6 heures pour les généralistes contre 3,1 heures pour les spécialistes. « Ce sont les aînés qui lisent le plus …. Et qui travaillent le plus ! » souligne la CSMF. Les moins de 40 ans y consacrent 2,4 heures contre 2,9 heures  pour les 40–54 ans et 3,3 heures pour les plus de 55 ans.

Néanmoins, la presse médicale occupe encore la première place comme moyen de FMC, malgré la tendance à la baisse. La fréquentation des congrès et Internet, cités nettement moins fréquemment que la presse sont cependant les seuls moyens de FMC à présenter une forte ascension.








MyPharma Editions

Ipsen : Santé Canada approuve Sohonos™ qui devient le premier traitement approuvé contre la fibrodysplasie ossifiante progressive

Publié le 25 janvier 2022
Ipsen : Santé Canada approuve Sohonos™ qui devient le premier traitement approuvé contre la fibrodysplasie ossifiante progressive

Ipsen vient d’annoncer l’approbation par Santé Canada de Sohonos (capsules de palovarotène), un agoniste sélectif du récepteur gamma de l’acide rétinoïque (RARγ) administré par voie orale, indiqué pour diminuer la formation d’ossification hétérotopique (OH ; formation d’os) chez l’adulte et l’enfant (filles de 8 ans et plus, garçons de 10 ans et plus) atteints de fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP).1 Sohonos a été approuvé comme traitement de fond et des poussées chez les patients atteints de FOP.

Angelini Pharma : Rafal Kaminski nommé Directeur scientifique et R&D

Publié le 25 janvier 2022
Angelini Pharma : Rafal Kaminski nommé Directeur scientifique et R&D

Rafal Kaminski vient d’être nommé Directeur scientifique et R&D d’Angelini Pharma, société pharmaceutique internationale appartenant au groupe privé italien Angelini Industries. Fort d’une solide expérience à l’international en matière d’innovation et de R&D, Rafal Kaminski prendra ses fonctions en janvier 2022.

Erytech : présentation des résultats de deux études cliniques évaluant eryaspase dans le cancer du pancréas lors du symposium ASCO-GI

Publié le 25 janvier 2022
Erytech : présentation des résultats de deux études cliniques évaluant eryaspase dans le cancer du pancréas lors du symposium ASCO-GI

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges (GR), a annoncé la présentation des résultats de deux études évaluant eryaspase dans le traitement du cancer du pancréas avancé au Symposium sur les cancers Gastro-Intestinaux de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO GI), le 21 janvier 2022.

Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Publié le 21 janvier 2022
Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Le groupe Ipsen vient d’annoncer la nomination de Karen Witts en tant que membre indépendant du Conseil d’administration.

Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d’euros pour soutenir la production et la recherche en France

Publié le 20 janvier 2022
Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d'euros pour soutenir la production et la recherche en France

Pfizer vient d’annoncer son intention d’investir plus de 520 millions d’euros dans le cadre d’un plan d’investissement sur cinq ans en France dans le secteur de la science et de la santé, en renforçant notamment les capacités de production sur le territoire et en stimulant la recherche et l’innovation dans plusieurs aires thérapeutiques.

Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Publié le 20 janvier 2022
Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé les résultats d’une étude préliminaire menée en laboratoire qui démontre que les anticorps provenant du sérum de personnes vaccinées avec trois doses du candidat vaccin inactivé de Valneva contre la COVID-19, VLA2001, neutralisaient le variant Omicron.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

Publié le 20 janvier 2022
AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM pour initier une étude de phase II (AB20006) chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents