Edition du 21-08-2018

Etude Entred : la prise en charge du diabète de type 2 s’améliore mais des progrès restent à faire

Publié le mardi 17 mars 2009

Etude Entred : la prise en charge du diabète de type 2 s’améliore mais des progrès restent à faireSelon les derniers résultats de l’étude Entred menée en 2007 et publiés mardi par l’InVS,  l’état de santé des personnes diabétiques de type 2 s’améliore en France mais des progrès restent à faire.

En seulement 6 ans, les auteurs on constaté une baisse à la fois de la pression artérielle, de la glycémie et du cholestérol, quel que soit l’âge. Ces résultats positifs ont été atteints grâce à une intensification importante des traitements entre 2001 et 2007. Néanmoins, l’obésité présente chez 41 % des diabétiques de type 2 est en hausse (+ 7 %). Les complications du diabète (cardiaques, ophtalmologiques et podologiques), semblent être un peu plus fréquentes. Cette légère hausse s’explique partiellement par un meilleur dépistage et probablement par l’allongement de la durée de vie.

Le dépistage des complications encore insuffisant
Autres enseignements de cette étude : seuls 20 % des diabétiques ont bénéficié d’une consultation diététique, 59 % ont un contrôle glycémique correct (HbA1c ≤ 7 %) et la moitié (51 %) une pression artérielle au seuil ou sous le seuil de 130/80 mmHg. « La prise en charge nutritionnelle et les traitements doivent donc être intensifiés », estiment ainsi les auteurs qui jugent par ailleurs le dépistage des complications ophtalmologiques, rénales et podologiques du diabète encore insuffisant. En effet, seule la moitié des diabétiques de type 2 bénéficient d’une consultation ophtalmologique annuelle (49 %), 28 % d’un dosage urinaire de l’albumine et 43 % de la gradation du risque podologique.

Education thérapeutique
Les trois quarts des diabétiques souhaitent des informations supplémentaires sur la maladie, surtout les plus jeunes, celles ayant des complications ou dont la situation financière est difficile. Mais ils sont peu nombreux à souhaiter une éducation lors d’entretiens individuels, encore moins collectifs. Pourtant, ceux qui en ont déjà bénéficié déclarent mieux vivre avec leur diabète et souhaitent en bénéficier à nouveau.

Trois quarts des médecins spécialistes et un quart des généralistes assurent des consultations dédiées à l’éducation thérapeutique, activité toutefois moins développée en ville qu’à l’hôpital. Le manque de temps et de relais sont les principaux freins évoqués dans la mise en œuvre d’une démarche éducative. Les médecins souhaiteraient se former davantage à cette approche et disposer de supports d’information et d’outils d’aide à la consultation.

12,9 milliards d’euros en 2007
Ces améliorations de la prise en charge médicale du diabète ont un coût. Les remboursements versés par l’Assurance maladie aux personnes diabétiques (pour leur diabète ou d’autres maladies) sont estimés à 12,9 milliards d’euros en 2007. Cette somme se répartit en 5 milliards pour l’hospitalisation, 3,3 pour les médicaments, 1,2 pour les soins infirmiers, 0,9 pour les honoraires médicaux. Ces remboursements ont augmenté entre 2001 (7,3 milliards) et 2007, de 5,6 milliards en euros constants. Le remboursement moyen atteint 5 400 euros par personne diabétique en 2007, mais avec une forte concentration des dépenses, 10 % des personnes diabétiques concentrant 50 % de ces remboursements.

 
Toutes les informations (méthodologie, résultats) sont disponibles sur le site dédié à l’étude Entred : http://www.invs.sante.fr/entred/








MyPharma Editions

Adocia : le tribunal arbitral statue en sa faveur contre Lilly

Publié le 21 août 2018
Adocia : le tribunal arbitral statue en sa faveur contre Lilly

Adocia a annoncé que le tribunal arbitral en charge de la procédure d’arbitrage engagée par Adocia à l’encontre de Eli Lilly & Company a statué en sa faveur en ce qui concerne sa première demande, et a accordé à Adocia un montant de 11,6 millions de dollars, au titre d’un paiement d’étape contractuel qui était contesté par Lilly.

Transgene finalise la vente des droits de TG6002 et TG1050 à Tasly Biopharmaceuticals pour la Grande Chine

Publié le 21 août 2018
Transgene finalise la vente des droits de TG6002 et TG1050 à Tasly Biopharmaceuticals pour la Grande Chine

Transgene, la société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers et les maladies infectieuses, a annoncé la finalisation des transactions signées le 10 juillet 2018 avec Tasly Biopharmaceuticals.

Mainstay Medical : Matthew Onaitis nommé Directeur financier

Publié le 20 août 2018
Mainstay Medical : Matthew Onaitis nommé Directeur financier

Mainstay Medical, une société de dispositifs médicaux dédiée à la commercialisation de ReActiv8®, un dispositif de neurostimulation implantable destiné à traiter la lombalgie chronique invalidante, a annoncé la nomination de Matthew Onaitis au poste de Directeur financier à compter du 20 août 2018.

Sensorion : feu vert européen pour son étude de phase II avec le SENS-401 sur la surdité brusque

Publié le 20 août 2018
Sensorion : feu vert européen pour son étude de phase II avec le SENS-401 sur la surdité brusque

Sensorion a annoncé avoir reçu de la part du HMA (Heads of Medicines Agencies, le réseau d’agences européennes du médicament), l’approbation de mener son essai clinique de phase 2 avec son candidat-médicament SENS-401 pour le traitement des surdités brusques (SensoriNeural Hearing Loss, SSNHL) chez l’adulte dans le cadre d’une procédure harmonisée (VHP- Voluntary Harmonisation Procedure).

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions