Edition du 07-10-2022

Etude Entred : la prise en charge du diabète de type 2 s’améliore mais des progrès restent à faire

Publié le mardi 17 mars 2009

Etude Entred : la prise en charge du diabète de type 2 s’améliore mais des progrès restent à faireSelon les derniers résultats de l’étude Entred menée en 2007 et publiés mardi par l’InVS,  l’état de santé des personnes diabétiques de type 2 s’améliore en France mais des progrès restent à faire.

En seulement 6 ans, les auteurs on constaté une baisse à la fois de la pression artérielle, de la glycémie et du cholestérol, quel que soit l’âge. Ces résultats positifs ont été atteints grâce à une intensification importante des traitements entre 2001 et 2007. Néanmoins, l’obésité présente chez 41 % des diabétiques de type 2 est en hausse (+ 7 %). Les complications du diabète (cardiaques, ophtalmologiques et podologiques), semblent être un peu plus fréquentes. Cette légère hausse s’explique partiellement par un meilleur dépistage et probablement par l’allongement de la durée de vie.

Le dépistage des complications encore insuffisant
Autres enseignements de cette étude : seuls 20 % des diabétiques ont bénéficié d’une consultation diététique, 59 % ont un contrôle glycémique correct (HbA1c ≤ 7 %) et la moitié (51 %) une pression artérielle au seuil ou sous le seuil de 130/80 mmHg. « La prise en charge nutritionnelle et les traitements doivent donc être intensifiés », estiment ainsi les auteurs qui jugent par ailleurs le dépistage des complications ophtalmologiques, rénales et podologiques du diabète encore insuffisant. En effet, seule la moitié des diabétiques de type 2 bénéficient d’une consultation ophtalmologique annuelle (49 %), 28 % d’un dosage urinaire de l’albumine et 43 % de la gradation du risque podologique.

Education thérapeutique
Les trois quarts des diabétiques souhaitent des informations supplémentaires sur la maladie, surtout les plus jeunes, celles ayant des complications ou dont la situation financière est difficile. Mais ils sont peu nombreux à souhaiter une éducation lors d’entretiens individuels, encore moins collectifs. Pourtant, ceux qui en ont déjà bénéficié déclarent mieux vivre avec leur diabète et souhaitent en bénéficier à nouveau.

Trois quarts des médecins spécialistes et un quart des généralistes assurent des consultations dédiées à l’éducation thérapeutique, activité toutefois moins développée en ville qu’à l’hôpital. Le manque de temps et de relais sont les principaux freins évoqués dans la mise en œuvre d’une démarche éducative. Les médecins souhaiteraient se former davantage à cette approche et disposer de supports d’information et d’outils d’aide à la consultation.

12,9 milliards d’euros en 2007
Ces améliorations de la prise en charge médicale du diabète ont un coût. Les remboursements versés par l’Assurance maladie aux personnes diabétiques (pour leur diabète ou d’autres maladies) sont estimés à 12,9 milliards d’euros en 2007. Cette somme se répartit en 5 milliards pour l’hospitalisation, 3,3 pour les médicaments, 1,2 pour les soins infirmiers, 0,9 pour les honoraires médicaux. Ces remboursements ont augmenté entre 2001 (7,3 milliards) et 2007, de 5,6 milliards en euros constants. Le remboursement moyen atteint 5 400 euros par personne diabétique en 2007, mais avec une forte concentration des dépenses, 10 % des personnes diabétiques concentrant 50 % de ces remboursements.

 
Toutes les informations (méthodologie, résultats) sont disponibles sur le site dédié à l’étude Entred : http://www.invs.sante.fr/entred/








MyPharma Editions

Leucémie Lymphoïde Chronique : AstraZeneca lance l’appel à Projets Long Life Challenges

Publié le 7 octobre 2022

Le Hub Innovation d’AstraZeneca vient de lancer un nouvel appel à projets : « Long Life Challenges » pour soutenir des initiatives visant à optimiser le parcours de soins des patients atteints de LLC. Objectif : améliorer l’observance et maximiser l’efficacité et la tolérance des thérapies*.

Ophtalmologie : Vect-Horus reçoit une subvention pour le développement de sa plateforme VECTrans®

Publié le 7 octobre 2022
Ophtalmologie : Vect-Horus reçoit une subvention pour le développement de sa plateforme VECTrans®

Vect-Horus, une société de biotechnologie qui conçoit et développe des vecteurs permettant l’adressage ciblé de molécules thérapeutiques et d’agents d’imagerie vers différents organes dont le cerveau, a annoncé l’accord de Bpifrance et de la Région SUD Provence-Alpes-Côte d’Azur pour l’octroi d’une subvention de 200.000 € visant à soutenir son projet VISIO (Vectorisation Innovante de siRNAs pour l’Ophtalmologie)

Bone Therapeutics récupère les droits mondiaux de ALLOB

Publié le 7 octobre 2022
Bone Therapeutics récupère les droits mondiaux de ALLOB

Bone Therapeutics, société de thérapie cellulaire répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et d’autres pathologies, a annoncé la récupération prochaine des droits mondiaux de sa plateforme de thérapie cellulaire osseuse allogénique ALLOB, suite à la notification de résiliation unilatérale reçue de la part de Shenzhen Pregene Biopharma Co, Ltd. (« Pregene »).

1ère édition de la Semaine des métiers de l’industrie pharmaceutique du 3 au 8 octobre 2022

Publié le 6 octobre 2022
1ère édition de la Semaine des métiers de l’industrie pharmaceutique du 3 au 8 octobre 2022

Pour la première fois, le Leem et Pôle Emploi s’associent pour organiser la Semaine des métiers de l’industrie pharmaceutique, du 3 au 8 octobre 2022,sur tout le territoire avec des actions d’informations, des événements, visites de sites, ou encore des jobs dating. Objectif : présenter les profils des 10 000 postes ouverts et sensibiliser sur l’attractivité des carrières dans l’industrie pharmaceutique où interagissent 150 métiers différents.

Advicenne : extension de la propriété intellectuelle de son médicament Sibnayal®

Publié le 6 octobre 2022
Advicenne : extension de la propriété intellectuelle de son médicament Sibnayal®

Advicenne, société pharmaceutique spécialisée dans le développement et la commercialisation de traitements innovants pour les personnes souffrant de maladies rénales rares, a annoncé l’extension de la propriété intellectuelle de son médicament Sibnayal® dans plusieurs pays européens.

I.CERAM, lauréat du concours i-Nov de BPI France

Publié le 6 octobre 2022
I.CERAM, lauréat du concours i-Nov de BPI France

I.CERAM, spécialiste des implants innovants en céramique biocompatibles chargés en antibiotiques, annonce avoir été sélectionnée par BPI France lors de la 9ème vague de son concours i-Nov. Ce concours, financé par l’Etat, entre dans le cadre des investissements d’avenir (PIA) du programme France 2030. Partager la publication « I.CERAM, lauréat du concours i-Nov de BPI France » […]

Servier dévoile son ambition 2030 et une nouvelle identité visuelle

Publié le 6 octobre 2022
Servier dévoile son ambition 2030 et une nouvelle identité visuelle

Servier a dévoilé aujourd’hui son ambition 2030, ainsi qu’une nouvelle identité visuelle qui témoigne de la transformation engagée par le Groupe, porteuse de résultats visibles. Le Groupe entend accélérer sa dynamique de transformation afin de garantir, sur le long terme, son indépendance et sa création de valeur pour l’ensemble de ses parties prenantes.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents