Edition du 18-09-2018

Grippe A (H1N1) : la mise au point de l’Afssaps sur l’utilisation du Tamiflu® chez l’enfant

Publié le jeudi 13 août 2009

Grippe A (H1N1) : la mise au point de l'Afssaps sur l’utilisation du Tamiflu® chez l’enfantLa mise en ligne d’une étude effectuée par des investigateurs anglais et publiée sur le site du British Medical Journal sur les antiviraux utilisés chez l’enfant dans le traitement et la prévention de la grippe saisonnière amène l’Afssaps à rappeler les conditions d’octroi des autorisations de mise sur le marché (AMM) et de leur utilisation dans le cadre de la pandémie grippale A (H1N1).

Une étude effectuée par des investigateurs anglais, mise en ligne sur le site du British Medical Journal fait une analyse des données agrégées issues de 7 études antérieures contrôlées effectuées chez l’enfant de 1 à 12 ans traité en curatif ou en préventif par les antiviraux inhibiteurs de la neuraminidase (oseltamivir et zanamivir) contre la grippe saisonnière.

Les résultats de cette analyse montrent que la durée de la symptomatologie grippale est raccourcie de 0,5 à 1,5 jours et que, chez les patients traités par oseltamivir (Tamiflu®), il y a un risque augmenté de troubles digestifs, notamment des vomissements.

L’analyse revient sur des données qui étaient déjà connues et mentionnées dans le résumé des caractéristiques du produit (RCP). Elle n’apporte pas d’éléments nouveaux susceptibles de modifier le rapport bénéfice/risque de ces antiviraux tel qu’il a été évalué pour l’autorisation de mise sur le marché (AMM).

Pour mémoire, Tamiflu® (oseltamivir) a été autorisé selon une procédure centralisée en 2002.

Il est indiqué chez l’adulte et chez l’enfant de plus de 1 an pour le traitement et la prévention de la grippe.

Concernant les enfants de 6 mois à 1 an, le Comité des médicaments à usage humain de l’Agence Européenne du Médicament (EMEA) a donné un avis favorable en juillet 2009 à l’extension de l’AMM pour l’indication en traitement curatif dans un contexte de pandémie. Cette modification d’AMM est en attente de la notification de la décision de la Commission Européenne.

Concernant les enfants de moins de 6 mois, les recommandations émises en mai 2009 par l’EMEA sont susceptibles de s’appliquer en situation de pandémie de phase 6.

D’autre part, les recommandations du Comité de lutte contre la grippe sur l’utilisation des antiviraux en période pandémique ont été diffusées sur le site du Ministère de la Santé et des Sports le 7 août dernier.

A ce stade, l’Afssaps considère que les résultats de cette étude ne sont donc pas de nature à remettre en cause les recommandations précitées concernant l’utilisation du Tamiflu® chez l’enfant dans le cadre de la pandémie grippale A (H1N1).

Enfin, l’Afssaps rappelle qu’en France, les antiviraux indiqués dans la grippe et notamment Tamiflu® sont uniquement délivrés sur ordonnance et qu’ils font l’objet d’une surveillance renforcée de pharmacovigilance dans le cadre de leur utilisation dans la pandémie grippale A (H1N1).

Source : Afssaps








MyPharma Editions

Biogen France emménage à La Défense

Publié le 18 septembre 2018
Biogen France emménage à La Défense

Biogen, entreprise pionnière dans le domaine des neurosciences, installe ses équipes dans la Tour CBX du quartier d’affaires de La Défense. L’entreprise spécialisée dans la lutte contre les maladies neurologiques graves réaffirme ainsi son engagement à long terme en France et son souhait d’offrir un environnement de travail optimal à ses collaborateurs.

Répartition pharmaceutique : une opération d’envergure pour alerter le grand public

Publié le 18 septembre 2018
Répartition pharmaceutique : une opération d'envergure pour alerter le grand public

Depuis le 1er septembre, toutes les camionnettes de livraison des entreprises de répartition ont revêtu un habillage spécial. Menacés par une crise économique sans précédent, les répartiteurs pharmaceutiques* se mobilisent pour sensibiliser le grand public et les décideurs à l’importance de leurs missions et les alerter sur les risques qui pèsent sur l’égalité d’accès aux médicaments.

Actelion : résultats positifs pour OPSUMIT® dans l’hypertension porto-pulmonaire

Publié le 18 septembre 2018
Actelion : résultats positifs pour OPSUMIT® dans l’hypertension porto-pulmonaire

Actelion, l’une des sociétés pharmaceutiques Janssen du groupe Johnson & Johnson, a annoncé les résultats du premier essai contrôlé randomisé pour l’hypertension porto-pulmonaire (HPP), qui ont montré qu’OPSUMIT® (macitentan) avait permis d’améliorer considérablement la résistance vasculaire pulmonaire (RVP) par rapport au placebo, satisfaisant ainsi le critère d’évaluation principal de l’étude.

GeNeuro reprend de Servier les droits mondiaux ex-US et Japon du GNbAC1 dans la SEP

Publié le 18 septembre 2018
GeNeuro reprend de Servier les droits mondiaux ex-US et Japon du GNbAC1 dans la SEP

Servier et GeNeuro ont annoncé mardi que GeNeuro reprend de Servier les droits mondiaux ex US et Japon sur son produit dans la sclérose en plaques (SEP), GNbAC1. En 2014, Servier avait acquis une option de licence pour le développement et la commercialisation du GNbAC1 dans la SEP sur tous les territoires, à l’exception des États-Unis et du Japon, pour 37,5 millions d’euros.

Carenity : Lise Radoszycki nommée au poste de Directrice Associée

Publié le 17 septembre 2018
Carenity : Lise Radoszycki nommée au poste de Directrice Associée

Carenity, la première communauté de patients en ligne en Europe, vient d’annoncer la nomination de Lise Radoszycki au poste de Directrice Associée.

GamaMabs Pharma lance une étude de phase II de l’anticorps monoclonal GM102 dans le cancer colorectal avancé ou métastatique

Publié le 17 septembre 2018
GamaMabs Pharma lance une étude de phase II de l'anticorps monoclonal GM102 dans le cancer colorectal avancé ou métastatique

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques optimisés ciblant le récepteur II de l’hormone anti-müllerienne (AMHR2) pour le traitement du cancer, a annoncé avoir inclus le premier patient dans l’étude C201 de phase II. Cet essai clinique du GM102 en monothérapie et en association avec Lonsurf (trifluridine/tipiracil) porte sur des patients atteints de cancer colorectal de stade avancé ou métastatique.

L’Institut Curie annonce la création d’Honing Biosciences

Publié le 17 septembre 2018
L’Institut Curie annonce la création d’Honing Biosciences

L’Institut Curie, acteur de référence dans la lutte contre le cancer, a annoncé le lancement de la société de biotechnologies Honing Biosciences. Il s’agit d’une plateforme technologique exclusive qui développe des solutions pour optimiser l’efficacité et la sécurité des thérapies cellulaires dans les cancers et les maladies chroniques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions