Edition du 16-11-2019

Inventiva : recrutement des 1ers patients dans une étude biomarqueur menée chez des adultes et enfants atteints de la MPS VI

Publié le mardi 3 septembre 2019

Inventiva : recrutement des 1ers patients dans une étude biomarqueur menée chez des adultes et enfants atteints de la MPS VIInventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de maladies dans les domaines de la fibrose, de la surcharge lysosomale et de l’oncologie, a annoncé le recrutement des premiers patients dans une nouvelle étude biomarqueur chez des adultes et enfants atteints de mucopolysaccharidose de type VI (MPS VI).

Menée aux Etats-Unis, au centre de recherche de l’hôpital pour enfants d’Oakland, Californie (UCSF Benioff Children’s Hospital), par le Dr Paul R. Harmatz, cette étude évaluera les taux de glycosaminoglycanes dans les leucocytes (leukoGAGs) chez trois enfants et dans la peau (skinGAGs) chez trois patients adultes atteints de la MPS VI avant et après un traitement enzymatique de remplacement (TER), ainsi que chez six volontaires sains de même âge. Cette étude fait partie de la stratégie d’Inventiva de développer des biomarqueurs qui permettront d’évaluer l’efficacité d’odiparcil, le candidat médicament de la Société pour le traitement de la MPS, dans la réduction des leukoGAGs et des skinGAGS. Cette approche a été lancée suite à la recommandation de la Food and Drug Administration (FDA) quant à l’importance des biomarqueurs dans des maladies telles que les MPS1. Les résultats de cette étude sont attendus au premier semestre 2020.

Une première étude biomarqueur menée à l’initiative d’Inventiva avait montré que malgré l’administration du TER, le traitement de référence actuel, les taux de leukoGAGs restaient très élevés et qu’ils n’étaient pas modifiés une heure après l’administration du TER, alors que l’activité de l’enzyme arylsulfatase B2 était très élevée. Cette découverte suggère que les taux de leukoGAGs pourraient être réduits davantage avec un nouveau traitement, tel qu’odiparcil.

L’évaluation du niveau des leukoGAGs et des skinGAGs est réalisée dans l’étude clinique de Phase IIa iMProveS (improve MPS treatment) en cours évaluant odiparcil dans le traitement des patients atteints de la MPS VI. Suite aux récents progrès réalisés dans l’étude iMproveS, les premiers résultats pour l’ensemble des cohortes de patients sont désormais attendus d’ici la fin de l’année. Initialement, Inventiva prévoyait de publier les résultats de l’étude en deux temps: les résultats des groupes en double aveugle avec un contrôle placebo d’ici la fin de l’année suivis des résultats de la cohorte ouverte au premier trimestre 2020.

Le Dr Paul R. Harmatz, investigateur principal de cette nouvelle étude biomarqueur, a déclaré : « Je me réjouis du lancement de cette deuxième étude biomarqueur avec le recrutement des premiers patients. Après notre première étude sur des biomarqueurs qui avait démontré les limites du TER pour réduire les taux de leukoGAGs, cette nouvelle étude devrait nous permettre de mieux comprendre la dynamique de la réponse au traitement au niveau des leucocytes. Elle pourrait également nous fournir une deuxième mesure de l’accumulation de GAGs dans un tissu facilement accessible, tel que la peau, et améliorer ainsi la mesure des variations des taux intracellulaires de GAGs. »

__________________________

1 Slowly progressive, low-prevalence rare diseases with substrate deposition that results from single enzyme defects: providing evidence of effectiveness for replacement or corrective therapies; Guidance for Industry; U.S. Department of Health and Human Services Food and Drug Administration; Juillet 2018.

2 L’arylsulfatase B est une enzyme qui dégrade naturellement les GAGs dans l’organisme et qui est déficiente chez les patients atteints de la MPS VI.

Source et visuel  : Inventiva








MyPharma Editions

Jazz Pharmaceuticals reçoit un avis favorable du CHMP pour Sunosi®

Publié le 15 novembre 2019
Jazz Pharmaceuticals reçoit un avis favorable du CHMP pour Sunosi®

Jazz Pharmaceuticals a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté un avis favorable recommandant l’autorisation de mise sur le marché de solriamfetol pour améliorer le niveau d’éveil et réduire la somnolence diurne excessive (SDE) des adultes atteints de narcolepsie (avec ou sans cataplexie) ou d’un syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS) dont la SDE n’a pas été traitée de manière satisfaisante par un traitement de première intention tel que la pression positive continue (PPC).1

La Direction européenne de la qualité du médicament et des soins de santé du Conseil de l’Europe inaugure son site secondaire

Publié le 15 novembre 2019
La Direction européenne de la qualité du médicament et des soins de santé du Conseil de l’Europe inaugure son site secondaire

Le Conseil de l’Europe inaugure et ouvre, le 15 novembre, le nouveau site secondaire de la Direction européenne de la qualité du médicament & soins de santé (EDQM) à Ars-Laquenexy, près de Metz (Est de la France). Il permettra de stocker en toute sécurité les stocks de réserve d’étalons de référence de la Pharmacopée Européenne et de continuer à en assurer la distribution dans le monde entier en cas d’incident majeur affectant le bâtiment principal à Strasbourg.

Cellectis publie dans Nature Communications un article sur la création de cellules CAR-T intelligentes

Publié le 15 novembre 2019
Cellectis publie dans Nature Communications un article sur la création de cellules CAR-T intelligentes

Cellectis a annoncé la publication d’un article dans Nature Communications décrivant une preuve de concept de reprogrammation cellulaire afin de créer des cellules T très intelligentes capables de reconnaître les tumeurs cancéreuses et de déclencher une micro-sécrétion de protéines thérapeutiques sur ces tumeurs, ce qui redéfinit le microenvironnement de la tumeur et améliore la capacité des cellules T à combattre le cancer.

Biocorp : signature d’un contrat avec Vitribio Pharma pour la production du 1er traitement contre l’allergie liée à la pollution

Publié le 15 novembre 2019
Biocorp : signature d’un contrat avec Vitribio Pharma pour la production du 1er traitement contre l’allergie liée à la pollution

Biocorp, société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de systèmes d’administration de médicaments injectables, a annoncé aujourd’hui la signature d’un contrat exclusif avec Vitribio Pharma, société de recherche et développement pharmaceutique.

Leem : Olivier Bogillot (Sanofi) et Edward Hollywood (Boehringer Ingelheim) entrent au Conseil d’administration

Publié le 14 novembre 2019
Leem : Olivier Bogillot (Sanofi) et Edward Hollywood (Boehringer Ingelheim) entrent au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem (Les Entreprises du Médicament) a procédé, le 8 octobre dernier, à la cooptation de deux nouveaux administrateurs : Oliver Bogillot, Directeur de cabinet du Directeur Général de Sanofi, et de Edward Hollywood, Directeur Général de Boehringer Ingelheim.

Genfit : résultats d’une étude avec NIS4, outil de diagnostic expérimental non invasif de la NASH

Publié le 14 novembre 2019
Genfit : résultats d’une étude avec NIS4, outil de diagnostic expérimental non invasif de la NASH

Genfit a annoncé des résultats issus d’une étude démontrant que NIS4, outil diagnostic non-invasif sanguin développé pour le diagnostic de la stéatohépatite non-alcoolique (NASH), a présenté une performance supérieure aux autres outils non-invasifs dans le diagnostic de la NASH chez des patients atteints de diabète de type 2. Ces résultats ont été présentés au Liver Meeting® 2019 de l’AASLD à Boston (Poster #1757).

La pépite française de la HealthTech, ExactCure, lève 1 million d’euros auprès de OneRagtime

Publié le 14 novembre 2019
La pépite française de la HealthTech, ExactCure, lève 1 million d’euros auprès de OneRagtime

ExactCure – la solution de santé personnalisée aidant à lutter contre les médications inappropriées – annonce aujourd’hui sa levée de fonds d’un million d’euros auprès de OneRagtime. Avec pour objectif de révolutionner la manière dont les patients prennent leurs médicaments, ExactCure va profiter de cette levée pour agrandir son département R&D et continuer de recruter de nouveaux talents.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents