Edition du 25-02-2021

L’Afssaps rappelle que les génériques sont des médicaments à part entière

Publié le jeudi 28 mai 2009

L’ Afssaps rappelle que les génériques sont des médicaments à part entièreL’Agence française de sécurité des produits de santé (Afssaps) a présenté ce jeudi un dépliant d’information destiné au grand public qui délivre  « 7 règles d’or » à ceux qui débutent un traitement avec des médicaments génériques. Ce dépliant précise notamment les règles de bon usage, la conduite à tenir pour prévenir les erreurs médicamenteuses ou signaler les effets indésirables, etc…

Ainsi, l’Afssaps rappelle qu’à l’instar des médicaments de référence (ou princeps), « les médicaments génériques sont évalués et doivent répondre à des exigences d’efficacité, de sécurité et de qualité avant d’obtenir leur autorisation de mise sur le marché. Une fois commercialisés, ils sont soumis aux mêmes règles de surveillance et font l’objet d’inspections sur site et de contrôles dans les laboratoires » de l’agence.

1284 dossiers de demandes d’AMM en 2008
En 2008, selon l’Afssaps, 1284 dossiers de demandes d’AMM ont été déposés pour des médicaments génériques, dont 625 en procédure nationale et 659 en procédure européenne. Parmi ces demandes, 1043 ont été notifiées (759 en procédure nationale, 284 en procédure européenne), 80 ont été abandonnées (21 en procédure nationale, 59 en procédure européenne) et 56 refusées au niveau national.

Les essais de bioéquivalence
« Les essais de bioéquivalence sont les seuls essais cliniques nécessaires à l’autorisation des médicaments génériques », précise l’Affsaps. Ces essais sont réalisés chez des volontaires sains. Ils consistent en une comparaison de la vitesse et de l’intensité de l’’absorption du principe actif pour le médicament générique et pour la spécialité de référence.

La pharmacovigilance
L’Agence rappelle à cette occasion  que « les obligations de pharmacovigilance (surveillance et déclaration des effets indésirables) s’imposent aux industriels aussi bien pour les médicaments génériques que pour les médicaments princeps. » Il s’agit principalement du signalement des effets indésirables graves, de la conservation des informations détaillées s’y rapportant, de la transmission d’un rapport périodique actualisé des informations relatives aux effets indésirables ainsi que toutes les informations utiles à l’évaluation des risques et des bénéfices liés à l’emploi du médicament.

L’exploitant doit également informer l’Afssaps de toute interdiction ou restriction imposée par les autorités compétentes d’Etats dans lesquels le médicament est présent sur le marché. Toute information nouvelle qui pourrait influencer l’évaluation des bénéfices et des risques du médicament concerné doit également être portée à la connaissance de l’Afssaps.

Les « 7 règles d’or » du médicament générique
Pour l’information des patients, l’Afssaps propose aujourd’hui un dépliant qui donne « 7 règles d’or » à ceux qui débutent un traitement avec des médicaments génériques. Ce dépliant attire l’attention sur les différentes informations figurant sur la boîte et précise notamment les règles de bon usage, la conduite à tenir pour prévenir les erreurs médicamenteuses ou signaler les effets indésirables, etc… Destiné à répondre aux questions des patients, ce dépliant est aussi conçu comme un support de dialogue susceptible d’être utile aux pharmaciens au moment de la substitution et aux médecins au moment de la prescription d’un médicament générique.

Pour plus d’informations, consulter la brochure de l’Afssaps

Source : Afssaps








MyPharma Editions

COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Publié le 24 février 2021
COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Sanofi vient de conclure un accord avec deux entreprises pharmaceutiques Janssen du groupe Johnson & Johnson, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de Janssen afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Publié le 23 février 2021
Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Valbiotis, entreprise de Recherche et Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, a annoncé la première visite du premier patient dans l’étude clinique de Phase II HEART qui évaluera TOTUM-070, substance active innovante pour la réduction du taux sanguin de LDL cholestérol, facteur de risque des maladies cardiovasculaires.

Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Publié le 23 février 2021
Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Daiichi Sankyo a annoncé que Ken Takeshita, MD, sera le nouveau responsable mondial de la recherche et du développement à partir du 1er avril 2021. À cette date, le Dr Junichi Koga prendra officiellement sa retraite, après une brillante et assidue carrière, dont plus de 12 ans passés chez Daiichi Sankyo.

COVID-19 : Sanofi et GSK débutent une nouvelle étude de phase II sur leur candidat-vaccin à protéine recombinante avec adjuvant

Publié le 22 février 2021
COVID-19 : Sanofi et GSK débutent une nouvelle étude de phase II sur leur candidat-vaccin à protéine recombinante avec adjuvant

Sanofi et GSK ont annoncé le lancement d’une nouvelle étude de phase II avec 720 volontaires âgés de plus de 18 ans visant à sélectionner la dose d’antigènes la plus appropriée pour l’évaluation de phase III de leur candidat-vaccin adjuvanté à protéine recombinante contre la COVID-19.

GSK lance l’étude clinique de phase III concernant son candidat vaccin anti-VRS pour les personnes âgées

Publié le 22 février 2021

Le laboratoire GlaxoSmithKline (GSK) a annoncé le démarrage d’un programme d’essais cliniques de phase III de son candidat vaccin contre le Virus Respiratoire Syncytial (VRS), chez les adultes de plus de 60 ans.

Crossject, lauréate du plan de relance, obtient une aide de 1,5 M€

Publié le 22 février 2021

Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments dédiés aux situations d’urgence, a annoncé être lauréate du plan de relance et obtient à ce titre une aide de 1,5 M€.

DBV Technologies : Michele F. Robertson nommée Directrice Juridique Groupe

Publié le 22 février 2021
DBV Technologies : Michele F. Robertson nommée Directrice Juridique Groupe

DBV Technologies a annoncé la nomination de Michele F. Robertson au poste de Directrice Juridique Groupe, à compter d’aujourd’hui. En sa qualité d’avocate expérimentée, Michele F. Robertson, en tant que Directrice Juridique Groupe, rapportera directement à Daniel Tassé, Directeur Général, et sera membre du Comité exécutif.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents