Edition du 09-05-2021

Accueil » Et aussi » Médecine » Recherche

L’ibuprofène pour prévenir la maladie de Parkinson ?

Publié le jeudi 3 mars 2011

Selon une étude de l’Ecole de santé publique de l’Université Harvard, une prise régulière d’ibuprofène, un anti-inflammatoire qu’on retrouve notamment dans l’Advil®, réduirait d’environ 27 % le risque de développer la maladie de Parkinson par rapport à ceux qui n’en utilisent pas. Des travaux qui paraissent dans la version en ligne de la revue Neurology.

« Nos résultats montrent que l’ibuprofène protégerait le cerveau d’une manière incomparable avec les autres AINS et analgésiques comme l’aspirine », explique le Dr Xiang Gao de la faculté de médecine de Harvard, un des principaux co-auteurs de l’étude.
Ainsi, 98.892 infirmières et 37.305 hommes, eux aussi professionnels de la santé, ont participé à cette étude. Ces participants ont indiqué leur usage de l’ibuprofène et d’autres anti-inflammatoires non-stéroïdiens. Selon les chercheurs, le fait de prendre de l’ibuprofène au moins deux fois par semaine est considéré comme un usage régulier.
Au bout de six années, 291 des participants ont développé la maladie de Parkinson, et dans le groupe ayant pris de l’ibuprofène au moins deux fois par semaine, le risque d’en souffrir était réduit de 38%.
Après une analyse plus étendue, combinant plusieurs autres recherches portant sur l’ibuprofène comparé à d’autres AINS, les auteurs de l’étude ont déterminé que le risque de développer la maladie de Parkinson était en fait réduit de 27% pour les personnes prenant régulièrement de l’ibuprofène par rapport à celles n’en prenant pas ou peu.
« Une possibilité qui expliquerait pourquoi l’ibuprofène pourrait agir pour prévenir la maladie de Parkinson est que cet anti-inflammatoire pourrait cibler un certain récepteur dans le cerveau » jouant un rôle dans la maladie, relève le Dr Gao. Des « études animales ont aussi montré un tel effet », ajoute-t-il.

Dans un éditorial, le Dr James Bower, un neurologue de la Mayo Clinic à Rochester (Minnesota) prévient contre les risques d’une prise régulière d’ibuprofène pour éviter de développer la maladie de Parkinson, estimant que des recherches supplémentaires devaient être faites sur les effets neuro-protecteurs uniques de cette molécule.

Source : Les Echos








MyPharma Editions

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le 6 mai 2021
Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Sanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation.

Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Publié le 5 mai 2021
Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Gustave Roussy et le consortium WIN (Worldwide Innovative Networking) pour la médecine personnalisée du cancer s’associent pour faire progresser la recherche et l’innovation en cancérologie.

GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d’anticorps humanisés first-in-class pour l’oncologie

Publié le 5 mai 2021
GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d'anticorps humanisés first-in-class pour l'oncologie

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie française spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques en oncologie, annonce aujourd’hui la signature d’un accord avec Exelixis, Inc. (Nasdaq: EXEL) pour l’acquisition de tous les droits, titres et intérêts de la technologie d’anticorps AMHR2 de GamaMabs (lors de la réalisation de l’achat et selon certaines conditions prévues au contrat).

Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Publié le 5 mai 2021
Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé la signature d’un accord de concession de licence exclusif avec Laboratorios Grin, une filiale à 100% de Lupin, pour l’enregistrement et la commercialisation au Mexique de ZERVIATETM (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24% pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Publié le 5 mai 2021
Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19Sanofi a annoncé avoir conclu un accord avec Moderna, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de la biotech américaine afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents