Edition du 16-10-2018

Les affections ORL chez l’enfant représenteraient plus de 1 milliard d’euros chaque hiver

Publié le mardi 6 janvier 2009

Les affections ORL chez l’enfant représenteraient plus de 1 milliard d’euros chaque hiverSelon les données recueillies par l’observatoire national Hivern@le-KhiObs et publiées dans le dernier numéro du BEH, les infections ORL de l’enfant engendreraient 18,6 millions de consultations médicales. Soit  un coût direct estimé à plus d’un milliard d’euros.

 Ainsi, à partir des données collectées sur cet observatoire et publiées mardi dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH), il a été possible d’estimer que le nombre moyen de consultations par saison pour ces pathologies ORL de l’enfant était de 18,6 millions, ce qui correspond à une moyenne de 1,65 consultation par enfant au cours de chaque saison hivernale.

 Des traitements inadaptés
La pathologie ayant la plus grande incidence était la rhinopharyngite (11,9 millions) suivie par les otites moyennes aiguës (2,9 millions) puis par les angines (2,6 millions), les laryngites (1,5 million) et les sinusites (0,8 million). Selon les auteurs, alors que ces pathologies peuvent être considérées comme relativement bénignes, leurs implications sont multiples à la fois d’un point de vue individuel, économique et social : absentéisme scolaire, arrêt de travail des parents, coûts directs et indirects.
Au niveau individuel, au-delà de la récurrence des épisodes pouvant déboucher sur d’éventuelles complications cliniques, elles sont la source de traitements antibiotiques répétés connus pour leur implication dans l’émergence de résistances des germes. Il a été souligné que la majorité des infections ORL de l’enfant sont d’origine virale.

 Un enjeu économique
D’un point de vue économique, au-delà de l’enjeu pour la collectivité des coûts de développement de nouvelles molécules, l’observatoire donne une estimation précise sur le nombre de consultations pour ce type de pathologies qui révèle l’ampleur des coûts représentés par ces affections. Il a été estimé que le montant d’une ordonnance pour ce type de pathologies ORL s’élève en moyenne à 29,4 euros. Celui d’une consultation s’élève à 22 euros. Selon l’étude, en première approximation et en se fondant uniquement sur ces coûts directs, la charge des affections ORL représenterait plus de 1 milliard d’euros.








MyPharma Editions

Le Pr Michel Sadelain, Lauréat du Prix Pasteur-Weizmann / Servier 2018

Publié le 16 octobre 2018
Le Pr Michel Sadelain, Lauréat du Prix Pasteur-Weizmann / Servier 2018

Le prix Pasteur-Weizmann / Servier 2018* a été attribué le 16 octobre 2018 au Professeur Michel Sadelain, Directeur du centre d’ingénierie cellulaire au Memorial Sloan-Kettering Cancer Center (New York).

Oncodesign : des résultats de l’étude clinique du radiotraceur 18F-ODS2004436 dans le cancer du poumon

Publié le 16 octobre 2018
Oncodesign : des résultats de l’étude clinique du radiotraceur 18F-ODS2004436 dans le cancer du poumon

Oncodesign et le Centre Georges François Leclerc (CGFL), centre de lutte contre le cancer de Bourgogne, ont annoncé aujourd’hui la présentation des résultats détaillés des deux premières étapes de leur étude clinique dans le cancer du poumon à l’occasion de la 31e édition de l’EANM1 qui se tient du 13 au 17 Octobre 2018 à Düsseldorf en Allemagne.

Inventiva annonce la dernière visite du dernier patient pour son étude de Phase IIb dans la SSc

Publié le 16 octobre 2018
Inventiva annonce la dernière visite du dernier patient pour son étude de Phase IIb dans la SSc

Inventiva, société biopharmaceutique qui développe des traitements innovants pour la stéatohépatite non alcoolique (NASH), la sclérodermie systémique (SSc) et les mucopolysaccharidoses (MPS), a annoncé la dernière visite du dernier patient inclus dans l’étude de Phase IIb FASST (For A Systemic Sclerosis Treatment), ainsi que la deuxième analyse positive du Data Safety Monitoring Board (DSMB) concernant son étude de Phase IIb NATIVE (NASH Trial to Validate IVA337 Efficacy), ces deux études étant menées avec le lanifibranor.

Boehringer Ingelheim signe un accord préalable avec Dopharma pour la reprise de son site de Saint-Herblon

Publié le 16 octobre 2018
Boehringer Ingelheim signe un accord préalable avec Dopharma pour la reprise de son site de Saint-Herblon

Le projet de cession du site de Saint-Herblon (Loire-Atlantique) avait été annoncé en octobre 2017 suite à la présentation des orientations stratégiques de Boehringer Ingelheim Santé Animale. À cette occasion le groupe avait affirmé sa volonté de se recentrer sur les soins préventifs et innovants.

Pharnext : résultats positifs de Phase 3 pour PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A

Publié le 16 octobre 2018
Pharnext : résultats positifs de Phase 3 pour PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A

Pharnext, société biopharmaceutique pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovants basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle, a annoncé les résultats positifs de son essai clinique pivot de Phase 3 (PLEO-CMT) évaluant deux doses du PXT3003 contre placebo sur 15 mois pour le traitement de la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Advicenne : feu vert de Santé Canada pour étendre son essai pivot de phase III avec ADV7103

Publié le 16 octobre 2018
Advicenne : feu vert de Santé Canada pour étendre son essai pivot de phase III avec ADV7103

Advicenne, société pharmaceutique qui développe des produits thérapeutiques adaptés à l’enfant et à l’adulte pour le traitement de maladies orphelines néphrologiques et neurologiques, a annoncé avoir reçu, de la part du Bureau des Essais Cliniques de Santé Canada, une Lettre de Non-Objection lui permettant d’étendre son étude pivot de phase III ARENA-2 dans l’Acidose Tubulaire Rénale distale (ATRd) au Canada.

Valneva : le développement de son candidat vaccin contre le Chikungunya progresse

Publié le 16 octobre 2018
Valneva : le développement de son candidat vaccin contre le Chikungunya progresse

Valneva, société de biotechnologie dédiée au développement, à la production et à la commercialisation de vaccins innovants, a annoncé l’avancement de son programme de Phase 1 visant à développer un vaccin à injection unique contre le Chikungunya.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions