Edition du 09-03-2021

Médicaments : « les Français profondément inquiets », selon une étude de la Mutualité Française

Publié le mardi 10 mai 2011

A l’occasion du débat-citoyen « Médicaments : ce qui doit changer ! » qui se tient aujourd’hui à Nantes, la Mutualité Française a fait réaliser une étude* exclusive  intitulée « Les Français et les médicaments ». Résultats : l’inquiétude des Français envers la sécurité des médicaments, qui s’est accrue pendant l’affaire du Médiator®, est désormais profondément ancrée dans l’opinion.

Cette inquiétude se double du sentiment de ne pas être suffisamment informés. Toutefois, certaines solutions qui pourraient améliorer la situation leurs paraissent envisageables. Pour Etienne Caniard, Président de la Mutualité Française, « les résultats de cette étude montrent que les Français font preuve d’une grande lucidité et qu’ils ont gardé en mémoire des drames sanitaires similaires. Il ne faudrait pas, néanmoins, que les Français perdent confiance dans le médicament, un des progrès médical majeur de ces 50 dernières années ».

Une inquiétude profonde
Plus de 3 Français sur 4 (77 %) estiment que le Médiator® n’est pas un cas « exceptionnel et limité à ce médicament », mais bien une « défaillance globale du système » mettant en doute la sécurité de tous les médicaments. Ce chiffre est en hausse de 8 points par rapport à une précédente étude réalisée au mois de janvier 2011**.

Une défiance forte à l’égard des pouvoirs publics
Cette inquiétude est notamment liée à une défiance forte à l’égard des politiques. Ainsi, 2 Français sur 3 (63%) ne font pas confiance à la capacité des pouvoirs publics à éviter des affaires similaires à celles du Médiator®.

Le sentiment de ne pas être suffisamment informés
Plus de 8 Français sur 10 (84%) pensent que les patients ne sont pas suffisamment informés et plus d’1 sur 2 (54%) estiment qu’il en est de même pour les autorités politiques. A l’inverse, 57 % des Français jugent que les pharmaciens sont bien informés et 55 % émettent la même opinion pour les médecins.

Des solutions globalement jugées utiles et réalistes
Interrogés sur plusieurs propositions susceptibles d’améliorer la sécurité des médicaments, les Français se prononcent systématiquement en leur faveur. Ainsi, 87% des Français sont favorables à l’idée de réduire l’influence des laboratoires pharmaceutiques sur les professionnels de santé et 55 % jugent utiles de permettre à l’Etat de contrôler plus étroitement la promotion et la publicité des groupes pharmaceutiques.
74 % des Français estiment qu’il serait à la fois utile et réalisable de permettre aux professionnels de santé de signaler aux pouvoirs publics les effets indésirables des médicaments. 59% sont favorables à l’idée de faire un bilan scientifique et médical de l’utilité et des effets des médicaments tous les 5 ans. Enfin, 55% souhaitent qu’un site renseigne le grand public sur chaque médicament en vente.

* Ce sondage exclusif a été réalisé en mai 2011 pour la Mutualité Française par l’institut TNS Sofres. Elle s’est effectuée par téléphone auprès d’un échantillon national de 1 000 personnes représentatif de l’ensemble de la population française âgée de 18 ans et plus, constitué d’après la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de ménage) et stratification par région et catégorie d’agglomération.

** Etude réalisée pour Canal + par TNS Sofres.

Source :  Mutualité Française








MyPharma Editions

Excelya : Nathalie Doize nommée directrice des opérations et Rudolph Rosenberg nommé directeur financier

Publié le 8 mars 2021
Excelya : Nathalie Doize nommée directrice des opérations et Rudolph Rosenberg nommé directeur financier

Excelya, organisme européen indépendant de recherche sous contrat, vient d’annoncer la nomination de Nathalie Doize au poste de directrice des opérations et de Rudolph Rosenberg au poste de directeur administratif et financier d’Excelya.

COVID-19 : Novartis signe un accord préliminaire avec CureVac pour la fabrication de son nouveau vaccin

Publié le 8 mars 2021
COVID-19 : Novartis signe un accord préliminaire avec CureVac pour la fabrication de son nouveau vaccin

Novartis a annoncé la signature d’un accord préliminaire avec CureVac pour la production de l’ARN messager et des « produits de matières premières » pour le vaccin CVnCoV, afin de contribuer à la lutte contre la pandémie de COVID-19. Les préparatifs pour le démarrage de la production, le transfert de technologie et les produits test sont déjà en cours. Après l’accord final, Novartis prévoit de démarrer la production au deuxième trimestre 2021. Les premières livraisons sont attendues pour l’été 2021.

AB Science : une publication indépendante confirme le rôle du masitinib comme thérapie potentielle dans les troubles neurodégénératifs

Publié le 8 mars 2021
AB Science : une publication indépendante confirme le rôle du masitinib comme thérapie potentielle dans les troubles neurodégénératifs

AB Science a annoncé la publication d’un article évalué par des pairs dans lequel les auteurs concluent que le blocage des hémicanaux sur les mastocytes avec le masitinib représente une nouvelle stratégie prometteuse pour ralentir la progression des maladies neurodégénératives telles que la maladie d’Alzheimer et la sclérose latérale amyotrophique (SLA).

Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer annoncent l’initiation d’un essai de Phase 2 pour leur candidat vaccin

Publié le 8 mars 2021
Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer annoncent l’initiation d’un essai de Phase 2 pour leur candidat vaccin

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, et Pfizer ont annoncé l’initiation de VLA15-221. L’étude VLA15-221 s’appuie sur les données initiales positives de deux études de Phase 2 lancées précédemment, inclut de nouveaux schémas de vaccination et devrait fournir les dernières données de Phase 2 avant une éventuelle décision d’entamer des études pivot de Phase 3.

C4Diagnostics : Thomas Tran nommé au poste de Managing Director

Publié le 5 mars 2021
C4Diagnostics : Thomas Tran nommé au poste de Managing Director

C4Diagnostics, société de biotechnologie qui développe des tests de diagnostic in vitro (DIV) innovants pour les maladies infectieuses, a annoncé la nomination de Thomas Tran, MBA, au poste de Managing Director. Ses 20 ans de carrière dans l’industrie du diagnostic in vitro sont un atout clé pour structurer les activités de C4Diagnostics, dans un contexte où la société accélère son développement et déploie son portefeuille de produits et de services.

Accure Therapeutics inclut le 1er patient dans son essai de phase II sur la névrite optique aiguë avec son candidat médicament ACT-01

Publié le 5 mars 2021
Accure Therapeutics inclut le 1er patient dans son essai de phase II sur la névrite optique aiguë avec son candidat médicament ACT-01

Accure Therapeutics, entreprise espagnole de R&D translationnelle dans le domaine du système nerveux central (SNC), vient d’annoncer avoir inclut le premier patient de son essai clinique de phase II (ACUITY), portant sur des personnes atteintes de névrite optique aiguë (NOA).

Nicox : feu vert pour le démarrage en Chine de l’étude en cours de phase 3 Denali pour le NCX 470

Publié le 5 mars 2021
Nicox : feu vert pour le démarrage en Chine de l’étude en cours de phase 3 Denali pour le NCX 470

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie,vient d’annoncer que son partenaire Ocumension Therapeutics a reçu l’approbation des autorités réglementaires chinoises (Center for Drug Evaluation of the National Medical Products Administration) pour conduire la partie chinoise de l’étude clinique en cours de phase 3 Denali pour le NCX 470 pour la réduction de la pression intraoculaire (PIO) chez […]

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents