Edition du 23-09-2021

Médicaments : la Commission européenne veut clarifier les règles régissant l’information

Publié le jeudi 13 octobre 2011

La Commission européenne a adopté le 11 octobre 2011 des propositions modifiées clarifiant l’information que l’industrie pharmaceutique  peut mettre à la disposition de la population sur les médicaments délivrés sur prescription médicale. Ces propositions vont désormais être débattues à la fois par le Parlement européen et le Conseil des ministres.

 « Les patients sont de plus en plus désireux d’en apprendre plus sur les médicaments qu’ils prennent et ils veulent avoir davantage leur mot à dire sur les traitements qui leur sont conseillés. Parallèlement, ils sont confrontés à un volume croissant d’informations provenant de sources diverses et ont du mal à déterminer quelles sont les informations fiables fournies sur les médicaments. L’utilisation accrue de l’internet ces dernières années rend plus impérieuse encore la nécessité d’avoir des informations claires. Les informations consultables en ligne sur les médicaments doivent être précises et fiables », estime la Commission dans un communiqué.

Dans ses propositions, la Commission modifie son texte d’origine de 2008 et répond aux demandes du Parlement européen. Les propositions, qui maintiennent l’interdiction actuelle de publicité applicable aux médicaments délivrés sur ordonnance, prévoient les dispositions suivantes:

– seuls certains types d’information pourront être fournis concernant les médicaments délivrés sur prescription médicale, par exemple les informations figurant sur l’étiquette ou dans la notice, celles concernant le prix, les essais cliniques ou les précautions d’emploi,

– la diffusion d’informations concernant les médicaments délivrés sur ordonnance ne sera autorisée que via un nombre limité de moyens de communication sites web officiellement enregistrés ou documents imprimés mis à la disposition sur demande spécifique de particuliers. La publication dans la presse généraliste ne sera pas autorisée,

–  les informations fournies devront se conformer à des critères de qualité agréés. Ainsi, elles devront être objectives et répondre aux besoins et aux attentes des patients; elles devront aussi être prouvées, factuellement correctes et ne pas induire en erreur. Enfin, elles devront être compréhensibles,

– de manière générale, toute information n’ayant pas été au préalable approuvée devra être vérifiée par les autorités compétentes avant d’être mise à la disposition du public.

La modification de ces propositions a également fourni l’occasion de renforcer encore le système actuel de «pharmacovigilance», à savoir le contrôle de la sécurité des médicaments dans l’Union européenne.

M. John Dalli, commissaire européen à la santé et à la politique des consommateurs, a déclaré: «Les propositions modifiées donnent la priorité aux droits, aux intérêts et à la sécurité des patients. Elles obligent l’industrie à fournir aux patients certaines informations capitales et définissent des règles pour toute précision complémentaire non obligatoire apportée sur les médicaments délivrés sur prescription médicale. Par ailleurs, elles renforcent encore le contrôle des médicaments soumis à autorisation.»

Les propositions modifiées vont désormais être débattues à la fois par le Parlement européen et le Conseil des ministres.

Source : Commission Européenne








MyPharma Editions

Bristol Myers Squibb France : Laetitia Steffen nommée Directrice Associée Affaires Gouvernementales

Publié le 22 septembre 2021
Bristol Myers Squibb France : Laetitia Steffen nommée Directrice Associée Affaires Gouvernementales

Depuis le 30 août, Laetitia Steffen est nommée Directrice Associée Affaires Gouvernementales de Bristol Myers Squibb France. Elle reporte à Benjamin Kowaski, Directeur Accès au marché et Affaires Gouvernementales de Bristol Myers Squibb France.

Maladie d’Alzheimer : l’étude clinique de phase II de Medesis Pharma autorisée par l’ANSM

Publié le 22 septembre 2021
Maladie d’Alzheimer : l'étude clinique de phase II de Medesis Pharma autorisée par l'ANSM

Medesis Pharma, société de biotechnologie pharmaceutique développant des candidats médicaments à partir de sa technologie propriétaire d’administration de principes actifs hydrosolubles en micelles inverses par voie buccale, Aonys, a annoncé avoir reçu le 21 septembre, journée mondiale de la Maladie d’Alzheimer, l’autorisation de l’Agence Française du Médicament (ANSM) pour la conduite d’un essai clinique de Phase II de son programme NanoLithium.

NFL Biosciences : accord de délivrance de son brevet aux États-Unis

Publié le 22 septembre 2021
NFL Biosciences : accord de délivrance de son brevet aux États-Unis

NFL Biosciences, société biopharmaceutique basée dans la région de Montpellier qui développe des médicaments botaniques pour le traitement des dépendances et addictions, a annoncé que l’Office américain des brevets et des marques (USPTO) a délivré, le 21 septembre sous le numéro US 11123395, le brevet portant sur NFL-101, candidat médicament botanique composé de protéines naturelles extraites de feuilles de tabac, dépourvu de nicotine, et prioritairement destiné au sevrage tabagique.

Inventiva : le statut « Fast Track » de la FDA accordé à lanifibranor dans la NASH englobe le traitement de la NASH avec cirrhose

Publié le 22 septembre 2021
Inventiva : le statut « Fast Track » de la FDA accordé à lanifibranor dans la NASH englobe le traitement de la NASH avec cirrhose

Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de la stéatohépatite non alcoolique (NASH), des mucopolysaccharidoses (MPS) et d’autres maladies avec un besoin médical non satisfait, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a décidé que le statut « Fast Track » précédemment accordé à lanifibranor dans la NASH englobe le traitement des patients atteints de la NASH avec une cirrhose compensée.

Grippe : Naobios collabore avec FluGen pour produire les lots cliniques de leur candidat vaccin M2SR

Publié le 21 septembre 2021
Grippe : Naobios collabore avec FluGen pour produire les lots cliniques de leur candidat vaccin M2SR

Naobios, une CDMO (Contract Development and Manufacturing Organisation) qui offre des services pour le développement de procédés et la production BPF (Bonnes Pratiques de Fabrication) de lots cliniques de vaccins viraux BSL2/ BSL3, de virus oncolytiques et de vecteurs viraux, a annoncé une nouvelle étape de son partenariat avec FluGen, Inc., une société au stade clinique qui optimise l’efficacité des vaccins contre les maladies respiratoires infectieuses.

Industrie du médicament : signature d’un accord sur le télétravail

Publié le 21 septembre 2021
Industrie du médicament : signature d’un accord sur le télétravail

Le Leem et cinq organisations syndicales de salariés représentatives de l’industrie pharmaceutique (CFDT, CFE-CGC, CFTC, UNSA et FO) sont parvenus le 9 septembre 2021 à la signature d’un accord majoritaire de branche portant sur le télétravail. Cet accord s’articule autour de deux grands volets, le premier visant à encadrer la mise en place du télétravail régulier dans les entreprises et le second sur le télétravail pour circonstances exceptionnelles ou cas de force majeure.

Bone Therapeutics : Lieve Creten nommée Directeur financier par intérim

Publié le 21 septembre 2021
Bone Therapeutics : Lieve Creten nommée Directeur financier par intérim

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies, a annoncé la nomination de Lieve Creten en qualité de Directeur financier par intérim, en remplacement de Jean-Luc Vandebroek.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents