Edition du 09-12-2021

Mucoviscidose : résultats prometteurs pour KALYDECO™ de Vertex

Publié le jeudi 3 novembre 2011

Le laboratoire pharmaceutique américain Vertex annonce aujourd’hui que le New England Journal of Medicine (NEJM) a publié les données d’une étude de phase 3 évaluant KALYDECO™ (ivacaftor, VX-770), un médicament en cours de développement qui cible la protéine défectueuse à l’origine de la fibrose kystique (FK).

Dans cette étude, intitulée STRIVE, les patients atteints de FK âgés de 12 ans ou plus, porteurs d’au moins une mutation G551D, traités par KALYDECO (ka-li-de-ko) ont constaté une amélioration sensible de leur fonction pulmonaire et d’autres indicateurs de la maladie.  Des améliorations de la fonction pulmonaire (volume expiratoire maximal à la seconde, VEMS) ont été enregistrées dès la deuxième semaine et se sont maintenues pendant les 48 semaines de l’étude. Les effets adverses les plus souvent signalés étaient de nature respiratoire et comparables sur tous les groupes de traitement.

Les données de l’étude STRIVE seront publiées, conjointement avec un éditorial d’accompagnement dans le numéro du 3 novembre 2011 du NEJM. Les données d’une deuxième étude pivot de phase 3, ENVISION, qui a évalué KALYDECO chez des enfants de 6 à 11 ans atteints de FK, porteurs d’au moins une mutation G551D, seront présentées lors de la North American CF Conference, qui se tiendra du 3 au 5 novembre 2011 à Anaheim, en Californie.

 « Je m’intéresse aux soins et à la recherche sur la fibrose kystique depuis 30 ans et j’ai constaté des progrès importants dans la prise en charge des symptômes de la FK », a déclaré Bonnie Ramsey, M.D., auteur principal de l’étude STRIVE et directrice associée de la Cystic Fibrosis Clinic à l’Hôpital pour enfants de Seattle. « Ces données historiques sont les premières à indiquer que le ciblage de la cause sous-jacente de la maladie peut améliorer les résultats cliniques pour le patient ».

Les résultats de l’étude STRIVE ont constaté une amélioration absolue moyenne de la fonction pulmonaire de 10,6 points de pourcentage à la 24e semaine (critère principal) parmi les patients traités par KALYDECO, par rapport au placebo. Les modifications de la fonction pulmonaire à la 24e semaine représentaient une amélioration moyenne relative de 16,7 pour cent par rapport aux valeurs de référence et au placebo. À la 48e semaine, l’amélioration absolue moyenne de la fonction pulmonaire des patients traités par KALYDECO était de 10,5 points de pourcentage par rapport au placebo et l’amélioration moyenne relative était de 16,9 pour cent par rapport aux valeurs de référence et au placebo. Les résultats de phase 3 et la notice du produit des médicaments contre la FK actuellement disponibles décrivent en général des améliorations relatives de la fonction pulmonaire. Les effets adverses les plus courants parmi les patients traités par KALYDECO, par rapport au placebo, étaient : maux de tête, infections des voies respiratoires supérieures, congestion nasale, éruption cutanée, vertige et présence de bactéries dans les expectorations. Les effets plus fréquents dans le groupe placebo que dans le groupe KALYDECO étaient : exacerbation pulmonaire, toux, hémoptysie (crachement de sang) et diminution de la fonction pulmonaire.

« La découverte du gène de la FK il y a plus de vingt ans nous permet d’espérer, qu’un jour, nous serons en mesure de mettre au point des médicaments qui traiteront plus que les symptômes de cette maladie », a déclaré Peter Mueller, Ph.D., chef de la direction scientifique et premiervice-président de la recherche et du développement mondial chez Vertex. « Nous disposons actuellement d’un nouveau médicament potentiel qui cible la cause de la maladie et détient des propriétés permettant d’améliorer la fonction respiratoire de certains patients atteints de FK ».

« KALYDECO est une approche thérapeutique entièrement nouvelle de la FK qui reflète les progrès impressionnants que nous avons faits dans la lutte contre cette maladie », a déclaré Robert J. Beall, Ph.D., président-directeur général de la CF Foundation.

La FK est une maladie génétique qui met en jeu le pronostic vital, causée par un dysfonctionnement ou une diminution des niveaux de protéines régulatrices de la perméabilité transmembranaire de la fibrose cystique (CFTR), provoquant des mutations dans le gène CFTR. Le dysfonctionnement des protéines CFTR aboutit à un déséquilibre en sel et en eau au travers des membranes cellulaires dans un certain nombre d’organes, dont les poumons. Ce déséquilibre entraîne une accumulation de mucus anormalement épais et visqueux qui peut être à l’origine d’infections pulmonaires graves et de lésions pulmonaires évolutives. Les médicaments disponibles sur le marché améliorent le traitement et les résultats des personnes vivant avec la FK en ciblant les symptômes et certaines des complications de la maladie.

Chez certaines personnes, les protéines CFTR sont présentes à la surface des cellules mais ne fonctionnent pas correctement. Ce dysfonctionnement est appelé défaut de blocage, dont le plus courant est la mutation G551D. Près de 4 pour cent des personnes atteintes de FK, soit environ 1 200 personnes aux États-Unis et 1 000 en Europe, seraient porteuses de la mutation G551D. KALYDECO est conçu pour maintenir les canaux CFTR à la surface cellulaire ouverts plus longtemps afin d’améliorer le transport des ions chlorure à travers la membrane cellulaire chez les personnes porteuses de mutations de blocage. Si KALYDECO est approuvé, il deviendra le premier traitement à cibler la cause sous-jacente de la FK.

En octobre 2011, Vertex a déposé une demande d’homologation (New Drug Application, ou NDA) auprès de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis et une demande d’autorisation de mise sur le marché (AMM) auprès de l’Agence européenne des médicaments (EMEA) pour KALYDECO, le « potentiateur » de CFTR de la société. Vertex a demandé à la FDA de traiter sa demande en priorité et a obtenu l’accord de l’EMEA pour l’évaluation accélérée de KALYDECO en Europe.

Source : Vertex








MyPharma Editions

TreeFrog Therapeutics annonce de nouveaux investissements industriels et 3,5M d’euros de financements supplémentaires

Publié le 8 décembre 2021
TreeFrog Therapeutics annonce de nouveaux investissements industriels et 3,5M d'euros de financements supplémentaires

TreeFrog Therapeutics, a annoncé avoir reçu Patrick Amoussou-Adéblé, secrétaire général pour les affaires régionales à la préfecture de Nouvelle-Aquitaine, et Alain Rousset, Président de la région Nouvelle-Aquitaine, le 7 décembre 2021 sur son site de Pessac, siège et centre R&D de la société. Cette visite s’est déroulée dans le cadre du troisième anniversaire de la création de TreeFrog Therapeutics. A cette occasion, les dirigeants ont annoncé le doublement de la surface de salles blanches pour atteindre près de 300m², ainsi que la livraison d’un second bâtiment de 900m² à Pessac comprenant un laboratoire de biophysique de 200m².

Medicago et GSK : résultats de Phase 3 positifs concernant l’efficacité et la sécurité du candidat vaccin COVID-19 végétal avec adjuvant

Publié le 8 décembre 2021
Medicago et GSK : résultats de Phase 3 positifs concernant l'efficacité et la sécurité du candidat vaccin COVID-19 végétal avec adjuvant

Medicago, société biopharmaceutique établie à Québec, et GlaxoSmithKline (GSK) viennent de présenter les résultats concluants en termes d’efficacité et d’innocuité de l’étude mondiale de Phase 3 contrôlée par placebo du candidat-vaccin COVID-19 à base de plantes de Medicago, combiné à l’adjuvant pandémique de GSK. L’étude a été menée auprès de plus de 24 000 adultes de 18 ans et plus, dans six pays.

Noxxon : recrutement d’un 1er patient dans la phase d’expansion de l’étude de phase 1/2 NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Publié le 8 décembre 2021
Noxxon : recrutement d'un 1er patient dans la phase d'expansion de l'étude de phase 1/2 NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement des traitements améliorés du cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé que le premier patient a été recruté dans un bras d’expansion de l’étude GLORIA sur NOX-A12 dans le cancer du cerveau non méthylé MGMT (glioblastome, GBM). Le patient a reçu sa première semaine de traitement de NOX-A12 (600 mg/semaine) associé à de la radiothérapie et d’un inhibiteur de VEGF, bevacizumab.

Advicenne : des avancées significatives dans la commercialisation de son produit phare Sibnayal™ en Europe

Publié le 7 décembre 2021
Advicenne : des avancées significatives dans la commercialisation de son produit phare Sibnayal™ en Europe

Advicenne, société pharmaceutique spécialisée dans le développement et la commercialisation de traitements innovants pour les personnes souffrant de maladies rénales rares, a annoncé l’enregistrement d’avancées significatives dans la commercialisation et la distribution d’ADV7103 (Sibnayal™), le premier et unique médicament approuvé pour le traitement de l’acidose tubulaire rénale distale (ATRd) chez les adultes, les adolescents et les enfants âgés d’un an et plus.

Valneva commente les données de l’essai COV-Boost

Publié le 7 décembre 2021

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a commenté les données publiées dans le cadre de l’essai COV-Boost qui a étudié la réactogénicité et l’immunogénicité de sept vaccins contre la COVID-19, administrés dans différents dosages comme troisième dose, ou dose de rappel, à des personnes ayant reçu le vaccin Comirnaty de Pfizer ou Vaxzevria d’AstraZeneca.

Inventiva : résultats positifs de l’étude clinique « thorough » QT menée avec lanifibranor

Publié le 7 décembre 2021
Inventiva : résultats positifs de l’étude clinique « thorough » QT menée avec lanifibranor

Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de la stéatohépatite non alcoolique (NASH), des mucopolysaccharidoses (MPS) et d’autres maladies avec un besoin médical non satisfait significatif, a annoncé les résultats positifs de son étude clinique mesurant l’intervalle QT/QTc1 et démontre l’innocuité de lanifibranor sur l’activité électrique cardiaque.

Quantum Genomics conclut un accord de licence et de production exclusif avec le laboratoire pharmaceutique Julphar

Publié le 6 décembre 2021
Quantum Genomics conclut un accord de licence et de production exclusif avec le laboratoire pharmaceutique Julphar

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle difficile à traiter/résistante, a annoncé ce jour la signature d’un accord exclusif de licence et de production avec Julphar pour commercialiser et produire firibastat au Moyen-Orient, en Afrique, dans les CEI et en […]

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents