Edition du 10-12-2018

Pharmacies en difficulté: l’Igas va mener l’enquête

Publié le dimanche 20 février 2011

Selon une enquête du Parisien, les pharmacies françaises sont dans le rouge. Une « conséquence des politiques d’économies sur les dépenses de santé menées depuis 2005 ». Le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, a, selon le quotidien, demandé le 9 février dernier une enquête à l’Inspection générale des affaires sociales (Igas). Un rapport doit être remis au plus tard le 30 avril prochain afin d’émettre notamment des propositions sur le mode de rémunération des officinaux.
«  La profession demande un plan d’urgence », rapporte  Aujourd’hui en France. Selon le quotidien, le nombre de dépôts de bilan a été multiplié par trois entre 2006 et 2010. De plus, 24% des officines françaises ont « un fort risque » de faillite cette année, estime Coface, une société spécialisée dans l’assurance crédit et l’information aux entreprises. De son côté, le Conseil de l’ordre des pharmaciens a dénombré 126 disparitions d’officines en 2010 contre 101 en 2009. Un phénomène qui connait des disparités régionales. Parmi les plus touchées, Paris et sa petite couronne, la Seine-Maritime, le Finistère et la Haute-Garonne.

Le gouvernement a chargé l’Igas réaliser un rapport sur la situation économique des pharmacies qui « se dégrade rapidement », a confirmé dimanche la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France. Dans une lettre de mission à l’Igas, Xavier Bertrand, lie les difficultés actuelles dans le secteur « à un changement du contexte économique, marqué par une plus grande maîtrise des dépenses remboursables des produits de santé ». Parmi les pistes soulevées, mettre fin notamment à la « marge dégressive lissée » des pharmaciens sur les médicaments remboursables, instaurée en 2000 pour limiter l’impact de la progression, à l’époque, des prix et des volumes des médicaments. Or, ces dernières années « prix et volumes baissent tous les ans » du fait des politiques d’économies dans le secteur de la santé, a souligné à l’AFP, Philippe Gaertner, le président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France. Ainsi 2,8 milliards de boîtes de médicaments remboursables auraient été vendues fin 2005 contre 2,58 milliards fin 2010.

Source : Le Parisien et AFP








MyPharma Editions

Genomic Vision : de nouveaux résultats préliminaires pour son test d’intégration du HPV dans le génome humain

Publié le 10 décembre 2018
Genomic Vision : de nouveaux résultats préliminaires pour son test d’intégration du HPV dans le génome humain

Genomic Vision, société spécialisée dans le développement de tests de diagnostic in-vitro (IVD) pour la détection précoce des cancers et des maladies héréditaires et d’applications pour les laboratoires de recherche (LSR), a annoncé qu’elle a présenté de nouveaux résultats préliminaires prometteurs lors du congrès Eurogin 2018, manifestation scientifique internationale dédiée au virus HPV (Papilloma Virus Humain) qui s’est déroulée à Lisbonne, du 2 au 5 décembre 2018.

Thérapie génique du Syndrome de Crigler-Najjar : un 1er patient traité dans un essai européen mené par Généthon

Publié le 10 décembre 2018
Thérapie génique du Syndrome de Crigler-Najjar : un 1er patient traité dans un essai européen mené par Généthon

Généthon, le laboratoire de l’AFM-Téléthon, a annoncé le traitement du premier patient atteint du Syndrome de Crigler-Najjar, une maladie rare du foie, en France, dans le cadre de l’essai clinique européen de thérapie génique de phase I/II –CareCN- dont il est le promoteur.

Valneva et Hookipa signent un accord de collaboration et de fabrication

Publié le 7 décembre 2018
Valneva et Hookipa signent un accord de collaboration et de fabrication

Valneva, la société de biotechnologie spécialisée dans le développement et la commercialisation de vaccins contre les maladies infectieuses, a annoncé la signature d’un accord de collaboration et de fabrication d’une durée de trois ans par sa filiale suédoise et Hookipa Pharma.

Sensorion annonce une publication dans Hearing Research

Publié le 7 décembre 2018
Sensorion annonce une publication dans Hearing Research

Sensorion, société de biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements contre les maladies de l’oreille interne, a annoncé la publication d’un article de recherche, effectué en collaboration avec le centre de recherche médicale de l’Université du Connecticut (UConn Health). Cet article porte sur la pertinence et l’intérêt clinique de l’usage de la prestine en tant que biomarqueur dans les cas de perte d’audition impliquant la mort de cellules ciliées sensorielles.

Knopp Biosciences : Mark Kreston nommé au poste de directeur commercial

Publié le 7 décembre 2018
Knopp Biosciences : Mark Kreston nommé au poste de directeur commercial

Knopp Biosciences, une entreprise américaine de découverte et de développement de médicaments pour les maladies inflammatoires et neurologiques, a annoncé la nomination de Mark Kreston, un vétéran de l’industrie pharmaceutique, au poste de directeur commercial.

Abivax : feu vert pour la poursuite de l’étude d’extension de l’essai de phase 2a dans la rectocolite hémorragique

Publié le 6 décembre 2018
Abivax : feu vert pour la poursuite de l’étude d’extension de l’essai de phase 2a dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie ciblant le système immunitaire pour développer un traitement contre les maladies inflammatoires/auto-immunes, les maladies infectieuses ainsi que le cancer, a annoncé la recommandation par le Comité de Surveillance et de Suivi des Données (Data Safety Monitoring Board, DSMB) pour poursuivre son essai clinique d’extension de « maintenance » en ouvert de 12 mois, ABX464-102, faisant suite à l’essai d’induction de Phase 2a randomisé et contrôlé par placebo, ABX464-101.

Médicaments innovants : l’ANSM s’engage dans « l’accès plus rapide et plus sûr » pour les patients

Publié le 6 décembre 2018
Médicaments innovants : l’ANSM s’engage dans "l’accès plus rapide et plus sûr" pour les patients

Dans un communiqué, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) fait le point sur les mesures mises en place pour renforcer son expertise dédiée aux essais précoces et réduire ses délais d’autorisation afin de donner un accès rapide aux innovations sur le territoire français à des patients dans l’attente d’un traitement pour lesquels aucune alternative médicamenteuse satisfaisante n’a pu être trouvée.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions