Edition du 09-05-2021

Alzheimer : la prise en charge progresse en France. Les malades français sont les plus médicamentés d’Europe

Publié le samedi 25 octobre 2008

Alors que les 30 et 31 octobre prochains, la présidence française de l’Union européenne organise à paris la conférence « L’Europe contre la maladie d’Alzheimer », une étude de l’’Assurance maladie montre que sa prise en charge progresse en France. Par ailleurs, les malades français seraient plus médicamentés que leurs voisins européens.

 

Cette étude, conduite dans le cadre du Plan Alzheimer, révèle qu’à ce jour 400 000 personnes de plus de 60 ans sont déclarées en affection de longue durée ou traitées pour une maladie d’Alzheimer ou apparentée. Si ce chiffre progresse de 11,3% en moyenne chaque année, les épidémiologistes estiment encore à près de 450 000 le nombre de personnes non-diagnostiquées.

 

72% des malades sont des femmes
L’âge moyen des patients est de 82 ans et 87,7% d’entre eux ont 75 ans ou plus. Les femmes représentent près de 72% des malades. Le taux de prévalence est de 2,7% sur l’ensemble de la population de 60 ans et plus. Mais ce taux progresse rapidement à partir de 75 ans et atteint plus de 14% à 90 ans. A âge égal, les femmes sont plus fréquemment atteintes par cette maladie (1,4 fois plus que les hommes). Plus elles avancent en âge, plus cet écart augmente.

 
Plus de consultations spécialisées et d’hospitalisations
A âge égal ils consultent autant les médecins généralistes que la population générale mais six fois plus les neurologues et les psychiatres libéraux. Les soins de kinésithérapie sont de 40% supérieurs à ceux de la population générale. Ils sont aussi plus fréquemment hospitalisés, cinq  fois plus souvent pour des affections du système nerveux (troubles mentaux, affections dégénératives…) et dix fois plus pour des raisons psychiatriques que la population générale. Ils sont également plus souvent hospitalisés pour des fractures et des infections respiratoires.

 

Les Français plus médicamentés que leur voisins
Pour les seuls malades déclarés en ALD pour Alzheimer ou autres démences, près de 59 % sont traités avec des médicaments spécifiques. Sur l’ensemble des patients sous traitement médicamenteux en 2007, 88% ont un anticholinestérasique, 33% de la mémantine et 21% ont pris les deux médicaments au cours de l’année. Les comparaisons internationales montrent que les malades français sont plus souvent sous un traitement médicamenteux spécifique que leurs voisins européens, avec en 2007, 1683 doses définies journalières (DDJ) pour 1000 habitants. Soit plus de deux fois plus qu’en Allemagne avec 772 DDJ pour 1 000 habitants.

 

« L’Europe contre la maladie d’Alzheimer » 
Les 30 et 31 octobre prochains, la présidence française du Conseil de l’Union européenne organise ainsi une conférence à Paris  rassemblant politiques, experts et organisations de patients. Au programme : bilan sur la prise en charge des malades, coordination des programmes de recherche déjà en cours dans différents pays européens, etc.
Objectif : la préparation d’un plan européen de lutte contre la maladie d’Alzheimer qui s’articulerait autour de trois axes : recherche, prise en charge et qualité de vie, éthique et aspects juridiques.  En effet, suite à l’annonce commune le 1er juillet dernier par le président de la Commission européenne et Nicolas Sarkozy, La présidence française souhaite soumettre sur ce thème une proposition de conclusions au Conseil.








MyPharma Editions

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le 6 mai 2021
Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Sanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation.

Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Publié le 5 mai 2021
Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Gustave Roussy et le consortium WIN (Worldwide Innovative Networking) pour la médecine personnalisée du cancer s’associent pour faire progresser la recherche et l’innovation en cancérologie.

GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d’anticorps humanisés first-in-class pour l’oncologie

Publié le 5 mai 2021
GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d'anticorps humanisés first-in-class pour l'oncologie

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie française spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques en oncologie, annonce aujourd’hui la signature d’un accord avec Exelixis, Inc. (Nasdaq: EXEL) pour l’acquisition de tous les droits, titres et intérêts de la technologie d’anticorps AMHR2 de GamaMabs (lors de la réalisation de l’achat et selon certaines conditions prévues au contrat).

Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Publié le 5 mai 2021
Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé la signature d’un accord de concession de licence exclusif avec Laboratorios Grin, une filiale à 100% de Lupin, pour l’enregistrement et la commercialisation au Mexique de ZERVIATETM (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24% pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Publié le 5 mai 2021
Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19Sanofi a annoncé avoir conclu un accord avec Moderna, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de la biotech américaine afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents