Edition du 27-10-2021

Alzheimer : la prise en charge progresse en France. Les malades français sont les plus médicamentés d’Europe

Publié le samedi 25 octobre 2008

Alors que les 30 et 31 octobre prochains, la présidence française de l’Union européenne organise à paris la conférence « L’Europe contre la maladie d’Alzheimer », une étude de l’’Assurance maladie montre que sa prise en charge progresse en France. Par ailleurs, les malades français seraient plus médicamentés que leurs voisins européens.

 

Cette étude, conduite dans le cadre du Plan Alzheimer, révèle qu’à ce jour 400 000 personnes de plus de 60 ans sont déclarées en affection de longue durée ou traitées pour une maladie d’Alzheimer ou apparentée. Si ce chiffre progresse de 11,3% en moyenne chaque année, les épidémiologistes estiment encore à près de 450 000 le nombre de personnes non-diagnostiquées.

 

72% des malades sont des femmes
L’âge moyen des patients est de 82 ans et 87,7% d’entre eux ont 75 ans ou plus. Les femmes représentent près de 72% des malades. Le taux de prévalence est de 2,7% sur l’ensemble de la population de 60 ans et plus. Mais ce taux progresse rapidement à partir de 75 ans et atteint plus de 14% à 90 ans. A âge égal, les femmes sont plus fréquemment atteintes par cette maladie (1,4 fois plus que les hommes). Plus elles avancent en âge, plus cet écart augmente.

 
Plus de consultations spécialisées et d’hospitalisations
A âge égal ils consultent autant les médecins généralistes que la population générale mais six fois plus les neurologues et les psychiatres libéraux. Les soins de kinésithérapie sont de 40% supérieurs à ceux de la population générale. Ils sont aussi plus fréquemment hospitalisés, cinq  fois plus souvent pour des affections du système nerveux (troubles mentaux, affections dégénératives…) et dix fois plus pour des raisons psychiatriques que la population générale. Ils sont également plus souvent hospitalisés pour des fractures et des infections respiratoires.

 

Les Français plus médicamentés que leur voisins
Pour les seuls malades déclarés en ALD pour Alzheimer ou autres démences, près de 59 % sont traités avec des médicaments spécifiques. Sur l’ensemble des patients sous traitement médicamenteux en 2007, 88% ont un anticholinestérasique, 33% de la mémantine et 21% ont pris les deux médicaments au cours de l’année. Les comparaisons internationales montrent que les malades français sont plus souvent sous un traitement médicamenteux spécifique que leurs voisins européens, avec en 2007, 1683 doses définies journalières (DDJ) pour 1000 habitants. Soit plus de deux fois plus qu’en Allemagne avec 772 DDJ pour 1 000 habitants.

 

« L’Europe contre la maladie d’Alzheimer » 
Les 30 et 31 octobre prochains, la présidence française du Conseil de l’Union européenne organise ainsi une conférence à Paris  rassemblant politiques, experts et organisations de patients. Au programme : bilan sur la prise en charge des malades, coordination des programmes de recherche déjà en cours dans différents pays européens, etc.
Objectif : la préparation d’un plan européen de lutte contre la maladie d’Alzheimer qui s’articulerait autour de trois axes : recherche, prise en charge et qualité de vie, éthique et aspects juridiques.  En effet, suite à l’annonce commune le 1er juillet dernier par le président de la Commission européenne et Nicolas Sarkozy, La présidence française souhaite soumettre sur ce thème une proposition de conclusions au Conseil.








MyPharma Editions

PathoQuest, lauréat du 4e Programme d’Investissement d’Avenir, pour élargir son portefeuille de tests de contrôle qualité des biomédicaments par séquençage

Publié le 26 octobre 2021
PathoQuest, lauréat du 4e Programme d’Investissement d’Avenir, pour élargir son portefeuille de tests de contrôle qualité des biomédicaments par séquençage

PathoQuest, entreprise pionnière dans le contrôle qualité des biomédicaments par séquençage de nouvelle génération (NGS), a annoncé le soutien d’0.85M € du 4e Programme d’Investissement d’Avenir (PIA 4) dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêts « Nouvelles biothérapies et outils de production ». Ce financement permettra à PathoQuest d’étendre sa gamme en offrant des tests de contrôle qualité (CQ) par NGS au niveau BPF (Bonnes Pratiques de Fabrication) pour la caractérisation génique des biomédicaments.

Bruno de Miribel rejoint le LFB en tant que Directeur Financier Groupe

Publié le 26 octobre 2021
Bruno de Miribel rejoint le LFB en tant que Directeur Financier Groupe

Bruno de Miribel a rejoint le LFB au poste de Directeur Financier, depuis le 20 septembre 2021. Dans l’exercice de ses fonctions il reporte directement à Denis Delval, Président-Directeur Général du LFB et est membre du Comité Exécutif de l’entreprise. Il est responsable du Contrôle de Gestion, de la Trésorerie, des Opérations Financières, de la Comptabilité, des Achats, et des Systèmes d’Information du LFB

Oncodesign : Karine Lignel nommée Directrice Générale Développement Groupe

Publié le 26 octobre 2021
Oncodesign : Karine Lignel nommée Directrice Générale Développement Groupe

Oncodesign, groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, a annoncé la nomination de Karine Lignel au poste de Directrice Générale Développement Groupe.

Santé, Pharma et Biotech : AmazingContent dévoile son classement des Directions les plus influentes sur les réseaux sociaux

Publié le 25 octobre 2021
Santé, Pharma et Biotech : AmazingContent dévoile son classement des Directions les plus influentes sur les réseaux sociaux

Spécialiste de l’influence des dirigeants sur les réseaux sociaux et premier référentiel data du marché sur le sujet, AmazingContent réalise chaque trimestre un classement sectoriel des Directions les plus remarquables. Aujourd’hui, alors que la santé est naturellement devenue la priorité des Français, AmazingContent a choisi d’y consacrer son nouveau Cahier d’Influence.

Minafin se réorganise pour accroitre sa compétitivité sur le marché de la chimie fine

Publié le 25 octobre 2021

Le groupe Minafin, leader dans le développement et la production en chimie fine destinée aux sciences de la vie et aux industries de haute technologie, vient d’annoncer une réorganisation interne, effective depuis le 1er octobre, en trois divisions principales : chimie santé, chimie verte et chimie d’exception. Cette réorganisation fait partie de la stratégie du groupe pour répondre à l’évolution de la demande des clients en matière de chimie fine et de services associés.

Signia Therapeutics annonce une levée de de 1,3 million d’euros et l’entrée de Néovacs dans son capital

Publié le 25 octobre 2021
Signia Therapeutics annonce une levée de de 1,3 million d'euros et l'entrée de Néovacs dans son capital

Signia Therapeutics, société dont la mission est d’accélérer la découverte de médicaments contre les infections et les pathologies respiratoires, a annoncé que la société Néovacs entre au capital de la société via la souscription d’un BSAAIR d’un montant de 1,3 million d’euros.

Gustave Roussy et LXRepair annoncent un partenariat pour la radiothérapie personnalisée du cancer

Publié le 21 octobre 2021
Gustave Roussy et LXRepair annoncent un partenariat pour la radiothérapie personnalisée du cancer

LXRepair, pionnière dans la radiothérapie personnalisée du cancer basée sur ses tests de réparation de l’ADN, avec une preuve de concept clinique dans la prédiction de la radiotoxicité pour les cancers de la prostate et du sein, et, Gustave Roussy, premier centre de lutte contre le cancer en Europe, ont annoncé la mise en place du laboratoire commun RADIO CARE pour améliorer la personnalisation de la radiothérapie.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents