Edition du 22-08-2018

Alzheimer : la prise en charge progresse en France. Les malades français sont les plus médicamentés d’Europe

Publié le samedi 25 octobre 2008

Alors que les 30 et 31 octobre prochains, la présidence française de l’Union européenne organise à paris la conférence « L’Europe contre la maladie d’Alzheimer », une étude de l’’Assurance maladie montre que sa prise en charge progresse en France. Par ailleurs, les malades français seraient plus médicamentés que leurs voisins européens.

 

Cette étude, conduite dans le cadre du Plan Alzheimer, révèle qu’à ce jour 400 000 personnes de plus de 60 ans sont déclarées en affection de longue durée ou traitées pour une maladie d’Alzheimer ou apparentée. Si ce chiffre progresse de 11,3% en moyenne chaque année, les épidémiologistes estiment encore à près de 450 000 le nombre de personnes non-diagnostiquées.

 

72% des malades sont des femmes
L’âge moyen des patients est de 82 ans et 87,7% d’entre eux ont 75 ans ou plus. Les femmes représentent près de 72% des malades. Le taux de prévalence est de 2,7% sur l’ensemble de la population de 60 ans et plus. Mais ce taux progresse rapidement à partir de 75 ans et atteint plus de 14% à 90 ans. A âge égal, les femmes sont plus fréquemment atteintes par cette maladie (1,4 fois plus que les hommes). Plus elles avancent en âge, plus cet écart augmente.

 
Plus de consultations spécialisées et d’hospitalisations
A âge égal ils consultent autant les médecins généralistes que la population générale mais six fois plus les neurologues et les psychiatres libéraux. Les soins de kinésithérapie sont de 40% supérieurs à ceux de la population générale. Ils sont aussi plus fréquemment hospitalisés, cinq  fois plus souvent pour des affections du système nerveux (troubles mentaux, affections dégénératives…) et dix fois plus pour des raisons psychiatriques que la population générale. Ils sont également plus souvent hospitalisés pour des fractures et des infections respiratoires.

 

Les Français plus médicamentés que leur voisins
Pour les seuls malades déclarés en ALD pour Alzheimer ou autres démences, près de 59 % sont traités avec des médicaments spécifiques. Sur l’ensemble des patients sous traitement médicamenteux en 2007, 88% ont un anticholinestérasique, 33% de la mémantine et 21% ont pris les deux médicaments au cours de l’année. Les comparaisons internationales montrent que les malades français sont plus souvent sous un traitement médicamenteux spécifique que leurs voisins européens, avec en 2007, 1683 doses définies journalières (DDJ) pour 1000 habitants. Soit plus de deux fois plus qu’en Allemagne avec 772 DDJ pour 1 000 habitants.

 

« L’Europe contre la maladie d’Alzheimer » 
Les 30 et 31 octobre prochains, la présidence française du Conseil de l’Union européenne organise ainsi une conférence à Paris  rassemblant politiques, experts et organisations de patients. Au programme : bilan sur la prise en charge des malades, coordination des programmes de recherche déjà en cours dans différents pays européens, etc.
Objectif : la préparation d’un plan européen de lutte contre la maladie d’Alzheimer qui s’articulerait autour de trois axes : recherche, prise en charge et qualité de vie, éthique et aspects juridiques.  En effet, suite à l’annonce commune le 1er juillet dernier par le président de la Commission européenne et Nicolas Sarkozy, La présidence française souhaite soumettre sur ce thème une proposition de conclusions au Conseil.








MyPharma Editions

Adocia : le tribunal arbitral statue en sa faveur contre Lilly

Publié le 21 août 2018
Adocia : le tribunal arbitral statue en sa faveur contre Lilly

Adocia a annoncé que le tribunal arbitral en charge de la procédure d’arbitrage engagée par Adocia à l’encontre de Eli Lilly & Company a statué en sa faveur en ce qui concerne sa première demande, et a accordé à Adocia un montant de 11,6 millions de dollars, au titre d’un paiement d’étape contractuel qui était contesté par Lilly.

Transgene finalise la vente des droits de TG6002 et TG1050 à Tasly Biopharmaceuticals pour la Grande Chine

Publié le 21 août 2018
Transgene finalise la vente des droits de TG6002 et TG1050 à Tasly Biopharmaceuticals pour la Grande Chine

Transgene, la société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers et les maladies infectieuses, a annoncé la finalisation des transactions signées le 10 juillet 2018 avec Tasly Biopharmaceuticals.

Mainstay Medical : Matthew Onaitis nommé Directeur financier

Publié le 20 août 2018
Mainstay Medical : Matthew Onaitis nommé Directeur financier

Mainstay Medical, une société de dispositifs médicaux dédiée à la commercialisation de ReActiv8®, un dispositif de neurostimulation implantable destiné à traiter la lombalgie chronique invalidante, a annoncé la nomination de Matthew Onaitis au poste de Directeur financier à compter du 20 août 2018.

Sensorion : feu vert européen pour son étude de phase II avec le SENS-401 sur la surdité brusque

Publié le 20 août 2018
Sensorion : feu vert européen pour son étude de phase II avec le SENS-401 sur la surdité brusque

Sensorion a annoncé avoir reçu de la part du HMA (Heads of Medicines Agencies, le réseau d’agences européennes du médicament), l’approbation de mener son essai clinique de phase 2 avec son candidat-médicament SENS-401 pour le traitement des surdités brusques (SensoriNeural Hearing Loss, SSNHL) chez l’adulte dans le cadre d’une procédure harmonisée (VHP- Voluntary Harmonisation Procedure).

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions