Edition du 23-04-2018

Alzheimer: OSEO attribue 10,4 millions d’euros au projet DIPPAL

Publié le jeudi 18 novembre 2010

Pharnext et Biosystems International, le CHU de Bordeaux dans lequel est implanté le CMRR de Bordeaux, l’université Victor Segalen Bordeaux 2 et l’Inserm (Centre de recherche U897 « Epidémiologie et Biostatistiques ») se sont associés pour réaliser le projet DIPPAL (DIagnostic Précoce et Pléothérapie de la maladie d’ALzheimer). Ce projet innovant de recherche et développement industriels sur la maladie d’Alzheimer est soutenu par OSEO.
Le projet DIPPAL, qui se déroulera sur une période de 6 ans, sera financé par le programme Innovation Stratégique Industrielle (ISI) d’OSEO à hauteur de 10,4 millions d’euros. L’aide OSEO se compose d’une subvention de 2,7 millions d’euros et d’une avance remboursable de 7,7 millions d’euros. La société Pharnext est le chef de file du projet.
En cas de succès, ce programme ambitieux de R&D industrielle permettra d’apporter des solutions diagnostiques et thérapeutiques aux patients atteints de la maladie d’Alzheimer et de répondre à un véritable enjeu de santé publique, celui de leur prise en charge médicale précoce, avec un impact socio-économique important. Il contribuera à une meilleure connaissance de cette maladie à un stade très précoce. Il permettra également aux sociétés Pharnext et Biosystems International de se développer, de contribuer à la création d’emplois en Ile de France, et de s’étendre à l’international. OSEO accompagnera les partenaires tout au long du projet DIPPAL, comme il l’a déjà fait pour le montage du projet.

Les objectifs du projet DIPPAL – A ce jour, il n’y a pas de diagnostic de certitude de la MA, qui soit à la fois simple, non invasif et précoce, ni de traitement de fond réellement efficace. Or l’un ne va pas sans l’autre. Dans ce contexte, les trois objectifs du projet DIPPAL sont de :
– valider et développer un (des) test(s) prototype(s) de diagnostic sanguin multiparamétrique(s) pour un diagnostic précoce et de certitude de la MA;
– découvrir et développer – jusqu’à la fin de la phase clinique II chez l’homme – un Pléomédicament™ pour un traitement de fond de la maladie d’Alzheimer, basé sur le(s) test(s) cidessus;
– développer un test théranostique pour faire le diagnostic de MA sur un échantillon plasmatique, suivre l’efficacité du Pléomédicament chez l’homme, et/ou caractériser une sous-population de patients répondeurs au traitement.

Les partenaires licencieront le test prototype diagnostique, le Pléomédicament™ et le test théranostique à des industriels du diagnostic et de la thérapie qui poursuivront les développements et commercialiseront les futurs produits.
Le projet DIPPAL – Le projet DIPPAL, hautement concurrentiel, repose sur des technologies propriétaires innovantes de Pharnext et BSI pour la thérapie et le diagnostic, ainsi que sur l’accès à des échantillons biologiques pertinents via le CMRR d’Aquitaine. Les études sur le test diagnostic, le Pléomédicament™ et son test compagnon seront menées de façon synergique et parallèle dès les premières étapes de recherche et développement, à partir d’hypothèses de travail communes.

Source : OSEO








MyPharma Editions

Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Publié le 23 avril 2018
Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la nomination du Dr Peter Lichtlen en qualité d’administrateur indépendant sans fonction de direction, à compter du 1er avril 2018.

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

Publié le 20 avril 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

L’ANSM revient sur la dernière réunion ( 20-23 mars 2018) du Comité des médicaments pédiatriques (PD CO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 2 avis favorables de PIPs (Plans d’Investigations Pédiatriques), dans les indications suivantes :

Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Publié le 20 avril 2018
Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Le laboratoire pharmaceutique français Servier vient de conclure un accord définitif, d’un montant de 2,4 milliards de dollars, portant sur l’acquisition de la branche Oncologie du laboratoire Shire, l’un des leaders mondiaux de la biotechnologie dans le domaine des maladies rares.

AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

Publié le 20 avril 2018
AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

AB Science, la société pharmaceutique spécialisée dans le développement d’inhibiteurs de protéines kinases (IPK), a annoncé que le Comité du Médicament à Usage Humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté une opinion négative pour la demande d’autorisation de mise sur le marché du masitinib dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique chez l’adulte.

Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Publié le 20 avril 2018
Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Le 23 avril 2018, Philippe Teboul prendra la direction de la filiale française du groupe biopharmaceutique Bristol-Myers Squibb et il sera également nommé Président d’UPSA SAS. Il succèdera à Jean-Christophe Barland, nommé Président de Bristol-Myers Squibb Japon, Corée et Taïwan.

P&G acquiert l’activité santé grand public de Merck KGaA pour 3,4 milliards d’euros

Publié le 19 avril 2018
P&G acquiert l'activité santé grand public de Merck KGaA pour 3,4 milliards d'euros

Le géant américain Procter & Gamble a annoncé jeudi la signature d’un accord d’acquisition de l’activité Consumer Health du groupe pharmaceutique allemand Merck KGaA pour un montant d’environ 3,4 milliards d’euros.

Leem : un nouvel accord-type de branche sur le temps de travail pour les entreprises de moins de 50 salariés

Publié le 19 avril 2018
Leem : un nouvel accord-type de branche sur le temps de travail pour les entreprises de moins de 50 salariés

Le 5 avril dernier, le Leem a signé avec la CFDT, la CFTC, l’UNSA et la CFE-CGC un nouvel accord-type de branche sur le temps de travail, dans les entreprises de moins de 50 salariés.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions