Edition du 14-04-2021

Accueil » Industrie » Produits

Anti-obésité Alli® : l’Afssaps met en garde contre « les risques de dérives »

Publié le mardi 14 avril 2009

Anti-obésité Alli® : l’Affsaps met en garde contre « les  risques de dérives » Alors qu’Alli® le médicament anti-obésité de GSK va être commercialisé sans ordonnance en France à partir du 6 mai prochain, l’Afssaps a lancé vendredi un appel à la prudence et rappelle la mise en  place d’un plan européen de gestion des risques.

ALLI 60 mg® a obtenu une autorisation de mise sur le marché le 20 janvier 2009 via une procédure européenne centralisée et devrait être commercialisé à partir du mois de mai 2009. Indiqué en association à un régime modérément hypocalorique et pauvre en graisses, dans le traitement du surpoids (Indice de Masse Corporelle (IMC) ≥ 28 kg/m²) chez l’adulte, le médicament n’est pas soumis à prescription médicale et, ce statut s’impose à tous les Etats membres dans le cadre de la procédure centralisée spécifique qui a été suivie.  Dans ce contexte, ALLI 60 mg® peut être délivré par les pharmaciens d’officine sur demande du patient.

Les « risques de dérives et d’écarts »
Soulignant que la France avait été hostile à la commercialisation d’Alli hors prescription médicale, autorisé au niveau européen, le directeur général de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), Jean Marimbert, a déclaré la semaine dernière qu’il serait vigilant sur les « risques de dérives et d’écarts ». Il a estimé que les pharmaciens, à qui il reviendra de s’assurer que la demande d’Alli est justifiée et sa délivrance appropriée, étaient « tout à fait conscients de l’enjeu de santé publique »

L’Agence, lors de sa conférence de presse, a rappelé que le médicament était contre-indiqué pour les moins de 18 ans et en cas de grossesse et d’allaitement et pouvait avoir des « interactions nocives » avec d’autres médicaments. La prise d’Alli, qui peut provoquer des diarrhées importantes, peut par exemple diminuer l’efficacité de la pilule contraceptive.

Un plan de gestion des risques
L’Afssaps a par ailleurs rappelé que ce médicament fait l’objet d’un plan de gestion des risques européen prévoyant la réalisation d’une enquête de surveillance menée dans 6 pays dont la France afin de collecter des informations sur le profil clinique et démographique des utilisateurs. Parallèlement, l’Afssaps avec le concours du Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens met à disposition des pharmaciens une fiche d’aide à la dispensation pour renforcer leur information et sécuriser la délivrance du médicament. Une lettre d’information sera également adressée aux médecins.

Par ailleurs, une enquête d’utilisation va être réalisée auprès d’un panel de pharmaciens pendant la période de lancement du produit pour déterminer le profil des patients demandeurs. Enfin, pour surveiller la survenue des effets indésirables, sont prévues : une pharmacovigilance renforcée avec nomination d’un centre régional de pharmacovigilance chargé du suivi national du produit, l’incitation des pharmaciens à déclarer les effets indésirables, et la remise régulière à l’Afssaps d’un rapport de pharmacovigilance comprenant tous les effets indésirables notifiés au laboratoire.

Source : communiqué Affssaps








MyPharma Editions

Industrie pharmaceutique : l’Apec et le Leem se mobilisent pour l’emploi des cadres

Publié le 14 avril 2021
Industrie pharmaceutique : l’Apec et le Leem se mobilisent pour l’emploi des cadres

L’Apec et le Leem viennent de signer une convention de partenariat avec deux objectifs principaux : promouvoir les opportunités d’emplois cadres dans l’industrie pharmaceutique et favoriser les recrutements en compétences cadres des entreprises adhérentes du Leem.

Trisomie 21 : financement de 6M€ pour le projet ICOD pour le développement d’un traitement des déficits cognitifs

Publié le 13 avril 2021
Trisomie 21 : financement de 6M€ pour le projet ICOD pour le développement d'un traitement des déficits cognitifs

Aelis Farma, société de biotechnologie spécialisée dans le traitement des maladies du cerveau, annonce aujourd’hui que le projet ICOD (Improving Cognition in Down Syndrome) a reçu un financement de 6 M€ de la Commission Européenne dans le cadre du programme Horizon 2020. Le projet ICOD financera le développement clinique de l’AEF0217 d’Aelis Farma pour le traitement des déficiences cognitives des sujets souffrant du syndrome de Down.

Vaccins : Sanofi va investir dans un site de production de pointe à Singapour

Publié le 13 avril 2021
Vaccins : Sanofi va investir dans un site de production de pointe à Singapour

Sanofi vient d’annoncer un investissement de 400 millions d’euros sur cinq ans pour la création, à Singapour, d’un centre spécialisé dans la production de vaccins unique en son genre, bouleversant la production traditionnelle en faisant appel à des technologies de fabrication digitales de pointe.

Kurma Partners : Jean-François Rivassou nommé en qualité de Directeur Associé

Publié le 13 avril 2021
Kurma Partners : Jean-François Rivassou nommé en qualité de Directeur Associé

Kurma Partners, acteur de référence du capital-risque européen dans le domaine des Sciences de la Vie basé à Paris et à Munich avec près de 500M€ sous gestion, vient d’annoncer la nomination de Jean-François Rivassou en qualité de Directeur Associé.

Valneva finalise le recrutement pour l’étude pivot de Phase 3 de son candidat vaccin contre le chikungunya

Publié le 13 avril 2021
Valneva finalise le recrutement pour l’étude pivot de Phase 3 de son candidat vaccin contre le chikungunya

Valneva, société spécialisée dans le développement et la commercialisation de vaccins prophylactiques contre des maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé avoir finalisé le recrutement pour l’étude pivot de Phase 3, VLA1553-301, de son candidat vaccin à injection unique contre le chikungunya, VLA1553.

AlgoTherapeutix nomme Edmund Harrigan et Scott Byrd à son Conseil d’Administration

Publié le 12 avril 2021
AlgoTherapeutix nomme Edmund Harrigan et Scott Byrd à son Conseil d’Administration

Fondée en 2018 pour inventer les traitements topiques de douleurs complexes, AlgoTherapeutix développe ATX01 dans les Neuropathies Périphériques Induites par la Chimiothérapie. Après la récente levée de fonds de Série A, et au moment où ATX01 entre en phase clinique de développement, AlgoTherapeutix renforce son Conseil d’Administration avec l’arrivée de deux éminents spécialistes du secteur.

Tollys : le Dr Amina Zinaï nommée directrice du développement clinique

Publié le 12 avril 2021
Tollys : le Dr Amina Zinaï nommée directrice du développement clinique

Tollys, une société biopharmaceutique qui développe le TL-532, la première immunothérapie anticancéreuse basée sur un agoniste synthétique spécifique du récepteur Toll-like 3 (TLR3), a annoncé la nomination du Dr Amina Zinaï en tant que directrice du développement clinique. Le Dr Nasser Azli conserve son poste de directeur médical.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents