Edition du 23-01-2022

BioMérieux vise une croissance de son chiffre d’affaires de 5 à 6% en 2011

Publié le jeudi 20 janvier 2011

bioMérieux,  le groupe spécialisé dans le diagnostic in vitro, a présenté son rapport d’activité du 4ème trimestre et de l’ensemble de l’année 2010. Le chiffre d’affaires de l’exercice s’est établi à 1 357 millions d’euros contre 1 223 millions d’euros en 2009, soit une hausse de 10,9 % en euros. bioMérieux prévoit de réaliser, en 2011, une croissance de son chiffre d’affaires comprise entre 5 et 6 %, à devises constantes et périmètre d’activité comparable.

A devises et périmètre constants, la croissance organique s’est élevée à 4,9 %. Elle a été impactée de 150 points de base par l’effet de comparaison lié à l’activité enregistrée en 2009 du fait de la pandémie H1N1. Net de cet impact, la croissance organique se serait élevée à 6,4 % en 2010. Au 4ème trimestre, le chiffre d’affaires s’est élevé à 373 millions d’euros contre 328 millions d’euros au 4ème trimestre 2009. Après un 3ème trimestre modéré, l’activité a affiché, sur le dernier trimestre, une progression organique de 6,8 %, tirée notamment par de fortes ventes d’instruments dans les pays émergents.

 « En 2010, dans un environnement fragile en Europe de l’Ouest et en Amérique du Nord, la croissance organique des ventes de bioMérieux s’est établie à 4,9 %, soit 6,4 % hors impact de la pandémie H1N1. Cette performance, conforme aux taux historiques, a résulté de la force de notre réseau commercial dans les pays émergents et du dynamisme de nos moteurs de croissance – la microbiologie clinique, la gamme VIDAS® et les applications industrielles. En R&D, l’avancée de nos programmes est en ligne avec notre plan de développement et nous avons enrichi notre portefeuille, grâce à la signature de partenariats stratégiques dans des secteurs en forte croissance. », a déclaré Stéphane Bancel, Chief Executive Officer.

En Europe de l’Ouest, où ses ventes ont gagné 4,7%, le groupe a été pénalisé par « des mesures de restrictions budgétaires (…) mises en place dès le 2e trimestre et (qui) ont ralenti la progression de l’activité ». En Amérique du Nord, les ventes ont gagné 10,2% malgré un « contexte économique (…) tendu et les incertitudes dans le domaine de la santé ». « A l’inverse, les pays émergents ont affiché un essor rapide, tiré à la fois par d’ambitieuses mesures gouvernementales et par la forte demande des consommateurs finaux », relève bioMérieux. Les pays émergents ont ainsi représenté 26% de l’activité du groupe, se félicite ce dernier: « les Emerging 7 (Brésil, Chine, Inde, Indonésie, Mexique, Russie, Turquie) ont notamment affiché une progression organique de 27%, hors impact (de la grippe) H1N1 ».

Prévisions
bioMérieux prévoit de réaliser, en 2011, une croissance de son chiffre d’affaires comprise entre 5 et 6 %, à devises constantes et périmètre d’activité comparable. Cet objectif exclut l’impact de l’arrêt de l’activité milieux de culture cliniques de routine en Amérique du Nord. Il tient compte de l’environnement dégradé des principaux marchés de la Société (Europe de l’Ouest et Amérique du Nord), de la fin du contrat de tests VIH quantitatifs en Afrique du Sud et de l’importance des ventes d’instruments en 2010.

Source : bioMérieux








MyPharma Editions

Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Publié le 21 janvier 2022
Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Le groupe Ipsen vient d’annoncer la nomination de Karen Witts en tant que membre indépendant du Conseil d’administration.

Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d’euros pour soutenir la production et la recherche en France

Publié le 20 janvier 2022
Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d'euros pour soutenir la production et la recherche en France

Pfizer vient d’annoncer son intention d’investir plus de 520 millions d’euros dans le cadre d’un plan d’investissement sur cinq ans en France dans le secteur de la science et de la santé, en renforçant notamment les capacités de production sur le territoire et en stimulant la recherche et l’innovation dans plusieurs aires thérapeutiques.

Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Publié le 20 janvier 2022
Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé les résultats d’une étude préliminaire menée en laboratoire qui démontre que les anticorps provenant du sérum de personnes vaccinées avec trois doses du candidat vaccin inactivé de Valneva contre la COVID-19, VLA2001, neutralisaient le variant Omicron.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

Publié le 20 janvier 2022
AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM pour initier une étude de phase II (AB20006) chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère.

Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Publié le 20 janvier 2022
Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Sanofi a annoncé qu’un deuxième essai de phase III évaluant Dupixent® (dupilumab) chez des adultes présentant un prurigo nodulaire non contrôlé, une maladie chronique de la peau portant une signature inflammatoire de type 2, a atteint son critère d’évaluation primaire et ses principaux critères d’évaluation secondaires, et montré une diminution significative des démangeaisons et lésions cutanées comparativement à un placebo, après 24 semaines de traitement expérimental.

Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2022
Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, et PersonGen BioTherapeutics, société chinoise de biotechnologie qui développe des thérapies cellulaires CAR-T innovantes contre les cancers solides et hématologiques, ont annoncé une collaboration stratégique visant à évaluer la faisabilité et l’efficacité d’une combinaison thérapeutique associant l’injection de cellules CAR-T TAA06 de PersonGen à un virus oncolytique, issu de la plateforme Invir.IO™ de Transgene, administré par voie intraveineuse.

Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Publié le 19 janvier 2022
Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Biogen vient d’annoncer une nouvelle collaboration avec TheraPanacea, centrée sur plusieurs aires thérapeutiques en neurosciences et renforçant les liens existants entre les deux sociétés. L’objectif est de s’appuyer sur le machine learning (ML) et l’intelligence artificielle (IA) afin de tirer profit de l’imagerie médicale et d’autres sources de données cliniquement pertinentes

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents