Edition du 09-12-2022

Cancers rares : l’organisation de l’offre de soins

Publié le lundi 1 mars 2010

L’Institut National du Cancer met en ligne sur son site un dossier consacré aux cancers rares et à l’organisation de la prise en charge des patients. L’INCa et la Direction de l’hospitalisation et de l’organisation des soins (DHOS) ont lancé en février 2009 un premier appel à candidatures visant à structurer l’offre de soins pour les patients adultes. Cette organisation, qui s’appuie sur le Plan Maladies Rares 2005-2008, s’articule autour de centres d’expertise clinique nationaux (centres de référence) et régionaux (centres de compétence). Elle repose également sur des centres d’expertise anatomopathologique.
Le centre expert régional clinique coordonne la prise en charge des patients atteints de cancers rares au niveau régional. Il assure notamment une activité de recours, permettant d’une part d’établir un diagnostic certain grâce à une double lecture anatomopathologique, et d’organiser d’autre part une discussion systématique du dossier du patient en réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) rassemblant les experts de ce cancer rare. Le centre expert national clinique coordonne, pour sa part, l’ensemble des centres experts régionaux et leurs différentes missions. Il doit également initier et coordonner les recherches, mais aussi favoriser la mise en place d’essais cliniques dans cette pathologie.

Les centres experts nationaux et régionaux cliniques développent ainsi des réseaux spécialisés avec les équipes de cancérologie intervenant dans les établissements autorisés et les associations de patients. Ainsi, tout patient atteint de cancer rare pourra être pris en charge dans l’établissement de son choix et bénéficier d’un avis d’expert tant lors du diagnostic (double lecture des lames) qu’au cours de sa maladie (discussion de son dossier en réunion de concertation pluridisciplinaire de recours régionale ou nationale) et de son suivi.

 Cette organisation de l’offre de soins pour les cancers rares s’inscrit dans le Plan cancer 2009-2013, qui prévoit d’une part la poursuite jusqu’en 2011 de la labellisation des centres de référence pour cancers rares (action 23.1), et d’autre part le soutien à la démarche qualité en anatomie et en cytologie pathologiques (action 20.3).

 L’appel à candidatures de février 2009 a permis de retenir 11 projets sur les 22 dossiers reçus. La prise en charge de huit cancers rares de l’adulte a ainsi été structurée et financée : sarcomes des tissus mous et des viscères, tumeurs cérébrales rares oligodendrogliales de haut grade, cancers thyroïdiens réfractaires, cancers de la surrénale, tumeurs rares du péritoine, tumeurs neuroendocrines malignes rares sporadiques et héréditaires, tumeurs trophoblastiques gestationnelles, maladie de Von Hippel Lindau et prédispositions héréditaires au cancer du rein de l’adulte. En lien avec ces réseaux d’expertise clinique, trois réseaux de référence anatomopathologiques ont été labellisés et financés pour les pathologies suivantes : sarcomes des tissus mous et des viscères, mésothéliomes malins de la plèvre et tumeurs rares du péritoine, tumeurs neuroendocrines malignes rares sporadiques et héréditaires.

Par ailleurs, un réseau national de référence anatomopathologique des lymphomes, dont certaines formes ne sont que rarement observées du fait de la grande diversité et complexité des cas, a fait l’objet d’une labellisation et d’un financement.

Cette structuration de l’offre de soins pour les cancers rares se poursuivra en 2010 et 2011 via deux nouveaux appels à projets.

Consulter le dossier sur le site Internet de l’INCa








MyPharma Editions

Le Campus Biotech Digital noue un partenariat avec Oteci pour développer les modules de formation de la plateforme immerscio.bio

Publié le 9 décembre 2022
Le Campus Biotech Digital noue un partenariat avec Oteci pour développer les modules de formation de la plateforme immerscio.bio

La filière de bioproduction française, regroupée au sein du Campus Biotech Digital, consortium industriel de premier plan mené par bioMérieux, Sanofi et Servier, noue un partenariat avec Oteci (Organisation de la Transmission d’Expériences et de Compétences Intergénérationnelle), association d’experts seniors bénévoles. Ces derniers sont ainsi mobilisés afin de construire les modules de formation 100% digitaux de la plateforme immerscio.bio répondant aux critères de qualité et de conformité requis par l’industrie des biotechnologies.

PDC*line Pharma : 1ers résultats immunologiques de son essai de phase I/II avec PDC*lung01 présentés à l’ESMO-IO 2022

Publié le 9 décembre 2022
PDC*line Pharma : 1ers résultats immunologiques de son essai de phase I/II avec PDC*lung01 présentés à l'ESMO-IO 2022

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anti-cancéreuses, puissantes et facilement industrialisables, a annoncé les premiers résultats immunologiques de l’essai clinique de phase I/II PDC-LUNG-101 (NCT03970746) avec PDC*lung01, son candidat vaccin thérapeutique contre le cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC).

Création d’une Graduate School dédiée aux maladies infectieuses émergentes

Publié le 8 décembre 2022
Création d'une Graduate School dédiée aux maladies infectieuses émergentes

Le projet « Maladies Infectieuses Émergentes 1H-EID », porté par Université Paris Cité, avec l’Institut Pasteur, l’École nationale vétérinaire d’Alfort, et Sorbonne Université, est lauréat de la deuxième vague de l’appel à manifestation d’intérêt « Compétences et Métiers d’Avenir » (AMI-CMA). Ce soutien de près de 5,9 M € pour 5 ans permettra de créer une Graduate School (École Universitaire de Recherche, EUR) offrant une formation multidisciplinaire d’excellence, basée sur la recherche, dans le domaine des maladies infectieuses émergentes.

Domain Therapeutics renforce son comité scientifique avec la nomination de deux spécialistes de l’immuno-oncologie

Publié le 8 décembre 2022
Domain Therapeutics renforce son comité scientifique avec la nomination de deux spécialistes de l’immuno-oncologie

Domain Therapeutics, société biopharmaceutique spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments innovants ciblant les récepteurs couplés aux protéines G (RCPG) appliqués à l’immuno-oncologie, a annoncé aujourd’hui la nomination des Prof Antoine Italiano et Prof John Stagg à son comité scientifique.

COVID-19 : SpikImm reçoit un financement de 15 millions d’euros attribué par France 2030

Publié le 7 décembre 2022
COVID-19 : SpikImm reçoit un financement de 15 millions d’euros attribué par France 2030

SpikImm, entreprise de biotechnologie créée en 2021 par Truffle Capital en collaboration avec l’Institut Pasteur, se voit attribuer une participation du programme France 2030 à hauteur de 15 millions d’euros sur son projet « PROPHYMAB » soutenu dans le cadre de la Stratégie d’Accélération « Maladies Infectieuses Emergentes et Menaces NRBC ».

OmniSpirant et EVerZom annoncent le lancement du projet INSPIRE pour développer une thérapie génique inédite dans le cancer du poumon

Publié le 7 décembre 2022
OmniSpirant et EVerZom annoncent le lancement du projet INSPIRE pour développer une thérapie génique inédite dans le cancer du poumon

OmniSpirant, société biopharmaceutique irlandaise spécialisée dans le développement de thérapies géniques régénératives inhalées first-in-class, et EVerZom, société biopharmaceutique spécialisée dans la bioproduction de vésicules extracellulaires (ou exosomes), ont annoncé avoir obtenu un financement de 12,8 millions d’Euros dans le cadre du programme de recherche et d’innovation Horizon Europe pour faire progresser le développement d’une thérapie génique régénératrice comme nouveau traitement dans le cancer du poumon.

Apmonia Therapeutics annonce le lancement du programme THROMBOTAX avec le soutien de l’ANR

Publié le 7 décembre 2022
Apmonia Therapeutics annonce le lancement du programme THROMBOTAX avec le soutien de l’ANR

Apmonia Therapeutics, société de biotechnologie développant de nouvelles stratégies thérapeutiques basées sur des approches peptidiques avec des applications thérapeutiques notamment dans le domaine de l’oncologie, a annoncé le lancement d’un programme de recherche et développement soutenu par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents