Edition du 23-03-2019

Accueil » Industrie » Produits » Stratégie

Dysfonction érectile: Apricus Biosciences lance une série de vidéos éducatives sur Vitaros®

Publié le mardi 7 décembre 2010

La société américaine Apricus Biosciences annonce le lancement d’une série de vidéos éducatives en ligne portant sur le traitement nouvellement approuvé de la dysfonction érectile, Vitaros®, autorisé par Santé Canada en novembre 2010. Disponibles sur le site Internet de la société, ces vidéos visent à apporter des réponses aux questions les plus fréquentes concernant le médicament qui constitue le premier traitement à application topique autorisé dans l’hémisphère occidentale pour le traitement de la dysfonction érectile.

Selon le Dr. Damaj : « Ces vidéos éducatives offrent des réponses claires et concises au grand public sur le médicament nouvellement approuvé d’Apricus Bio, le Vitaros, un traitement de la dysfonction érectile de première ligne breveté, à application topique. Ces vidéos présentent des interviews dans le cadre desquelles j’évoque les plans de la société, les calendriers de lancement et les prévisions de commercialisation du Vitaros. »
Au cours de ces interviews, le Dr. Damaj déclare que la société Apricus Bio cherche actuellement à établir des partenariats au niveau national comme régional, en vue de conclure plusieurs contrats de licence et de partenariats en 2011. Le Dr. Damaj indique par ailleurs que la société espère vendre Vitaros au Canada, par le biais d’un partenariat devant être conclu au deuxième ou troisième trimestre 2011. Il déclare en outre que la société prévoit de déposer une demande d’autorisation en Europe, en avril 2011. Le Dr. Damaj a également déclaré que Warner Chilcott, qui détient des droits sur le Vitaros aux Etats-Unis, continue à tenter d’obtenir l’autorisation du médicament par la Food and Drug Administration.

Le Dr. Damaj a déclaré que, selon les données IMS de 2009, la taille du marché annuel hors Etats-Unis pour la vente de traitements approuvés de la dysfonction érectile représente près de 2 milliards de dollars. Il a en outre souligné que, selon une étude réalisée pour le compte de la société par D2 Market Research, 65 urologues interrogés déclarent qu’ils seraient susceptibles de prescrire le Vitaros à près de 27 % de leurs patients souffrant de dysfonction érectile. Le Dr. Damaj a également précisé que les prévisions en termes de taille du marché hors Etats-Unis pour les traitements approuvés de la dysfonction érectile ne prennent pas en considération les patients qui ne peuvent actuellement recourir aux médicaments contre la dysfonction érectile en raison de maladies cardiaques, d’hypertension, de diabète, d’obésité et de prostatectomie, ou qui ne réagissent pas aux traitements oraux existants.

Dans l’une des interviews, le Dr. Damaj aborde également les différences en termes d’efficacité du Vitaros topique par rapport aux médicaments oraux dans le traitement de la dysfonction érectile, ainsi que le faible niveau d’effets indésirables des médicaments topiques par rapport aux médicaments oraux.

Source :  Apricus Biosciences








MyPharma Editions

Biosynex sélectionné pour intégrer le réseau Bpifrance excellence

Publié le 22 mars 2019

Reconnu par BPI France pour son fort potentiel de croissance, le groupe Biosynex, qui conçoit, fabrique et distribue des Tests de Diagnostic Rapide (TDR), a été sélectionné pour intégrer le réseau Bpifrance Excellence.

AlzProtect collabore avec Parexel pour la phase 2a de l’AZP2006

Publié le 22 mars 2019
AlzProtect collabore avec Parexel pour la phase 2a de l’AZP2006

AlzProtect , société biopharmaceutique engagée dans le développement de médicaments pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, a annoncé que Parexel Biotech, une nouvelle division de Parexel International Corporation, a été sélectionnée pour réaliser le développement clinique de phase 2a de AZP2006 pour le traitement de la paralysie supranucléaire progressive (PSP), une maladie dégénérative rare du cerveau.

Santé animale : Hervé de Cidrac nommé à la tête de Zoetis France

Publié le 22 mars 2019
Santé animale : Hervé de Cidrac nommé à la tête de Zoetis France

Zoetis, l’entreprise américaine de santé animale, a annoncé la nomination de Hervé de Cidrac au poste de Président Directeur Général de Zoetis en France. Hervé de Cidrac prendra ses fonctions chez Zoetis le 1er Avril 2019.

Deinove reçoit 1,5 m€ de Bpifrance pour la 1ère étape du programme AGIR

Publié le 22 mars 2019
Deinove reçoit 1,5 m€ de Bpifrance pour la 1ère étape du programme AGIR

La société de biotechnologie française Deinove a annoncé avoir franchi avec succès la première étape clé du programme AGIR – Antibiotiques contre les Germes Infectieux Résistants – qui bénéficie du soutien du Programme d’Investissements d’Avenir. Ce passage d’étape a déclenché le paiement de 1,5 m€ à Deinove.

Maladies métaboliques : Servier collabore avec des chercheurs de Harvard

Publié le 21 mars 2019
Maladies métaboliques : Servier collabore avec des chercheurs de Harvard

Le laboratoire pharmaceutique Servier s’associe avec des chercheurs de l’Université de Harvard dans une étude collaborative pour explorer une nouvelle voie dans le traitement du diabète de type 2 et de la stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD, Non-Alcoholic Fatty Liver Disease).

CNRS : Jean-Luc Moullet nommé directeur général délégué à l’innovation

Publié le 21 mars 2019
CNRS : Jean-Luc Moullet nommé directeur général délégué à l’innovation

Jean-Luc Moullet a été nommé directeur général délégué à l’innovation par Antoine Petit, président-directeur général du CNRS, à compter du 18 mars 2019. Cette fonction permet de renforcer le pilotage et la coordination de l’ensemble des activités de l’organisme en matière d’innovation, de valorisation et de transfert de technologies.

Infertilité humaine : Igyxos lève 7,5M€ pour financer le développement de son candidat médicament

Publié le 21 mars 2019
Infertilité humaine : Igyxos lève 7,5M€ pour financer le développement de son candidat médicament

Igyxos, société de biotechnologie spécialisée dans le développement d’un nouveau traitement contre l’infertilité féminine et masculine, a annoncé le succès de sa levée de fonds de 7,5 millions d’euros dans le cadre d’une Série A menée par Bpifrance, via le Fonds Accélération Biotechnologies Santé géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions