Edition du 25-09-2022

Mediator® : la Mutualité Française demande la lumière sur les conditions de mise sur le marché

Publié le vendredi 19 novembre 2010

C’est au tour de la Mutualité Française, qui fédère la quasi-totalité des mutuelles santé en France, de réagir dans un communiqué sur la polémique quant au « retrait tardif  » du Mediator®, ce médicament à destination des diabétiques en surpoids qui aurait causé au moins 500 décès depuis plus de trente ans. La Mutualité dénonce « des dysfonctionnements dans le circuit du médicament et demande que toute la lumière soit faite sur les conditions de mise sur le marché du Mediator® ».

« En 1997, les Etats-Unis, après avoir décelé les effets indésirables de l’Isoméride® dont la molécule appartient à la même classe thérapeutique que le Mediator®, interdisent la commercialisation du Mediator®. En 2003, l’Espagne le retire de la vente.  En France, il faudra attendre 2009 ! », s’étonne la Mutualité Française dans son communiqué. 

« En 2006, le Mediator® obtient, en effet, le renouvellement de son autorisation de mise sur le marché par la commission de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), malgré des notifications de valvulopathies spontanées chez des patients sans antécédent », poursuit la Mutualité. « Cette même année, la Haute Autorité de Santé (HAS) a diffusé des recommandations sur le traitement du diabète dans lesquelles le Mediator® ne figure pas. Elle a, par ailleurs, confirmé son service médical rendu insuffisant, qui avait déjà été rendu dès 1999 par la Commission de la transparence. Cet avis n’a pas été suivi par les pouvoirs publics. Le Mediator® a, en effet, bénéficié d’un remboursement à 65% par la collectivité jusqu’en 2009 ».

 Pour Jean-Pierre Davant, Président de la Mutualité Française, l’affaire du Mediator® illustre des « dysfonctionnements majeurs dans le circuit du médicament, auxquels il faudrait mettre un terme en réformant l’organisation de la sécurité sanitaire ». La Mutualité estime ainsi que cette affaire pose « la question de l’indépendance des experts et des décideurs » et demande « le renforcement du dispositif de pharmacovigilance ».  Selon la Mutualité, afin de mieux connaître les effets des médicaments sur le long terme, il faudrait également « développer des études après leur mise sur le marché ; études insuffisamment développées en France ». Enfin, il conviendrait d’accroître « la veille et la réactivité à l’alerte ».

Source : Mutualité Française








MyPharma Editions

Servier accélère sa transformation digitale avec Google Cloud

Publié le 23 septembre 2022
Servier accélère sa transformation digitale avec Google Cloud

Servier, groupe pharmaceutique international, et Google Cloud annoncent une collaboration stratégique qui marque une nouvelle étape dans la transformation digitale initiée par Servier. Cet accord, centré sur l’usage de la data et de l’intelligence artificielle (IA), vise notamment à accroître les capacités d’innovation thérapeutique du Groupe au bénéfice des patients et dans le respect du cadre réglementaire applicable.

Emercell et Cell-Easy signent un accord stratégique pour la mise à échelle et la fabrication du NK-001

Publié le 23 septembre 2022
Emercell et Cell-Easy signent un accord stratégique pour la mise à échelle et la fabrication du NK-001

Emercell et Cell-Easy viennent d’annoncer la signature d’un accord stratégique pour la mise à l’échelle et la fabrication du produit phare d’Emercell.

VIH-1 : MSD lance un programme clinique de phase 3 évaluant une dose plus faible d’islatravir en association avec la doravirine, en une prise quotidienne par voie orale

Publié le 23 septembre 2022
VIH-1 : MSD lance un programme clinique de phase 3 évaluant une dose plus faible d’islatravir en association avec la doravirine, en une prise quotidienne par voie orale

MSD a annoncé le lancement d’un nouveau programme clinique de phase 3 avec l’islatravir en prise unique quotidienne pour le traitement des personnes porteuses du VIH-1. Ces nouvelles études de phase 3 évalueront une association par voie orale en prise unique quotidienne de doravirine 100 mg et d’une dose plus faible d’islatravir.

Advanced Biodesign annonce l’obtention d’un financement pour son projet CRISPALDHin dans le cadre du plan France Relance

Publié le 23 septembre 2022
Advanced Biodesign annonce l'obtention d'un financement pour son projet CRISPALDHin dans le cadre du plan France Relance

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement d’une nouvelle thérapie contre les cancers résistants aux traitements standards, et le laboratoire TAGC Théories et approches de la complexité génomique (U1090 Inserm/Université Aix-Marseille) recevront un financement de 208 000 euros à travers le Plan France Relance pour leur collaboration autour du projet CRISPALDHin.

Innate Pharma : des données de l’essai de Phase 2 TELLOMAK démontrent une activité clinique de lacutamab dans le mycosis fongoïde au stade avancé

Publié le 23 septembre 2022
Innate Pharma : des données de l'essai de Phase 2 TELLOMAK démontrent une activité clinique de lacutamab dans le mycosis fongoïde au stade avancé

Innate Pharma a annoncé que son anticorps anti-KIR3DL2, lacutamab, a établi des réponses cliniques chez les patients présentant un mycosis fongoïde dans l’essai de Phase 2 TELLOMAK. Les résultats seront présentés par le Pr Martine Bagot, Chef du Service de Dermatologie à l’Hôpital Saint-Louis (Paris), lors d’une présentation orale au congrès annuel de l’EORTC CLTG1 qui se tient du 22 au 24 septembre 2022 à Madrid.

Cancer du pancréas : Oncodesign Precision Medicine et Servier vont collaborer pour découvrir de nouvelles cibles thérapeutiques

Publié le 23 septembre 2022
Cancer du pancréas : Oncodesign Precision Medicine et Servier vont collaborer pour découvrir de nouvelles cibles thérapeutiques

Servier, groupe pharmaceutique international, et Oncodesign Precision Medicine (OPM), filiale d’Oncodesign spécialisée dans la médecine de précision, annoncent un accord de recherche collaborative, nommé « STarT Pancreas », pour l’identification et la validation de nouvelles cibles thérapeutiques visant le développement de nouveaux traitements de l’adénocarcinome canalaire du pancréas (PDAC).

Pherecydes Pharma réalise avec succès une levée de fonds d’un montant total de 3,1 M€

Publié le 22 septembre 2022
Pherecydes Pharma réalise avec succès une levée de fonds d’un montant total de 3,1 M€

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes aux antibiotiques et/ou compliquées, a annoncé aujourd’hui le succès de son augmentation de capital pour un montant total de 3,1 M€, dont 2,6 millions auprès d’investisseurs institutionnels et 0,5 M€ auprès de particuliers (via la plateforme PrimaryBid) (l’« Offre»).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents