Edition du 11-04-2021

Accueil » Industrie » Résultats

Sanofi-aventis va mener une politique « disciplinée d’acquisitions »

Publié le mercredi 11 février 2009

Sanofi-aventis se lance dans un « large programme de transformation » A l’occasion de la publication de ses résultats, Sanofi-aventis annonce aujourd’hui le lancement d‘un « large programme de transformation » autour de  3 grandes orientations : une R&D privilégiant les maladies clefs et les collaborations externes, une réorganisation du groupe et une politique « disciplinée d’acquisitions ».

 Chris Viehbacher  affiche ses objectifs pour Sanofi-aventis: « devenir un leader global et diversifié dans le domaine de la santé, doté d’une des R&D les plus productives du secteur. »

Vers une externalisaation de la R&D
Pour cela, Sanofi-aventis a initié une revue complète de son portefeuille de R&D, qui va se poursuivre au premier semestre 2009, afin de réévaluer l’allocation des ressources. Le groupe dévoile sa stratégie : se focaliser sur les technologies et les maladies clés et réorienter une partie de ses ressources actuelles vers les collaborations externes.  Le laboratoire annonce la création de deux fonctions : un « Chief Medical Officer » qui attachera une vigilance particulière à la balance bénéfice/risque des produits commercialisés et en développement , et un « Scientific Advisor » qui contribuera au processus de décision relatif au portefeuille ainsi qu’à la stratégie de R&D notamment dans l’établissement de partenariats.

« Adapter les structures du groupe aux challenges à venir »
Sanofi entend par ailleurs faire évoluer son modèle opérationnel,  » trop orienté aujourd’hui autour des grands marchés traditionnels »  et  réaligner ces capacités industrielles en conséquence. Une simplification de son organisation dont le groupe attend une réduction de ses frais généraux sans préciser pour l’instant les conséquences sur l’emploi. 

« Une politique disciplinée d’acquisitions »
Quant à son  « business development », Sanofi-aventis annonce qu’il va mené « une politique disciplinée d’acquisitions et de partenariats qui constituent ou renforcent des plateformes de croissance sur le long terme, créatrices de valeur pour nos actionnaires. »  Le partenariat avec Regeneron, les acquisitions d’Acambis plc et de Symbion Consumer, ainsi que l’offre sur Zentiva constituent des premiers pas dans cette direction.
Le groupe entend également amplifier les collaborations de recherche afin « d’apporter le maximum de créativité » à sa  R&D. Une fonction de « Chief Strategic Officer » a été créée au niveau du comité exécutif afin de mener à bien cette politique d’intégration de la stratégie et du « business development ». Sanofi précise que le programme de transformation s’est déjà traduit par le lancement de plusieurs initiatives dont les conclusions seront mises en oeuvre dès l’été.

Des résultats en hausse sur 2008
Sur l’année, le groupe affiche une hausse de son bénéfice net ajusté en 2008 à 7,186 milliards d’euros, pour un  bénéfice par action hors éléments particuliers et à taux de changes constants en progression de 11,2%. Son chiffre d’affaires atteint 27 568 millions d’euros en croissance de 3,7% sur base comparable. Néanmoins, compte tenu des variations monétaires et de l’impact des variations de périmètre défavorable lié notamment à l’effet de l’arrêt de la commercialisation de Copaxone® en Amérique du Nord à partir du second trimestre, le chiffre d’affaires affiche un baisse de 1,7% à données publiées. Au quatrième trimestre 2008, le groupe affiche un bénéfice net  de 1.627 millions pour un bénéfice par action de 1,25 euro.

Perspectives 2009
En 2009, sanofi-aventis table sur une croissance du BNPA ajusté hors éléments particuliers d’au moins 7%, calculée à taux de change constants, sauf « événement adverse majeur tel que le lancement d’un générique de Lovenox® aux Etats-Unis ».








MyPharma Editions

Sanofi : des données cliniques intermédiaires valident le profil « non-alpha » de THOR-707, sa nouvelle IL-2 expérimentale

Publié le 9 avril 2021
Sanofi : des données cliniques intermédiaires valident le profil « non-alpha » de THOR-707, sa nouvelle IL-2 expérimentale

Sanofi a annoncé que les données intermédiaires d’un premier essai chez l’homme évaluant l’innocuité, l’activité thérapeutique et la dose maximale tolérable de THOR-707 (SAR444245), une interleukine-2 (IL-2) non-alpha hautement différenciée expérimentale, en monothérapie et en association avec un anti-PD-1, seront présentés dans le cadre d’une séance de posters de dernière minute au Congrès annuel de l’American Association for Cancer Research (AACR), qui comprendra des données supplémentaires mises à jour.

Microbiologie : dans les coulisses du site Merck à Molsheim avec la campagne Microbiotiful

Publié le 9 avril 2021
Microbiologie : dans les coulisses du site Merck à Molsheim avec la campagne Microbiotiful

Le groupe de sciences et technologies allemand Merck dispose de 11 sites d’activités en France, dont 7 de production. Son site de Molsheim en Alsace est le plus important en termes d’effectif et de chiffre d’affaires (le groupe a d’ailleurs annoncé en mars un nouvel investissement dédié de 25 millions d’euros). Il appartient à la branche Life Science, division dédiée au développement, à la production et à la commercialisation de produits et services pour l’industrie des sciences de la vie. Pour sensibiliser à ses métiers et valoriser son expertise, Merck France lance la campagne Microbiotiful.

Teva : AMM européenne pour Seffalair® Spiromax® et BroPair® Spiromax®

Publié le 8 avril 2021
Teva : AMM européenne pour Seffalair® Spiromax® et BroPair® Spiromax®

Teva Pharmaceuticals Europe a annoncé avoir reçu l’autorisation de mise sur le marché de l’UE pour Seffalair Spiromax et son homologue BroPair Spiromax (xinafoate de salmétérol/propionate de fluticasone, en doses de 12,75/100 et 12,75/202 microgrammes) comme traitement d’entretien de l’asthme chez les adultes et les adolescents de plus de 12 ans. Les premiers lancements sont prévus au Portugal, en Suisse, en Espagne et au Royaume-Uni.

Biogen : AMM européenne pour TYSABRI® sous-cutanée dans la SEP récurrente-rémittente

Publié le 8 avril 2021

Biogen vient d’annoncer que la Commission européenne a accordé une autorisation de mise sur le marché pour l’administration par voie sous-cutanée (SC) de TYSABRI® (natalizumab) pour traiter les adultes présentant des formes très actives de sclérose en plaques (SEP) récurrente-rémittente.

Cancer : OncoDNA et myNEO s’allient pour déployer l’utilisation de l’ARN messager à des fins thérapeutiques

Publié le 7 avril 2021
Cancer : OncoDNA et myNEO s’allient pour déployer l’utilisation de l’ARN messager à des fins thérapeutiques

OncoDNA, une société de théranostique et de génomique spécialisée dans la médecine de précision, et myNEO, une société d’intelligence artificielle spécialisée dans l’identification de cibles en immuno-oncologie, viennent de dévoiler une collaboration qui entend révolutionner le traitement du cancer. Les deux entreprises ont convenu de consolider leurs technologies afin de faciliter la production de vaccins personnalisés pour les patients à court de traitements.

Sanofi crée une entité à but non lucratif pour l’accès à des médicaments essentiels dans les pays les plus pauvres

Publié le 7 avril 2021
Sanofi crée une entité à but non lucratif pour l’accès à des médicaments essentiels dans les pays les plus pauvres

Paul Hudson, Directeur général de Sanofi, a présenté plusieurs projets clés que le groupe mettra en œuvre pour amplifier l’impact de sa stratégie de Responsabilité Sociétale. Intégré à la stratégie long terme de Sanofi, l’engagement de l’entreprise repose sur 4 piliers essentiels où Sanofi dispose des meilleurs atouts pour faire la différence : l’accès aux médicaments, le soutien aux communautés vulnérables, la préservation de l’environnement et l’inclusion et la diversité de ses collaborateurs.

Leem : Anna Braeken (Bayer HealthCare SAS) entre au Conseil d’administration

Publié le 7 avril 2021
Leem : Anna Braeken (Bayer HealthCare SAS) entre au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem (Les Entreprises du Médicament) a coopté, le 6 avril 2021, une nouvelle administratrice : Anna Braeken, Directrice générale la division Pharma France chez Bayer, dans la famille des laboratoires européens, en remplacement de Jost Reinhard.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents