Edition du 20-01-2021

Accueil » Industrie » Résultats

Sanofi-aventis va mener une politique « disciplinée d’acquisitions »

Publié le mercredi 11 février 2009

Sanofi-aventis se lance dans un « large programme de transformation » A l’occasion de la publication de ses résultats, Sanofi-aventis annonce aujourd’hui le lancement d‘un « large programme de transformation » autour de  3 grandes orientations : une R&D privilégiant les maladies clefs et les collaborations externes, une réorganisation du groupe et une politique « disciplinée d’acquisitions ».

 Chris Viehbacher  affiche ses objectifs pour Sanofi-aventis: « devenir un leader global et diversifié dans le domaine de la santé, doté d’une des R&D les plus productives du secteur. »

Vers une externalisaation de la R&D
Pour cela, Sanofi-aventis a initié une revue complète de son portefeuille de R&D, qui va se poursuivre au premier semestre 2009, afin de réévaluer l’allocation des ressources. Le groupe dévoile sa stratégie : se focaliser sur les technologies et les maladies clés et réorienter une partie de ses ressources actuelles vers les collaborations externes.  Le laboratoire annonce la création de deux fonctions : un « Chief Medical Officer » qui attachera une vigilance particulière à la balance bénéfice/risque des produits commercialisés et en développement , et un « Scientific Advisor » qui contribuera au processus de décision relatif au portefeuille ainsi qu’à la stratégie de R&D notamment dans l’établissement de partenariats.

« Adapter les structures du groupe aux challenges à venir »
Sanofi entend par ailleurs faire évoluer son modèle opérationnel,  » trop orienté aujourd’hui autour des grands marchés traditionnels »  et  réaligner ces capacités industrielles en conséquence. Une simplification de son organisation dont le groupe attend une réduction de ses frais généraux sans préciser pour l’instant les conséquences sur l’emploi. 

« Une politique disciplinée d’acquisitions »
Quant à son  « business development », Sanofi-aventis annonce qu’il va mené « une politique disciplinée d’acquisitions et de partenariats qui constituent ou renforcent des plateformes de croissance sur le long terme, créatrices de valeur pour nos actionnaires. »  Le partenariat avec Regeneron, les acquisitions d’Acambis plc et de Symbion Consumer, ainsi que l’offre sur Zentiva constituent des premiers pas dans cette direction.
Le groupe entend également amplifier les collaborations de recherche afin « d’apporter le maximum de créativité » à sa  R&D. Une fonction de « Chief Strategic Officer » a été créée au niveau du comité exécutif afin de mener à bien cette politique d’intégration de la stratégie et du « business development ». Sanofi précise que le programme de transformation s’est déjà traduit par le lancement de plusieurs initiatives dont les conclusions seront mises en oeuvre dès l’été.

Des résultats en hausse sur 2008
Sur l’année, le groupe affiche une hausse de son bénéfice net ajusté en 2008 à 7,186 milliards d’euros, pour un  bénéfice par action hors éléments particuliers et à taux de changes constants en progression de 11,2%. Son chiffre d’affaires atteint 27 568 millions d’euros en croissance de 3,7% sur base comparable. Néanmoins, compte tenu des variations monétaires et de l’impact des variations de périmètre défavorable lié notamment à l’effet de l’arrêt de la commercialisation de Copaxone® en Amérique du Nord à partir du second trimestre, le chiffre d’affaires affiche un baisse de 1,7% à données publiées. Au quatrième trimestre 2008, le groupe affiche un bénéfice net  de 1.627 millions pour un bénéfice par action de 1,25 euro.

Perspectives 2009
En 2009, sanofi-aventis table sur une croissance du BNPA ajusté hors éléments particuliers d’au moins 7%, calculée à taux de change constants, sauf « événement adverse majeur tel que le lancement d’un générique de Lovenox® aux Etats-Unis ».








MyPharma Editions

Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Publié le 20 janvier 2021
Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Ipsen a annoncé la nomination de Gwenan White en tant que Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques à compter de mars 2021. Basée à Boulogne (France), elle sera responsable de concevoir, mettre en oeuvre, diriger la stratégie et les activités de communication ainsi que les relations publiques d’Ipsen à l’échelle globale.

Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Publié le 20 janvier 2021
Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem a coopté, le 19 janvier 2021, deux nouveaux administrateurs : Denis Hello, Vice-Président, General Manager d’AbbVie France, dans la famille des laboratoires américains en remplacement de Pierre-Claude Fumoleau et Stéphane Lepeu, Directeur Général Délégué-Commercial de Delpharm, en remplacement de Sébastien Aguettant. Nouveau Président de CDMO France[1], il représente les façonniers dans le collège des organisations professionnelles.

Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Publié le 19 janvier 2021
Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l'étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Servier a annoncé les résultats actualisés de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 évaluant LONSURF® (trifluridine/tipiracil) + bevacizumab et capécitabine + bevacizumab (C-B) en première ligne pour les patients atteints d’un cancer colorectal métastatique non résécable (mCRC) et non éligibles pour un traitement intensif.1 Ces données ont été présentées lors d’une présentation orale au Symposium sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO 2021 (ASCO-GI).

Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Publié le 19 janvier 2021
Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Ethypharm et Orphelia Pharma ont annoncé la signature d’un accord exclusif pour le développement, l’enregistrement et la commercialisation en République Populaire de Chine de Kigabeq® (vigabatrine) indiqué dans le traitement de première intention des spasmes infantiles (syndrome de West).

Sensorion : des données précliniques démontrent le potentiel de SENS-401 dans la préservation de l’audition résiduelle après implantation cochléaire

Publié le 19 janvier 2021
Sensorion : des données précliniques démontrent le potentiel de SENS-401 dans la préservation de l’audition résiduelle après implantation cochléaire

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique et dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, a annoncé des données précliniques montrant que la combinaison de sa molécule SENS-401 avec des implants cochléaires a réduit la perte d’audition résiduelle à une fréquence située au-delà de la position de l’électrode.

Transgene / BioInvent : approbation de l’ANSM pour poursuivre l’essai de Phase I/IIa du virus oncolytique BT-001 dans les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2021
Transgene / BioInvent : approbation de l'ANSM pour poursuivre l'essai de Phase I/IIa du virus oncolytique BT-001 dans les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé avoir reçu l’approbation de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), pour procéder à un essai de Phase I/IIa du virus oncolytique innovant BT-001 en France.

Quantum Genomics : lancement d’une étude Pivotale de Phase III dans l’Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Publié le 18 janvier 2021
Quantum Genomics : lancement d'une étude Pivotale de Phase III dans l'Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle résistante et l’insuffisance cardiaque, a annoncé le lancement de l’étude REFRESH dans l’hypertension artérielle difficile à traiter (1) ou résistante(2).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents