Edition du 10-08-2022

Calendrier des vaccinations et recommandations vaccinales 2011

Publié le mardi 22 mars 2011

Le calendrier des vaccinations et les recommandations vaccinales 2011 viennent d’être publiés dans le dernier numéro du BEH (Bulletin épidémiologique hebdomadaire). La rougeole reste pour la troisième année consécutive au centre des préoccupations. Face à la recrudescence du nombre de cas, toutes les personnes nées depuis 1980 devront recevoir deux doses du vaccin.

Selon le Pr Daniel Floret, président du Comité technique des vaccinations du Haut Conseil de la santé publique (CTV/HCSP) qui achève son mandat en avril, « Plus de 7.000 cas ont été déclarés depuis le début de l’épidémie en France en 2008, plus de 5.000 l’ont été pour la seule année 2010. Un cinquième décès vient d’être observé ».
Les plus de 20 ans représentent 38% des cas déclarés mais, parallèlement, le pourcentage des nourrissons de moins d’un an augmente, avec 8% des cas déclarés, note-t-il dans le BEH. Ces tranches d’âge sont celles où la rougeole est la plus grave : 38% des nourrissons hospitalisés et 46% des adultes. La quasi-totalité (96%) des cas rapportés n’est pas vaccinée ou n’a reçu qu’une dose de vaccin (12%). Une cinquantaine de cas de rougeole nosocomiale ont été notifiés.
« Désormais, tous les sujets nés depuis 1980 reçoivent deux doses de vaccin » ROR (rougeole, oreillons, rubéole), écrit-il. Cette mesure permettrait d’éviter plusieurs centaines de cas de rougeole. Autre nouveauté, l’extension des recommandations concernant les professionnels de santé à ceux de la petite enfance, en raison d’épidémies de rougeole dans les crèches (deux doses pour les personnes nées après 1980, une dose pour celles nées avant 1980).

Le calendrier vaccinal 2011 comporte peu d’autres innovations :

–  Pour la grippe, les maladies coronariennes et les antécédents d’accidents vasculaires cérébraux (AVC) ont été introduites dans la liste des personnes à vacciner.

– La vaccination contre la fièvre jaune, qui intéresse la Guyane, devra, en dehors d’épidémies, être évitée chez une femme qui allaite avant que l’enfant n’atteigne 6 mois. Une recommandation consécutive à la publication de deux cas d’encéphalite due au virus vaccinal transmis d’une mère vaccinée à son enfant durant l’allaitement.

– Le vaccin méningococcique quadrivalent conjugué A,C,Y,W135 s’adresse préférentiellement à des personnes, à partir de 2 ans, vulnérables à ces infections (absence de rate…)

– La recrue des infections invasives à méningocoque B a donné lieu à mise en place en 2006 à une vaccination ciblée, avec un vaccin (MenBvac®) fabriqué en Norvège.

–  Enfin, les deux vaccins contre les infections à papillomavirus Gardasil et Cervarix sont désormais considérés comme équivalents.

Le calendrier vaccinal 2011, publié mardi 22 mars 2011 dans le BEH








MyPharma Editions

Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Publié le 9 août 2022
Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva viennent d’annoncer l’initiation d’une étude clinique de Phase 3 intitulé « Vaccine Against Lyme for Outdoor Recreationists (VALOR) » (NCT05477524), pour évaluer l’efficacité, l’innocuité et l’immunogénicité de leur candidat vaccin expérimental contre la maladie de Lyme, VLA15.

Néovacs projette d’investir dans Pharnext pour financer l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Publié le 8 août 2022
Néovacs projette d'investir dans Pharnext pour financer l'étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Néovacs a annoncé être entré en négociation avec la société Pharnext afin d’accompagner la société biopharmaceutique à un stade clinique avancé développant de nouvelles thérapies pour des maladies neurodégénératives sans solution thérapeutique satisfaisante. Le financement envisagé permettrait de soutenir les opérations et les besoins en trésorerie de Pharnext, notamment l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Publié le 8 août 2022
Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Abivax a reçu l’approbation du comité central d’éthique aux États-Unis (IRB – Institutional Review Board) permettant l’initiation du recrutement des patients aux États-Unis dans les études d’induction de phase 3 avec le candidat médicament obefazimod (ABX464) dans le traitement de la rectocolite hémorragique. L’inclusion d’un premier patient est anticipée d’ici la fin du troisième trimestre 2022.

Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Publié le 5 août 2022
Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Sanofi et Innovent Biologics ont annoncé l’établissement d’une collaboration visant à mettre des médicaments innovants à la disposition des patients atteints de cancers difficiles à traiter en Chine. Innovent est une entreprise biopharmaceutique de pointe dotée de solides capacités de développement clinique et d’une large empreinte commerciale en Chine.

Gilead-Kite : autorisation d’accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Publié le 4 août 2022
Gilead-Kite : autorisation d'accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Kite, société du groupe Gilead, a annoncé que la Haute Autorité de Santé (HAS) a accordé une autorisation d’accès précoce à sa thérapie cellulaire CAR T Yescarta® (axicabtagene ciloleucel) dans le traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B (DLBCL) réfractaire ou en rechute dans les 12 mois après la fin d’un traitement de première ligne et éligible à une chimiothérapie de rattrapage suivie d’une chimiothérapie d’intensification en vue d’une autogreffe de cellules souches hématopoïétiques.

Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Publié le 3 août 2022
Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Ipsen a annoncé aujourd’hui que l’étude de Phase III RESILIENT n’avait pas atteint son critère d’évaluation principal, à savoir la survie globale (OS), par rapport au Topotecan. L’étude évalue Onivyde® (injection d’irinotecan liposomal) par rapport au topotecan chez des patients atteints d’un cancer du poumon à petites cellules (SCLC) ayant progressé pendant ou après un traitement de première ligne à base de platine.

TME Pharma : recrutement du 1er patient du bras d’extension utilisant le pembrolizumab dans l’essai de Phase 1/2 GLORIA

Publié le 3 août 2022
TME Pharma  : recrutement du 1er patient du bras d'extension utilisant le pembrolizumab dans l'essai de Phase 1/2 GLORIA

TME Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de nouvelles thérapies pour le traitement contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé que le premier patient du bras d’extension de l’essai clinique de phase 1/2, GLORIA, évaluant l’association du NOX-A12, d’une radiothérapie et de l’inhibiteur de point de contrôle immunitaire PD-1, le pembrolizumab, a été recruté et a reçu sa première semaine de traitement.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents