Edition du 27-10-2021

“Hôpital, patients, santé et territoires” : les députés examinent la réforme Bachelot

Publié le mardi 10 février 2009

“Hôpital, patients, santé et territoires” : les députés examinent la réforme BachelotL’examen-marathon de la « réforme Bachelot » par les députés de l’Assemblée nationale débute ce mardi. Trois semaines de débats qui s’annoncent houleux. Le projet de loi HPST, qui prévoit de réorganiser l’offre de soins sur le territoire, suscite les inquiétudes du corps médical et divisent les députés. Déjà, plus d’un millier d’amendements ont été déposés.

 Reporté à plusieurs reprises, le débat parlementaire sur ce texte de 33 articles qui débute aujourd’hui doit s’achever le 6 mars prochain. Objectif, et non des moindres, du projet « Hôpital, patient, territoire, santé » (HPTS) : la réforme du système de santé français. Accès aux soins, déserts médicaux, liberté d’installation des médecins… La ministre de la santé n’entend pas mener « une énième réforme de l’hôpital » mais « moderniser  l‘offre de soins sur le territoire. » 

Les agences régionales de santé
« Clef de voûte » du projet de Roselyne Bachelot, les agences régionales de santé (ARS) qui coordonneront localement l’offre de soins : hôpitaux, médecine de ville (généralistes comme spécialistes), secteur médico-social (maisons de retraite, CAT…) et certains domaines de santé publique (prévention, sécurité sanitaire). Elle seront présidées par un directeur nommé en conseil des ministres et chacune de ces instances de pilotage rassemblera représentants de l’Etat et de l’assurance maladie aujourd’hui disséminés dans divers organismes. Le texte prévoit leur mise en place dès 2010.

Reconversion des petites structures
Les ARS visent à permettre à l’Etat d’initier la « recomposition du tissu hospitalier ». Aux grands hôpitaux : les interventions les plus pointues. Les plus petites structures seront amenées à se “reconvertir” dans la prise dans charge des personnes âgées ou dans les soins de rééducation. Des reconversions avec à la clef des incitations financière. Mais le gouvernement n’exclue pas d’employer la contrainte dans certains cas.

Un patron pour l’hôpital
Concernant la réorganisation interne de l’hôpital, la loi vise à renforcer les pouvoirs de décision du directeur notamment en matière de recrutement des médecins. Ce dernier pourra proposer des contrats, avec une importante part de salaire variable en fonction « d’engagements particuliers et de la réalisation d’objectifs quantitatifs et qualitatifs » . Par ailleurs, il  sera responsable de son budget. Compétence qui échouait jusqu’à présent au conseil d’administration des établissements.

Lutter contre les déserts médicaux
Autre volet sensible de la loi, la réorganisation de la médecine de premier secours et de la permanence des soins. Objectif : lutter contre les “déserts médicaux” dans les zones rurales et les banlieues. Le projet prévoit notamment le financement de “maisons de santé” dans les zones sous dotées, et l’ajustement du numerus clausus par spécialité en fonction des besoins locaux.

Des mesures de santé publique
Dans le domaine de la santé publique, le projet de loi “Hôpital, patients, santé, territoires” propose des mesures afin de lutter contre l’alcoolisme des jeunes et envisage notamment l’interdiction totale de la vente d’alcool aux mineurs.








MyPharma Editions

PathoQuest, lauréat du 4e Programme d’Investissement d’Avenir, pour élargir son portefeuille de tests de contrôle qualité des biomédicaments par séquençage

Publié le 26 octobre 2021
PathoQuest, lauréat du 4e Programme d’Investissement d’Avenir, pour élargir son portefeuille de tests de contrôle qualité des biomédicaments par séquençage

PathoQuest, entreprise pionnière dans le contrôle qualité des biomédicaments par séquençage de nouvelle génération (NGS), a annoncé le soutien d’0.85M € du 4e Programme d’Investissement d’Avenir (PIA 4) dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêts « Nouvelles biothérapies et outils de production ». Ce financement permettra à PathoQuest d’étendre sa gamme en offrant des tests de contrôle qualité (CQ) par NGS au niveau BPF (Bonnes Pratiques de Fabrication) pour la caractérisation génique des biomédicaments.

Bruno de Miribel rejoint le LFB en tant que Directeur Financier Groupe

Publié le 26 octobre 2021
Bruno de Miribel rejoint le LFB en tant que Directeur Financier Groupe

Bruno de Miribel a rejoint le LFB au poste de Directeur Financier, depuis le 20 septembre 2021. Dans l’exercice de ses fonctions il reporte directement à Denis Delval, Président-Directeur Général du LFB et est membre du Comité Exécutif de l’entreprise. Il est responsable du Contrôle de Gestion, de la Trésorerie, des Opérations Financières, de la Comptabilité, des Achats, et des Systèmes d’Information du LFB

Oncodesign : Karine Lignel nommée Directrice Générale Développement Groupe

Publié le 26 octobre 2021
Oncodesign : Karine Lignel nommée Directrice Générale Développement Groupe

Oncodesign, groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, a annoncé la nomination de Karine Lignel au poste de Directrice Générale Développement Groupe.

Santé, Pharma et Biotech : AmazingContent dévoile son classement des Directions les plus influentes sur les réseaux sociaux

Publié le 25 octobre 2021
Santé, Pharma et Biotech : AmazingContent dévoile son classement des Directions les plus influentes sur les réseaux sociaux

Spécialiste de l’influence des dirigeants sur les réseaux sociaux et premier référentiel data du marché sur le sujet, AmazingContent réalise chaque trimestre un classement sectoriel des Directions les plus remarquables. Aujourd’hui, alors que la santé est naturellement devenue la priorité des Français, AmazingContent a choisi d’y consacrer son nouveau Cahier d’Influence.

Minafin se réorganise pour accroitre sa compétitivité sur le marché de la chimie fine

Publié le 25 octobre 2021

Le groupe Minafin, leader dans le développement et la production en chimie fine destinée aux sciences de la vie et aux industries de haute technologie, vient d’annoncer une réorganisation interne, effective depuis le 1er octobre, en trois divisions principales : chimie santé, chimie verte et chimie d’exception. Cette réorganisation fait partie de la stratégie du groupe pour répondre à l’évolution de la demande des clients en matière de chimie fine et de services associés.

Signia Therapeutics annonce une levée de de 1,3 million d’euros et l’entrée de Néovacs dans son capital

Publié le 25 octobre 2021
Signia Therapeutics annonce une levée de de 1,3 million d'euros et l'entrée de Néovacs dans son capital

Signia Therapeutics, société dont la mission est d’accélérer la découverte de médicaments contre les infections et les pathologies respiratoires, a annoncé que la société Néovacs entre au capital de la société via la souscription d’un BSAAIR d’un montant de 1,3 million d’euros.

Gustave Roussy et LXRepair annoncent un partenariat pour la radiothérapie personnalisée du cancer

Publié le 21 octobre 2021
Gustave Roussy et LXRepair annoncent un partenariat pour la radiothérapie personnalisée du cancer

LXRepair, pionnière dans la radiothérapie personnalisée du cancer basée sur ses tests de réparation de l’ADN, avec une preuve de concept clinique dans la prédiction de la radiotoxicité pour les cancers de la prostate et du sein, et, Gustave Roussy, premier centre de lutte contre le cancer en Europe, ont annoncé la mise en place du laboratoire commun RADIO CARE pour améliorer la personnalisation de la radiothérapie.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents