Edition du 20-04-2021

“Hôpital, patients, santé et territoires” : les députés examinent la réforme Bachelot

Publié le mardi 10 février 2009

“Hôpital, patients, santé et territoires” : les députés examinent la réforme BachelotL’examen-marathon de la « réforme Bachelot » par les députés de l’Assemblée nationale débute ce mardi. Trois semaines de débats qui s’annoncent houleux. Le projet de loi HPST, qui prévoit de réorganiser l’offre de soins sur le territoire, suscite les inquiétudes du corps médical et divisent les députés. Déjà, plus d’un millier d’amendements ont été déposés.

 Reporté à plusieurs reprises, le débat parlementaire sur ce texte de 33 articles qui débute aujourd’hui doit s’achever le 6 mars prochain. Objectif, et non des moindres, du projet « Hôpital, patient, territoire, santé » (HPTS) : la réforme du système de santé français. Accès aux soins, déserts médicaux, liberté d’installation des médecins… La ministre de la santé n’entend pas mener « une énième réforme de l’hôpital » mais « moderniser  l‘offre de soins sur le territoire. » 

Les agences régionales de santé
« Clef de voûte » du projet de Roselyne Bachelot, les agences régionales de santé (ARS) qui coordonneront localement l’offre de soins : hôpitaux, médecine de ville (généralistes comme spécialistes), secteur médico-social (maisons de retraite, CAT…) et certains domaines de santé publique (prévention, sécurité sanitaire). Elle seront présidées par un directeur nommé en conseil des ministres et chacune de ces instances de pilotage rassemblera représentants de l’Etat et de l’assurance maladie aujourd’hui disséminés dans divers organismes. Le texte prévoit leur mise en place dès 2010.

Reconversion des petites structures
Les ARS visent à permettre à l’Etat d’initier la « recomposition du tissu hospitalier ». Aux grands hôpitaux : les interventions les plus pointues. Les plus petites structures seront amenées à se “reconvertir” dans la prise dans charge des personnes âgées ou dans les soins de rééducation. Des reconversions avec à la clef des incitations financière. Mais le gouvernement n’exclue pas d’employer la contrainte dans certains cas.

Un patron pour l’hôpital
Concernant la réorganisation interne de l’hôpital, la loi vise à renforcer les pouvoirs de décision du directeur notamment en matière de recrutement des médecins. Ce dernier pourra proposer des contrats, avec une importante part de salaire variable en fonction « d’engagements particuliers et de la réalisation d’objectifs quantitatifs et qualitatifs » . Par ailleurs, il  sera responsable de son budget. Compétence qui échouait jusqu’à présent au conseil d’administration des établissements.

Lutter contre les déserts médicaux
Autre volet sensible de la loi, la réorganisation de la médecine de premier secours et de la permanence des soins. Objectif : lutter contre les “déserts médicaux” dans les zones rurales et les banlieues. Le projet prévoit notamment le financement de “maisons de santé” dans les zones sous dotées, et l’ajustement du numerus clausus par spécialité en fonction des besoins locaux.

Des mesures de santé publique
Dans le domaine de la santé publique, le projet de loi “Hôpital, patients, santé, territoires” propose des mesures afin de lutter contre l’alcoolisme des jeunes et envisage notamment l’interdiction totale de la vente d’alcool aux mineurs.








MyPharma Editions

Pierre Fabre et ValenzaBio : accord de licence et de commercialisation sur un anticorps anti-IGF-1R

Publié le 20 avril 2021
Pierre Fabre et ValenzaBio : accord de licence et de commercialisation sur un anticorps anti-IGF-1R

La société biopharmaceutique américaine ValenzaBio et le groupe pharmaceutique français Pierre Fabre ont annoncé la signature d’un accord de licence sur un anticorps antagoniste du récepteur du facteur de croissance de type 1 apparenté à l’insuline (IGF-1R), pour le traitement de l’orbitopathie dysthyroïdienne (TED), une maladie endocrinienne pour laquelle il n’existe actuellement pas de traitement spécifique.

Erytech : fin du recrutement de la 1ère cohorte d’une étude de Phase 1 avec eryaspase en 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 19 avril 2021
Erytech : fin du recrutement de la 1ère cohorte d'une étude de Phase 1 avec eryaspase en 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé la fin du recrutement de la première cohorte, et le passage à la prochaine et potentiellement dernière dose dans une étude clinique de Phase 1, rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare eryaspase dans le traitement de première ligne du cancer du pancréas.

Celyad Oncology : le Dr Charles Morris nommé au poste de Chief Medical Officer

Publié le 19 avril 2021
Celyad Oncology : le Dr Charles Morris nommé au poste de Chief Medical Officer

Celyad Oncology, une société de biotechnologie de stade clinique focalisée sur la découverte et le développement de thérapies cellulaires CAR T à base de lymphocytes T (Chimeric Antigen Receptor) pour le traitement du cancer, a annoncé la nomination du Dr Charles Morris au poste de Chief Medical Officer. Le Dr Morris conduira et assurera la direction stratégique de toutes les activités médicales, réglementaires ainsi que pour le développement clinique.

Sanofi : une seconde indication de Sarclisa® approuvée dans l’UE pour le traitement du myélome multiple en rechute

Publié le 19 avril 2021
Sanofi : une seconde indication de Sarclisa® approuvée dans l’UE pour le traitement du myélome multiple en rechute

Sanofi a annoncé que la Commission européenne (CE) a approuvé Sarclisa® (isatuximab) en association avec le carfilzomib et la dexaméthasone (association Kd), pour le traitement des adultes atteints d’un myélome multiple en rechute ayant reçu un à trois traitements antérieurs. Il s’agit de la deuxième approbation de la CE concernant Sarclisa en association avec un traitement standard en moins de 12 mois.

Excelya : Peter Windisch nommé au poste de directeur de la technologie

Publié le 16 avril 2021
Excelya : Peter Windisch nommé au poste de directeur de la technologie

Excelya, l’organisme de recherche contractuelle (ORC) européen, a annoncé la nomination de Peter Windisch au poste de directeur de la technologie (CTO). En tant que CTO, Peter Windisch s’appuiera sur les données et les capacités technologiques de la société afin d’optimiser l’offre client. Il sera membre du Comité exécutif et exercera son activité depuis l’Allemagne.

Martin Dubuc, PDG de Biogen France, nommé Dirigeant de Biogen Digital Health

Publié le 15 avril 2021
Martin Dubuc, PDG de Biogen France, nommé Dirigeant de Biogen Digital Health

Biogen a annoncé la nomination de Martin Dubuc, jusqu’alors Président-Directeur Général de sa filiale française, en tant que dirigeant de Biogen Digital Health, organisation nouvellement créée au sein du groupe. En conséquence de cette nomination, Biogen France fait évoluer sa gouvernance en scindant les fonctions de Président et de Directeur général. Martin Dubuc conserve les fonctions de Président, tandis qu’Hélène Thomas est nommée Directrice générale de Biogen France.

Cancer du cerveau : Noxxon finalise le recrutement des patients de l’étude du NOX-A12

Publié le 15 avril 2021
Cancer du cerveau : Noxxon finalise le recrutement des patients de l'étude du NOX-A12

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la finalisation du recrutement des patients dans l’essai clinique de phase 1/2 évaluant la combinaison de son candidat-médicament phare, NOX-A12 et d’une radiothérapie dans le cancer du cerveau.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents