Edition du 27-01-2022

Cancer : le Consortium WIN reçoit 3 millions d’euros de l’UE pour son essai clinique de médecine personnalisée

Publié le mardi 3 septembre 2013

Le Consortium Worldwide Innovative Networking (WIN) vient de recevoir une subvention de 3 millions d’euros de l’Union Européenne dans le cadre du programme FP7 afin de mener l’essai WINTHER (WINTherapeutics), le premier essai clinique en médecine personnalisée de WIN. Basé sur un concept innovant de biologie des systèmes et de bioinformatique, WINTHER est le premier essai clinique à offrir un choix de thérapies guidé par la biologie de chaque patient, pour tous les patients participant à cette étude.

« La Direction de la Santé de l’UE a attribué cette subvention pour l’essai WINTHER en raison de sa valeur scientifique et de la qualité du design de l’essai » a déclaré le Dr. Vladimir Lazar, fondateur et chef des opérations du Consortium WIN. Pfizer, Novartis et Millennium se sont engagés à assurer un financement additionnel significatif en faveur de l’essai WINTHER.

WINTHER représente un concept révolutionnaire par rapport à la pratique actuelle en oncologie. Les essais cliniques actuels offrent en effet, au mieux, une thérapie personnalisée guidée par la biologie à 30-40 % des patients qui possèdent des aberrations de l’ADN tumoral connues et pour lesquelles une thérapie ciblée est disponible. L’approche novatrice de WINTHER consiste à analyser, pour chaque patient, l’ADN et l’ARN du tissu tumoral et du tissu sain correspondant de même histologie à partir d’une double biopsie. Ces données sont analysées par un outil bioinformatique basé sur un algorithme, dans le but de fournir un score d’efficacité prédictif pour tous les médicaments existants.

Le Professeur Jean-Charles Soria, coordinateur mondial de l’essai WINTHER, a déclaré : « Dans l’essai WINTHER, pour tous les patients ne présentant pas d’évènement oncologique connu de l’ADN tumoral (environ 60 % de la population), le choix thérapeutique sera guidé par les analyses différentielles de l’ARN de la tumeur et de celle du tissu normal correspondant. Les résultats des analyses de l’ADN et de l’ARN seront étudiés à l’aide d’un programme bioinformatique capable d’établir un score d’efficacité prédictif pour les thérapies anticancéreuses existantes (standards ou ciblées, onéreuses ou non) pour un patient donné. »

WINTHER est un essai académique international mené dans six établissements, membres du Consortium WIN, dans cinq pays simultanément: l’Institut Gustave Roussy (France) ; Vall d’Hebron (Espagne) ; Chaim Sheba Medical Center (Israël) ; Segal Cancer Center (Canada) ; UCSD Cancer Center (USA) ; et MD Anderson Cancer Center (États-Unis). Les partenaires technologiques et centres bioinformatiques supportant l’essai WINTHER sont Agilent Technologies, Foundation Medicine, Ariana Pharma et l’université Ben Gurion (Israel). Le recrutement des patients est en cours dans trois pays. L’étude devrait être achevée en 2015.

« L’essai WINTHER est l’illustration même de l’objectif principal du Consortium WIN qui consiste à mettre en place des collaborations mondiales multisectorielles dans le but de pousser les innovations les plus prometteuses dans le domaine de la médecine de precision du cancer » a déclaré Catherine Bresson, Directrice de l’équipe opérationnelle. Initiée en 2010 sous le leadership de l’Institut Gustave Roussy (France) et du MD Anderson Cancer Center (États-Unis), WIN représente une collaboration globale entre d’importants organismes académiques, industriels et d’organisations à but non-lucratif. WIN est une association non gouvernementale à but non-lucratif dont le siège se trouve à Paris.

Source : Consortium WIN








MyPharma Editions

Nanobiotix : publication de nouvelles données précliniques sur la combinaison de NBTXR3 avec les immunothérapies par anti-PD-1 et anti-CTLA-4

Publié le 27 janvier 2022
Nanobiotix : publication de nouvelles données précliniques sur la combinaison de NBTXR3 avec les immunothérapies par anti-PD-1 et anti-CTLA-4

Nanobiotix, société française de biotechnologie en phase de développement clinique avancé, pionnière des approches fondées sur la physique pour élargir les possibilités de traitement des patients atteints de cancer, a annoncé la publication, dans l’International Journal of Nanobiotechnology, de nouvelles données précliniques du radioenhancer NBTXR3 en immunothérapie. NBTXR3 est un traitement potentiel de toutes les tumeurs solides, seul ou en combinaison avec différents agents anti-cancéreux.

Advanced BioDesign : avis favorable de l’ANSM pour son étude clinique ODYSSEY dans la leucémie aiguë myéloïde

Publié le 26 janvier 2022
Advanced BioDesign : avis favorable de l’ANSM pour son étude clinique ODYSSEY dans la leucémie aiguë myéloïde

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement d’une nouvelle famille de thérapies ciblées en oncologie, a annoncé avoir reçu un avis favorable de la part de l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament) et du CPP (Comité de Protection des Personnes) pour le démarrage de sa première phase d’essai clinique pour son candidat médicament ABD-3001 (formulation clinique du DIMATE), dans la leucémie aiguë myéloïde (LAM) et chez les patients atteints du syndrome myélodysplasique (SMD).

Leem : deux nouvelles administratrices entrent au Conseil d’administration

Publié le 26 janvier 2022
Leem : deux nouvelles administratrices entrent au Conseil d'administration

Leem : deux nouvelles administratrices entrent au Conseil d’administrationLe Conseil d’administration du Leem (Les Entreprises du Médicament) a coopté, le 18 janvier 2022, deux nouvelles administratrices : Emmanuelle Valentin, Directrice Générale de Sanofi Genzyme France, dans la famille des Grands Laboratoires Français, en remplacement de Nathalie Le Meur et Marina Vasiliou, Présidente Directrice Générale de Biogen France, dans la famille des Laboratoires Américains, en remplacement de Martin Dubuc.

COVID-19 : Valneva lance la phase de rappel de l’étude Cov-Compare avec son candidat vaccin inactivé

Publié le 26 janvier 2022
COVID-19 : Valneva lance la phase de rappel de l’étude Cov-Compare avec son candidat vaccin inactivé

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le début des vaccinations de rappel chez les participants adultes de son essai pivot de Phase 3, Cov-Compare. Cette phase de rappel a pour but de fournir des données supplémentaires sur les rappels homologues ainsi que des premières données sur les rappels hétérologues, afin de compléter les précédentes données positives sur les rappels générées lors de la Phase 1/2.

Néovacs signe deux licences exclusives mondiales dans les domaines de l’asthme et des allergies alimentaires

Publié le 26 janvier 2022
Néovacs signe deux licences exclusives mondiales dans les domaines de l’asthme et des allergies alimentaires

Néovacs a annoncé la signature de deux contrats de licence exclusive mondiale négociés avec la filiale privée de l’Inserm (Inserm Transfert), au nom de ses partenaires académiques historiques, l’Inserm et l’Institut Pasteur, sur des familles de brevets stratégiques.

OSE Immunotherapeutics : accord de délivrance d’un brevet portant sur l’utilisation de Tedopi® au Japon

Publié le 26 janvier 2022
OSE Immunotherapeutics : accord de délivrance d’un brevet portant sur l’utilisation de Tedopi® au Japon

OSE Immunotherapeutics a annoncé que l’Office Japonais des Brevets a émis un accord de délivrance d’un nouveau brevet protégeant l’utilisation de Tedopi®, une combinaison de néo-épitopes, après échec d’un traitement par checkpoint inhibiteur immunitaire chez des patients HLA-A2 positifs atteints d’un cancer. Ce brevet renforcera la propriété intellectuelle internationale de Tedopi® et assurera une nouvelle protection du produit jusqu’en 2037.

Ipsen : Santé Canada approuve Sohonos™ qui devient le premier traitement approuvé contre la fibrodysplasie ossifiante progressive

Publié le 25 janvier 2022
Ipsen : Santé Canada approuve Sohonos™ qui devient le premier traitement approuvé contre la fibrodysplasie ossifiante progressive

Ipsen vient d’annoncer l’approbation par Santé Canada de Sohonos (capsules de palovarotène), un agoniste sélectif du récepteur gamma de l’acide rétinoïque (RARγ) administré par voie orale, indiqué pour diminuer la formation d’ossification hétérotopique (OH ; formation d’os) chez l’adulte et l’enfant (filles de 8 ans et plus, garçons de 10 ans et plus) atteints de fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP).1 Sohonos a été approuvé comme traitement de fond et des poussées chez les patients atteints de FOP.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents