Edition du 21-01-2019

Adocia : un essai clinique évaluant BioChaperone® Lispro dans le Pancréas Bionique iLet™

Publié le vendredi 4 janvier 2019

Adocia : un essai clinique évaluant BioChaperone® Lispro dans le Pancréas Bionique iLet™Adocia, société biopharmaceutique au stade clinique, spécialisée dans le traitement du diabète et d’autres maladies métaboliques par des formulations innovantes de protéines approuvées, a annoncé le premier essai testant son insuline ultra-rapide BioChaperone Lispro dans le système autonome de délivrance d’insuline de Beta Bionics, le iLet™, en ambulatoire.

Les investigateurs du Centre de Recherche pour le Diabète du Massachusetts General Hospital ont conçu et réaliseront l’étude, qui est financée par la Leona M. and Harry B. Helmsley Charitable Trust.

« Nous sommes très heureux d’explorer le potentiel de l’insuline ultra-rapide BioChaperone Lispro dans le but d’améliorer le contrôle glycémique postprandial dans un système de délivrance d’insuline automatisé, aussi appelé ‘pancréas artificiel‘. » déclare le Dr Olivier Soula, Directeur général délégué et directeur de la R&D d’Adocia. « Les systèmes de délivrance à boucle fermée, en particulier l’iLet de Beta Bionics, promettent de réduire l’impact de la maladie sur le quotidien des personnes avec un diabète. Nous sommes fiers de contribuer à la mise au point d’une solution intégrée, qui pourrait combiner les insulino-thérapies innovantes avec les systèmes d’administration les plus avancés. »

« Cet essai explore de nouveaux horizons en évaluant l’impact de la vitesse d’absorption des insulines sur la qualité du contrôle glycémique pouvant être atteint chez les personnes avec un diabète de type 1 », commente, le Dr Steven J Russell, MD, PhD, Professeur associé de médecine à la Harvard Medical School et au Massachusetts General Hospital, et investigateur principal de l’étude. « Nous avons observé que certains patients absorbent l’insuline lispro et l’insuline aspart à des vitesses différentes. Nous sommes curieux d’investiguer comment ces différences et une formulation ultra-rapide d’insuline lispro affectent le contrôle glycémique dans le pancréas bionique. »

Cette étude clinique à plusieurs bras, en cross-over, réalisée aux Etats-Unis, recrutera jusqu’à 30 personnes avec un diabète de type 1 pour participer à 3 bras de 7 jours comparant les profils pharmacocinétiques et pharmacodynamiques des insulines lispro, aspart et BioChaperone Lispro dans le pancréas bionique, entre sujets et intra-sujets. Les co-objectifs primaires seront la glycémie CGM moyenne (CGMG) et la fraction du temps passée avec une CGMG <54 mg/dl.

L’iLet consiste en une pompe d’infusion à deux chambres, autonome, qui mime un pancréas biologique en délivrant à la fois de l’insuline et du glucagon pour maintenir la glycémie dans un intervalle normal étroit. Le système embarque des algorithmes mathématiques de dosage cliniquement testés, utilisant l’apprentissage automatique pour calculer de manière autonome et administrer la dose d’insuline et/ou de glucagon selon les besoins, sur la base d’un système de surveillance continu de la glycémie (CGM, « continuous glucose monitor »). L’iLet ne nécessite que le poids du patient pour être initialisé. Une fois initialisé, l’iLet commence sa procédure d’apprentissage pour contrôler de manière autonome la glycémie du sujet et s’adapter aux variations des besoins individuels d’insuline. L’iLet qui sera utilisé dans cette étude sera configuré pour ne délivrer que de l’insuline et intégrera des données de glycémie d’un système de CGM Dexcom G5.

BioChaperone Lispro est une formulation ultra-rapide d’insuline prandiale lispro, qui utilise la technologie propriétaire BioChaperone d’Adocia conçue pour accélérer l’absorption de l’insuline. BioChaperone Lispro a démontré un profil d’absorption accéléré dans plusieurs études cliniques de Phase 1/2 chez des personnes avec un diabète de type 1 ou de type 2, comparée aux analogues d’insuline lispro (Humalog®, Eli Lilly) et insuline aspart (Novolog®, Novo Nordisk), quand il était injecté avec des seringues ou administré par des pompes à insuline.

Cet essai est enregistré et apparaîtra sur Clinicaltrial.gov (NCT03262116).

Source : Adocia








MyPharma Editions

Servier et Taiho Oncology présentent des données sur Lonsurf® au Symposium 2019 sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO

Publié le 21 janvier 2019
Servier et Taiho Oncology présentent des données sur Lonsurf® au Symposium 2019 sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO

Servier et Taiho Oncology, filiale de Taiho Pharmaceutical, ont annoncé conjointement que les données d’innocuité et d’efficacité, dans le sous-groupe de patients ayant subi une gastrectomie, de l’essai mondial de phase III TAGS évaluant LONSURF® (trifluridine/tipiracil, TAS-102) chez des patients atteints d’un cancer gastrique métastatique (CGm), étaient cohérentes avec les résultats d’études globaux publiés dans The Lancet Oncology.

Sanofi : le comité consultatif de la FDA se prononce sur Zynquista™ dans le diabète de type 1 de l’adulte

Publié le 18 janvier 2019
Sanofi : le comité consultatif de la FDA se prononce sur Zynquista&#x2122; dans le diabète de type 1 de l'adulte

Le Comité consultatif des médicaments pour le traitement des maladies endocrinologiques et métaboliques (EMDAC, Endocrinologic and Metabolic Drugs Advisory Committee) de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis s’est prononcé dans le cadre de l’approbation de Zynquista™* (sotagliflozin), par 8 voix contre 8, sur la question de savoir si les bénéfices globaux l’emportaient sur les risques.

François Fournier nommé président-directeur général de Virbac Amérique du Nord

Publié le 18 janvier 2019
François Fournier nommé président-directeur général de Virbac Amérique du Nord

Virbac a annoncé l’arrivée de François Fournier au poste de président-directeur général de Virbac Amérique du Nord à compter du 7 janvier 2019. Il a pour mission principale de diriger et développer l’ensemble des activités nord-américaines de Virbac, en adéquation avec la stratégie globale du groupe Virbac.

Erytech présente un poster sur l’étude en cours TRYbeCA-1 lors de la conférence ASCO-GI 2019

Publié le 18 janvier 2019
Erytech présente un poster sur l'étude en cours TRYbeCA-1 lors de la conférence ASCO-GI 2019

Erytech, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé que le poster intitulé « TRYbeCA-1 : une étude de Phase 3 randomisée avec eryaspase en association avec une chimiothérapie, comparée à une chimiothérapie seule, pour un traitement en seconde ligne chez des patients atteints d’un adénocarcinome du pancréas (NCT03665441) » sera présenté lors de la conférence annuelle de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO) 2019 à San Francisco, aux États-Unis.

Janssen : feu vert européen pour Erleada® dans le cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique

Publié le 18 janvier 2019
Janssen : feu vert européen pour Erleada® dans le cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique

Janssen, la société pharmaceutique de Johnson & Johnson, a annoncé que la Commission européenne (CE) a accordé une autorisation de mise sur le marché pour l’Erleada® (apalutamide), un inhibiteur oral de prochaine génération des récepteurs androgéniques pour le traitement des adultes atteints d’un cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique (CPRCnm) et qui présentent un risque élevé de développer une forme métastatique de la maladie.

Ipsen : résultats de la 1ère étude sur l’homme d’une neurotoxine recombinante présentés au Congrès TOXINS 2019

Publié le 17 janvier 2019
Ipsen : résultats de la 1ère étude sur l'homme d'une neurotoxine recombinante présentés au Congrès TOXINS 2019

Ipsen a annoncé que les résultats de la première étude chez l’homme d’une neurotoxine recombinante seront présentés lors de la conférence internationale TOXINS 2019 qui se tiendra à Copenhague (Danemark). La neurotoxine botulique recombinante de sérotype E (rBoNT-E) d’Ipsen a été étudiée dans le cadre d’une étude de phase I qui a caractérisé son profil de sécurité et de tolérance chez des volontaires sains (1).

Knopp Biosciences élargit son partenariat de recherche avec le Cincinnati Children’s Hospital Medical Center

Publié le 17 janvier 2019
Knopp Biosciences élargit son partenariat de recherche avec le Cincinnati Children's Hospital Medical Center

Knopp Biosciences, société américaine qui développe des médicaments visant à fournir des traitements révolutionnaires pour les maladies inflammatoires et neurologiques, a annoncé aujourd’hui l’élargissement de son partenariat de recherche avec le Cincinnati Children’s Hospital Medical Center afin d’examiner de plus près le mécanisme d’action du candidat-médicament phare de Knopp, le dexpramipexole, qui diminue le nombre d’éosinophiles.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions