Edition du 22-09-2018

Affaire Médiator® : la mise au point de Haute Autorité de Santé

Publié le mercredi 1 décembre 2010

 A la suite d’informations parues dans le Canard Enchainé concernant l’évaluation de Mediator® par la Commission de la Transparence, la Haute Autorité de Santé a tenu à apporter une mise au point dans un communiqué sur la note incluse dans le document préparatoire du 12 avril 2006, qui serait présentée de « manière tronquée » par l’édition de ce jour de l’hebdomadaire satirique.

   Tout d’abord, la HAS rappelle dans son communiqué que « sa seule mission est de donner un avis aux pouvoirs publics sur les médicaments dans le cadre des procédures de remboursement des médicaments par la collectivité nationale disposant d’une autorisation de mise sur le marché (AMM). En ce qui concerne la spécialité Médiator, dans le cadre des compétences qui sont les siennes, la HAS s’est déclarée défavorable au remboursement de ce produit dans un avis du 10 mai 2006, publié sur son site internet. Cet avis a maintenu l’avis de la Commission en date du 17 novembre 1999 qui concluait à un avis défavorable au remboursement de ce produit (service médical rendu insuffisant pour une prise en charge par l’assurance maladie).  En ce qui concerne la procédure d’instruction de la Commission de la transparence, tous les médicaments évalués font l’objet d’un travail descriptif et analytique des données existantes et des informations disponibles avant l’examen en séance. Ce travail est exposé dans un document préparatoire rédigé par les services de la HAS ».

« Dans le cas de Mediator, la note incluse dans le document préparatoire du 12 avril 2006, présentée de manière tronquée par l’édition de ce jour du Canard Enchainé comme révélant des informations dissimulées, fait état en réalité d’informations qui étaient déjà publiques à l’époque. Ces informations publiques portaient tant sur un médicament, Isoméride, qui n’est pas le Mediator que sur une observation espagnole de pharmacovigilance concernant l’interdiction d’utiliser le principe actif de Médiator dans le cadre de préparations magistrales ; interdiction en vigueur en France depuis 1996. Cette information avait d’ailleurs été reprise par la presse professionnelle, et en particulier, dans un article de la revue Prescrire (n° 264, septembre 2005) », poursuit la HAS  

« Pour Médiator, la HAS avait connaissance du fait que l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) s’engageait dans une réévaluation du rapport bénéfice/risque de ce médicament ; ce point est bien mentionné tant dans le document préparatoire du 12 avril 2006 (point de la note omis dans la reproduction du Canard Enchaîné) que dans l’avis définitif du 10 mai 2006 », explique la Haute Autorité de Santé.  

Enfin, la HAS se déclare à la « disposition de la mission d’enquête de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) diligentée par Xavier Bertrand, ministre du travail, de l’emploi et de la santé et par Nora Berra, secrétaire d’Etat chargée de la santé ».

Source : communiqué de la HAS








MyPharma Editions

Numab : Ignacio Melero nommé au poste de conseiller scientifique

Publié le 21 septembre 2018
Numab : Ignacio Melero nommé au poste de conseiller scientifique

Numab Therapeutics, une société biopharmaceutique suisse qui développe des immunothérapies multispécifiques de nouvelle génération basées sur des anticorps, pour traiter le cancer, a annoncé avoir nommé le Dr Ignacio Javier Melero Bermejo au poste de conseiller.

Pierre Fabre : feu vert européen pour Braftovi® et Mektovi® dans le mélanome avancé

Publié le 21 septembre 2018
Pierre Fabre : feu vert européen pour Braftovi® et Mektovi® dans le mélanome avancé

Le groupe pharmaceutique Pierre Fabre a annoncé que la Commission européenne (CE) a délivré l’autorisation de mise sur le marché pour l’association de Braftovi® (encorafenib) et Mektovi® (binimetinib) dans le traitement des patients adultes atteints d’un mélanome non résécable ou métastatique porteur d’une mutation BRAFV600 détectée par un test approuvé.

Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en seconde ligne du carcinome hépatocellulaire (CHC)

Publié le 21 septembre 2018
Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en seconde ligne du carcinome hépatocellulaire (CHC)

Le groupe Ipsen vient d’annoncer que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP), comité scientifique de l’Agence européenne du médicament (EMA) a émis un avis favorable pour Cabometyx® (cabozantinib) en monothérapie dans le traitement du carcinome hépatocellulaire (CHC) de l’adulte traité antérieurement par sorafénib.

Nanobiotix : des données sur le développement de NBTXR3 présentées à ImmunoRad 2018

Publié le 20 septembre 2018
Nanobiotix : des données sur le développement de NBTXR3 présentées à ImmunoRad 2018

Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, a annoncé la présentation de données de son programme de développement de NBTXR3 à l’International Conference on Immunotherapy Radiotherapy Combinations qui se tient du 20 au 22 septembre 2018 à Paris, France.

Alliance Healthcare Group France : Corinne Morel, nouvelle Directrice Marketing Digital et Retail

Publié le 20 septembre 2018
Alliance Healthcare Group France : Corinne Morel, nouvelle Directrice Marketing Digital et Retail

Corinne Morel, 50 ans, est nommée Directrice Marketing Digital et Retail Alliance Healthcare Group France, à compter du 3 septembre. Membre de Walgreens Boots Alliance, Alliance Healthcare Group France est un des leaders de la répartition pharmaceutique et de la distribution de produits et services de santé en France.

Servier et Poietis collaborent sur un projet de bio-impression 4D de tissus hépatiques

Publié le 20 septembre 2018
Servier et Poietis collaborent sur un projet de bio-impression 4D de tissus hépatiques

Le laboratoire pharmaceutique Servier et Poietis, une société de biotechnologie française spécialisée dans la production de tissus vivants bio-imprimés, viennent de signer un partenariat scientifique portant sur l’utilisation de la technologie de bio-impression 4D de Poietis pour le développement et la production de tissus hépatiques.

Erytech : recrutement des 1ers patients dans son étude de Phase 3 avec eryaspase en seconde ligne du cancer du pancréas

Publié le 20 septembre 2018
Erytech : recrutement des 1ers patients dans son étude de Phase 3 avec eryaspase en seconde ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement des trois premiers patients pour son étude clinique de Phase 3, nommée TRYbeCA1, évaluant l’efficacité d’eryaspase, son produit candidat phare, dans le traitement en seconde ligne du cancer métastatique du pancréas.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions