Edition du 24-07-2021

Alizé Pharma annonce une levée de fonds de 3,3 millions d’euros

Publié le lundi 4 juin 2012

Alizé Pharma, spécialisée dans le développement de médicaments pour le traitement de maladies métaboliques et du cancer, a annoncé aujourd’hui avoir conclu une levée de fonds d’un montant de 3,3 millions d’euros, qui lui permettra d’avancer AZP-531, son analogue de ghréline non acylée (UAG), en Phase I de développement clinique, pour le traitement du syndrome de Prader-Willi et du diabète de type 2.

Alizé Pharma réalisera en 2013 une première étude clinique de Phase I pour son analogue d’UAG chez des volontaires sains, étude qui sera suivie d’études cliniques de Phase Ib et de Phase II chez des patients diabétiques et chez des patients souffrant du syndrome de Prader-Willi. Des données précliniques et cliniques suggèrent que la ghréline non acylée et ses analogues ont un potentiel thérapeutique dans les indications visées en permettant de diminuer les taux circulants de ghréline acylée, d’améliorer le contrôle glycémique et la sensibilité à l’insuline, et de réduire d’autres facteurs de risque cardiovasculaire.

La levée de fonds d’un montant de 3,3 millions d’euros a été effectuée auprès des actionnaires principaux de la société, à savoir Sham, Octalfa, CEMA Inc. et Thierry Abribat. Depuis sa création, le groupe a ainsi levé 8,3 millions d’euros, ce qui lui a permis de poursuivre le développement de ses programmes de recherche et de conclure ses premiers partenariats stratégiques.

« Nous remercions nos actionnaires de nous avoir renouvelé leur confiance et sommes très enthousiastes à l’idée de débuter le développement clinique de notre analogue d’UAG », déclare Thierry Abribat, Président d’Alizé Pharma. « Ce programme de recherche est déterminant car il pourrait contribuer à répondre à des besoins cliniques non satisfaits pour le diabète de type 2 et le syndrome de Prader-Willi. En accord avec notre modèle d’affaires, les résultats obtenus lors des premiers essais cliniques nous aideront à identifier un partenaire pharmaceutique qui sera en mesure de développer et de commercialiser notre produit, dans le cadre d’un accord de licence. »

« En tant qu’actionnaire historique d’Alizé Pharma, nous sommes très heureux de soutenir la stratégie de développement de la société », déclare Gilles Alberici, Président d’Octalfa. « Nous sommes particulièrement sensibles à la qualité de l’équipe d’Alizé Pharma et de ses programmes de recherche. De plus, nous croyons beaucoup au modèle d’affaires de la société, comme l’atteste la réussite du programme ASPAREC (R). »

Le programme UAG a été initié en 2007 et a permis la mise au point du premier analogue de la ghréline non acylée, AZP-531. Cet analogue de huit acides aminés est stable et présente des propriétés pharmacocinétiques adaptées à un développement pharmaceutique. AZP-531 sera le premier analogue de la ghréline non acylée à entrer en développement réglementaire.

« Par son mécanisme d’action, AZP-531 pourrait permettre non seulement de mieux contrôler la glycémie dans le diabète de type 2, mais aussi d’avoir un impact positif sur d’autres facteurs de risque cardiovasculaire, comme l’obésité, la dyslipidémie et les complications vasculaires, et de cibler certaines pathologies dans lesquelles les taux de ghréline acylée sont anormalement élevés, comme le syndrome de Prader-Willi, apportant ainsi une nouvelle option de traitement à ces patients », précise le Professeur AJ van der Lely, Professeur et Chef du département d’Endocrinologie Clinique à Erasmus Medical Center (Rotterdam – Pays-Bas) et Conseiller Scientifique d’Alizé Pharma.

L’UAG et ses analogues – dont AZP-531 – ainsi que leurs applications sont protégés par 5 familles de brevets combinant un total de 34 brevets et demandes de brevets à l’échelle internationale. De nouvelles données sur l’effet de la ghréline non acylée chez des patients diabétiques seront présentées lors du congrès ENDO du 23 au 26 juin à Houston par le Professeur AJ van der Lely et son équipe.

Source : Alizé Pharma








MyPharma Editions

Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Publié le 23 juillet 2021
Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé aujourd’hui qu’elle étend ses services EasyComb dans le champ de la découverte de médicaments, en raison du besoin du marché de la santé de développer des médicaments novateurs et spécifiques afin d’arrêter la prolifération du cancer.

Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Publié le 23 juillet 2021
Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Confronté à une sous-activité structurelle de son site de Château-Renard (Loiret), le groupe Pierre Fabre a présenté le 21 juillet matin aux représentants du personnel du site, un projet de transfert de l’activité et du personnel. Il n’y aura aucune suppression d’emplois dans le cadre de ce projet, les 46 collaborateurs du site se voyant tous offrir une proposition de poste au sein de l’usine voisine de Gien (Loiret), le principal site de production pharmaceutique du Groupe.

Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

Publié le 23 juillet 2021
Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

A l’issue de deux années d’examen par le ministère du Travail pour contrôler la légalité des dispositions signées en 2019 entre le Leem et trois organisations syndicales de salariés (CFDT, CFTC, UNSA), le Ministère a publié le 13 juillet 2021 l’arrêté d’extension de la Convention collective nationale de l’industrie pharmaceutique (CCNIP IDCC176).

Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l’évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Publié le 22 juillet 2021
Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l'évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans l’amélioration des traitements contre le cancer par le ciblage du microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la signature et le lancement d’un deuxième accord de collaboration clinique avec MSD dans le cadre de son prochain essai clinique de phase 2 évaluant son produit phare, le NOX-A12, en association avec le Keytruda® (pembrolizumab), le traitement anti-PD-1 de MSD, comme traitement de deuxième ligne du cancer du pancréas.

Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Publié le 22 juillet 2021
Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé que, suite à sa réunion préalable au dépôt d’une demande de BLA avec la Food and Drug Administration (FDA), la société a l’intention de poursuivre la procédure de demande de BLA auprès de la FDA aux États-Unis pour eryaspase chez des patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) hypersensible.

PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d’euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

Publié le 22 juillet 2021
PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d'euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

PEP-Therapy, société de biotechnologie développant des peptides pénétrants comme thérapies ciblées pour le traitement des cancers, vient d’annoncer avoir levé 2,6 millions d’euros supplémentaires (3 millions de dollars) dans le cadre d’une extension de son tour de financement de série A, portant le total levé à 5,4 millions d’euros (6,4 millions de dollars).

Crown Bioscience renforce sa direction commerciale

Publié le 21 juillet 2021
Crown Bioscience renforce sa direction commerciale

Crown Bioscience, société du groupe JSR Life Sciences, a annoncé la nomination d’Alex Slater au poste de vice-président du développement commercial, Amérique du Nord et Europe. M. Slater aura pour mission d’encadrer la croissance continue de la gamme de services existante de la société, ainsi que de jeter les bases de l’expansion de nouveaux services.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents