Edition du 28-10-2021

Alizé Pharma annonce une levée de fonds de 3,3 millions d’euros

Publié le lundi 4 juin 2012

Alizé Pharma, spécialisée dans le développement de médicaments pour le traitement de maladies métaboliques et du cancer, a annoncé aujourd’hui avoir conclu une levée de fonds d’un montant de 3,3 millions d’euros, qui lui permettra d’avancer AZP-531, son analogue de ghréline non acylée (UAG), en Phase I de développement clinique, pour le traitement du syndrome de Prader-Willi et du diabète de type 2.

Alizé Pharma réalisera en 2013 une première étude clinique de Phase I pour son analogue d’UAG chez des volontaires sains, étude qui sera suivie d’études cliniques de Phase Ib et de Phase II chez des patients diabétiques et chez des patients souffrant du syndrome de Prader-Willi. Des données précliniques et cliniques suggèrent que la ghréline non acylée et ses analogues ont un potentiel thérapeutique dans les indications visées en permettant de diminuer les taux circulants de ghréline acylée, d’améliorer le contrôle glycémique et la sensibilité à l’insuline, et de réduire d’autres facteurs de risque cardiovasculaire.

La levée de fonds d’un montant de 3,3 millions d’euros a été effectuée auprès des actionnaires principaux de la société, à savoir Sham, Octalfa, CEMA Inc. et Thierry Abribat. Depuis sa création, le groupe a ainsi levé 8,3 millions d’euros, ce qui lui a permis de poursuivre le développement de ses programmes de recherche et de conclure ses premiers partenariats stratégiques.

« Nous remercions nos actionnaires de nous avoir renouvelé leur confiance et sommes très enthousiastes à l’idée de débuter le développement clinique de notre analogue d’UAG », déclare Thierry Abribat, Président d’Alizé Pharma. « Ce programme de recherche est déterminant car il pourrait contribuer à répondre à des besoins cliniques non satisfaits pour le diabète de type 2 et le syndrome de Prader-Willi. En accord avec notre modèle d’affaires, les résultats obtenus lors des premiers essais cliniques nous aideront à identifier un partenaire pharmaceutique qui sera en mesure de développer et de commercialiser notre produit, dans le cadre d’un accord de licence. »

« En tant qu’actionnaire historique d’Alizé Pharma, nous sommes très heureux de soutenir la stratégie de développement de la société », déclare Gilles Alberici, Président d’Octalfa. « Nous sommes particulièrement sensibles à la qualité de l’équipe d’Alizé Pharma et de ses programmes de recherche. De plus, nous croyons beaucoup au modèle d’affaires de la société, comme l’atteste la réussite du programme ASPAREC (R). »

Le programme UAG a été initié en 2007 et a permis la mise au point du premier analogue de la ghréline non acylée, AZP-531. Cet analogue de huit acides aminés est stable et présente des propriétés pharmacocinétiques adaptées à un développement pharmaceutique. AZP-531 sera le premier analogue de la ghréline non acylée à entrer en développement réglementaire.

« Par son mécanisme d’action, AZP-531 pourrait permettre non seulement de mieux contrôler la glycémie dans le diabète de type 2, mais aussi d’avoir un impact positif sur d’autres facteurs de risque cardiovasculaire, comme l’obésité, la dyslipidémie et les complications vasculaires, et de cibler certaines pathologies dans lesquelles les taux de ghréline acylée sont anormalement élevés, comme le syndrome de Prader-Willi, apportant ainsi une nouvelle option de traitement à ces patients », précise le Professeur AJ van der Lely, Professeur et Chef du département d’Endocrinologie Clinique à Erasmus Medical Center (Rotterdam – Pays-Bas) et Conseiller Scientifique d’Alizé Pharma.

L’UAG et ses analogues – dont AZP-531 – ainsi que leurs applications sont protégés par 5 familles de brevets combinant un total de 34 brevets et demandes de brevets à l’échelle internationale. De nouvelles données sur l’effet de la ghréline non acylée chez des patients diabétiques seront présentées lors du congrès ENDO du 23 au 26 juin à Houston par le Professeur AJ van der Lely et son équipe.

Source : Alizé Pharma








MyPharma Editions

Takeda acquiert GammaDelta Therapeutics afin d’accélérer le développement de thérapies allogéniques à cellule T γδ contre les tumeurs solides

Publié le 28 octobre 2021
Takeda acquiert GammaDelta Therapeutics afin d’accélérer le développement de thérapies allogéniques à cellule T γδ contre les tumeurs solides

Takeda a annoncé son intention d’exercer son option d’achat de GammaDelta Therapeutics, une société axée sur l’exploitation des propriétés exceptionnelles que présentent les cellules T gamma delta (γδ) pour l’immunothérapie. Grâce à cette acquisition, Takeda disposera des plateformes de thérapie cellulaire T gamma-delta (γδ) à variable allogénique delta 1 (Vδ1) de GammaDelta qui incluent des plateformes dérivées du sang et des tissus en plus de programmes de thérapie cellulaire à un stade précoce.

Noxxon Pharma : Bryan Jennings nommé au poste de Directeur Financier

Publié le 28 octobre 2021
Noxxon Pharma : Bryan Jennings nommé au poste de Directeur Financier

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement des traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la nomination de Bryan Jennings au poste de Directeur Financier de NOXXON à compter du 1er novembre 2021.

Sensorion dépasse l’objectif de recrutement pour SENS-401 relatif à la perte auditive neurosensorielle soudaine

Publié le 28 octobre 2021
Sensorion dépasse l’objectif de recrutement pour SENS-401 relatif à la perte auditive neurosensorielle soudaine

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir les pertes d’audition, a annoncé que 115 patients ont été recrutés afin d’être traités dans le cadre d’AUDIBLE-S, l’étude de la société portant sur SENS-401, petite molécule first-in-class, chez des patients souffrant de perte auditive neurosensorielle soudaine […]

Atamyo Therapeutics : vers un essai de thérapie génique européen pour une dystrophie musculaire des ceintures

Publié le 27 octobre 2021
Atamyo Therapeutics : vers un essai de thérapie génique européen pour une dystrophie musculaire des ceintures

Atamyo Therapeutics, une entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement de thérapies géniques de nouvelle génération ciblant des maladies neuromusculaires, vient d’annoncer le dépôt d’une demande d’autorisation d’essai clinique (CTA) en Europe pour ATA-100, sa thérapie génique pour le traitement de la dystrophie musculaire des ceintures de type 2I/R9 (LGMD2I/R9) liée à la protéine FKRP (Fukutin-Related Protein).

Innovation Biotech : Palmarès des 9 startups lauréates du nouveau programme Gene.IO

Publié le 27 octobre 2021
Innovation Biotech : Palmarès des 9 startups lauréates du nouveau programme Gene.IO

Neuf biotechs innovantes sont lauréates de Gene.IO, nouveau programme d’accélération de Genopole : un an d’accompagnement focalisé sur l’obtention d’un premier financement ou accord commercial, étape décisive pour une startup en phase d’amorçage.

Stallergenes Greer et Aptar Pharma vont développer un dispositif d’administration connecté de traitement d’immunothérapie allergénique

Publié le 27 octobre 2021
Stallergenes Greer et Aptar Pharma vont développer un dispositif d’administration connecté de traitement d’immunothérapie allergénique

Stallergenes Greer, laboratoire biopharmaceutique spécialisé dans l’immunothérapie allergénique (ITA), a annoncé la conclusion d’un partenariat exclusif avec Aptar Pharma, un leader mondial dans les systèmes d’administration de médicaments, les services et les solutions des sciences des matériaux actifs. L’accord porte sur le développement d’un dispositif d’administration connecté pionnier et de son application mobile destinés aux patients de Stallergenes Greer suivant un traitement d’immunothérapie allergénique (ITA) sublinguale.

PathoQuest, lauréat du 4e Programme d’Investissement d’Avenir, pour élargir son portefeuille de tests de contrôle qualité des biomédicaments par séquençage

Publié le 26 octobre 2021
PathoQuest, lauréat du 4e Programme d’Investissement d’Avenir, pour élargir son portefeuille de tests de contrôle qualité des biomédicaments par séquençage

PathoQuest, entreprise pionnière dans le contrôle qualité des biomédicaments par séquençage de nouvelle génération (NGS), a annoncé le soutien d’0.85M € du 4e Programme d’Investissement d’Avenir (PIA 4) dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêts « Nouvelles biothérapies et outils de production ». Ce financement permettra à PathoQuest d’étendre sa gamme en offrant des tests de contrôle qualité (CQ) par NGS au niveau BPF (Bonnes Pratiques de Fabrication) pour la caractérisation génique des biomédicaments.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents