Edition du 26-09-2021

Automédication: un marché en croissance de 3,2% en 2012 selon l’Afipa

Publié le jeudi 24 janvier 2013

Automédication: un marché en croissance de 3,2% en 2012 selon l’AfipaSelon le 11ème Baromètre de l’automédication (*) réalisé par Celtipharm pour l’Afipa (Association française de l’industrie pharmaceutique pour une automédication responsable), l’automédication affiche en 2012 une progression de +3,2%, alors que le marché du médicament de prescription (remboursable ou non) a baissé de 2,4% en 2012 (26,640 milliards d’euros de ventes en valeur).

Les ventes totales du marché de l’automédication, en prix public TTC, s’élèvent ainsi à 2,189 milliards d’euros en 2012 et représentent 7,6% du chiffre d’affaires TTC médicament (contre 7,2% en 2011).

Preuve de l’engouement grandissant pour le selfcare en France, le marché de non prescription des accessoires et dispositifs médicaux (DM) ainsi que celui des compléments alimentaires connaissent également une croissance majeure (de 4,3% pour les DM et de 5,9% pour les compléments alimentaires).

 Trois segments particulièrement contributifs

Si tous les segments du marché affichent une croissance positive, les résultats du 11ème Baromètre de l’automédication 2012 révèlent que trois d’entre eux sont particulièrement performants :

– Le marché de l’antalgie, second marché de l’automédication présente une évolution de ses ventes en valeur de 19,8 millions d’euros (+5,1%) ; une croissance en léger recul cependant par rapport à 2011 (+23,2 millions d’euros). Les médicaments les plus contributifs à cette évolution sont : Doliprane®, Efferalgantab®, Nurofen® et Structum®.

– Le marché des voies respiratoires, premier marché de l’automédication, connait pour sa part une croissance des ventes de 17 millions d’euros en 2012 (+3,3%). Trois médicaments du rhume et de la toux contribuent à cette évolution (Oscillococcinum®, Humex® et Fervex®) ainsi que deux préparations nasales (Rhinadvil® et Humex®).

– Enfin, le marché de la circulation affiche la progression des ventes en valeur la plus importante par rapport aux autres segments de l’automédication (+10.9 % soit une augmentation de 13,5 millions d’euros entre 2011 et 2012) ; une situation s’expliquant notamment par le déremboursement des vasodilatateurs en mars 2012, dont la partie en automédication a augmenté. Tanakan® (+8,2 M€ entre 2011 et 2012), Titanoreine® (+4,7 M€) ou encore Vitalogink® (+1,8 M€) contribuent largement au dynamisme de ce segment.

Selon Pascal Brossard, Président de l’Afipa, « Ce dynamisme démontre que l’automédication s’impose progressivement comme une tendance de fond recherchée par le patient soucieux d’être acteur de sa santé, encouragée par les pharmaciens d’officines et profitable à la collectivité dans un contexte économique morose. Malgré tout, la France affiche encore un retard majeur par rapport aux autres pays européens et des initiatives politiques fortes restent nécessaires pour inverser positivement cette logique. L’automédication peut en effet contribuer à la régulation du système de soins en le rendant plus efficient et permet de redonner à chacun sa place (patients, pharmaciens, médecins et structures d’urgence) ».

 (*) Le 11ème Baromètre de l’automédication 2012 réalisé auprès du panel Xpr-SO® de Celtipharm, panel de 3 004 pharmacies représentatives du parc officinal français.

Source : AFIPA








MyPharma Editions

COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

Publié le 24 septembre 2021
COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

GeNeuro, société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques, a annoncé avoir conclu un accord de recherche avec la Northwestern University pour l’étude approfondie de la relation entre HERV-W ENV (W-ENV) et les syndromes neuropsychiatriques du COVID long.

AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

Publié le 24 septembre 2021
AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

AB Science vient d’annoncer que son étude clinique avec la molécule AB8939 chez les patients adultes atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire a été approuvée par l’autorité de santé canadienne (Health Canada). La  » lettre de non-objection  » (‘No Objection Letter’, LNO) reçue de l’autorité canadienne confirme l’autorisation d’initier l’étude de phase I/II (AB18001) chez les patients atteints de LMA en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire.

Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l’adulte

Publié le 24 septembre 2021
Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l'adulte

Galapagos a annoncé que le CHMP (Comité des médicaments à usage humain) de l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) a émis un avis positif pour Jyseleca® (filgotinib), un inhibiteur préférentiel de JAK1 administré une fois par jour par voie orale, pour le traitement des patients adultes atteints de Rectocolite Hémorragique (RCH) modérément à sévèrement active

COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Publié le 23 septembre 2021
COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le début du recrutement des adolescents dans l’essai pivot de Phase 3 (VLA2001-301, “Cov-Compare”) pour son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19, VLA2001. Les résultats initiaux de l’essai de Phase 3 « Cov-Compare » sont attendus au début du quatrième trimestre 2021, et Valneva souhaite les utiliser comme pivot pour l’obtention d’une approbation réglementaire de VLA2001 chez les adultes.

GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS est entré dans l’extension de l’étude

Publié le 23 septembre 2021
GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l'étude ProTEct-MS est entré dans l'extension de l’étude

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et auto-immunes, notamment la sclérose en plaques (SEP), a annoncé qu’un premier patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS au Centre académique spécialisé (ASC) du Karolinska Institutet à Stockholm, qui évalue le temelimab à des doses mensuelles de 18, 36 et 54 mg/kg chez des patients atteints de SEP, est entré dans l’extension de l’étude ProTEct-MS.

Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Publié le 23 septembre 2021
Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Hyloris Pharmaceuticals, une société biopharmaceutique belge engagée à répondre aux besoins médicaux non satisfaits en réinventant les médicaments existants, a annoncé que Jean-Luc Vandebroek rejoindra la société en tant que Directeur Financier.

Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Publié le 23 septembre 2021
Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé les résultats de l’étude clinique de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251. L’étude Mississippi portait sur l’évaluation du NCX 4251, suspension ophtalmique de propionate de fluticasone à 0,1%, administrée une fois par jour, contre placebo, chez des patients présentant des épisodes aigus de blépharite.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents