Edition du 04-03-2021

Accueil » Cancer

Cancer: bilan d’activité 2009 des plateformes de génétique moléculaire et rapport sur l’accès aux thérapies ciblées

Publié le mardi 5 octobre 2010

L’INCa vient de publier le bilan d’activité 2009 des plateformes de génétique moléculaire des cancers. L’Institut publie également un rapport sur l’accès aux thérapies ciblées via les tests moléculaires prédictifs, effectués au sein des plateformes.

L’INCa vient de rendre publique la synthèse nationale 2009 de l’activité des 28 plateformes hospitalières de génétique moléculaire des cancers. A cette occasion, il publie également un rapport spécifique sur la mise en œuvre des tests prédictifs conditionnant l’accès aux thérapies ciblées. Ces contributions s’inscrivent dans le cadre du Plan cancer 2009-2013 (action 21.2 : développer les plateformes de génétiques moléculaires des cancers et l’accès aux tests moléculaires).

 Réparties sur l’ensemble du territoire, les plateformes régionales de génétique moléculaire des cancers, soutenues par l’INCa et la DGOS, ont pour vocation de réaliser des tests moléculaires innovants afin de permettre aux malades d’accéder à un traitement personnalisé et adapté quel que soit l’établissement de leur prise en charge.

Des tests moléculaires innovants
La mise en évidence d’altérations génétiques au sein des cellules cancéreuses a conduit au développement de tests moléculaires innovants qui sont mis en œuvre par les plateformes pour :

– déterminer l’accès à une thérapie ciblée ;
– orienter le processus diagnostique ;
– participer au diagnostic, en complémentarité de paramètres cliniques, morphologiques et biologiques ;
– orienter la stratégie de traitement du patient ;
– permettre le suivi de la maladie résiduelle.

L’accès à ces tests se déploie désormais à une très grande échelle. En 2009, les plateformes ont à leur disposition un catalogue de 44 tests différents et 160 000 examens ont été réalisés pour 102 000 patients. Les tests dont ont bénéficié le plus grand nombre de patients sont :

– la quantification de BCR-ABL, avec 22 100 examens effectués pour 8200 patients atteints de leucémie myéloïde chronique ;
– la recherche de mutations KRAS dans le cancer colorectal effectuée pour 17 200 patients, 69% d’entre eux étant pris en charge dans des centres hospitaliers ou des établissements privés ;
– la recherche de mutation JAK2 effectuée pour 12 500 patients chez qui un syndrome myéloprolifératif est suspecté.

Le programme de soutien INCa aux plateformes de génétique moléculaire des cancers est en place depuis 2006 (deux appels à projets lancés en 2006 et 2007). 4,7 M€ de crédits d’équipement ont été alloués aux structures sélectionnées, puis 4,2 M€ de subventions pour la réalisation des tests EGFR et KRAS. Par ailleurs, 8,5 M€ ont été attribués par la Direction Générale de l’offre de soins depuis 2007, dont 4,5 M€ en 2010, pour recruter du personnel non médical. De nouveaux financements sont prévus dans le cadre du Plan cancer pour prendre le relais des financements incitatifs de l’INCa. Les plateformes bénéficient également du soutien de partenaires industriels (Amgen, Astra Zeneca et Pfizer).

Un accès personnalisé aux thérapies ciblées
L’Institut publie également un rapport sur l’accès aux thérapies ciblées via les tests moléculaires prédictifs, effectués au sein des plateformes. À ce jour, des thérapies ciblées efficaces dans des sous-groupes spécifiques de patients sont disponibles pour des pathologies fréquentes comme le cancer du sein (prescription du trastuzumab chez les patientes avec amplification d’HER2), le cancer colorectal (prescription du panitumumab et du cetuximab chez les patients avec la forme sauvage du gène KRAS) ou encore le cancer du poumon (prescription du gefitinib chez les patients avec la forme mutée du gène EGFR).

En 2009, 9 tests moléculaires conditionnent l’emploi de 8 molécules actuellement mises sur le marché dans 7 sous-groupes de cancers, dont le cancer du poumon, le cancer colorectal, le cancer du sein (voir tableau). Ces pathologies étant très fréquentes, les plateformes doivent assurer des montées en charge importantes de leur activité : elles ont ainsi effectué le test KRAS pour 17200 patients en 2009 contre seulement 1100 en 2007. De même, suite à l’autorisation de mise sur le marché du gefitinib en 2009, 7500 patients ont déjà bénéficié d’un test EGFR au cours du premier semestre 2010. Cette activité est effectuée sans contrepartie financière par les plateformes et les pathologistes sont dédommagés pour l’envoi des prélèvements.

Ces tests ayant un impact thérapeutique majeur, un programme d’assurance qualité a été lancé en 2010 associant un document sur les bonnes pratiques pour la recherche de mutations dans les tumeurs solides à la mise en place d’un programme de contrôle qualité.

Par ailleurs, l’INCa développe un programme de détection prospective des biomarqueurs émergents dans le cancer du poumon, le cancer colorectal et dans le mélanome, afin d’anticiper l’arrivée des nouvelles thérapies ciblées en cours de développement et de les rendre disponibles le plus rapidement possible pour les patients. 3 millions d’euros sont alloués, à cet effet, aux plateformes hospitalières de génétique moléculaire en 2010.

 Tests effectués par les plateformes de génétique moléculaire en 2009 pour la prescriptionde thérapies ciblées

BiomarqueurPathologieMolécule prescriteDate de l’AMM
Translocation de BCR-ABL : 1- Détection de BCR-ABL 2-Quantification de BCR-ABL 3- Mutation d’ABLLeucémie myéloïde chronique

Leucémie aiguë ymphoblastique

Imatinib 1- Prescription de l’imatinib
2- Suivi de la maladie résiduelle
3- Résistance à l’imatinib et prescription d’un traitement de seconde ligne : dasatinib ou nilotinib
imatinib : novembre 2001

dasatinib : novembre 2006

nilotinib : novembre 2007

Mutations de cKIT et de PDGFRATumeurs stromales gastro-intestinales (GIST)Imatinibmai 2002
Amplification de HER2Cancer du seinTrastuzumab

Lapatinib

trastuzumab : août 2000

lapatinib : juin 2008

Amplification de HER2Cancer de l’estomacTrastuzumabdécembre 2009
Mutations de KRASCancer colorectalPanitumumab

Cetuximab

panitumumab : décembre 2007

cetuximab : juillet 2008

Mutations d’EGFRAdénocarcinome du poumonGefitinibjuin 2009

Télécharger la synthèse d’activité 2009 des plateformes de génétique moléculaire des cancers (3.87 MB)
Télécharger le rapport sur les tests de génétique moléculaire pour l’accès aux thérapies ciblées (2.95 MB)








MyPharma Editions

MEDSIR : l’Institut Gustave Roussy et l’Institut Curie participent à un essai clinique afin de traiter le cancer du thymus avancé

Publié le 3 mars 2021
MEDSIR : l’Institut Gustave Roussy et l’Institut Curie participent à un essai clinique afin de traiter le cancer du thymus avancé

Entreprise mondiale consacrée à la recherche indépendante en cancérologie, MEDSIR a lancé l’essai clinique phase II PECATI, qui vise à explorer une nouvelle option de traitement pour les patients atteints de tumeurs thymiques avancées, un cancer peu fréquent. L’étude évaluera l’efficacité et la sécurité de l’association de pembrolizumab et de lenvatinib chez des patients atteints de carcinome thymique ou de thymome B3 métastatique.

CVasThera lève 1,3 million d’euros lors d’un premier tour de table

Publié le 3 mars 2021
CVasThera lève 1,3 million d’euros lors d’un premier tour de table

CVasThera, société biopharmaceutique spécialisée dans la R&D de médicaments innovants pour les pathologies cardiovasculaires et intestinales, vient d’annoncer une levée de fonds de 1,3 million d’euros lors d’un tour de table d’amorçage. Cette levée vient tripler l’apport en fonds propres et le capital de la société, sécurisant ainsi le financement nécessaire à la réalisation des études précliniques pour le composé CVT120165, un candidat médicament dans le traitement de la maladie de Crohn.

VIH : les chercheurs d’Abbott font une découverte qui pourrait faire avancer la découverte de futurs traitements

Publié le 3 mars 2021
VIH : les chercheurs d'Abbott font une découverte qui pourrait faire avancer la découverte de futurs traitements

Abbott a annoncé le 2 mars qu’une équipe de scientifiques a découvert en République démocratique du Congo (RDC) un nombre inhabituellement élevé de personnes testées positives en anticorps VIH, mais dont la charge virale est faible ou non détectable et ce, sans aucun traitement antirétroviral. Ces personnes sont appelées contrôleurs d’élite du VIH.

LFB : l’EMA valide le dépôt de la demande d’AMM d’eptacog beta (activé), un facteur de coagulation VIIa recombinant

Publié le 2 mars 2021
LFB : l'EMA valide le dépôt de la demande d'AMM d’eptacog beta (activé), un facteur de coagulation VIIa recombinant

Le LFB, le groupe biopharmaceutique qui développe, fabrique et commercialise des médicaments dérivés du sang et des protéines recombinantes pour la prise en charge des patients atteints de pathologies graves et souvent rares, vient d’annoncer que l’Agence européenne des médicaments (EMA), l’autorité réglementaire européenne, a validé le dépôt de la demande d’autorisation de mise sur le marché d’eptacog beta, un facteur de coagulation VIIa recombinant (rFVIIa).

Abionyx : les résultats cliniques positifs de CER-001 dans une maladie rénale ultra-rare publiés dans « Annals of Internal Medecine »

Publié le 2 mars 2021
Abionyx : les résultats cliniques positifs de CER-001 dans une maladie rénale ultra-rare publiés dans « Annals of Internal Medecine »

Abionyx Pharma vient d’annoncer les résultats cliniques positifs de CER-001 dans une maladie rénale ultra-rare qui sont publiés en exclusivité dans la revue scientifique « Annals of Internal Medicine », la revue de médecine interne la plus citée et la mieux classée dans la catégorie Médecine.

Industrie pharmaceutique : accord sur les salaires minima pour l’année 2021

Publié le 2 mars 2021

A l’issue de deux réunions de négociations les 7 janvier et 18 février dernier, le Leem a proposé à la signature un accord collectif revalorisant l’ensemble des salaires minima conventionnels de 0,8 % au 1er janvier 2021.

Abivax : le Dr Sophie Biguenet nommée Directrice Médicale

Publié le 2 mars 2021
Abivax : le Dr Sophie Biguenet nommée Directrice Médicale

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique qui vise à moduler le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies virales, a annoncé la nomination du Dr Sophie Biguenet en tant que Directrice Médicale à compter du 1er mars 2021.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents