Edition du 15-10-2018

Cancer colorectal : Merck Serono et Sysmex Inostics vont collaborer sur un test sanguin du biomarqueur RAS

Publié le vendredi 20 juin 2014

Le groupe allemand Merck KGaA vient de signer un accord de collaboration avec Sysmex Inostics, une société de diagnostic moléculaire, pour l’élaboration et la commercialisation d’un test sanguin du  biomarqueur RAS pour les patients atteints de cancer colorectal métastatique (CCRm). Cet accord global a été officiellement signé lors d’une cérémonie coïncidant avec le 50e congrès annuel de la Société américaine d’oncologie clinique (ASCO) à Chicago, aux  États-Unis.

« Les tests sanguins de biomarqueurs constituent une approche plus rapide et plus simple  pour déterminer le statut mutationnel des tumeurs dans la mesure où ils ne demandent qu’un petit échantillon de sang à la place d’une procédure de biopsie tissulaire », souligne le laboratoire dans un communiqué.

« Le test pourrait permettre de fournir les résultats relatifs au statut mutationnel en quelques jours, ce qui peut à son tour orienter les décisions en matière de traitement. En outre, il pourrait également devenir la méthode de choix dans les cas où une biopsie tissulaire serait difficile à obtenir, par exemple, chez les patients dont la condition physique ne permet pas la réalisation d’un geste chirurgical », poursuit-il.

« (…) En tant que société, nous avons adopté les principes de la médecine personnalisée et des biomarqueurs prédictifs. Cette collaboration est le reflet de notre engagement à exploiter notre expertise dans la médecine personnalisée et les biomarqueurs prédictifs afin d’améliorer la proposition de valeur d’Erbitux pour les patients, les médecins et les payeurs. », a notamment indiqué Belén Garijo, président-directeur général de la division biopharmaceutique de Merck KGaA

« La combinaison de nos diagnostics sanguins non invasifs et l’expertise de Merck Serono en matière de médecine personnalisée vont nous permettre d’offrir de nouvelles possibilités pour faire progresser les tests de biomarqueurs dans le CCRm. (…) », a également commenté Fernando Andreu, président-directeur général de Sysmex Inostics.

Le biomarqueur prédictif RAS est un groupe de gènes qui  inclut les gènes KRAS et NRAS et peut être utilisé pour aider à sélectionner le traitement le plus approprié pour chaque patient atteint de CCRm. À l’heure actuelle, les  recherches de biomarqueurs sont réalisés sur du tissu prélevé directement sur la tumeur,  ce qui nécessite une biopsie invasive, afin de garantir que les gènes de la tumeur puissent être isolés. Cependant, les progrès technologiques récents adoptés par Sysmex dans lesquels des échantillons de sang sont utilisés permettent d’isoler et de tester de très faibles quantités d’ADN tumoral circulant.

« Environ la moitié des patients atteints de CCRm sont porteurs de tumeurs RAS de type  sauvage, tandis que l’autre moitié présente des tumeurs avec mutation du gène RAS. Les résultats d’études évaluant le statut mutationnel RAS chez des patients atteints de CCRm ont montré que les traitements par anticorps monoclonaux dirigés contre le  récepteur du facteur de croissance épidermique (EGFR), tel que Erbitux (cétuximab), peuvent améliorer les résultats chez les patients atteints de CCRm avec gène RAS de  type sauvage », indique enfin le laboratoire.

Source : Merck








MyPharma Editions

LNC Therapeutics acquiert les droits d’exploitation exclusifs sur le brevet Christensenella, de l’université de Cornell

Publié le 15 octobre 2018
LNC Therapeutics acquiert les droits d'exploitation exclusifs sur le brevet Christensenella, de l'université de Cornell

LNC Therapeutics, société française de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments basés sur le fonctionnement du microbiome intestinal, a annoncé avoir conclu avec l’université de Cornell (Ithaca, NY, USA) un accord de license exclusif pour l’acquisition des droits d’exploitation sur sa famille de brevets Christensenella.

Agnès Buzyn annonce la création d’un « Health Data Hub »

Publié le 15 octobre 2018
Agnès Buzyn annonce la création d’un « Health Data Hub »

À la suite de la remise du rapport Villani, le Président de la république avait annoncé que la santé serait un des secteurs prioritaires pour le développement de l’intelligence artificielle. Le 16 mai dernier, Agnès Buzyn avait lancé une mission de préfiguration afin de créer un « Health Data Hub » et d’élargir le système national de données de santé.

Genkyotex : des données d’efficacité du GKT831 présentées lors du Liver Meeting® de l’AASLD 2018

Publié le 15 octobre 2018
Genkyotex : des données d’efficacité du GKT831 présentées lors du Liver Meeting® de l’AASLD 2018

Genkyotex, société biopharmaceutique et leader des thérapies NOX, a annoncé qu’un abstract sur des données précliniques démontrant que le GKT831, le produit candidat phare de la société, a fait régresser la fibrose dans un modèle de souris déficientes en MDR2, sera présenté lors du congrès annuel de l’AASLD (American Association for the Study of Liver Diseases) (le « Liver Meeting® »), qui se tiendra à San Francisco du 9 au 13 novembre 2018.

Chugai lance un anime de sensibilisation à la polyarthrite rhumatoïde

Publié le 15 octobre 2018
Chugai lance un anime de sensibilisation à la polyarthrite rhumatoïde

Chugai, la filiale japonaise du groupe pharmaceutique Roche, a annoncé la sortie d’un anime de sensibilisation à la polyarthrite rhumatoïde doublé en anglais et sous-titré en chinois, coréen, français et espagnol, célébrant la Journée mondiale de l’arthrite le 12 octobre.

Leem : Michael Danon (Groupe Pierre Fabre) entre au Conseil d’administration

Publié le 11 octobre 2018
Leem : Michael Danon (Groupe Pierre Fabre) entre au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem (Les Entreprises du Médicament) a procédé, le 9 octobre 2018, à la cooptation de Michael Danon, Directeur Général Adjoint et Secrétaire Général du Groupe Pierre Fabre, dans la famille géographique des « moyens laboratoires français ». Il remplace Frédéric Duchesne.

Néovacs : poursuite du développement de l’IFNalpha Kinoide en Corée du Sud

Publié le 11 octobre 2018
Néovacs : poursuite du développement de l'IFNalpha Kinoide en Corée du Sud

Néovacs a annoncé la poursuite du développement de son vaccin thérapeutique phare : L’IFNalpha Kinoide en Corée du Sud avec la société coréenne CKD pharm, sur la base du contrat de licence signé entre les deux sociétés en décembre 2015 d’une valeur potentielle de 5M€ au total. Cet accord de licence vise le développement et la commercialisation de l’IFNalpha Kinoide dans les indications Lupus et Dermatomyosite, en Corée du Sud.

OSE Immunotherapeutics : demande d’autorisation d’essai clinique pour Tedopi® en combinaison avec nivolumab dans le cancer du pancréas

Publié le 11 octobre 2018
OSE Immunotherapeutics : demande d’autorisation d'essai clinique pour Tedopi® en combinaison avec nivolumab dans le cancer du pancréas

OSE Immunotherapeutics a annoncé la soumission d’une demande d’autorisation d’un essai clinique de Phase 2 de Tedopi® dans le cancer du pancréas avancé ou métastatique. Cet essai évaluera Tedopi®, 10 néoépitopes associés qui activent les lymphocytes T cytotoxiques, utilisé seul ou en combinaison avec nivolumab, inhibiteur de point de contrôle immunitaire qui lève les freins empêchant l’action des lymphocytes T, versus le traitement de maintenance standard par Folfiri*.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions