Edition du 10-04-2020

Cancer colorectal : Merck Serono et Sysmex Inostics vont collaborer sur un test sanguin du biomarqueur RAS

Publié le vendredi 20 juin 2014

Le groupe allemand Merck KGaA vient de signer un accord de collaboration avec Sysmex Inostics, une société de diagnostic moléculaire, pour l’élaboration et la commercialisation d’un test sanguin du  biomarqueur RAS pour les patients atteints de cancer colorectal métastatique (CCRm). Cet accord global a été officiellement signé lors d’une cérémonie coïncidant avec le 50e congrès annuel de la Société américaine d’oncologie clinique (ASCO) à Chicago, aux  États-Unis.

« Les tests sanguins de biomarqueurs constituent une approche plus rapide et plus simple  pour déterminer le statut mutationnel des tumeurs dans la mesure où ils ne demandent qu’un petit échantillon de sang à la place d’une procédure de biopsie tissulaire », souligne le laboratoire dans un communiqué.

« Le test pourrait permettre de fournir les résultats relatifs au statut mutationnel en quelques jours, ce qui peut à son tour orienter les décisions en matière de traitement. En outre, il pourrait également devenir la méthode de choix dans les cas où une biopsie tissulaire serait difficile à obtenir, par exemple, chez les patients dont la condition physique ne permet pas la réalisation d’un geste chirurgical », poursuit-il.

« (…) En tant que société, nous avons adopté les principes de la médecine personnalisée et des biomarqueurs prédictifs. Cette collaboration est le reflet de notre engagement à exploiter notre expertise dans la médecine personnalisée et les biomarqueurs prédictifs afin d’améliorer la proposition de valeur d’Erbitux pour les patients, les médecins et les payeurs. », a notamment indiqué Belén Garijo, président-directeur général de la division biopharmaceutique de Merck KGaA

« La combinaison de nos diagnostics sanguins non invasifs et l’expertise de Merck Serono en matière de médecine personnalisée vont nous permettre d’offrir de nouvelles possibilités pour faire progresser les tests de biomarqueurs dans le CCRm. (…) », a également commenté Fernando Andreu, président-directeur général de Sysmex Inostics.

Le biomarqueur prédictif RAS est un groupe de gènes qui  inclut les gènes KRAS et NRAS et peut être utilisé pour aider à sélectionner le traitement le plus approprié pour chaque patient atteint de CCRm. À l’heure actuelle, les  recherches de biomarqueurs sont réalisés sur du tissu prélevé directement sur la tumeur,  ce qui nécessite une biopsie invasive, afin de garantir que les gènes de la tumeur puissent être isolés. Cependant, les progrès technologiques récents adoptés par Sysmex dans lesquels des échantillons de sang sont utilisés permettent d’isoler et de tester de très faibles quantités d’ADN tumoral circulant.

« Environ la moitié des patients atteints de CCRm sont porteurs de tumeurs RAS de type  sauvage, tandis que l’autre moitié présente des tumeurs avec mutation du gène RAS. Les résultats d’études évaluant le statut mutationnel RAS chez des patients atteints de CCRm ont montré que les traitements par anticorps monoclonaux dirigés contre le  récepteur du facteur de croissance épidermique (EGFR), tel que Erbitux (cétuximab), peuvent améliorer les résultats chez les patients atteints de CCRm avec gène RAS de  type sauvage », indique enfin le laboratoire.

Source : Merck








MyPharma Editions

COVID-19 : Sanofi fait don de 100 millions de doses d’hydroxychloroquine à 50 pays

Publié le 10 avril 2020
COVID-19 : Sanofi fait don de 100 millions de doses d’hydroxychloroquine à 50 pays

Sanofi vient d’annoncer son engagement à fournir 100 millions de doses de Plaquenil® (hydroxychloroquine) à près de 50 pays dans le monde et a d’ores et déjà commencé à distribuer ce médicament aux autorités qui en ont fait la demande. Le groupe pharmaceutique français indique avoir déjà augmenté sa capacité de production de 50% et prévoit de la renforcer encore dans les prochains mois.

Pierre Fabre entre en négociations exclusives avec Fareva pour la cession de son site d’Idron

Publié le 9 avril 2020
Pierre Fabre entre en négociations exclusives avec Fareva pour la cession de son site d'Idron

A l’issue d’un processus de recherche de partenaire visant à assurer le meilleur développement de son site de production pharmaceutique situé à Idron, en périphérie de Pau, le groupe Pierre Fabre annonce l’entrée en négociations exclusives avec le groupe Fareva, acteur mondial de la sous-traitance industrielle pharmaceutique et cosmétique.

Covid-19 : Biophytis lance le développement clinique COVA avec Sarconeos

Publié le 7 avril 2020
Covid-19 : Biophytis lance le développement clinique COVA avec Sarconeos

Biophytis, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de candidats médicaments pour le traitement des maladies liées à l’âge, notamment les maladies neuromusculaires, a annoncé se joindre à l’effort mondial de lutte contre le virus SARS-CoV-2. La société lance un nouveau programme de développement clinique : COVA, avec Sarconeos (BIO101) comme traitement potentiel de l’insuffisance respiratoire associée au Covid-19.

Sanofi finalise la restructuration de l’accord relatif à Praluent® avec Regeneron

Publié le 7 avril 2020
Sanofi finalise la restructuration de l’accord relatif à Praluent® avec Regeneron

Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé avoir finalisé le projet de restructuration lié à Praluent® (alirocumab) avec son partenaire américain Regeneron. À compter du 1er avril 2020, Sanofi aura l’entière responsabilité de Praluent en dehors des États-Unis et Regeneron l’entière responsabilité de Praluent aux États-Unis.

LFB : approbation par la FDA de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinan

Publié le 7 avril 2020
LFB : approbation par la FDA de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinan

Le LFB a annoncé que les autorités réglementaires américaines, la Food and Drug Administration, ont approuvé la demande de mise sur le marché (Biologics Licence Application 2061) de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinant indiqué pour le traitement et le contrôle des épisodes hémorragiques chez les adultes et les adolescents de 12 ans et plus, ayant une hémophilie A ou B avec inhibiteurs (anticorps neutralisants).

COVID-19 : le traitement antiviral de Celltrion entre dans sa prochaine phase de développement

Publié le 6 avril 2020
COVID-19 : le traitement antiviral de Celltrion entre dans sa prochaine phase de développement

Le groupe Celltrion vient d’annoncer le passage réussi à la deuxième phase de développement d’un traitement antiviral pour lutter contre la pandémie de nouveau coronavirus (COVID-19), après l’achèvement le mois dernier de la première phase de validation de 300 types différents d’anticorps qui se lient à l’antigène. La bibliothèque d’anticorps a été créée à partir du sang de patients coréens guéris.

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l’ADCETRIS® en association avec une CHP

Publié le 6 avril 2020

Takeda a annoncé que le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) avait émis un avis favorable à la prolongation de l’autorisation de mise sur le marché de l’ADCETRIS ® (brentuximab vedotin) et a recommandé son approbation en association avec une CHP (cyclophosphamide, doxorubicine, prednisone) pour traiter les patients adultes atteints d’un lymphome anaplasique systémique à grandes cellules (LAGC) non traité auparavant.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents