Edition du 12-06-2021

Cancer du col de l’utérus : l’Institut National du Cancer lance une campagne de sensibilisation sur le dépistage

Publié le lundi 8 juin 2009

Cancer du col de l’utérus : l’Institut National du Cancer lance une campagne de sensibilisation sur le dépistageL’Institut National du Cancer, en partenariat avec le Conseil national de l’Ordre des Pharmaciens lance à partir du lundi 8 juin une campagne nationale de sensibilisation au dépistage du cancer du col de l’utérus via les 23 000 officines de métropole et d’outre-mer.

Le cancer du col de l’utérus est causé par des virus très répandus de la famille des papillomavirus (HPV), 1ère cause des infections virales sexuellement transmissibles dans le monde. La contamination se fait le plus souvent à l’occasion de rapports sexuels mais le préservatif ne protège pas contre ces virus qui se transmettent aussi par les muqueuses. Si au cours de la vie, la majorité des adultes a été en contact avec le virus HPV, la plupart du temps le corps parvient à les éliminer. Cependant il arrive que l’infection persiste et entraîne des anomalies (lésions) au niveau des cellules du col de l’utérus. Il faut environ 15 ans pour qu’un cancer se développe suite à une infection à HPV à haut risque oncogène.

1 000 décès chaque année en France
L’Institut National du Cancer rappelle qu’il y a encore près de 1 000 décès chaque année en France par cancer du col de l’utérus alors que la plupart pourrait être évité. En effet, deux solutions complémentaires existent pour se protéger de ce cancer : la vaccination et le dépistage par frottis. Si la vaccination ne doit être proposée qu’aux jeunes filles n’ayant pas été exposées à l’infection par les papillomavirus, toutes les femmes, qu’elles aient été vaccinées ou non, doivent bénéficier régulièrement de frottis entre 25 et 65 ans.  Les autorités sanitaires ont défini la fréquence de cet examen à une fois tous les trois ans après deux examens normaux réalisés à un an d’intervalle, pour toutes les femmes de 25 à 65 ans.

C’est pourquoi l’Institut National du Cancer lance une nouvelle campagne pour expliquer l’importance du frottis : « Vaccinée ou non à partir de 25 ans pensez à faire un frottis de dépistage ». Cette campagne qui s’appuie sur une mobilisation des pharmaciens et de leurs équipes a été possible grâce au partenariat noué avec le Cespharm (Comité d’éducation sanitaire et sociale de la pharmacie française), commission permanente du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens.

La campagne s’appuie sur une fiche synthétique permettant de faire le point sur les messages principaux concernant la vaccination et le dépistage. Elle est destinée aux pharmaciens et à leurs équipes (4 exemplaires par officine). Avec cet outil, et notamment à l’occasion de la dispensation d’un vaccin HPV, d’un contraceptif ou d’un traitement gynécologique, ils pourront conseiller la clientèle féminine sur le dépistage du cancer du col et motiver ainsi la pratique régulière du frottis. Par ailleurs des dépliants grand public sur le dépistage du cancer du col de l’utérus et une affiche accompagneront le discours du pharmacien à partir du 8 juin.

Un outil FAQ on line
Pour compléter cette action de terrain, l’Institut National du Cancer présente sur son site un outil FAQ on line consacré au dépistage. Il a pour objectif de lutter contre certaines idées reçues sur le frottis. Les scénettes qui le composent sont tirées des réflexions les plus communes que les femmes peuvent avoir sur ce cancer et sur le frottis. Pour promouvoir cet outil web l’INCa renforce sa visibilité par une campagne de bannières du 08 au 28 juin sur les principaux sites santé destinés au grand public et sur les sites féminins.

Vous pouvez retrouver le calendrier des dépistages et toutes les informations sur les dépistages sur le site Internet de l’Institut : www.e-cancer.fr rubrique Santé Publique.








MyPharma Editions

Noxxon : résultats positifs de la 2ème cohorte de son essai de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Publié le 11 juin 2021
Noxxon : résultats positifs de la 2ème cohorte de son essai de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé les résultats positifs de la deuxième cohorte de son étude de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 en association avec une radiothérapie chez des patients atteints de cancer du cerveau (Glioblastome Multiforme). Les données montrent que le NOX-A12, à la dose de 400 mg/semaine, continue d’être sûr et bien toléré, avec des signes apparents de réduction de la taille des tumeurs.

Lysogene signe un accord exclusif de licence mondiale avec la SATT Conectus pour un candidat médicament de thérapie génique

Publié le 11 juin 2021
Lysogene signe un accord exclusif de licence mondiale avec la SATT Conectus pour un candidat médicament de thérapie génique

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la signature d’un accord exclusif de licence mondiale avec la SATT Conectus pour le développement et la commercialisation d’un candidat médicament de thérapie génique dans le traitement du syndrome de l’X Fragile.

DNA Script renforce son équipe de direction pour préparer le lancement commercial du système SYNTAX

Publié le 10 juin 2021
DNA Script renforce son équipe de direction pour préparer le lancement commercial du système SYNTAX

DNA Script a annoncé la nomination de Kim Ferguson en tant que Vice‐Présidente en charge des ventes, et de Randy Dyer au poste de Vice‐Président en charge du marketing. Ces deux exécutifs rejoignent DNA Script afin de préparer le lancement commercial du
système SYNTAX, la première imprimante à ADN de laboratoire mettant en oeuvre la technologie EDS de synthèse enzymatique d’ADN développée par la société.

L’Ascenseur et AstraZeneca lancent l’opération « En Stage ! »

Publié le 10 juin 2021
L’Ascenseur et AstraZeneca lancent l’opération « En Stage ! »

L’Ascenseur et AstraZeneca lancent l’opération « En Stage ! »Afin de répondre à la crise qui touche de plein fouet l’insertion professionnelle des jeunes, AstraZeneca et le collectif de L’Ascenseur lancent un programme inédit de stages dès juillet 2021. L’initiative « En Stage ! » propose vingt-cinq postes pour des jeunes dans 11 associations membres de L’Ascenseur réparties sur le territoire français.

Valneva finalise le recrutement l’étude de Phase 3 sur l’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin contre le chikungunya

Publié le 10 juin 2021
Valneva finalise le recrutement l’étude de Phase 3 sur l’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin contre le chikungunya

Valneva, société spécialisée dans le développement et la commercialisation de vaccins prophylactiques contre des maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé avoir finalisé le recrutement de l’étude de Phase 3 visant à évaluer l’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique contre le chikungunya, VLA1553. VLA1553 est le seul candidat vaccin contre le chikungunya actuellement en Phase 3 dans le monde.

Sensorion : Nora Yang, spécialiste en thérapie génique et maladies rares, nommée au poste de Directrice scientifique

Publié le 10 juin 2021
Sensorion : Nora Yang, spécialiste en thérapie génique et maladies rares, nommée au poste de Directrice scientifique

Sensorion : Nora Yang, spécialiste en thérapie génique et maladies rares, nommée au poste de Directrice scientifiqueSensorion, société de biotechnologie qui développe des thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, a annoncé la nomination de Nora Yang, Ph.D., spécialiste en thérapie génique et maladies rares, dotée d’une grande expérience en management dans les secteurs industriel, académique et public, au poste de Directrice scientifique.

Inotrem : succès de l’analyse de futilité pour l’étude ASTONISH visant à démontrer l’efficacité de nangibotide dans le choc septique

Publié le 10 juin 2021
Inotrem : succès de l’analyse de futilité pour l’étude ASTONISH visant à démontrer l’efficacité de nangibotide dans le choc septique

Inotrem, une société de biotechnologie en phase clinique avancée spécialisée dans l’immunothérapie pour les maladies inflammatoires chroniques et aigües, a annoncé que le Comité Indépendant de Revue des Données de l’étude clinique ASTONISH a statué favorablement sur l’analyse de futilité portant sur l’efficacité de nangibotide dans le choc septique.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents