Edition du 19-09-2020

Cancer du col de l’utérus : l’Institut National du Cancer lance une campagne de sensibilisation sur le dépistage

Publié le lundi 8 juin 2009

Cancer du col de l’utérus : l’Institut National du Cancer lance une campagne de sensibilisation sur le dépistageL’Institut National du Cancer, en partenariat avec le Conseil national de l’Ordre des Pharmaciens lance à partir du lundi 8 juin une campagne nationale de sensibilisation au dépistage du cancer du col de l’utérus via les 23 000 officines de métropole et d’outre-mer.

Le cancer du col de l’utérus est causé par des virus très répandus de la famille des papillomavirus (HPV), 1ère cause des infections virales sexuellement transmissibles dans le monde. La contamination se fait le plus souvent à l’occasion de rapports sexuels mais le préservatif ne protège pas contre ces virus qui se transmettent aussi par les muqueuses. Si au cours de la vie, la majorité des adultes a été en contact avec le virus HPV, la plupart du temps le corps parvient à les éliminer. Cependant il arrive que l’infection persiste et entraîne des anomalies (lésions) au niveau des cellules du col de l’utérus. Il faut environ 15 ans pour qu’un cancer se développe suite à une infection à HPV à haut risque oncogène.

1 000 décès chaque année en France
L’Institut National du Cancer rappelle qu’il y a encore près de 1 000 décès chaque année en France par cancer du col de l’utérus alors que la plupart pourrait être évité. En effet, deux solutions complémentaires existent pour se protéger de ce cancer : la vaccination et le dépistage par frottis. Si la vaccination ne doit être proposée qu’aux jeunes filles n’ayant pas été exposées à l’infection par les papillomavirus, toutes les femmes, qu’elles aient été vaccinées ou non, doivent bénéficier régulièrement de frottis entre 25 et 65 ans.  Les autorités sanitaires ont défini la fréquence de cet examen à une fois tous les trois ans après deux examens normaux réalisés à un an d’intervalle, pour toutes les femmes de 25 à 65 ans.

C’est pourquoi l’Institut National du Cancer lance une nouvelle campagne pour expliquer l’importance du frottis : « Vaccinée ou non à partir de 25 ans pensez à faire un frottis de dépistage ». Cette campagne qui s’appuie sur une mobilisation des pharmaciens et de leurs équipes a été possible grâce au partenariat noué avec le Cespharm (Comité d’éducation sanitaire et sociale de la pharmacie française), commission permanente du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens.

La campagne s’appuie sur une fiche synthétique permettant de faire le point sur les messages principaux concernant la vaccination et le dépistage. Elle est destinée aux pharmaciens et à leurs équipes (4 exemplaires par officine). Avec cet outil, et notamment à l’occasion de la dispensation d’un vaccin HPV, d’un contraceptif ou d’un traitement gynécologique, ils pourront conseiller la clientèle féminine sur le dépistage du cancer du col et motiver ainsi la pratique régulière du frottis. Par ailleurs des dépliants grand public sur le dépistage du cancer du col de l’utérus et une affiche accompagneront le discours du pharmacien à partir du 8 juin.

Un outil FAQ on line
Pour compléter cette action de terrain, l’Institut National du Cancer présente sur son site un outil FAQ on line consacré au dépistage. Il a pour objectif de lutter contre certaines idées reçues sur le frottis. Les scénettes qui le composent sont tirées des réflexions les plus communes que les femmes peuvent avoir sur ce cancer et sur le frottis. Pour promouvoir cet outil web l’INCa renforce sa visibilité par une campagne de bannières du 08 au 28 juin sur les principaux sites santé destinés au grand public et sur les sites féminins.

Vous pouvez retrouver le calendrier des dépistages et toutes les informations sur les dépistages sur le site Internet de l’Institut : www.e-cancer.fr rubrique Santé Publique.








MyPharma Editions

Oncologie : Precision BioSciences et Servier étendent leur collaboration de développement de CAR-T

Publié le 18 septembre 2020
Oncologie : Precision BioSciences et Servier étendent leur collaboration de développement de CAR-T

Servier et Precision BioSciences, une société biotechnologique développant des traitements par correction génique in vivo et à base de cellules CAR T allogéniques avec sa plateforme d’édition de génomes ARCUS®, ont annoncé que les sociétés avaient ajouté deux cibles supplémentaires pour le cancer hématologique au-delà de la protéine CD19 ainsi que deux cibles de tumeurs solides à son accord de développement et de licence commerciale concernant son traitement à base de cellules CAR T.

COVID-19 : Sanofi et GSK vont fournir jusqu’à 300 millions de doses de leur vaccin à l’UE

Publié le 18 septembre 2020
COVID-19 : Sanofi et GSK vont fournir jusqu'à 300 millions de doses de leur vaccin à l'UE

Sanofi et GSK ont signé le 18 septembre 2020 un accord définitif avec la Commission européenne (CE) en vue de la fourniture de jusqu’à 300 millions de doses d’un vaccin contre la COVID-19, dès lors que celui-ci sera approuvé. Le candidat-vaccin repose sur la technologie à base de protéine recombinante que Sanofi a employée pour produire un vaccin contre la grippe et sur l’adjuvant développé par GSK.

COVID-19 : Pfizer et BioNTech vont potentiellement fournir à l’UE 200 millions de doses de leur candidat-vaccin

Publié le 18 septembre 2020
COVID-19 : Pfizer et BioNTech vont potentiellement fournir à l'UE 200 millions de doses de leur candidat-vaccin

Le groupe Pfizer et la société BioNTech ont annoncé qu’ils avaient conclu des discussions exploratoires avec la Commission Européenne concernant une proposition d’approvisionnement de 200 millions de doses de leur candidat-vaccin expérimental à ARNm BNT162 contre le SARS-CoV-2 aux États membres de l’Union européenne (UE), avec une option pour 100 millions de doses supplémentaires. Les livraisons devraient débuter d’ici la fin 2020, sous réserve de succès clinique et d’autorisation réglementaire.

LEO Pharma : nomination d’un nouveau vice-président exécutif chargé des RH et de la communication

Publié le 18 septembre 2020
LEO Pharma : nomination d'un nouveau vice-président exécutif chargé des RH et de la communication

LEO Pharma vient d’annoncer la nomination de Dennis Schmidt Pedersen au sein de l’équipe de direction en tant qu’Executive Vice President Global People & Communications à compter du 1er septembre 2020.

Fondation Sanofi Espoir : le Dr Jean-Christophe Rufin nommé Président

Publié le 18 septembre 2020
Fondation Sanofi Espoir : le Dr Jean-Christophe Rufin nommé Président

Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé la nomination du Dr Jean-Christophe Rufin à la présidence de la Fondation d’entreprise Sanofi Espoir. Jean-Christophe Rufin succède à Xavier Darcos, qui présidait la Fondation depuis 2015.

Nicox : changement dans l’équipe de direction

Publié le 18 septembre 2020
Nicox : changement dans l’équipe de direction

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé un changement dans son équipe de direction. Le Dr. Tomas Navratil, PhD, Executive Vice President & Head of Research & Development du Groupe Nicox et General Manager de Nicox Ophthalmics, Inc. quittera ses fonctions le 16 octobre 2020 pour poursuivre d’autres opportunités professionnelles.

Le Top 10 des médicaments les plus vendus dans le monde en 2019

Publié le 17 septembre 2020
Le Top 10 des médicaments les plus vendus dans le monde en 2019

Dans son dernier bilan économique des entreprises du médicament, le LEEM propose un panorama du marché pharmaceutique mondial ainsi que le classement des dix produits les plus vendus dans le monde en 2019 et des principales aires thérapeutiques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents