Edition du 28-09-2020

Cancer du poumon: Biotech Synergy acquiert les actifs d’un vaccin multi-épitopique

Publié le lundi 18 avril 2011

BiotechSynergy, société basée à San-Diego aux Etats-Unis, a clôturé le transfert d’actifs d’un vaccin contre le cancer multi-épitopique précédemment connu sous le nom d’EP-2101 et du portefeuille d’épitopes cancéreux connexe. L’objectif est de commercialiser un vaccin thérapeutique prêt à l’emploi en vente libre pour les patients atteints d’un cancer du poumon.

 « Nous avons pu réactiver très rapidement les compétences clés requises pour apporter cette opportunité de vaccin contre le cancer développée par Epimmune. Nous sommes désormais prêts à discuter de cette opportunité avec divers partenaires potentiels en Europe et aux États-Unis », a déclaré le Dr. Emile Loria,  ancien président et directeur commercial d’IDM et ancien président-directeur général d’Epimmune, et  le fondateur de Biotech Synergy

« L’immunothérapie fait des progrès dans le schéma thérapeutique du cancer avec les succès récents de Dendreon et BMS. EP-2101 est constitué de 10 peptides et sera un vaccin thérapeutique prêt à l’emploi en vente libre pour la population HLA-A2, qui représente 45 % de l’ensemble des patients atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules (100 000 patients aux États-Unis) », a ajouté Mike Nicolaou, qui a contribué à l’établissement de la préparation de vaccin à 10 peptides.

Le vaccin candidat contre le cancer EP-2101 utilisé dans l’essai de phase 2 contient neuf épitopes CTL provenant de quatre antigènes spécifiques de tumeurs (TAA). Deux d’entre eux sont des épitopes natifs exclusifs et sept sont des épitopes modifiés, ou analogiques. La tolérance aux TAA, qui est l’incapacité du système immunitaire à reconnaître le cancer comme un tissu malade, est rompue en utilisant ces épitopes analogiques, qui optimisent la puissance de la réponse des lymphocytes T. L’essai de phase 2 non-randomisé ouvert était conçu pour évaluer la survie globale à un an et l’innocuité du vaccin, l’immunogénicité du vaccin étant un critère d’évaluation secondaire, chez des patients HLA-A2 positifs atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules de stade IIIb, IV ou récurrent (NSCLC). Soixante-huit patients étaient inscrits dans l’essai (soixante-trois traités). Le volume tumoral des patients devait également être inférieur à 125 cm2 sans limites en termes de chimiothérapie antérieure.

La survie à un an des patients traités avec EP-2101 était de 60 %, comparé à 49 % pour le groupe de patients qui étaient HLA-A2 négatifs mais autrement comparables (témoins concomitants). La survie médiane des patients traités avec EP-2101 était de 583 jours comparée à 361 jours pour les patients du groupe témoin. Quatre-vingt onze pour cent des patients traités avec EP-2101, dont la réponse immunitaire avait été testée, présentaient une réponse mesurable à au moins un des épitopes inclus dans le vaccin et 64 % répondaient à au moins trois des épitopes. (Journal of Clinical Oncology, Vol. 26, Number 27, Sept 20, 2008, Dr. John Nemunaitis and all).

Source : Biotech Synergy








MyPharma Editions

COVID-19 : Johnson & Johnson lance son essai clinique mondial pivot de phase 3 pour le candidat-vaccin de Janssen

Publié le 28 septembre 2020
COVID-19 : Johnson & Johnson lance son essai clinique mondial pivot de phase 3 pour le candidat-vaccin de Janssen

Johnson & Johnson vient d’annoncer le lancement de son essai clinique pivot de Phase 3 (ENSEMBLE) à large échelle et multi-pays pour son candidat vaccin COVID-19, JNJ-78436735, en cours de développement par Janssen. Le lancement de l’essai ENSEMBLE fait suite aux résultats intermédiaires positifs de l’étude clinique de phase 1/2a de la société, ayant démontré, qu’après une seule dose de vaccin, le profil de sécurité et l’immunogénicité étaient favorables à la poursuite de ce développement.

Gustave Roussy dans le Top 5 mondial des meilleurs hôpitaux en cancérologie

Publié le 25 septembre 2020
Gustave Roussy dans le Top 5 mondial des meilleurs hôpitaux en cancérologie

Gustave Roussy est le 5e meilleur hôpital spécialisé en cancérologie au monde et 1er hors Etats-Unis d’après le magazine Newsweek. Ce classement souligne la reconnaissance internationale de l’excellence des soins et de la puissance de la recherche déployées par l’Institut. C’est aussi l’assurance pour les patients de savoir qu’ils peuvent bénéficier, en France, des meilleurs soins et d’une recherche clinique des plus performantes.

Genfit : 1ère visite du 1er patient pour son essai clinique de Phase 3 ELATIVE évaluant elafibranor dans la PBC

Publié le 25 septembre 2020
Genfit : 1ère visite du 1er patient pour son essai clinique de Phase 3 ELATIVE évaluant elafibranor dans la PBC

Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, a annoncé avoir réalisé la première visite du premier patient pour ELATIVE, l’essai clinique pivot international de Phase 3 évaluant elafibranor dans la Cholangite Biliaire Primitive (PBC).

Ipsen : Philippe Lopes-Fernandes nommé Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer

Publié le 25 septembre 2020
Ipsen : Philippe Lopes-Fernandes nommé Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer

Ipsen vient d’annoncer la nomination de Philippe Lopes-Fernandes en qualité de Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer, à compter du 1er octobre 2020. Basé à Cambridge (Massachusetts, États-Unis), il sera responsable de toute l’activité business développement et gestion des partenariats. Il reportera directement à David Loew, Directeur général d’Ipsen, et sera membre de l’Executive Leadership Team.

Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Publié le 24 septembre 2020
Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Vivet Therapeutics, une société de biotechnologie de thérapie génique spécialisée dans le développement de traitements pour des maladies hépatiques héréditaires, et Pfizer ont annoncé un accord de fabrication, en vertu duquel Pfizer fournira l’approvisionnement clinique pour un essai clinique de Phase I/II évaluant la thérapie génique expérimentale propriétaire de Vivet, le VTX-801, pour le traitement de la maladie de Wilson, un trouble hépatique rare et potentiellement mortel. L’essai devrait commencer début 2021. Les termes de l’accord n’ont pas été divulgués.

Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Publié le 24 septembre 2020
Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Dans la continuité de son partenariat avec l’Université de Tours annoncé en juillet concernant un accord spécifique de licence exclusive portant sur la fabrication de protéines virales du Covid-19 et un accord de collaboration globale, Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, a souhaité s’établir localement en Région Centre Val de Loire et a donc créé un établissement secondaire à Tours.

Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d’euros dans le Puy-de-Dôme

Publié le 24 septembre 2020
Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d'euros dans le Puy-de-Dôme

La société suisse Carbogen Amcis, spécialisée dans le développement des procédés chimiques à destination de l’industrie pharmaceutique ainsi que dans la production de principes actifs (PA) et de médicaments, a annoncé début septembre de nouveaux plans d’expansion en Suisse et en France.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents