Edition du 14-12-2018

Cellectis bioresearch : accord de licence avec Recombinetics pour l’utilisation de ses nucléases modifiées

Publié le jeudi 25 août 2011

Cellectis bioresearch, spécialiste de la personnalisation des génomes et filiale commerciale de Cellectis et la société américaine Recombinetics, spécialiste de la biogénétique, ont conclu un accord de développement et de licence portant sur la création de gros animaux transgéniques.

Recombinetics produit du bétail dans des conditions bio-sécurisées et de bien-être pour des applications agricoles, biomédicales et de bioproduction. Par cet accord, Recombinetics utilisera les nucléases développées par Cellectis bioresearch pour concevoir des animaux transgéniques affichant des caractéristiques améliorées.

Conclu pour une durée de trois ans, cet accord est de nature exclusive pour les cochons, les bovins et les moutons et non-exclusive pour les chèvres. Il amplifie le champ d’application des outils de personnalisation des génomes conçus par Cellectis bioresearch et met en avant la polyvalence de ses nucléases.

« Nous avons été séduits par l’enthousiasme du management de Recombinetics et les résultats probants de cette société dans l’ingénierie génétique des gros animaux », indique Marc Le Bozec, Directeur général de Cellectis bioresearch. « L’utilisation de nos technologies dans ce nouveau domaine d’application devrait permettre à Recombinetics d’accélérer son développement sur un marché prometteur. »

« Cet accord nous offre la possibilité d’exploiter pleinement le potentiel commercial de la génétique ciblée sur animaux pour une grande variété d’applications. En agriculture, nous concentrons notre action sur l’accélération de nos programmes d’élevage par introgression rapide d’allèles. Pour des applications biomédicales, nous mettons l’accent sur l’implémentation de caractéristiques nouvelles sur des animaux utilisés en développement thérapeutique », commente Scott Fahrenkrug, Directeur général de Recombinetics.

Selon les termes de l’accord, Cellectis bioresearch sera rétribué au franchissement d’étapes commerciales à hauteur cumulée de 50 millions de dollars, et percevra des redevances sur le chiffre d’affaires généré par les produits développés dans le cadre de cette collaboration.

Source :  Cellectis bioresearch








MyPharma Editions

Biocorp et Lindal partenaires pour commercialiser le dispositif Inspair

Publié le 13 décembre 2018
Biocorp et Lindal partenaires pour commercialiser le dispositif Inspair

Biocorp, société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de systèmes d’administration de médicaments injectables, et Vari, filiale de Lindal Group, fabricant de valves et mécanismes pour aérosols pharmaceutiques, ont signé un accord de commercialisation. Ce partenariat donne à VARI l’opportunité d’intégrer et de commercialiser Inspair™. Le contrat comprend une clause d’exclusivité couvrant plusieurs pays d’Amérique du Sud, Europe de l’est, Moyen-Orient et Asie du Sud-Est.

Takeda et la New York Academy of Sciences présentent les lauréats du prix 2019 Innovators in Science

Publié le 13 décembre 2018
Takeda et la New York Academy of Sciences présentent les lauréats du prix 2019 Innovators in Science

Takeda, le laboratoire pharmaceutique japonais, et la New York Academy of Sciences viennent d’annoncer les lauréats du deuxième prix annuel « Innovators in Science » pour leur engagement et leur excellence dans la médecine régénérative.

DBV Technologies : des données à l’appui de l’induction de l’immunotolérance par la peau lors de l’ISDS 2018

Publié le 13 décembre 2018
DBV Technologies : des données à l'appui de l'induction de l'immunotolérance par la peau lors de l'ISDS 2018

DBV Technologies a annoncé qu’une présentation orale évaluant les différences du profil immunitaire de la peau d’individus sains selon les zones du corps avait été présenté par le Dr Ester Del Duca de l’École de médecine Icahn du Mont Sinaï, lors du 3ème Sommet sur les maladies inflammatoires de la peau (Inflammatory Skin Disease Summit ou ISDS) à Vienne, en Autriche, du 12 au 15 décembre 2018.

Stallergenes Greer : plusieurs nominations au Conseil d’administration

Publié le 12 décembre 2018

Stallergenes Greer, société biopharmaceutique spécialisée dans le traitement des allergies respiratoires, a annoncé le 12 décembre 2018 les nominations de Stefan Meister en tant que Président du Conseil d’administration, de Michele Antonelli en tant que membre du Conseil d’administration et Directeur général et de Elmar Schnee en tant que principal administrateur indépendant.

Theradiag : Bertrand de Castelnau nommé Directeur Général

Publié le 12 décembre 2018
Theradiag : Bertrand de Castelnau nommé Directeur Général

Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, a annoncé la nomination, ce jour par le Conseil d’administration, de Bertrand de Castelnau en tant que Directeur Général. Bertrand de Castelnau succède à Michel Finance, dont le mandat prendra fin le 31 décembre 2018, et prendra ses fonctions à compter du 21 janvier 2019.

Boehringer Ingelheim réorganise ses activités en France

Publié le 11 décembre 2018
Boehringer Ingelheim réorganise ses activités en France

Boehringer Ingelheim a annoncé lundi 10 décembre son intention de réorganiser ses activités en France. Présenté aux instances représentatives du personnel, ce projet répond à des enjeux majeurs pour finaliser l’intégration de Merial, deux ans après son acquisition, et pour demeurer compétitif dans un secteur de plus en plus contraint notamment en santé humaine.

genOway et Merck signent une alliance stratégique sur la technologie CRISPR/Cas9

Publié le 11 décembre 2018
genOway et Merck signent une alliance stratégique sur la technologie CRISPR/Cas9

genOway et Merck ont annoncé avoir conclu une alliance stratégique dans le domaine des modèles CRISPR/Cas9 pour le marché des modèles de rongeurs, comprenant une licence exclusive mondiale et un partenariat de recherche. Les deux sociétés vont ainsi collaborer au développement de nouvelles technologies innovantes utilisant CRISPR/Cas9, technique dite des « ciseaux moléculaires » permettant de couper l’ADN à un endroit précis du génome, dans n’importe quelle cellule.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions