Edition du 18-09-2021

Cliniques et hôpitaux privés : 60% des actes chirurgicaux‎ en France

Publié le jeudi 23 septembre 2010

Les cliniques et hôpitaux privés jouent la transparence et publient leur premier rapport d’activité des 1100 cliniques et hôpitaux privés que représente  la Fédération de l’hospitalisation privée (FHP). Ainsi en 2008, le secteur privé a notamment pris en charge 7 millions de séjours, soit environ 30% des hospitalisations en France.

Le secteur couvre l’ensemble du champ sanitaire : Court Séjour – Soins de suite – Psychiatrie. Près de 7 millions de séjours ont été pris en charge en 2008, soit environ 30% des hospitalisations en France. Les cliniques et hôpitaux privés réalisent 60% des actes chirurgicaux, 25% des séjours en médecine, 28% des accouchements, 30% des séjours SSR, 20% des hospitalisations psychiatriques. 
Le secteur est en pointe dans le développement de l’activité ambulatoire avec 67% de part de marché en chirurgie, une activité d’hospitalisation à temps partiel en hausse de 12% en SSR en 2008, et un tiers des établissements psychiatriques dotés d’un service d’HTP (Hospitalisation à Temps Partiel). Avec 2 millions de passages aux urgences (soit 14% des passages en France) dans les 126 cliniques autorisées en 2008, le secteur privé représente un maillon indispensable du système de santé.
Le secteur est par ailleurs un gros employeur, avec 140 000 salariés, dont 49,5% d’IDE (infirmières diplômées d’Etat) et d’ASQ (Aide Soignante Qualifiée). La masse salariale globale s’établit à 5 Mds d’€ en 2008, en progression de +3% (effectifs non médicaux).

Une part non négligeable des pathologies lourdes
Complémentaires du secteur public, les cliniques et hôpitaux privés couvrent la quasi-totalité des 784 GHM (groupe homogènes de malades) répertoriés en dehors des greffes d’organes juridiquement réservées aux établissements publics et PNL (privés non lucratifs). Ils prennent donc en charge une part non négligeable des pathologies lourdes : 55% des GHM pris en charge dans les cliniques MCO sont des GHM lourds et 124 000 séjours en clinique sur 324 000 en France relèvent de l’activité dite « de CHU » (soit 38%).
En psychiatrie, les prises en charge lourdes représentent 30% de l’activité et les  établissements ont fait preuve d’une grande réactivité pour répondre à des besoins émergents spécifiques : prise en charge des adolescents, addictions, personnes âgées, lits de crise, etc.

Un problème majeur de démographie médicale
En 2007, 40 000 médecins exerçaient leur activité au sein de cliniques et hôpitaux privés   (dont 36 000 libéraux). Le secteur est aujourd’hui confronté à un problème majeur de démographie médicale, de nombreux patriciens arrivant à l’âge de la retraite dans un contexte de tension démographique : entre 2006 et 2007, on observe une diminution de 1% de la population médicale et de -1,4% pour les praticiens libéraux.   
La baisse des effectifs est particulièrement notable dans l’obstétrique (-6,7 %) et la pédiatrie (-9,6%), où le manque de médecins est souvent responsable de la fermeture des services et de la disparition de l’activité. Parallèlement, le personnel salarié continue à progresser : + 0,7% des effectifs entre 2007 et 2008.

Un tiers des cliniques et hôpitaux privés en situation déficitaire.
Si le chiffre d’affaires du secteur continue à progresser (+2,4%) entre 2007 et 2008 (ce taux moyen varie suivant les spécialités : +2,2 % en MCO, +1,9 % en SSR et +4,2 % pour la psychiatrie), le résultat net est en recul de 29% par rapport à 2007, et ne représente que 2,3% du CA. La baisse du résultat net est continue depuis 2005  La situation financière des établissements hospitaliers privés s’est dégradée par rapport à l’année précédente avec un tiers des cliniques et hôpitaux privés, tous secteurs confondus, en situation déficitaire. Les postes de charges progressant plus vite que le chiffre d’affaires (+4,2% entre 2007 et 2008), le secteur reste fragile et poursuit sa restructuration.

« La rentabilité de ce secteur réglementé et dont les tarifs sont encadrés par l’Etat est largement dépendante des décisions politiques. La quasi-stagnation des tarifs sur les quatre derniers exercices conduit à une situation particulièrement difficile au regard des perspectives d’évolution des charges consécutives notamment à la réforme LMD décidée par les pouvoirs publics.» commente Philippe Burnel.

Source : FHP








MyPharma Editions

Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Publié le 17 septembre 2021
Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Median Technologies vient d’annoncer avoir été confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques membre du Top 3 au niveau mondial et sélectionné pour mettre en œuvre la stratégie d’imagerie dans les essais cliniques de ce laboratoire pharmaceutique sur des indications phares en oncologie.

Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Publié le 17 septembre 2021
Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé la présentation de données issues de l’étude de Phase I, combinant l’administration par voie intraveineuse (IV) du virus oncolytique TG6002 et la prise orale de 5-FC chez des patients atteints de carcinomes gastro-intestinaux au stade avancé. Ces données seront présentées à l’occasion du congrès virtuel de l’ESMO 2021 qui se tient à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 21 septembre 2021.

PharmaZell et Novasep entrent en négociations pour créer un leader technologique mondial

Publié le 16 septembre 2021
PharmaZell et Novasep entrent en négociations pour créer un leader technologique mondial

PharmaZell, le spécialiste allemand des principes actifs pharmaceutiques de spécialité, et Novasep, leader français de la sous-traitance de principes actifs (CDMO), ont annoncé être entrés en négociations exclusives afin de créer une plateforme européenne de premier plan dans le secteur attractif de fabrication de principes actifs pharmaceutiques et de CDMO. L’entité bénéficierait d’un ensemble de technologies complémentaires et d’un portefeuille diversifié de clients pharmaceutiques et biotechnologiques de premier ordre.

AB Science : de nouvelles autorisations portant sur la reprise des inclusions de ses études de phase 3 du masitinib

Publié le 16 septembre 2021
AB Science : de nouvelles autorisations portant sur la reprise des inclusions de ses études de phase 3 du masitinib

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation reprise des inclusions de la part de l’ANSM (France) dans l’étude de phase 3 confirmatoire du masitinib (AB19001) dans la sclérose latérale amyotrophique (SLA) et de la part du MHRA (Royaume-Uni) et de l’autorité néerlandaise dans l’étude de phase 3 confirmatoire du masitinib (AB15003) dans la mastocytose.

Clean Cells investit plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production biopharmaceutique

Publié le 16 septembre 2021
Clean Cells investit plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production biopharmaceutique

Clean Cells, filiale du groupe Clean Biologics offrant des prestations de services de contrôle qualité de produits biopharmaceutiques et la fabrication de starting materials, a annoncé un investissement de plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production à Montaigu-Vendée, près de Nantes.

Biocorp et Merck signent un partenariat dans le domaine de l’hormone de croissance humaine

Publié le 16 septembre 2021
Biocorp et Merck signent un partenariat dans le domaine de l’hormone de croissance humaine

Biocorp, société française qui développe des dispositifs médicaux et des systèmes d’administration de médicaments injectables et le groupe Merck, ont annoncé un accord portant sur le développement d’une version spécifique de Mallya afin de surveiller l’observance du traitement dans le domaine de l’hormone de croissance humaine (HCH). Biocorp percevra un versement de 3 M€ pour ce développement, ainsi que des revenus supplémentaires issus des ventes à venir.

NFL Biosciences : l’étude clinique de Phase II/III de NFL-101 pour le sevrage tabagique approuvée en France

Publié le 16 septembre 2021
NFL Biosciences : l’étude clinique de Phase II/III de NFL-101 pour le sevrage tabagique approuvée en France

NFL Biosciences, société biopharmaceutique développant des médicaments botaniques pour le traitement des dépendances et addictions, annonce que son étude clinique de Phase II/III, destinée à évaluer l’efficacité et la sécurité de son traitement NFL-101 en tant que thérapie de sevrage tabagique, a été approuvée par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), et a reçu l’avis favorable du Comité de Protection des Personnes (CPP).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents