Edition du 07-03-2021

Cliniques et hôpitaux privés : 60% des actes chirurgicaux‎ en France

Publié le jeudi 23 septembre 2010

Les cliniques et hôpitaux privés jouent la transparence et publient leur premier rapport d’activité des 1100 cliniques et hôpitaux privés que représente  la Fédération de l’hospitalisation privée (FHP). Ainsi en 2008, le secteur privé a notamment pris en charge 7 millions de séjours, soit environ 30% des hospitalisations en France.

Le secteur couvre l’ensemble du champ sanitaire : Court Séjour – Soins de suite – Psychiatrie. Près de 7 millions de séjours ont été pris en charge en 2008, soit environ 30% des hospitalisations en France. Les cliniques et hôpitaux privés réalisent 60% des actes chirurgicaux, 25% des séjours en médecine, 28% des accouchements, 30% des séjours SSR, 20% des hospitalisations psychiatriques. 
Le secteur est en pointe dans le développement de l’activité ambulatoire avec 67% de part de marché en chirurgie, une activité d’hospitalisation à temps partiel en hausse de 12% en SSR en 2008, et un tiers des établissements psychiatriques dotés d’un service d’HTP (Hospitalisation à Temps Partiel). Avec 2 millions de passages aux urgences (soit 14% des passages en France) dans les 126 cliniques autorisées en 2008, le secteur privé représente un maillon indispensable du système de santé.
Le secteur est par ailleurs un gros employeur, avec 140 000 salariés, dont 49,5% d’IDE (infirmières diplômées d’Etat) et d’ASQ (Aide Soignante Qualifiée). La masse salariale globale s’établit à 5 Mds d’€ en 2008, en progression de +3% (effectifs non médicaux).

Une part non négligeable des pathologies lourdes
Complémentaires du secteur public, les cliniques et hôpitaux privés couvrent la quasi-totalité des 784 GHM (groupe homogènes de malades) répertoriés en dehors des greffes d’organes juridiquement réservées aux établissements publics et PNL (privés non lucratifs). Ils prennent donc en charge une part non négligeable des pathologies lourdes : 55% des GHM pris en charge dans les cliniques MCO sont des GHM lourds et 124 000 séjours en clinique sur 324 000 en France relèvent de l’activité dite « de CHU » (soit 38%).
En psychiatrie, les prises en charge lourdes représentent 30% de l’activité et les  établissements ont fait preuve d’une grande réactivité pour répondre à des besoins émergents spécifiques : prise en charge des adolescents, addictions, personnes âgées, lits de crise, etc.

Un problème majeur de démographie médicale
En 2007, 40 000 médecins exerçaient leur activité au sein de cliniques et hôpitaux privés   (dont 36 000 libéraux). Le secteur est aujourd’hui confronté à un problème majeur de démographie médicale, de nombreux patriciens arrivant à l’âge de la retraite dans un contexte de tension démographique : entre 2006 et 2007, on observe une diminution de 1% de la population médicale et de -1,4% pour les praticiens libéraux.   
La baisse des effectifs est particulièrement notable dans l’obstétrique (-6,7 %) et la pédiatrie (-9,6%), où le manque de médecins est souvent responsable de la fermeture des services et de la disparition de l’activité. Parallèlement, le personnel salarié continue à progresser : + 0,7% des effectifs entre 2007 et 2008.

Un tiers des cliniques et hôpitaux privés en situation déficitaire.
Si le chiffre d’affaires du secteur continue à progresser (+2,4%) entre 2007 et 2008 (ce taux moyen varie suivant les spécialités : +2,2 % en MCO, +1,9 % en SSR et +4,2 % pour la psychiatrie), le résultat net est en recul de 29% par rapport à 2007, et ne représente que 2,3% du CA. La baisse du résultat net est continue depuis 2005  La situation financière des établissements hospitaliers privés s’est dégradée par rapport à l’année précédente avec un tiers des cliniques et hôpitaux privés, tous secteurs confondus, en situation déficitaire. Les postes de charges progressant plus vite que le chiffre d’affaires (+4,2% entre 2007 et 2008), le secteur reste fragile et poursuit sa restructuration.

« La rentabilité de ce secteur réglementé et dont les tarifs sont encadrés par l’Etat est largement dépendante des décisions politiques. La quasi-stagnation des tarifs sur les quatre derniers exercices conduit à une situation particulièrement difficile au regard des perspectives d’évolution des charges consécutives notamment à la réforme LMD décidée par les pouvoirs publics.» commente Philippe Burnel.

Source : FHP








MyPharma Editions

C4Diagnostics : Thomas Tran nommé au poste de Managing Director

Publié le 5 mars 2021
C4Diagnostics : Thomas Tran nommé au poste de Managing Director

C4Diagnostics, société de biotechnologie qui développe des tests de diagnostic in vitro (DIV) innovants pour les maladies infectieuses, a annoncé la nomination de Thomas Tran, MBA, au poste de Managing Director. Ses 20 ans de carrière dans l’industrie du diagnostic in vitro sont un atout clé pour structurer les activités de C4Diagnostics, dans un contexte où la société accélère son développement et déploie son portefeuille de produits et de services.

Accure Therapeutics inclut le 1er patient dans son essai de phase II sur la névrite optique aiguë avec son candidat médicament ACT-01

Publié le 5 mars 2021
Accure Therapeutics inclut le 1er patient dans son essai de phase II sur la névrite optique aiguë avec son candidat médicament ACT-01

Accure Therapeutics, entreprise espagnole de R&D translationnelle dans le domaine du système nerveux central (SNC), vient d’annoncer avoir inclut le premier patient de son essai clinique de phase II (ACUITY), portant sur des personnes atteintes de névrite optique aiguë (NOA).

Nicox : feu vert pour le démarrage en Chine de l’étude en cours de phase 3 Denali pour le NCX 470

Publié le 5 mars 2021
Nicox : feu vert pour le démarrage en Chine de l’étude en cours de phase 3 Denali pour le NCX 470

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie,vient d’annoncer que son partenaire Ocumension Therapeutics a reçu l’approbation des autorités réglementaires chinoises (Center for Drug Evaluation of the National Medical Products Administration) pour conduire la partie chinoise de l’étude clinique en cours de phase 3 Denali pour le NCX 470 pour la réduction de la pression intraoculaire (PIO) chez […]

Genfit : Jean-François Tiné rejoint le Conseil d’Administration

Publié le 5 mars 2021
Genfit : Jean-François Tiné rejoint le Conseil d’Administration

Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, a annoncé la cooptation de Jean-François Tiné en qualité d’administrateur indépendant.

Iktos va collaborer avec Pfizer dans l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments

Publié le 4 mars 2021
Iktos va collaborer avec Pfizer dans l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments

Iktos, la start-up française spécialisée dans le développement de solutions d’intelligence artificielle (IA) pour la recherche en chimie, et notamment en chimie médicinale, vient d’annoncer l’utilisation de sa technologie d’IA pour la conception de novo de médicaments dans une sélection de programmes Pfizer de découverte de petites molécules.

Argobio, le start-up studio dédié aux sciences de la vie, lève 50 M€ pour son lancement

Publié le 4 mars 2021
Argobio, le start-up studio dédié aux sciences de la vie, lève 50 M€  pour son lancement

Argobio, le start-up studio dédié aux sciences de la vie, vient d’annoncer son lancement avec une levée de fonds de 50 M€ réalisée auprès de Bpifrance, Kurma Partners, Angelini Pharma, Evotec et l’Institut Pasteur. Argobio aura pour mission l’incubation de projets hautement innovants au stade précoce de leur développement, dans des domaines thérapeutiques préalablement sélectionnés, jusqu’à la création de sociétés et leur financement par une série A.

Sanofi : la FDA accepte d’examiner Dupixent® dans le traitement de l’asthme modéré à sévère de l’enfant

Publié le 4 mars 2021
Sanofi : la FDA accepte d’examiner Dupixent® dans le traitement de l’asthme modéré à sévère de l’enfant

Sanofi a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a accepté d’examiner la demande supplémentaire de licence de produit biologique (sBLA, supplemental Biologics License Application) relative à Dupixent® (dupilumab) comme traitement additionnel de l’asthme modéré à sévère non contrôlé des enfants âgés de 6 à 11 ans.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents