Edition du 12-06-2021

Accueil » Et aussi » Médecine » Recherche

Découverte d’un gène impliqué dans le développement de la puberté

Publié le jeudi 18 juin 2009

Découverte d’un gène impliqué dans le développement de la pubertéDes chercheurs de l’Unité Inserm 693 à l’Hôpital de Bicêtre ont démontré pour la première fois l’implication d’une hormone secrétée par l’hypotalamus, la GnRH1 (gonadotropin releasing hormone 1) dans le déclenchement de la puberté humaine. Ces travaux, qui permettent de mieux comprendre le contrôle génétique du développement pubertaire, sont publiés dans the New England Journal of Medicine.

La puberté représente une étape importante de la maturité et de la perpétuation de l’espèce. Elle met en oeuvre des modifications corporelles, physiologiques et psychologiques. Au niveau de l’organisme, elle correspond à l’activation de la fonction, dite hypothalamohypophysaire, qui aboutit au développement complet des caractères sexuels, à l’acquisition de la taille définitive, de la fonction de reproduction et de la fertilité.

De nombreux acteurs entrent en jeu pour réguler ces fonctions complexes au moment de la puberté et tout au long de la vie adulte. Parmi eux, la GnRH (gonadotropin releasing hormone) joue un rôle capital. La GnrH une neurohormone qui contrôle la synthèse et la libération de 2 hormones hypophysaires (LH et FSH) responsables de la production des hormones sexuelles ovariennes et testiculaires. Dans ce travail, les chercheurs de l’Inserm ont identifié qu’une mutation sur le gène codant pour la GnRH était impliqué dans une forme d’hypogonadisme hypogonadotrophique congénital, maladie où le déclenchement pubertaire n’apparaît pas ou est bloqué. Ce syndrome, qui affecte près d’une personne sur 8000, résulte donc d’une atteinte de la commande hypothalamo-hypophysaire aboutissant à une production insuffisante d’hormones sexuelles et se caractérise par une absence totale ou partielle de développement des caractères sexuels primaire et secondaire au moment de la puberté.

L’anomalie découverte, transmise de façon autosomique récessive, porte sur le chromosome 8 et se traduit par l’insertion d’une base adénine dans la partie terminale du gène. Alors que la protéine GnRH normale est composée de 92 acides aminés, la version mutée n’en comporte plus que 42.
Chez ces patients, une administration de GnRH a permis de restaurer la fabrication endogène d’hormone lutéinisante (LH). « Cette restauration nous permet de démontrer que les cellules hypophysaires ont un fonctionnement normal chez ces personnes. Il n’existe pas d’autre voie indépendante de celle de la GnRH aboutissant au déclenchement de la puberté. A l’image d’un engrenage dont l’un des éléments serait grippé, si la GnRH ne joue pas son rôle, c’est l’ensemble du mécanisme de la puberté qui s’en trouve altéré » déclarent Jacques Young et Anne Mantel, chercheurs à l’Inserm ayant conduit l’étude.

Ainsi, est démontré définitivement le rôle crucial de la GnRH dans l’espèce humaine qui assure une fonction qui est conservée chez tous les mammifères au cours de l’évolution. Ce travail associé aux autres recherches effectuées actuellement dans ce domaine au sein de l’Unité Inserm 693 vont permettre de mieux cerner la physiologie du contrôle neuroendocrinien de la puberté et de mieux caractériser la transmission génétique et le mécanisme hormonal des maladies associées. « Nous pouvons soigner ces causes d’infertilité » ajoute Jacques Young. Grâce à ces nouveaux résultats, les chercheurs espèrent à la fois aboutir à une amélioration du dépistage et du conseil génétique et pouvoir proposer une prise en charge hormonale adaptée.

Pour en savoir plus :
Isolated Familial Hypogonadotropic Hypogonadism and a GNRH1 Mutation ; Bouligand J, Ghervan C, Tello J, Brailly-Tabard S, Salenave S, Chanson P, Millar RM, Guiochon-Mantel A, Young J. ; N Engl J Med. June 2009

Source : Inserm








MyPharma Editions

Noxxon : résultats positifs de la 2ème cohorte de son essai de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Publié le 11 juin 2021
Noxxon : résultats positifs de la 2ème cohorte de son essai de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé les résultats positifs de la deuxième cohorte de son étude de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 en association avec une radiothérapie chez des patients atteints de cancer du cerveau (Glioblastome Multiforme). Les données montrent que le NOX-A12, à la dose de 400 mg/semaine, continue d’être sûr et bien toléré, avec des signes apparents de réduction de la taille des tumeurs.

Lysogene signe un accord exclusif de licence mondiale avec la SATT Conectus pour un candidat médicament de thérapie génique

Publié le 11 juin 2021
Lysogene signe un accord exclusif de licence mondiale avec la SATT Conectus pour un candidat médicament de thérapie génique

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la signature d’un accord exclusif de licence mondiale avec la SATT Conectus pour le développement et la commercialisation d’un candidat médicament de thérapie génique dans le traitement du syndrome de l’X Fragile.

DNA Script renforce son équipe de direction pour préparer le lancement commercial du système SYNTAX

Publié le 10 juin 2021
DNA Script renforce son équipe de direction pour préparer le lancement commercial du système SYNTAX

DNA Script a annoncé la nomination de Kim Ferguson en tant que Vice‐Présidente en charge des ventes, et de Randy Dyer au poste de Vice‐Président en charge du marketing. Ces deux exécutifs rejoignent DNA Script afin de préparer le lancement commercial du
système SYNTAX, la première imprimante à ADN de laboratoire mettant en oeuvre la technologie EDS de synthèse enzymatique d’ADN développée par la société.

L’Ascenseur et AstraZeneca lancent l’opération « En Stage ! »

Publié le 10 juin 2021
L’Ascenseur et AstraZeneca lancent l’opération « En Stage ! »

L’Ascenseur et AstraZeneca lancent l’opération « En Stage ! »Afin de répondre à la crise qui touche de plein fouet l’insertion professionnelle des jeunes, AstraZeneca et le collectif de L’Ascenseur lancent un programme inédit de stages dès juillet 2021. L’initiative « En Stage ! » propose vingt-cinq postes pour des jeunes dans 11 associations membres de L’Ascenseur réparties sur le territoire français.

Valneva finalise le recrutement l’étude de Phase 3 sur l’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin contre le chikungunya

Publié le 10 juin 2021
Valneva finalise le recrutement l’étude de Phase 3 sur l’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin contre le chikungunya

Valneva, société spécialisée dans le développement et la commercialisation de vaccins prophylactiques contre des maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé avoir finalisé le recrutement de l’étude de Phase 3 visant à évaluer l’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique contre le chikungunya, VLA1553. VLA1553 est le seul candidat vaccin contre le chikungunya actuellement en Phase 3 dans le monde.

Sensorion : Nora Yang, spécialiste en thérapie génique et maladies rares, nommée au poste de Directrice scientifique

Publié le 10 juin 2021
Sensorion : Nora Yang, spécialiste en thérapie génique et maladies rares, nommée au poste de Directrice scientifique

Sensorion : Nora Yang, spécialiste en thérapie génique et maladies rares, nommée au poste de Directrice scientifiqueSensorion, société de biotechnologie qui développe des thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, a annoncé la nomination de Nora Yang, Ph.D., spécialiste en thérapie génique et maladies rares, dotée d’une grande expérience en management dans les secteurs industriel, académique et public, au poste de Directrice scientifique.

Inotrem : succès de l’analyse de futilité pour l’étude ASTONISH visant à démontrer l’efficacité de nangibotide dans le choc septique

Publié le 10 juin 2021
Inotrem : succès de l’analyse de futilité pour l’étude ASTONISH visant à démontrer l’efficacité de nangibotide dans le choc septique

Inotrem, une société de biotechnologie en phase clinique avancée spécialisée dans l’immunothérapie pour les maladies inflammatoires chroniques et aigües, a annoncé que le Comité Indépendant de Revue des Données de l’étude clinique ASTONISH a statué favorablement sur l’analyse de futilité portant sur l’efficacité de nangibotide dans le choc septique.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents