Edition du 01-03-2021

Dépenses de médicaments : une croissance ralentie de façon « majeure » en 2008

Publié le jeudi 17 septembre 2009

Dépenses de médicaments : une croissance ralentie de façon « majeure » en 2008En 2008, selon la CNAMTS l’impact conjugué des actions (maîtrise de ces dépenses maîtrise médicalisée, baisses de prix, développement des médicaments génériques…) est majeur. Les montants remboursés ont progressé de 3,7% seulement, après une hausse de 4,8% l’année précédente. Le plus faible taux enregistré depuis 2000.

Les remboursements de médicaments constituent le 1er poste de dépenses des soins de ville, avec 22 milliards d’euros remboursés pour l’ensemble des régimes d’assurance maladie (15,8 mds pour le régime général seul) rappelle la CNAMTS qui souligne que la maîtrise de ces dépenses est donc l’un des enjeux-clés pour l’équilibre du système de soins.

Le plus faible taux enregistré depuis 2000
En 2008, les dépenses de médicaments, pour le Régime général et hors effet franchises, ont progressé de 3,7%, contre 4,8% en 2007. Il s’agit du plus faible taux de croissance enregistré depuis 2000, à l’exception de l’année 2006 (+0,9%) marquée par un plan médicament d’envergure (baisse de prix de 12% en moyenne sur 2 500 médicaments).

Pour l’Assurance Maladie, ce chiffre témoigne ainsi de la diminution progressive et continue de la croissance des dépenses de médicaments, après des taux élevés (7 à 9%) au début de la décennie et le résultat obtenu en 2008 est principalement lié à deux facteurs :

 – le nombre de boîtes a enregistré une quasi-stagnation (+1% seulement), après des taux de croissance nettement supérieurs les années passées, grâce notamment aux actions de maîtrise médicalisée menées avec les médecins libéraux.

– Le développement des médicaments génériques et les baisses de prix ont permis de réaliser sur l’année 500 millions d’euros d’économies, soit une diminution des dépenses de -3%.

Les moteurs de la croissance des dépenses
En 2008, comme en 2007, l’augmentation des dépenses de médicaments est principalement liée au poids croissant des médicaments coûteux, avec le développement des traitements pour les pathologies lourdes et graves. L’analyse détaillée des différentes classes thérapeutiques permet de mieux appréhender les moteurs de la croissance des dépenses et l’effet des actions menées dans ce domaine :

– Pour la 1ère fois, les médicaments prescrits pour les épisodes aigus et de courte durée tels que les antibiotiques ou les anti-douleurs ont vu leurs dépenses diminuer de -3,4%, soit une économie de plus de 100 millions d’euros.

– Le groupe des médicaments pour les maladies chroniques, prescrits pour des pathologies de longue durée comme le diabète, l’asthme, l’hypertension, a connu une progression maîtrisée (+3,9%), sensiblement inférieure aux taux enregistrés au début de la décennie, et ce, malgré une augmentation continue de la prévalence de ces pathologies.

– Ce sont les médicaments de spécialités qui enregistrent l’augmentation la plus importante : +9,7%, soit une hausse de près de 400 millions d’euros sur l’année. Les traitements du cancer, de la polyarthrite rhumatoïde et de la DMLA2 totalisent la moitié de cette hausse.

Les dépenses par type de prescripteurs
Ces dynamiques se retrouvent dans l’analyse des dépenses par type de prescripteurs : ainsi, si les prescriptions des médecins hospitaliers ont augmenté de +12% en 2008 (médicaments de spécialités principalement), celles des médecins spécialistes libéraux ont enregistré une hausse de +4,6% et stagné (+0,3%) pour les généralistes.

Selon la CNAMTS, l’analyse des dépenses de médicaments sur l’année 2008 illustre tout l’intérêt des politiques engagées dans ce domaine pour une utilisation optimisée des ressources de l’Assurance Maladie au bénéfice des malades. C’est-à-dire agir sur les marges de progrès existantes : promouvoir les médicaments génériques ; réduire l’usage de certaines classes de médicaments en dehors des recommandations sanitaires, source de traitements et de dépenses non médicalement justifiées ; et favoriser l’accès aux traitements innovants dont elle souligne l’investissement important pour l’Assurance Maladie.

Source : CNAMTS








MyPharma Editions

Bayer France : Anna Braeken nommée Directrice Générale de la Division Pharmaceuticals

Publié le 1 mars 2021
Bayer France : Anna Braeken nommée Directrice Générale de la Division Pharmaceuticals

Le laboratoire Bayer a annoncé la nomination d’Anna Braeken à la tête de la Division Pharmaceuticals de Bayer en France, à compter du 1er mars 2021. Elle est nommée à ce titre en qualité de membre du directoire et Directrice Générale de Bayer HealthCare SAS.

Biogen France : Béatrice Baciotti nommée Directrice médicale

Publié le 1 mars 2021
Biogen France : Béatrice Baciotti nommée Directrice médicale

Biogen France, entreprise de biotechnologies pionnière et leader en neurosciences, a annoncé la nomination de Béatrice Baciotti en tant que Directrice médicale. À ce titre, Béatrice Baciotti intègre le comité de direction de Biogen France. Scientifique de formation, Béatrice Baciotti a rejoint Biogen en tant que responsable de l’excellence médicale en novembre 2018, avant de prendre la tête des équipes médicales sclérose en plaques (SEP) en juillet 2019.

Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en association avec Opdivo® dans le carcinome du rein avancé

Publié le 1 mars 2021
Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en association avec Opdivo® dans le carcinome du rein avancé

Ipsen a annoncé que le Committee for Medicinal Products for Human Use (CHMP), le comité scientifique de l’Agence européenne des médicaments (EMA), a recommandé l’approbation de Cabometyx® (cabozantinib) en association avec le médicament Opdivo® (nivolumab) de Bristol Myers Squibb pour le traitement en première ligne du carcinome du rein (RCC) avancé. Partager la publication « Ipsen […]

Transgene / BioInvent : inclusion du 1er patient dans l’essai de Phase I/IIa de BT-001 dans le traitement des tumeurs solides

Publié le 1 mars 2021
Transgene / BioInvent : inclusion du 1er patient dans l’essai de Phase I/IIa de BT-001 dans le traitement des tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, et BioInvent, société de biotechnologie dédiée à la découverte et au développement d’anticorps immunomodulateurs innovants contre le cancer, ont annoncé l’inclusion d’un premier patient dans l’essai clinique de Phase I/IIa de BT-001, un virus oncolytique particulièrement innovant qui associe plusieurs mécanismes d’action pour lutter contre les tumeurs.

GSK : résultats d’évaluation de l’anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Publié le 26 février 2021
GSK : résultats d'évaluation de l'anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Le laboratoire GlaxoSmithKline (GSK) a annoncé les résultats de l’étude de phase 2 OSCAR (Otilimab in Severe COVID-19 Related Disease) sur l’otilimab, un anticorps monoclonal anti-facteur de stimulation des colonies de granulocytes et de macrophages (anti GM-CSF).

Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Publié le 26 février 2021
Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Puma Biotechnology et Pierre Fabre ont convenu d’étendre les termes de l’accord de licence 2019 qui confère à Pierre Fabre les droits exclusifs de développement et de commercialisation de NERLYNX® (nératinib) en Europe, en Turquie, au Moyen-Orient et en Afrique. L’accord modifié étend les droits commerciaux de Pierre Fabre concernant NERLYNX à la Chine, qui comprend la Chine continentale, Taïwan, Hong Kong et Macao.

Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Publié le 26 février 2021
Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Median Technologies vient d’annoncer la nomination de Thomas Bonnefont au poste nouvellement créé de Chief Operating and Commercial Officer pour la Business Unit iBiopsy®, ainsi que la nomination de Mike Doherty au poste de Sr. Strategy Advisor, Product Development iBiopsy®. Ils rejoignent l’un et l’autre l’équipe de direction de Median. Mike Doherty est basé aux États-Unis.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents