Edition du 26-11-2020

Deux Français sur trois jugent l’information santé « floue et contradictoire »

Publié le mercredi 4 décembre 2013

Une enquête Ifop/Capital Image révèle que 54% des Français interrogés déclarent être de plus en plus préoccupés par les questions de santé. La source privilégiée d’information reste la télévision pour 42% des Français même si 36% se rendent sur les sites Internet d’information et 20% sur les blogs et forums. Néanmoins, deux Français sur trois  jugent l’information santé floue et contradictoire.

Selon l’étude, plus d’un Français sur deux se dit préoccupé par les questions de santé. « Ce chiffre important répond à la multiplication des messages de santé avec la diffusion d’informations à la fois de plus en plus nombreuses, diversifiées et aussi parfois anxiogènes’’ commente Damien Philippot, Directeur des Études, Département Opinion, Ifop.

‘’Les campagnes de santé publique, les informations concernant la sécurité sanitaire, l’allongement de la durée de vie et le souhait de rester en bonne santé le plus longtemps possible expliquent et justifient l’intérêt croissant des Français pour l’information concernant leur santé » ajoute Stéphanie Chevrel, Co-fondatrice et DG de l’agence Capital Image

Le canal privilégié d’informations reste la télévision

42% des personnes interrogées (contre 53% en 2003) déclarent suivre l’information santé à la télévision ; 30% (contre 36% en 2003) la suivent dans la presse écrite et 19% à la radio (contre 26% en 2003). 36% se rendent sur les sites Internet d’information alors que 20% vont sur les blogs et forums.

59% des Français vont modifier certains de leurs comportements

Après avoir entendu parler d’un sujet santé dans les médias, 82% des Français déclarent agir tandis que 18% ont le courage d’affirmer qu’ils ne vont rien faire du tout ! Plus précisément, 2/3 (66%) vont chercher à approfondir leurs connaissances et 59% vont modifier certains de leurs comportements.

Ils sont 55% à évoquer avec leur médecin les sujets abordés dans les médias lors d’une consultation déjà prévue alors que 35% iront le consulter délibérément après en avoir entendu parler dans les médias. « On peut noter que la relation plus forte des personnes les plus âgées avec leur médecin les conduit à davantage interagir avec celui-ci  » ajoute Damien Philippot.

Deux Français sur trois  jugent l’information santé floue et contradictoire

Attentifs à l’information santé, les Français se montrent cependant particulièrement critiques sur la qualité perçue de cette information : 69% déclarent qu’elle est souvent floue et contradictoire ; une minorité seulement juge qu’elle est toujours compréhensible (39%) et toujours fiable (25%). D’autre part, 44% estiment que l’information santé est trop importante et ils sont 42% à juger qu’elle est souvent inutile.

Source : étude Ifop/Capital Image –  Interviews par questionnaire auto-administré en ligne du 17 au 19 juillet 2013 auprès d’un échantillon de 1007 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.








MyPharma Editions

Généthon : le Dr Mariya Pavlyuk nommée Directrice du Développement Clinique

Publié le 25 novembre 2020
Généthon : le Dr Mariya Pavlyuk nommée Directrice du Développement Clinique

Le Dr Mariya Pavlyuk, médecin et PhD, rejoint le laboratoire Généthon, dédié à la conception et au développement de produits de thérapie génique, et sera en charge du développement clinique, des affaires médicales et pharmacovigilance ainsi que des affaires règlementaires.

COVID-19 : Moderna signe une lettre d’intention avec Recipharm pour produire son vaccin en France

Publié le 25 novembre 2020
COVID-19 : Moderna signe une lettre d'intention avec Recipharm pour produire son vaccin en France

Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie, a salué l’annonce ce mardi de la signature d’une lettre d’intention entre la biotech américaine Moderna et Recipharm, une entreprise de l’industrie pharmaceutique, pour produire en France le vaccin contre la Covid-19 développé par Moderna.

AlgoTherapeutix lève 12 M€ pour initier le développement clinique d’ATX01

Publié le 24 novembre 2020
AlgoTherapeutix lève 12 M€ pour initier le développement clinique d’ATX01

La biotech française AlgoTherapeutix qui développe un traitement topique innovant des neuropathies périphériques induites par la chimiothérapie (NPIC), réalise une levée de Série A de 12 millions d’euros auprès de Bpifrance, qui mène ce tour via son fonds InnoBio 2, et de Omnes. Des investisseurs privés historiques et nouveaux ont également participé à cette levée. Les fonds levés permettront d’amener le programme phare ATX01 à une preuve de concept clinique.

Alnylam : approbation de l’UE pour OXLUMO™ dans le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1

Publié le 24 novembre 2020
Alnylam : approbation de l'UE pour OXLUMO™ dans le traitement de l'hyperoxalurie primitive de type 1

Alnylam Pharmaceuticals, le chef de file des ARNi thérapeutiques, a annoncé aujourd’hui l’autorisation de mise sur le marché accordée par la Commission européenne (CE) à OXLUMO™ (lumasiran), un ARNi thérapeutique, pour le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1 (HP1) dans toutes les tranches d’âge.

DBV Technologies : des changements dans son équipe de direction

Publié le 24 novembre 2020
DBV Technologies : des changements dans son équipe de direction

DBV Technologies, entreprise biopharmaceutique au stade clinique, a annoncé aujourd’hui, que le Dr Hugh Sampson a décidé de quitter son poste de Directeur Scientifique chez DBV, à compter du 1er décembre 2020, pour reprendre son programme de recherche au Jaffe Food Allergy Institute du Mount Sinaï de New York (États-Unis).

COVID-19: AstraZeneca et l’Université d’Oxford annoncent un vaccin avec une efficacité moyenne de 70 %

Publié le 23 novembre 2020
COVID-19: AstraZeneca et l’Université d’Oxford annoncent un vaccin avec une efficacité moyenne de 70 %

AstraZeneca et l’Université d’Oxford viennent d’annoncer les résultats positifs d’une analyse intermédiaire des essais du candidat vaccin, au Royaume-Uni et au Brésil. Les données montrent que le vaccin a été très efficace pour prévenir l’infection par COVID-19, le critère d’évaluation principal, et qu’aucune hospitalisation ni aucun cas grave de maladie n’a été signalé chez les participants ayant reçu le vaccin.  

Medicen Paris Region et IBEC s’associent autour du 1er événement Bioengineering and Medtech Against Cancer les 24 et 25 novembre 2020

Publié le 23 novembre 2020
Medicen Paris Region et IBEC s’associent autour du 1er événement Bioengineering and Medtech Against Cancer les 24 et 25 novembre 2020

Medicen Paris Region, premier pôle de compétitivité d’Europe en santé, et IBEC (Institute for Bioengineering of Catalonia), ont annoncé leur collaboration dans le cadre de l’organisation d’un événement numérique les 24 et 25 novembre 2020, rassemblant des acteurs medtech et biotech du secteur de l’oncologie. Cet événement est organisé en lien avec Biocat, La Caixa Foundation, Meditecnologia et avec le support d’EIT Health.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents