Edition du 11-05-2021

Eli Lilly mise sur sa R&D pour faire face aux expirations prochaines de ses brevets

Publié le jeudi 30 juin 2011

Le groupe pharmaceutique américain Eli Lilly a présenté jeudi sa stratégie aux investisseurs. Pour faire face aux génériques, le laboratoire entend miser sur l’investissement avec 25% de son chiffre d’affaires annuel consacré à la R&D jusqu’en 2014.

Aujourd’hui, Eli Lilly dispose d’un portefeuille de 70 médicaments potentiels en cours de développement clinique, dont 33 en phase II ou III et estime qu’au moins dix d’entre eux devraient se trouver en phase III d’ici la fin de cette année. Cette stratégie qui mise sur la R&D serait donc déployée sur une période de trois ans Déjà en 2010, le budget recherche d’Eli Lilly a représenté 4,88 milliards de dollars, soit 21% de ses facturations.
Parallèlement plusieurs brevets de ses médicaments phares vont bientôt expirer. C’est le cas, en octobre, pour Zyprexa, son traitement de la schizophrénie, qui génère un chiffre d’affaires annuel de cinq milliards de dollars. Mais aussi de l’antidépresseur Cymbalta en 2013 ou 2014. Au total, Eli Lilly estime à sept milliards de dollars ses pertes de revenus liées à l’expiration de brevets sur ses médicaments phares.
Pour compenser ce manque à gagner, le groupe souhaite se développer vers d’autres relais clés de croissance, comme le Japon, les marchés émergents et le pôle de santé animale Elanco. Par ailleurs, Lilly veut également se développer sur le marché marché solide du diabète.
Enfin, Lilly a confirmé son objectif d’un chiffre d’affaires annuel d’au moins 20 milliards de dollars de 2011 à 2014 (contre plus de 23 milliards en 2010). Le laboratoire pharmaceutique anticipe un bénéfice net d’au moins 3 Mds$ par an sur la période, soit un recul de 40% sur les 5,1 milliards de 2010.

http://newsroom.lilly.com/releasedetail.cfm?ReleaseID=588192








MyPharma Editions

Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Publié le 11 mai 2021
Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Xenothera a annoncé la signature d’un contrat de réservation de 30.000 doses unitaires de XAV-19 avec le Ministère de la Santé et des Solidarités français. Le XAV-19 est l’anticorps polyclonal anti-SARS-CoV-2 développé en France par la biotech nantaise, sur la base de sa technologie d’anticorps glyco-humanisés. Ce traitement est destiné aux patients atteints de COVID modérée, pour éviter l’aggravation de la maladie et un transfert en réanimation.

MATWIN distingue quatre projets novateurs dans la lutte contre les cancers

Publié le 11 mai 2021
MATWIN distingue quatre projets novateurs dans la lutte contre les cancers

MATWIN, accélérateur national français spécialisé en oncologie et filiale d’Unicancer, a annoncé les quatre lauréats distingués par ses deux jurys réunis en session numérique du 3 au 5 mai derniers en marge de la 6e édition de sa Convention Partnering MEET2WIN dédiée à l’oncologie.

COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l’UE en matière de traitements

Publié le 10 mai 2021
COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l'UE en matière de traitements

La Commission européenne vient de proposer, en complément de la stratégie de l’UE pour les vaccins, une stratégie en matière de traitements contre la COVID-19. Objectif : encourager la mise au point et la disponibilité de traitements plus que nécessaires pour lutter contre cette maladie, y compris dans le traitement de la «COVID longue». La stratégie proposée couvre l’ensemble du cycle de vie des médicaments: de la recherche, du développement et de la fabrication à la passation de marchés et au déploiement.

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le 6 mai 2021
Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Sanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation.

Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Publié le 5 mai 2021
Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Gustave Roussy et le consortium WIN (Worldwide Innovative Networking) pour la médecine personnalisée du cancer s’associent pour faire progresser la recherche et l’innovation en cancérologie.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents