Edition du 19-10-2018

Accueil » E-santé

Enquête Ipsos : médecins et patients portent un regard croisé sur la e-santé

Publié le jeudi 30 octobre 2008

Ce baromètre  présente les « regards croisés » que médecins et patients français portent sur les enjeux de la santé et les nouvelles technologies de l’information. Si les divergences de points de vue entre professionnels et grand-public s’accentuent sur les  dépenses de santé, les pratiques liées à la « e-santé » se développent lentement.

 

L’étude réalisée du 8 au 18 septembre 2008 auprès d’un échantillon national représentatif de 1 400 personnes, a cherché à  mieux identifier les évolutions des pratiques e-santé des Français. Parmi ses principaux enseignements : citoyens et médecins ne partagent pas les mêmes points de vue sur les enjeux de santé.
 En effet, dans près de la moitié des cas, le grand public estime que c’est à la Sécurité Sociale, aux mutuelles ou aux assurances privées de prendre en charge l’ensemble de leurs dépenses de santé. Les médecins manifestent une opinion contraire dans trois quarts des cas. Chez les personnes prêtes à consacrer une partie de leur budget personnel à la santé, cette part représenterait 10 à 20% de leur budget global. Parmi les domaines dans lesquels ils sont prêts à dépenser à titre personnel : le bienêtre, le sevrage tabagique, la prévention et le maintien à domicile.
Néanmoins, Médecins et patient se rejoignent quant à leur inquiétude sur  l’augmentation des dépenses globales de santé, même si le grand public l’est un peu moins que l’an dernier. Par ailleurs  tous s’inquiètent du fait que la solidarité soit de moins en moins le principe fondamental du système de santé.

 

Internet et la santé
Pour 76% des médecins et 60% des Français interrogés, la prise en charge des personnes dépendantes doit se faire en priorité à domicile. Seulement 12% de médecins considèrent qu’elle doit se faire à l’hôpital. Dans le domaine de l’hospitalisation à domicile, les nouvelles technologies sont amenées à jouer un rôle essentiel pour 85% du grand public et 76% des médecins.

Encore aujourd’hui largement circonscrit à la recherche d’informations d’ordre médical, l’usage d’Internet par le grand public a peu évolué depuis l’an dernier. Elle reste marginale dans le cadre de la relation entre le patient et le thérapeute (communication par email avec un médecin, diagnostic à distance). Seul changement notable : les Français sont plus nombreux qu’en 2007 – un tiers d’entre eux cette année – à utiliser Internet pour situer géographiquement un professionnel de santé.
Quant aux médecins, ils utilisent pour 70 à 72 % d’entre eux Internet pour se tenir informés des publications et obtenir des informations permettant d’enrichir leur diagnostic. Et de plus en plus pour obtenir des informations relatives aux patients et pour communiquer avec eux.

 

Un site dédié à la santé et au bien-être
Un Français sur deux se dit intéressé par la consultation d’un site dédié, où il pourrait à la fois trouver des informations d’ordre général sur la santé et accéder à un espace personnel relatif à son propre état de santé. Les trois quarts des personnes intéressées par ce site sont favorables à l’idée de pouvoir accéder à leur bilan de santé personnel en ligne.
L’intérêt d’y trouver des rubriques contenant des informations sur la santé en général, permettant de prendre rendez-vous avec son médecin ou de consulter son bilan de santé personnel, est plus marqué chez les jeunes de 15-34 ans et chez les internautes réguliers.

 
Les chiffres clés du baromètre 2008 Ipsos sur la e-santé

  • 44% des médecins et 56% du grand public s’inquiètent des conditions de vieillissement de la population
  • 76% des médecins et 85% du grand public pensent que les nouvelles technologies vont devenir essentielles dans le domaine de l’hospitalisation à domicile
  • 33% du grand public a recours à Internet pour situer géographiquement un professionnel de santé
  • 46% du grand public acceptant de consacrer une partie de son budget personnel à la santé estiment qu’il est utile de le faire pour favoriser le maintien à domicile
  • 61% des médecins confient utiliser Internet pour « alléger leurs tâches administratives » en 2008, contre 56% en 2007
  • 36% des médecins ont recours à Internet pour « obtenir des informations relatives à leurs patients » en 2008, contre 29% en 2007







MyPharma Editions

Sanofi : avis positif du CHMP pour son vaccin contre la dengue

Publié le 19 octobre 2018
Sanofi : avis positif du CHMP pour son vaccin contre la dengue

Le Comité des médicaments à usage humain (CHMP, Committee for Medicinal Products for Human Use) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a rendu un avis positif concernant la demande d’autorisation de mise sur le marché du vaccin contre la dengue de Sanofi et a recommandé son approbation en Europe.

Lilly : AMM Européenne pour Verzenios® dans le cancer du sein localement avancé ou métastatique RH+/HER2-

Publié le 19 octobre 2018
Lilly : AMM Européenne pour Verzenios® dans le cancer du sein localement avancé ou métastatique RH+/HER2-

Eli Lilly a annoncé que la Commission Européenne a octroyé le 27 septembre 2018 une autorisation de mise sur le marché à Verzenios® (abémaciclib) dans le traitement des femmes ayant un cancer du sein localement avancé ou métastatique avec récepteurs hormonaux positifs (RH+), et récepteurs du facteur de croissance épidermique humain 2 négatifs (HER2-) en association avec un inhibiteur de l’aromatase (IA) ou avec le fulvestrant comme hormonothérapie de première intention, ou chez les femmes ayant été traitées antérieurement par hormonothérapie.

L’Institut Pierre Fabre de Tabacologie (IPFT) lance la 1ère édition du Prix de l’Innovation

Publié le 18 octobre 2018
L’Institut Pierre Fabre de Tabacologie (IPFT) lance la 1ère édition du Prix de l’Innovation

A partir du mois d’octobre 2018, l’Institut Pierre Fabre de Tabacologie débute sa campagne de recrutement pour son 1er Prix de l’Innovation. Ce concours a pour ambition de mettre en lumière et d’accompagner un projet innovant permettant d’améliorer la prévention et la prise en charge du sevrage tabagique, au profit des professionnels de santé ou des patients.

Les remboursements de soins du régime général à fin septembre en hausse de 2,3%

Publié le 18 octobre 2018
Les remboursements de soins du régime général à fin septembre en hausse de 2,3%

Selon le dernier point mensuel de l’Assurance maladie, les dépenses de soins de ville ont augmenté de 3,1% sur les neuf premiers mois de l’année et de 3,2% sur les douze derniers mois. Au cours des neuf premiers mois, le remboursement des médicaments délivrés en ville progressent de 3,2% (2,8% sur douze mois).

GenSight Biologics : des résultats positifs de l’étude de Phase III REVERSE avec GS010

Publié le 18 octobre 2018
GenSight Biologics : des résultats positifs de l’étude de Phase III REVERSE avec GS010

GenSight Biologics a annoncé aujourd’hui des résultats additionnels à 72 semaines de l’étude clinique de Phase III REVERSE, qui évalue la sécurité et l’efficacité d’une seule injection intra-vitréenne de GS010 (rAAV2/2-ND4) chez 37 patients atteints de neuropathie optique héréditaire de Leber (NOHL) induite par la mutation 11778-ND4, et chez qui la perte d’acuité visuelle a débuté entre 6 et 12 mois avant le traitement.

Transgene : 1er patient traité de l’essai de Phase 1/2 de TG6002 dans les tumeurs gastro-intestinales avancées

Publié le 18 octobre 2018
Transgene : 1er patient traité de l’essai de Phase 1/2 de TG6002 dans les tumeurs gastro-intestinales avancées

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé le traitement du premier patient de l’essai de Phase 1/2 de TG6002 chez des patients atteints de tumeurs gastro-intestinales avancées telles que les cancers du côlon, au centre Léon Bérard (Lyon). Cet essai multicentrique est autorisé en France, en Belgique et en Espagne. Il inclura jusqu’à 59 patients.

Inventiva : deux nominations au sein de son équipe de direction

Publié le 18 octobre 2018
Inventiva : deux nominations au sein de son équipe de direction

Inventiva, société biopharmaceutique qui développe des traitements innovants pour la stéatohépatite non alcoolique (NASH), la sclérodermie systémique (SSc) et les mucopolysaccharidoses (MPS), a annoncé la nomination du Dr Marie-Paule Richard, M.D., au poste de Directrice Médicale et du Dr David Nikodem, Ph.D., au poste de Vice-Président des Opérations aux États-Unis, en prévision des prochaines étapes de développement de la société.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions