Edition du 20-08-2018

Erreurs médicamenteuses: un arrêté pour une meilleure prévention à l’hôpital

Publié le mardi 19 avril 2011

Xavier Bertrand, ministre du travail, de l’emploi et de la santé et Nora Berra, secrétaire d’Etat chargé de la santé, ont signé le 6 avril dernier un arrêté visant à améliorer la prévention des erreurs médicamenteuses chez les patients hospitalisés. Ce texte matérialise l’engagement d’améliorer la qualité de la prise en charge médicamenteuse, pris à la suite de la survenue d’accidents dramatiques liés à des erreurs d’administration de médicaments en décembre 2008.

Il s’inscrit également dans la logique de la loi « Hôpital, patients, santé, territoires » (HPST),qui favorise l’élaboration et la mise en œuvre, par les établissements de santé, d’une politique d’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins, ainsi qu’une gestion avérée des risques.

Très attendu par les professionnels, l’arrêté a été soumis à une large consultation auprès des agences sanitaires, des conférences et des fédérations hospitalières, des sociétés savantes, des syndicats et des ordres professionnels, des observatoires des médicaments, des dispositifs médicaux et des innovations thérapeutiques (OMEDIT), des agences régionales de santé (ARS) et des associations de patients.

Nouveau référentiel en la matière, il prévoit l’étude des risques encourus par les patients liés à la prise en charge médicamenteuse, permettant d’élaborer des procédures prioritaires, notamment sur les patients et les médicaments à risque ; la formalisation de l’organisation et des responsabilités au sein des établissements de santé ; la planification des actions d’amélioration et la communication vis-à-vis notamment des personnels ; l’analyse des accidents en vue d’actions futures d’amélioration et enfin la mise en place d’actions de formation pour les professionnels.

La mise en place du référentielau sein des établissements sera facilitée par un dispositif d’accompagnement. Celui-ci prévoit un appui aux régions via les structures régionales existantes, un renforcement de la formation, un appui à l’informatisation et la mise à disposition d’outils pour la mise en œuvre de l’arrêté.

Par ailleurs, un accompagnement financier, prévu dans les lois de financement de la sécurité sociale 2010 et 2011, permettra de développer l’analyse des accidents, via le retour d’expérience et des réunions de concertation pluridisciplinaires. De même, une enveloppe du fonds pour la modernisation des établissements de santé publics et privés (FMESPP) est mise à disposition des directeurs généraux d’ARS, en vue du développement de l’informatisation de démarches de gestion des risques.

« Ce dispositif, dans la lignée de la nouvelle règlementation issue de la loi HPST, constitue un levier important pour améliorer la qualité de la prise en charge médicamenteuse. Des bénéfices sont attendus pour tous les acteurs de la prise en charge : pour les patients, par la traçabilité des médicaments dispensés et la sécurisation du parcours de soins, mais aussi pour les professionnels de santé, par une lutte favorisée contre l’iatrogénie médicamenteuse », estime le ministère dans un communiqué.

Source : Ministère de la Santé








MyPharma Editions

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Publié le 10 août 2018
Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Merz, la société allemande spécialisée dans le domaine de l’esthétique médicale et des neurotoxines, a annoncé la nomination de Bob Rhatigan en tant que CEO pour les Amériques. Pour développer son leadership concernant ses activités en Amérique du Nord chez Merz, M. Rhatigan sera désormais responsable de l’Amérique latine et surpervisera la stratégie commerciale mondiale de cette nouvelle région des Amériques.

Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Publié le 9 août 2018
Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Genomic Vision vient de signer un contrat de licence avec European Equity Partners (EEP), une société d’investissement privée au Royaume-Uni spécialisée dans les investissements dans le secteur des sciences de la vie, pour l’utilisation de la technologie du peignage moléculaire dans le domaine de la biotransformation.

Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Publié le 7 août 2018
Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Celyad, la société biopharmaceutique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé la nomination de Philippo Petti en qualité de « Chief Financial Officer », succédant à Patrick Jeanmart.

L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

Publié le 6 août 2018
L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé dans un point d’information avoir élaboré trois Recommandations Temporaires d’Utilisation (RTU) dans le traitement adjuvant du mélanome pour Opdivo (nivolumab), Keytruda (pembrolizumab) et l’association Mekinist-Tafinlar (trametinib-dabrafenib).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions