Edition du 21-01-2021

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

Ferring : début de l’essai PRONOUNCE chez des patients atteints d’un cancer de la prostate et d’une maladie cardiovasculaire à un stade avancé

Publié le mardi 9 février 2016

Ferring : début de l'essai PRONOUNCE chez des patients atteints d'un cancer de la prostate et d'une maladie cardiovasculaire à un stade avancé Ferring, le groupe pharmaceutique suisse, a annoncé lundi le début de l’essai de Phase 3b, PRONOUNCE. Cet essai comparera la survenance d’événements cardiovasculaires majeurs (MACE) chez des patients atteints d’un cancer de la prostate et de maladie cardiovasculaire recevant l’antagoniste du récepteur de la GnRH, degarelix, et les patients recevant un agoniste de la GnRH, leuprolide.

Le cancer de la prostate est la seconde forme de cancer la plus courante chez les hommes à travers le monde, avec 1,1 million de cas diagnostiqués et plus de 300.000 décès en 2012.  L’hormonothérapie anti-androgénique (ADT) est considérée comme un traitement standard des patients atteints d’un cancer de la prostate. Cependant, l’hormonothérapie anti-androgénique (ADT) a montré être associée à un risque accru de maladie cardiovasculaire. Cette augmentation du risque est particulièrement apparente au cours de la première année suivant le début du traitement.

Une analyse rétrospective de données regroupées provenant de six essais cliniques de Phase 3 suggère qu’il existe peut-être une différence dans le risque de survenance d’un évènement cardiovasculaire majeur lorsque les patients atteints d’un cancer de la prostate et possédant des antécédents de maladie cardiovasculaire sont traités avec l’antagoniste d’une hormone hypothalamique (GnRH), en comparaison avec un traitement par agoniste de la GnRH. L’essai PRONOUNCE a été initié dans le but de comparer le profil de sécurité cardiovasculaire de deux types de traitement par hormonothérapie anti-androgénique – l’antagoniste de la GnRH (degarelix) et l’agoniste de la GnRH (leuprolide) – sur une période de traitement d’un an. Le paramètre principal de l’essai PRONOUNCE est la durée entre la randomisation du patient et la première occurrence confirmée du paramètre principal combiné des événements cardiovasculaires graves (MACE).

« Etant donné que les hommes d’un âge avancé atteints d’un cancer de la prostate présentent un risque accru de développer une maladie cardiovasculaire, il est crucial que le statut cardiovasculaire soit pris en considération dans la gestion des patients qui ont entamé une hormonothérapie anti-androgénique », a déclaré le Dr. Howard Scher, Chef du Service d’oncologie génito-urinaire au Memorial Sloan-Kettering Cancer Center et co-investigateur principal dans le cadre de l’essai PRONOUNCE. « L’essai PRONOUNCE pourrait fournir un aperçu utile sur le profil de sécurité cardiovasculaire des antagonistes de la GnRH et des agonistes de la GnRH, et contribuer à une prise de décision clinique informée. »

Ferring Pharmaceuticals s’associe au Duke Clinical Research Institute (DCRI), un institut de la Duke University School of Medicine, aux Etats-Unis, afin de réaliser l’essai PRONOUNCE. Le Duke Clinical Research Institute offrira son leadership universitaire ainsi que son expertise de renommée mondiale en matière d’essais cliniques sur les maladies cardiovasculaires.

« Cet essai très attendu représente la première étude sur les issues cardiovasculaires, réalisé chez des patients cancéreux. Il est le fruit d’une collaboration unique entre les cardiologues, les oncologues et les urologues impliqués dans les soins aux patients atteints de maladies cardiovasculaires et de cancer de la prostate, » a déclaré le Dr. Matthew Roe, Professeur de Médecine associé au Duke University Medical Center et au Duke Clinical Research Institute.

L’essai PRONOUNCE recrutera environ 900 patients sur plus de 50 sites d’essais aux Etats-Unis et au Canada – la première visite de patient (FPFV) devant se dérouler en février 2016.

Source : Ferring








MyPharma Editions

Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Publié le 20 janvier 2021
Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Ipsen a annoncé la nomination de Gwenan White en tant que Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques à compter de mars 2021. Basée à Boulogne (France), elle sera responsable de concevoir, mettre en oeuvre, diriger la stratégie et les activités de communication ainsi que les relations publiques d’Ipsen à l’échelle globale.

Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Publié le 20 janvier 2021
Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem a coopté, le 19 janvier 2021, deux nouveaux administrateurs : Denis Hello, Vice-Président, General Manager d’AbbVie France, dans la famille des laboratoires américains en remplacement de Pierre-Claude Fumoleau et Stéphane Lepeu, Directeur Général Délégué-Commercial de Delpharm, en remplacement de Sébastien Aguettant. Nouveau Président de CDMO France[1], il représente les façonniers dans le collège des organisations professionnelles.

Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Publié le 19 janvier 2021
Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l'étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Servier a annoncé les résultats actualisés de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 évaluant LONSURF® (trifluridine/tipiracil) + bevacizumab et capécitabine + bevacizumab (C-B) en première ligne pour les patients atteints d’un cancer colorectal métastatique non résécable (mCRC) et non éligibles pour un traitement intensif.1 Ces données ont été présentées lors d’une présentation orale au Symposium sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO 2021 (ASCO-GI).

Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Publié le 19 janvier 2021
Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Ethypharm et Orphelia Pharma ont annoncé la signature d’un accord exclusif pour le développement, l’enregistrement et la commercialisation en République Populaire de Chine de Kigabeq® (vigabatrine) indiqué dans le traitement de première intention des spasmes infantiles (syndrome de West).

Sensorion : des données précliniques démontrent le potentiel de SENS-401 dans la préservation de l’audition résiduelle après implantation cochléaire

Publié le 19 janvier 2021
Sensorion : des données précliniques démontrent le potentiel de SENS-401 dans la préservation de l’audition résiduelle après implantation cochléaire

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique et dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, a annoncé des données précliniques montrant que la combinaison de sa molécule SENS-401 avec des implants cochléaires a réduit la perte d’audition résiduelle à une fréquence située au-delà de la position de l’électrode.

Transgene / BioInvent : approbation de l’ANSM pour poursuivre l’essai de Phase I/IIa du virus oncolytique BT-001 dans les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2021
Transgene / BioInvent : approbation de l'ANSM pour poursuivre l'essai de Phase I/IIa du virus oncolytique BT-001 dans les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé avoir reçu l’approbation de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), pour procéder à un essai de Phase I/IIa du virus oncolytique innovant BT-001 en France.

Quantum Genomics : lancement d’une étude Pivotale de Phase III dans l’Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Publié le 18 janvier 2021
Quantum Genomics : lancement d'une étude Pivotale de Phase III dans l'Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle résistante et l’insuffisance cardiaque, a annoncé le lancement de l’étude REFRESH dans l’hypertension artérielle difficile à traiter (1) ou résistante(2).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents