Edition du 14-06-2021

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

Ferring : début de l’essai PRONOUNCE chez des patients atteints d’un cancer de la prostate et d’une maladie cardiovasculaire à un stade avancé

Publié le mardi 9 février 2016

Ferring : début de l'essai PRONOUNCE chez des patients atteints d'un cancer de la prostate et d'une maladie cardiovasculaire à un stade avancé Ferring, le groupe pharmaceutique suisse, a annoncé lundi le début de l’essai de Phase 3b, PRONOUNCE. Cet essai comparera la survenance d’événements cardiovasculaires majeurs (MACE) chez des patients atteints d’un cancer de la prostate et de maladie cardiovasculaire recevant l’antagoniste du récepteur de la GnRH, degarelix, et les patients recevant un agoniste de la GnRH, leuprolide.

Le cancer de la prostate est la seconde forme de cancer la plus courante chez les hommes à travers le monde, avec 1,1 million de cas diagnostiqués et plus de 300.000 décès en 2012.  L’hormonothérapie anti-androgénique (ADT) est considérée comme un traitement standard des patients atteints d’un cancer de la prostate. Cependant, l’hormonothérapie anti-androgénique (ADT) a montré être associée à un risque accru de maladie cardiovasculaire. Cette augmentation du risque est particulièrement apparente au cours de la première année suivant le début du traitement.

Une analyse rétrospective de données regroupées provenant de six essais cliniques de Phase 3 suggère qu’il existe peut-être une différence dans le risque de survenance d’un évènement cardiovasculaire majeur lorsque les patients atteints d’un cancer de la prostate et possédant des antécédents de maladie cardiovasculaire sont traités avec l’antagoniste d’une hormone hypothalamique (GnRH), en comparaison avec un traitement par agoniste de la GnRH. L’essai PRONOUNCE a été initié dans le but de comparer le profil de sécurité cardiovasculaire de deux types de traitement par hormonothérapie anti-androgénique – l’antagoniste de la GnRH (degarelix) et l’agoniste de la GnRH (leuprolide) – sur une période de traitement d’un an. Le paramètre principal de l’essai PRONOUNCE est la durée entre la randomisation du patient et la première occurrence confirmée du paramètre principal combiné des événements cardiovasculaires graves (MACE).

« Etant donné que les hommes d’un âge avancé atteints d’un cancer de la prostate présentent un risque accru de développer une maladie cardiovasculaire, il est crucial que le statut cardiovasculaire soit pris en considération dans la gestion des patients qui ont entamé une hormonothérapie anti-androgénique », a déclaré le Dr. Howard Scher, Chef du Service d’oncologie génito-urinaire au Memorial Sloan-Kettering Cancer Center et co-investigateur principal dans le cadre de l’essai PRONOUNCE. « L’essai PRONOUNCE pourrait fournir un aperçu utile sur le profil de sécurité cardiovasculaire des antagonistes de la GnRH et des agonistes de la GnRH, et contribuer à une prise de décision clinique informée. »

Ferring Pharmaceuticals s’associe au Duke Clinical Research Institute (DCRI), un institut de la Duke University School of Medicine, aux Etats-Unis, afin de réaliser l’essai PRONOUNCE. Le Duke Clinical Research Institute offrira son leadership universitaire ainsi que son expertise de renommée mondiale en matière d’essais cliniques sur les maladies cardiovasculaires.

« Cet essai très attendu représente la première étude sur les issues cardiovasculaires, réalisé chez des patients cancéreux. Il est le fruit d’une collaboration unique entre les cardiologues, les oncologues et les urologues impliqués dans les soins aux patients atteints de maladies cardiovasculaires et de cancer de la prostate, » a déclaré le Dr. Matthew Roe, Professeur de Médecine associé au Duke University Medical Center et au Duke Clinical Research Institute.

L’essai PRONOUNCE recrutera environ 900 patients sur plus de 50 sites d’essais aux Etats-Unis et au Canada – la première visite de patient (FPFV) devant se dérouler en février 2016.

Source : Ferring








MyPharma Editions

Yposkesi lance la construction d’un deuxième site de bioproduction

Publié le 14 juin 2021
Yposkesi lance la construction d’un deuxième site de bioproduction

Yposkesi, CDMO (Contract Development & Manufacturing Organization) leader en Europe spécialisé en thérapies géniques et cellulaires, a annoncé le lancement du projet SKY, la construction d’un deuxième bâtiment dédié à la production de thérapies géniques et cellulaires, une nouvelle ressource au niveau mondial pour les entreprises qui développent des produits biopharmaceutiques, également appelés MTI pour Médicaments de Thérapie Innovante (ATMP – Advanced Therapy Medicinal Products).

Noxxon : résultats positifs de la 2ème cohorte de son essai de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Publié le 11 juin 2021
Noxxon : résultats positifs de la 2ème cohorte de son essai de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé les résultats positifs de la deuxième cohorte de son étude de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 en association avec une radiothérapie chez des patients atteints de cancer du cerveau (Glioblastome Multiforme). Les données montrent que le NOX-A12, à la dose de 400 mg/semaine, continue d’être sûr et bien toléré, avec des signes apparents de réduction de la taille des tumeurs.

Lysogene signe un accord exclusif de licence mondiale avec la SATT Conectus pour un candidat médicament de thérapie génique

Publié le 11 juin 2021
Lysogene signe un accord exclusif de licence mondiale avec la SATT Conectus pour un candidat médicament de thérapie génique

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la signature d’un accord exclusif de licence mondiale avec la SATT Conectus pour le développement et la commercialisation d’un candidat médicament de thérapie génique dans le traitement du syndrome de l’X Fragile.

DNA Script renforce son équipe de direction pour préparer le lancement commercial du système SYNTAX

Publié le 10 juin 2021
DNA Script renforce son équipe de direction pour préparer le lancement commercial du système SYNTAX

DNA Script a annoncé la nomination de Kim Ferguson en tant que Vice‐Présidente en charge des ventes, et de Randy Dyer au poste de Vice‐Président en charge du marketing. Ces deux exécutifs rejoignent DNA Script afin de préparer le lancement commercial du
système SYNTAX, la première imprimante à ADN de laboratoire mettant en oeuvre la technologie EDS de synthèse enzymatique d’ADN développée par la société.

L’Ascenseur et AstraZeneca lancent l’opération « En Stage ! »

Publié le 10 juin 2021
L’Ascenseur et AstraZeneca lancent l’opération « En Stage ! »

L’Ascenseur et AstraZeneca lancent l’opération « En Stage ! »Afin de répondre à la crise qui touche de plein fouet l’insertion professionnelle des jeunes, AstraZeneca et le collectif de L’Ascenseur lancent un programme inédit de stages dès juillet 2021. L’initiative « En Stage ! » propose vingt-cinq postes pour des jeunes dans 11 associations membres de L’Ascenseur réparties sur le territoire français.

Valneva finalise le recrutement l’étude de Phase 3 sur l’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin contre le chikungunya

Publié le 10 juin 2021
Valneva finalise le recrutement l’étude de Phase 3 sur l’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin contre le chikungunya

Valneva, société spécialisée dans le développement et la commercialisation de vaccins prophylactiques contre des maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé avoir finalisé le recrutement de l’étude de Phase 3 visant à évaluer l’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique contre le chikungunya, VLA1553. VLA1553 est le seul candidat vaccin contre le chikungunya actuellement en Phase 3 dans le monde.

Sensorion : Nora Yang, spécialiste en thérapie génique et maladies rares, nommée au poste de Directrice scientifique

Publié le 10 juin 2021
Sensorion : Nora Yang, spécialiste en thérapie génique et maladies rares, nommée au poste de Directrice scientifique

Sensorion : Nora Yang, spécialiste en thérapie génique et maladies rares, nommée au poste de Directrice scientifiqueSensorion, société de biotechnologie qui développe des thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, a annoncé la nomination de Nora Yang, Ph.D., spécialiste en thérapie génique et maladies rares, dotée d’une grande expérience en management dans les secteurs industriel, académique et public, au poste de Directrice scientifique.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents