Edition du 23-04-2021

Genzyme investit 250 millions d’euros dans une nouvelle usine en Belgique

Publié le jeudi 20 janvier 2011

Genzyme va lancer la construction d’une nouvelle usine de biotechnologies de pointe au sein de son site de production de Geel afin d’augmenter sa capacité mondiale de production d’alpha alglucosidase, le principe actif de son enzymothérapie de substitution pour la maladie de Pompe. Ce projet d’extension de 250 millions d’euros s’inscrit dans le contexte d’un investissement mondial majeur annoncé antérieurement qui devrait quadrupler la capacité totale de production des enzymothérapies de substitution de la firme.

Environ 150 nouveaux emplois seront créés suite à cette expansion, ce qui portera le nombre des effectifs totaux de Genzyme sur le site de Geel à près de 600 personnes. Le nouveau bâtiment de 22 000 m2 offrira également une superficie suffisante pour de potentielles extensions ultérieures. Les premières autorisations de ce nouveau site sont prévues fin 2014.

« L’extension de notre usine à Geel est une étape cruciale de notre stratégie de production et un élément fondamental de notre mission, » explique Scott Canute, président mondial de la production et des opérations. « Notre engagement vise à fournir des quantités suffisantes de médicaments de qualité à nos patients. Cet investissement a pour but de garantir aux patients atteints de la maladie de Pompe la disponibilité de leur traitement à long terme ».

« Notre présence en Belgique s’est largement renforcée depuis l’ouverture de notre site de production de Geel en 2005. Le site a été autorisé par les autorités sanitaires d’Europe, des Etats-Unis, du Canada, d’Asie et d’Amérique Latine, ce qui démontre son importance stratégique dans la chaîne logistique mondiale de Genzyme », a déclaré Piet Houwen, directeur général du site de production de Genzyme à Geel. « Les excellents résultats que nous avons obtenus, ainsi que l’expertise et la motivation de nos collaborateurs, et notre partenariat avec les autorités locales, provinciales et régionales ont très fortement contribué à la décision de procéder à ce nouvel investissement à Geel ».

« Nous sommes heureux de faciliter la réalisation du projet d’expansion de Geel », déclare le ministre-président flamand Kris Peeters. « Conformément aux objectifs de notre projet Flandres 2020 qui a pour but de propulser notre région à la pointe de l’innovation et de promouvoir sa prospérité, ce nouveau centre de production représente une excellente opportunité de création d’emplois et de croissance économique ».

Ces nouvelles installations à Geel fonctionneront de manière complètement autonome, avec l’objectif de pourvoir à la demande future d’alpha alglucosidase, commercialisé sous le nom de LumizymeTM aux USA et de Myozyme® dans le reste du monde. Le bâtiment hébergera deux bioréacteurs de 4 000 Litres supplémentaires pour la production d’alpha alglucosidase, ainsi qu’une installation complète de purification. Ceci portera à cinq le nombre de bioréacteurs dédiés à la production de ce traitement, avec deux bioréacteurs répondant à la demande mondiale actuelle pour le traitement et un troisième en instance de recevoir ses premières autorisations d’ici la fin 2011.

Myozyme® et Lumizyme™
Genzyme a débuté ses recherches pour un traitement de la maladie de Pompe il y a dix ans et, depuis, a investi près de 1 milliard de dollars dans le développement de cette thérapie. La maladie de Pompe est la première myopathie d’origine génétique à bénéficier d’un traitement spécifique. En France, plus de 100 patients sont désormais traités par Myozyme® et près de 1 500 patients bénéficient de ce traitement dans le monde. LumizymeTM aux USA et Myozyme® dans les autres pays est une enzyme recombinante de l’alpha-glucosidase acide humaine, produite par génie génétique à partir d’une culture de cellules ovariennes de hamster chinois (CHO). Le principe thérapeutique vise à fournir une enzyme humaine recombinante pour pallier le déficit enzymatique, à l’instar d’autres maladies de surcharge lysosomale traitées par enzymothérapie substitutive.

Source : Genzyme








MyPharma Editions

NovAliX nomme le Dr Jérôme Guillemont à la tête du département de drug discovery, ainsi que deux nouveaux directeurs

Publié le 23 avril 2021
NovAliX nomme le Dr Jérôme Guillemont à la tête du département de drug discovery, ainsi que deux nouveaux directeurs

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments, a annoncé la nomination du Dr Jérôme Guillemont à la tête du département de drug discovery. Il rejoint également le comité exécutif de NovAliX. Afin de renforcer l’équipe, les Dr Laurence Mevellec et Olivier Querolle rejoignent également la société en qualité de directeurs de la chimie médicinale.

Nicox : 50% du recrutement atteint dans l’étude de phase 2b Mississippi pour NCX 4251 dans la blépharite

Publié le 23 avril 2021
Nicox : 50% du recrutement atteint dans l’étude de phase 2b Mississippi pour NCX 4251 dans la blépharite

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé que 102 patients sur un objectif de 200 ont été randomisés dans l‘étude clinique de phase 2b Mississippi pour le NCX 4251 dans la blépharite. Les premiers résultats sont actuellement attendus au quatrième trimestre 2021, dans les délais prévus.

Genfit recrute Thomas Baetz en tant que Chief Financial Officer

Publié le 23 avril 2021
Genfit recrute Thomas Baetz en tant que Chief Financial Officer

Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, vient d’annoncer la nomination de Thomas Baetz au poste de Chief Financial Officer. Il rejoint le Comité Exécutif avec Stefanie Magner, Chief Compliance Officer.

Ethypharm établit une présence directe en Italie

Publié le 23 avril 2021
Ethypharm établit une présence directe en Italie

Ethypharm vient d’annoncer l’établissement de sa filiale en Italie, lui permettant d’opérer directement dans le 3ème marché pharmaceutique d’Europe. Placée sous la direction de Bruno Rago, Ethypharm Italy renforcera la présence commerciale du Groupe en Europe, notamment dans son domaine thérapeutique principal, le système nerveux central.

COVID-19 : Valneva initie une étude clinique de Phase 3 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté

Publié le 22 avril 2021
COVID-19 : Valneva initie une étude clinique de Phase 3 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté

Valneva, la biotech nantaise spécialisée dans les vaccins contre les maladies infectieuses, vient d’annoncer l’initiation d’une étude pivot de Phase 3 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté contre la COVID-19, VLA2001. L’étude de Phase 3 « Cov-Compare », (VLA2001-301) va comparer lors d’une étude-pivot d’immunogénicité le candidat vaccin SARS-CoV-2 de Valneva, VLA2001, au vaccin Vaxzevria, qui a déjà reçu une autorisation conditionnelle de mise sur le marché.

COVID-19 : l’essai clinique mené par MedinCell confirme l’innocuité de l’ivermectine

Publié le 22 avril 2021
COVID-19 : l’essai clinique mené par MedinCell confirme l’innocuité de l’ivermectine

MedinCell, société qui développe plusieurs formulations injectables à action prolongée d’ivermectine dont la plus avancée vise à prévenir de l’infection par le Covid-19 et de ses mutants pendant plusieurs mois, a annoncé que son essai clinique valide l’innocuité de l’ivermectine en prise quotidienne sous forme orale, pour simuler la libération continue du principe actif par une injection longue action. Aucun effet indésirable n’a été observé avec les trois doses d’ivermectine testées allant jusqu’à 100 μg/kg.

Erytech sollicite une réunion auprès de la FDA en amont de sa demande de BLA afin d’évaluer une voie d’approbation dans la LAL

Publié le 22 avril 2021
Erytech sollicite une réunion auprès de la FDA en amont de sa demande de BLA afin d’évaluer une voie d’approbation dans la LAL

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le lancement du processus de demande d’autorisation de mise sur le marché auprès de la FDA américaine pour son produit phare, eryaspase, chez les patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique qui ont développé des réactions d’hypersensibilité à la PEG-asparaginase, sur la base des résultats positifs de l’étude clinique de phase 2 conduite par NOPHO.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents