Edition du 24-01-2019

Genzyme investit 250 millions d’euros dans une nouvelle usine en Belgique

Publié le jeudi 20 janvier 2011

Genzyme va lancer la construction d’une nouvelle usine de biotechnologies de pointe au sein de son site de production de Geel afin d’augmenter sa capacité mondiale de production d’alpha alglucosidase, le principe actif de son enzymothérapie de substitution pour la maladie de Pompe. Ce projet d’extension de 250 millions d’euros s’inscrit dans le contexte d’un investissement mondial majeur annoncé antérieurement qui devrait quadrupler la capacité totale de production des enzymothérapies de substitution de la firme.

Environ 150 nouveaux emplois seront créés suite à cette expansion, ce qui portera le nombre des effectifs totaux de Genzyme sur le site de Geel à près de 600 personnes. Le nouveau bâtiment de 22 000 m2 offrira également une superficie suffisante pour de potentielles extensions ultérieures. Les premières autorisations de ce nouveau site sont prévues fin 2014.

« L’extension de notre usine à Geel est une étape cruciale de notre stratégie de production et un élément fondamental de notre mission, » explique Scott Canute, président mondial de la production et des opérations. « Notre engagement vise à fournir des quantités suffisantes de médicaments de qualité à nos patients. Cet investissement a pour but de garantir aux patients atteints de la maladie de Pompe la disponibilité de leur traitement à long terme ».

« Notre présence en Belgique s’est largement renforcée depuis l’ouverture de notre site de production de Geel en 2005. Le site a été autorisé par les autorités sanitaires d’Europe, des Etats-Unis, du Canada, d’Asie et d’Amérique Latine, ce qui démontre son importance stratégique dans la chaîne logistique mondiale de Genzyme », a déclaré Piet Houwen, directeur général du site de production de Genzyme à Geel. « Les excellents résultats que nous avons obtenus, ainsi que l’expertise et la motivation de nos collaborateurs, et notre partenariat avec les autorités locales, provinciales et régionales ont très fortement contribué à la décision de procéder à ce nouvel investissement à Geel ».

« Nous sommes heureux de faciliter la réalisation du projet d’expansion de Geel », déclare le ministre-président flamand Kris Peeters. « Conformément aux objectifs de notre projet Flandres 2020 qui a pour but de propulser notre région à la pointe de l’innovation et de promouvoir sa prospérité, ce nouveau centre de production représente une excellente opportunité de création d’emplois et de croissance économique ».

Ces nouvelles installations à Geel fonctionneront de manière complètement autonome, avec l’objectif de pourvoir à la demande future d’alpha alglucosidase, commercialisé sous le nom de LumizymeTM aux USA et de Myozyme® dans le reste du monde. Le bâtiment hébergera deux bioréacteurs de 4 000 Litres supplémentaires pour la production d’alpha alglucosidase, ainsi qu’une installation complète de purification. Ceci portera à cinq le nombre de bioréacteurs dédiés à la production de ce traitement, avec deux bioréacteurs répondant à la demande mondiale actuelle pour le traitement et un troisième en instance de recevoir ses premières autorisations d’ici la fin 2011.

Myozyme® et Lumizyme™
Genzyme a débuté ses recherches pour un traitement de la maladie de Pompe il y a dix ans et, depuis, a investi près de 1 milliard de dollars dans le développement de cette thérapie. La maladie de Pompe est la première myopathie d’origine génétique à bénéficier d’un traitement spécifique. En France, plus de 100 patients sont désormais traités par Myozyme® et près de 1 500 patients bénéficient de ce traitement dans le monde. LumizymeTM aux USA et Myozyme® dans les autres pays est une enzyme recombinante de l’alpha-glucosidase acide humaine, produite par génie génétique à partir d’une culture de cellules ovariennes de hamster chinois (CHO). Le principe thérapeutique vise à fournir une enzyme humaine recombinante pour pallier le déficit enzymatique, à l’instar d’autres maladies de surcharge lysosomale traitées par enzymothérapie substitutive.

Source : Genzyme








MyPharma Editions

Advicenne : feu vert belge pour initier l’étude pivot de phase II/III CORAL avec ADV7103 dans la cystinurie

Publié le 24 janvier 2019
Advicenne : feu vert belge pour initier l'étude pivot de phase II/III CORAL avec ADV7103 dans la cystinurie

Advicenne, société pharmaceutique spécialiste du développement de produits thérapeutiques adaptés à l’enfant et à l’adulte pour le traitement de maladies orphelines néphrologiques et neurologiques, a annoncé avoir obtenu de l’agence de santé belge (FAMHP – Federal Agency for Medicines and Health Products) l’autorisation d’initier un essai clinique pivot de phase II/III (étude CORAL) avec son candidat médicament phare, ADV7103, dans la cystinurie et fait un point sur sa visibilité financière au 31 décembre 2018.

Elsalys Biotech : résultats positifs de phase III pour l’inolimomab dans le traitement de la SR-aGvHD

Publié le 24 janvier 2019
Elsalys Biotech : résultats positifs de phase III pour l'inolimomab dans le traitement de la SR-aGvHD

Elsalys Biotech, nouvel acteur de l’immuno-oncologie, a présenté les résultats du suivi à long terme des patients de l’étude de phase III INO-107 et ce jusqu’à 8,5 ans. Ces résultats ont été publiés dans une lettre à Blood Advances signée par les investigateurs démontrant le bénéfice clinique de l’inolimomab (LEUKOTAC®) dans le traitement de la maladie du greffon contre l’hôte résistante aux stéroïdes (SR-aGvHD).

Epidémiologie des produits de santé : l ’ANSM et la Cnam créent la structure Epi-Phare

Publié le 24 janvier 2019
Epidémiologie des produits de santé : l ’ANSM et la Cnam créent la structure Epi-Phare

Fin décembre 2018, Dominique Martin, directeur général de l’ANSM, et Nicolas Revel, directeur général de la Cnam ont signé une convention afin de créer un groupement d’intérêt scientifique (GIS), regroupant les équipes d’épidémiologie des produits de santé des deux établissements. Appelé Epi-Phare, ce GIS est une structure publique d’expertise en pharmaco-épidémiologie et en épidémiologie des dispositifs médicaux.

AlzProtect renforce son conseil stratégique

Publié le 24 janvier 2019
AlzProtect renforce son conseil stratégique

AlzProtect, société biopharmaceutique engagée dans le développement de médicaments pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, a annoncé que Jacqueline Lecourtier et Pierre Le Sourd, membre du Conseil de Surveillance Xerys Gestion France, ont rejoint le Conseil d’Administration d’Alzprotect.

Cancer colorectal: Pierre Fabre & Array BioPharma annoncent des résultats de l’étude de Phase 3 BEACON CRC

Publié le 23 janvier 2019
Cancer colorectal: Pierre Fabre & Array BioPharma annoncent des résultats de l'étude de Phase 3 BEACON CRC

Pierre Fabre et Array BioPharma ont annoncé les résultats actualisés d’innocuité et d’efficacité, dont les données matures de survie globale, issues de la partie « Safety-Lead in » (évaluation de la sécurité d’administration) de l’étude de phase 3 BEACON CRC qui a évalué la triple association de BRAFTOVI® (encorafenib), un inhibiteur de BRAF, MEKTOVI® (binimetinib), […]

Polepharma : Stéphane Calmar élu Vice-président Affaires Publiques

Publié le 22 janvier 2019
Polepharma : Stéphane Calmar élu Vice-président Affaires Publiques

Le conseil d’administration de Polepharma a élu, jeudi 17 janvier 2019, Stéphane Calmar à la vice-présidence Affaires Publiques du cluster pharmaceutique. Stéphane Calmar occupe aujourd’hui le poste de Directeur des Affaires Corporate des Laboratoires Novo Nordisk.

Samsung Bioepis : la FDA américaine approuve l’Ontruzant® aux États-Unis

Publié le 22 janvier 2019
Samsung Bioepis : la FDA américaine approuve l’Ontruzant® aux États-Unis

Samsung Bioepis a annoncé que l’agence américaine des médicaments (FDA) avait approuvé l’Ontruzant® (trastuzumab-dttb), un biosimilaire référençant le Herceptin® 1 (trastuzumab), pour toutes les indications éligibles, à savoir le traitement adjuvant du cancer du sein surexprimant HER2, du cancer du sein métastatique, et de l’adénocarcinome de la jonction œso-gastrique, ou du cancer gastrique métastatique, chez des patients qui n’ont pas reçu de traitement préalable pour une maladie métastatique.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions