Edition du 22-05-2022

Grippe H1N1 : les Français mal informés et en pleine confusion

Publié le mardi 15 décembre 2009

Grippe H1N1 : les Français mal informés et en pleine confusionSelon un sondage on line, réalisé par MediaprismGroup les 10 et 11 décembre 2009 auprès de plus de 14 000 personnes, les Français se disent plutôt mal informés : 59% d’entre eux se considèrent mal informés par le gouvernement et 56% mal informés par le corps médical. Si 95% d’entre eux déclarent parler de la grippe, les Français restent peu convaincus du danger de la grippe A et de la nécessité de se faire vacciner.

L’enquête révèle une véritable ambiguïté puisque 64% des répondants jugent le virus de la grippe A peu ou pas du tout dangereux alors que 62% pensent qu’il peut provoquer le décès de personnes ne présentant pas de pathologie, ni de fragilité particulière. « Par réaction à ce phénomène, 69% pensent que les médias ne relaient pas correctement l’information », note MediaprismGroup.

La confusion ambiante, la méconnaissance et le sentiment d’être mal informé conduisent à un véritable paradoxe puisque les Français ont plus peur du vaccin que de la grippe en tant que telle et donnent un grand scepticisme à l’égard de la vaccination : 90% des Français ne se sont pas (encore) fait vacciner et 78% d’entre eux n’envisagent pas de le faire. 84% des parents n’ont pas fait vacciner leurs enfants et 79% d’entre eux n’ont pas l’intention de le faire.

73% redoutent les effets secondaires
C’est essentiellement la peur des effets secondaires à long terme qui les freine : 73% les redoutent, 48% les redoutent beaucoup. 73% des répondants considèrent que le dispositif de vaccination est mal organisé et donc approuvent à 63% le fait que les internes, les médecins du travail et les militaires soient réquisitionnés.

Ce scepticisme est beaucoup plus prononcé chez les femmes que chez les hommes : elles sont moins candidates à la vaccination (17% des femmes versus 28% des hommes), elles ont davantage peur des effets secondaires à long terme (82% des femmes versus 63% des hommes). Elles sont plus critiques vis-à-vis de l’organisation du dispositif de vaccination (75% des femmes la trouvent mauvaise versus 71% des hommes).

Les Français critiques sur l’organisation de la campagne
Quant au temps d’attente pour se faire vacciner, très stigmatisé dans les médias ces dernières semaines, il est finalement une moindre préoccupation même si 54% des personnes qui envisageaient de se faire vacciner pourraient y renoncer s’ils jugent l’attente trop longue et 86% entre eux considèrent que celle-ci ne doit pas dépasser deux heures.

55% des Français déclarent avoir consulté leur médecin traitant qui, dans 58% des cas, ne leur a pas recommandé la vaccination. 60% des répondants préféreraient se faire vacciner par leur médecin traitant.

Finalement, quelques mois après l’arrivée du virus, 77% des répondants estiment que le gouvernement a sur-réagi face à la grippe A. Critiques qui se cristallisent aujourd’hui autour de la ministre de la santé puisque 63% des répondants considèrent que Roselyne Bachelot ne fait pas du bon travail et 67% estiment qu’elle communique mal.

Source : MediaprismGroup








MyPharma Editions

Servier : Éric Fohlen-Weill nommé au poste de Directeur de la Communication Externe

Publié le 20 mai 2022
Servier : Éric Fohlen-Weill nommé au poste de Directeur de la Communication Externe

Servier, groupe pharmaceutique international indépendant, a annoncé la nomination d’Éric Fohlen-Weill au poste de Directeur de la Communication Externe, effective depuis le 20 avril 2022. Basé au siège du Groupe, à Suresnes, Éric Fohlen-Weill a la responsabilité des relations media, de la communication digitale et financière du Groupe, en France et à l’international, ainsi que de la communication de son activité philanthropique (Fonds de dotation Mécénat Servier).

Maladies rares : une recherche clinique forte, notamment en pédiatrie et dans les pathologies ultra rares

Publié le 20 mai 2022
Maladies rares : une recherche clinique forte, notamment en pédiatrie et dans les pathologies ultra rares

Priorité de l’actuelle présidence française de l’Union européenne, les maladies rares ont fait l’objet d’une conférence interministérielle le 28 février au cours de laquelle un plan européen a été sollicité. Les entreprises du médicament, mobilisées pour la recherche de nouvelles solutions thérapeutiques, publient à l’occasion un rapport d’Horizon Scanning pour analyser le développement clinique et identifier les futures innovations susceptibles d’améliorer la prise en charge des patients souffrant de maladies rares.

Le Pr Norbert VEY nommé Directeur général de l’Institut Paoli-Calmettes

Publié le 20 mai 2022
Le Pr Norbert VEY nommé Directeur général de l’Institut Paoli-Calmettes

Professeur en hématologie à Aix-Marseille Université (AMu) et praticien hospitalier (PU-PH), le Pr Norbert VEY a pris ses nouvelles fonctions de Directeur général de l’Institut Paoli-Calmettes (IPC), le 13 mai 2022. Il succède au Pr Patrice VIENS qui a dirigé l’Institut Paoli-Calmettes depuis 2007.

MATWIN met en lumière de nombreux projets novateurs pour faire reculer le cancer

Publié le 20 mai 2022
MATWIN met en lumière de nombreux projets novateurs pour faire reculer le cancer

A l’issue de la 7ème édition de MEET2WIN, sa Convention Partnering Européenne dédiée à la lutte contre les cancers, qui s’est tenue les 12 & 13 mai derniers à Bordeaux, la plateforme MATWIN (filiale d’Unicancer) a annoncé les différents lauréats des sessions de présentation de projets qui ont eu lieu pendant ces deux jours.

OSE Immunotherapeutics : inclusion du 1er participant dans une étude de Phase 1 de VEL-101/FR104 évalué dans l’immunosuppression en transplantation rénale

Publié le 19 mai 2022
OSE Immunotherapeutics : inclusion du 1er participant dans une étude de Phase 1 de VEL-101/FR104 évalué dans l’immunosuppression en transplantation rénale

OSE Immunotherapeutics a annoncé qu’un premier participant a reçu sa première dose du produit dans une étude de Phase 1 de VEL-101/FR104 [NCT05238493], un essai promu et mené par son partenaire dans la transplantation, Veloxis Pharmaceuticals, Inc., une société de Asahi Kasei. VEL-101/FR104 est un immunosuppresseur de maintenance innovant développé dans la prévention du rejet aigu chez les patients transplantés rénaux.

Valneva : l’EMA accepte la soumission du dossier d’AMM de son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19

Publié le 19 mai 2022
Valneva : l'EMA accepte la soumission du dossier d’AMM de son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a confirmé que l’Agence Européenne du Médicament (EMA) a accepté la soumission du dossier d’autorisation de mise sur le marché de son candidat vaccin inactivé à virus entier contre la COVID-19, VLA2001. L’acceptation du dossier signifie que VLA2001 sort du processus de revue progressive des données pour rentrer dans le processus formel d’évaluation par le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’EMA.

Vitiligo : Almirall et Inserm Transfert signent un partenariat de recherche et de licence pour développer des traitements innovants

Publié le 18 mai 2022
Vitiligo : Almirall et Inserm Transfert signent un partenariat de recherche et de licence pour développer des traitements innovants

Almirall, laboratoire biopharmaceutique international spécialisé en dermatologie médicale, et Inserm Transfert, filiale privée de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), ont annoncé la signature d’un accord de licence et un partenariat de recherche pour faire progresser les solutions thérapeutiques dans le traitement du vitiligo.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents