Edition du 19-01-2021

Industrie pharmaceutique: l’UFC-Que Choisir dépose plainte contre neuf médecins pour conflit d’intérêt

Publié le lundi 27 avril 2009

Industrie pharmaceutique: L'UFC-Que Choisir dépose une plainte contre neuf médecins pour conflit d’intérêtDans un communiqué, l’UFC-Que Choisir annonce qu’elle vient d’engager à l’encontre de 9 médecins des procédures auprès de Conseils d’Ordres départementaux et du Ministère de la Santé pour conflit d’intérêt entre leur activité de praticien et des prestations pour l’industrie pharmaceutique.

« En ne déclarant pas leurs liens d’intérêts majeurs avec l’industrie pharmaceutique à l’occasion d’expertises, d’articles dans la presse médicale et/ou d’interventions dans des colloques, ces médecins n’ont pas respecté la loi sur la transparence de l’information médicale (art. L 4113-13 du code de la santé publique) », estime ainsi l’association de consommateurs dans son communiqué.

Distinction entre publicité et information
Objectif de ces procédures pour L’UFC-Que Choisir : « faire respecter la loi sur la transparence de l’information car cette loi aide l’immense majorité des médecins à faire la distinction entre publicité et information scientifiquement étayée ». L’association précise que cette action juridique est le résultat d’investigations réalisées avec le FORMINDEP, association pour une Formation Médicale Indépendante. « Les conflits d’intérêts non déclarés constituent en soi une atteinte à la plus élémentaire des éthiques et viennent biaiser les prescriptions des médecins qui, en toute bonne foi, tendent à suivre les avis des experts de la profession », estime-t-elle.

« L’impartialité de l’expertise n’est pas encore garantie »
L’association rappelle que ces avis sont sollicités par les autorités de santé pour décider de la mise sur le marché d’un médicament, de sa prise en charge par la collectivité et de son prix. « Or, l’impartialité de l’expertise n’est pas encore garantie. » juge l’UFC-Que Choisir  pour qui « les déclarations d’intérêts des rapporteurs extérieurs à la HAS (Haute Autorité de Santé) ne sont « ni systématiques, ni actualisées ».

« Un arsenal commercial »
L’association dénonce par ailleurs la mise en place d’un « arsenal commercial ». «Des jugements d’experts sous influence (…) présentés dans les colloques, dans les formations continues et dans la presse médicale » et complétés « par la visite médicale à laquelle les laboratoires consacrent environ 2 milliards d’euros par an pour « informer » les médecins des nouveaux produits mis sur le marché qui, dans 3 cas sur 4, ne sont pas innovants. »

Une base de données publique
Aussi, l’association préconise à l’instar de l’Inspection générale des affaires sociales, « que soit créée une base de données rendant publics les liens d’intérêts des professionnels de santé avec des entreprises du médicament » et estime nécessaire « un désarmement promotionnel des laboratoires par la création de visiteurs médicaux publics, l’augmentation de la taxe sur la promotion des produits pharmaceutiques et, pour les médicaments les plus problématiques, la diminution du volume de visites médicales. »

Source : communiqué UFC-Que Choisir








MyPharma Editions

Quantum Genomics : lancement d’une étude Pivotale de Phase III dans l’Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Publié le 18 janvier 2021
Quantum Genomics : lancement d'une étude Pivotale de Phase III dans l'Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle résistante et l’insuffisance cardiaque, a annoncé le lancement de l’étude REFRESH dans l’hypertension artérielle difficile à traiter (1) ou résistante(2).

COVID-19 : les données intermédiaires de la phase 1/2a du candidat vaccin de Johnson & Johnson publiées dans le NEJM

Publié le 18 janvier 2021

Des données intermédiaires de phase 1/2a ont été publiées le 13 janvier 2021 dans le New England Journal of Medicine (NEJM)1. Celles-ci démontrent qu’une dose unique du candidat vaccin COVID-19 (JNJ-78436735) – en cours de développement par Janssen (Johnson & Johnson) – induit une réponse immunitaire qui a duré au moins 71 jours, la durée évaluée dans cette étude. Une partie de ces données intermédiaires a été publiée sur medRxiv en septembre 2020.

Genkyotex : des résultats de Phase 1 positifs démontrant un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses

Publié le 18 janvier 2021
Genkyotex : des résultats de Phase 1 positifs démontrant un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé des données positives d’une étude de Phase 1 qui démontrent un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses chez des sujets sains.

DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

Publié le 15 janvier 2021
DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

DBV Technologies a annoncé la réception de réponses écrites de la part de la Food and Drug Administration (FDA) américaine aux questions figurant dans la demande de réunion de type A que la société a présenté en octobre 2020. La demande de réunion de type A a été formulée suite à la réception par la société d’une Lettre de Réponse Complète (CRL) en lien avec sa demande de licence de produits biologiques (BLA) pour Viaskin™ Peanut (DBV712), un patch épicutané expérimental, non invasif, à prise quotidienne unique, visant à traiter l’allergie aux arachides chez les enfants âgés de 4 à 11 ans.

Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 15 janvier 2021
Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement du premier patient dans une étude clinique de phase 1, nommée rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare, eryaspase, dans le traitement en première ligne du cancer du pancréas.

Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Publié le 15 janvier 2021
Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Biogen, entreprise pionnière en neurosciences, a annoncé une nouvelle étude en ligne, en collaboration avec Apple, pour étudier comment mieux surveiller ses capacités cognitives et dépister tout déclin cognitif, y compris l’apparition de troubles cognitifs légers (TCL), grâce à son Iphone ou son Apple Watch.

Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Publié le 15 janvier 2021
Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé la nomination de Gaëlle Stadtler au poste de Directrice des Ressources Humaines. Gaëlle rejoint le Comité de Direction et rapportera directement à Hedi Ben Brahim, Président-Directeur général de Transgene.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents