Edition du 24-09-2019

Institut Curie : Bruno Goud nommé directeur du Centre de recherche

Publié le mardi 4 septembre 2018

Institut Curie : Bruno Goud nommé directeur du Centre de rechercheLe Directoire de l’Institut Curie a nommé Bruno Goud directeur du Centre de recherche à compter du 1er septembre 2018. Il assurera la direction par intérim du Centre de recherche dans l’attente du recrutement d’un nouveau directeur, suivant la procédure définie dans les statuts de l’Institut Curie.

Un Search Committee, en lien avec le Conseil scientifique international de l’Institut Curie, sera mis en place et un appel à candidatures international lancé pour permettre l’arrivée d’un nouveau directeur courant 2019.

La nomination de Bruno Goud fait suite à la décision de Geneviève Almouzni de ne pas renouveler son mandat à la direction du Centre de recherche pour se recentrer principalement sur ses projets scientifiques. Geneviève Almouzni dirigeait le Centre de recherche depuis le 1er septembre 2013.

Ancien élève de l’Ecole normale supérieure (ENS) de Cachan, Bruno Goud commence par suivre une formation d’immunologiste. « C’est en étudiant le phénomène d’endocytose chez les lymphocytes que j’ai commencé à m’intéresser à la biologie cellulaire » explique-t-il. Entré au CNRS en 1982 après une thèse sur le trafic membranaire dans les cellules du système immunitaire, il rejoint en 1986 l’Université de Yale (Etats-Unis) où il caractérise chez la levure la fonction d’une protéine impliquée dans la régulation du transport intracellulaire. Déterminer les mécanismes moléculaires impliqués dans le transport des protéines et des lipides entre les compartiments de la cellule eucaryote, et comprendre comment la dérégulation de ces mécanismes conduit au cancer, deviennent dès lors ses thématiques de prédilection. D’abord à l’Institut Pasteur, puis à l’Institut Curie où, à partir de 1995, il dirige l’Equipe mécanismes moléculaires du transport intracellulaire. Pour atteindre son objectif, Bruno Goud, qui dirige également depuis 2003 l’Unité compartimentation et dynamique cellulaires (UMR144 CNRS/Institut Curie), mise sur une approche résolument interdisciplinaire, allant de la biologie cellulaire et moléculaire à l’imagerie sur cellules vivantes, en passant par la physique.

Bruno Goud est membre de l’EMBO depuis 2005 et a obtenu le Grand prix Jaffé de la fondation de l’Institut de France en 2009 puis la médaille d’argent du CNRS en 2011. Il coordonne depuis 2012 le Labex CelTisPhyBio à l’interface entre la biologie et la physique, et depuis 2017 l’Institut de Convergences Q-Life qui réunit une centaine d’équipes travaillant dans les instituts et écoles rattachées à PSL (Paris Sciences et Lettres) sur les approches de biologie quantitative. Il a obtenu en 2013 un ERC (European Research Council) advanced grant pour financer ses recherches sur les mécanismes du transport intracellulaire.

Source et visuel  : Institut Curie








MyPharma Editions

Deinove intègre la technologie CRISPR-cas9 pour accélérer la découverte et l’optimisation d’antibiotiques innovants

Publié le 24 septembre 2019
Deinove intègre la technologie CRISPR-cas9 pour accélérer la découverte et l’optimisation d’antibiotiques innovants

Deinove, société de biotechnologie française qui s’appuie sur une démarche d’innovation radicale pour développer des antibiotiques innovants et des ingrédients actifs biosourcés pour la cosmétique et la nutrition, a annoncé avoir étoffé sa plateforme technologique avec un outil génétique de pointe, le système CRISPR-cas9, pour renforcer ses capacités d’optimisation de microorganismes variés.

Biogen : avis favorable du CHMP pour l’utilisation des traitements à base d’interféron bêta, dont PLEGRIDY® et AVONEX® pendant la grossesse et l’allaitement

Publié le 23 septembre 2019
Biogen : avis favorable du CHMP pour l'utilisation des traitements à base d’interféron bêta, dont PLEGRIDY® et AVONEX® pendant la grossesse et l’allaitement

Biogen a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) recommande une modification des autorisations de mise sur le marché des traitements à base d’interféron bêta disponibles, dont PLEGRIDY® (peg-interféron bêta-1a) et AVONEX® (interféron bêta-1a), afin de supprimer les contre-indications concernant la grossesse et, en cas de besoin clinique, d’autoriser leur utilisation pendant la grossesse et l’allaitement chez les femmes ayant une sclérose en plaques (SEP) récurrente-rémittente.

Celltrion Healthcare : avis favorable du CHMP pour sa formulation sous-cutanée du CT-P13 (infliximab biosimilaire)

Publié le 23 septembre 2019
Celltrion Healthcare : avis favorable du CHMP pour sa formulation sous-cutanée du CT-P13 (infliximab biosimilaire)

Celltrion Healthcare a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté un avis favorable pour le CT-P13 SC en vue d’une autorisation de mise sur le marché dans l’Union européenne (UE) pour les personnes atteintes d’arthrite rhumatoïde (AR). Le CT-P13 SC est la version sous-cutanée du Remsima® (infliximab biosimilaire, CT-P13).

Merck : avis favorable du CHMP pour l’utilisation de Rebif® pendant la grossesse et l’allaitement si nécessaire sur le plan clinique

Publié le 23 septembre 2019
Merck : avis favorable du CHMP pour l’utilisation de Rebif® pendant la grossesse et l'allaitement si nécessaire sur le plan clinique

Merck, le groupe de sciences et technologies, a annoncé que le Comité européen pour l’évaluation des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA), a émis un avis favorable pour la mise à jour du résumé des caractéristiques du produit (RCP) de Rebif®, un interféron bêta-1a (IFNß-1a), permettant ainsi aux femmes atteintes de Sclérose en Plaques Récurrente (SEP-R) de poursuivre leur traitement pendant la grossesse, si nécessaire sur le plan clinique, et pendant l’allaitement.

Sanofi : le CHMP recommande l’approbation de Dupixent® dans la polypose nasosinusienne sévère

Publié le 20 septembre 2019
Sanofi : le CHMP recommande l’approbation de Dupixent® dans la polypose nasosinusienne sévère

Le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments a rendu un avis favorable concernant une troisième indication de Dupixent® (dupilumab). Le CHMP a recommandé l’approbation de Dupixent en complément à une corticothérapie par voie intranasale pour le traitement de la polypose nasosinusienne (PNS) sévère de l’adulte inadéquatement contrôlée par une corticothérapie systémique et (ou) une chirurgie des sinus.

Nanobiotix : résultats encourageants de phase I pour le radioenhancer NBTXR3

Publié le 20 septembre 2019
Nanobiotix : résultats encourageants de phase I pour le radioenhancer NBTXR3

Nanobiotix vient d’annoncer les résultats encourageants de l’étude de phase I de la société évaluant le radioenhancer NBTXR3, premier représentant de sa classe, activé par radiothérapie stéréotaxique (RTS). Ces données ont été présentées par le Dr Enrique Chajon, investigateur de l’étude, au congrès annuel de l’ASTRO 2019.

Boehringer Ingelheim étend son Programme de recherche sur les cancers KRAS avec l’inhibiteur de MEK de Lupin

Publié le 20 septembre 2019
Boehringer Ingelheim étend son Programme de recherche sur les cancers KRAS avec l’inhibiteur de MEK de Lupin

Boehringer Ingelheim et Lupin ont annoncé le 4 septembre, un accord de licence, de développement et de commercialisation de l’inhibiteur de MEK actuellement développé par Lupin (LNP3794), une thérapie ciblée potentielle destinée aux patients atteints de cancers difficiles à traiter.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents