Edition du 16-05-2021

Institut Curie : Bruno Goud nommé directeur du Centre de recherche

Publié le mardi 4 septembre 2018

Institut Curie : Bruno Goud nommé directeur du Centre de rechercheLe Directoire de l’Institut Curie a nommé Bruno Goud directeur du Centre de recherche à compter du 1er septembre 2018. Il assurera la direction par intérim du Centre de recherche dans l’attente du recrutement d’un nouveau directeur, suivant la procédure définie dans les statuts de l’Institut Curie.

Un Search Committee, en lien avec le Conseil scientifique international de l’Institut Curie, sera mis en place et un appel à candidatures international lancé pour permettre l’arrivée d’un nouveau directeur courant 2019.

La nomination de Bruno Goud fait suite à la décision de Geneviève Almouzni de ne pas renouveler son mandat à la direction du Centre de recherche pour se recentrer principalement sur ses projets scientifiques. Geneviève Almouzni dirigeait le Centre de recherche depuis le 1er septembre 2013.

Ancien élève de l’Ecole normale supérieure (ENS) de Cachan, Bruno Goud commence par suivre une formation d’immunologiste. « C’est en étudiant le phénomène d’endocytose chez les lymphocytes que j’ai commencé à m’intéresser à la biologie cellulaire » explique-t-il. Entré au CNRS en 1982 après une thèse sur le trafic membranaire dans les cellules du système immunitaire, il rejoint en 1986 l’Université de Yale (Etats-Unis) où il caractérise chez la levure la fonction d’une protéine impliquée dans la régulation du transport intracellulaire. Déterminer les mécanismes moléculaires impliqués dans le transport des protéines et des lipides entre les compartiments de la cellule eucaryote, et comprendre comment la dérégulation de ces mécanismes conduit au cancer, deviennent dès lors ses thématiques de prédilection. D’abord à l’Institut Pasteur, puis à l’Institut Curie où, à partir de 1995, il dirige l’Equipe mécanismes moléculaires du transport intracellulaire. Pour atteindre son objectif, Bruno Goud, qui dirige également depuis 2003 l’Unité compartimentation et dynamique cellulaires (UMR144 CNRS/Institut Curie), mise sur une approche résolument interdisciplinaire, allant de la biologie cellulaire et moléculaire à l’imagerie sur cellules vivantes, en passant par la physique.

Bruno Goud est membre de l’EMBO depuis 2005 et a obtenu le Grand prix Jaffé de la fondation de l’Institut de France en 2009 puis la médaille d’argent du CNRS en 2011. Il coordonne depuis 2012 le Labex CelTisPhyBio à l’interface entre la biologie et la physique, et depuis 2017 l’Institut de Convergences Q-Life qui réunit une centaine d’équipes travaillant dans les instituts et écoles rattachées à PSL (Paris Sciences et Lettres) sur les approches de biologie quantitative. Il a obtenu en 2013 un ERC (European Research Council) advanced grant pour financer ses recherches sur les mécanismes du transport intracellulaire.

Source et visuel  : Institut Curie








MyPharma Editions

Genomic Vision annonce la poursuite de son partenariat avec Sanofi

Publié le 14 mai 2021
Genomic Vision annonce la poursuite de son partenariat avec Sanofi

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, vient d’annoncer avoir terminé avec succès le premier volet d’un accord de recherche en trois parties pour la caractérisation génétique des banques de cellules de Sanofi.

Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Publié le 12 mai 2021
Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Cellectis, une société biopharmaceutique de phase clinique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur les cellules CAR-T allogéniques ingéniérées (UCART) et Sanofi, ont annoncé la signature d’un partenariat et d’un contrat d’approvisionnement concernant l’alemtuzumab, un anticorps monoclonal anti-CD52, qui sera utilisé dans le cadre du régime de lymphodéplétion dans certains essais cliniques propriétaires de Cellectis évaluant les cellules UCART.

Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Publié le 12 mai 2021
Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Ipsen a annoncé aujourd’hui avoir exercé son option de collaboration avec Exelixis dans l’étude pivotale de Phase III COSMIC-311. L’étude COSMIC-311 évalue Cabometyx® (cabozantinib) 60 mg par rapport à un placebo chez des patients atteints d’un cancer de la thyroïde différencié (DTC) réfractaire à l’iode radioactif ayant progressé après un à deux traitements antérieurs ciblant le récepteur du facteur de croissance de l’endothélium vasculaire (VEGFR)2.

Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Publié le 12 mai 2021
Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Genfit , société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, vient d’annoncer un recentrage de ses activités de R&D sur l’Acute on Chronic Liver Failure (ACLF) et les maladies cholestatiques.

Nanobiotix s’associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Publié le 12 mai 2021
Nanobiotix s'associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Nanobiotix, société française de biotechnologie, pionnière des approches fondées sur la physique pour élargir les possibilités de traitement des patients atteints de cancer, a annoncé un partenariat avec LianBio, société de biotechnologie dédiée à la mise à disposition de médicaments innovants pour les patients de Chine et sur les principaux marchés asiatiques, afin de développer et de commercialiser le principal produit-candidat de Nanobiotix, NBTXR3, potentiel premier produit de la catégorie des radio-enhancers, en Chine élargie (Chine continentale, Hong Kong, Taïwan et Macao), en Corée du Sud, à Singapour et en Thaïlande.

Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Publié le 11 mai 2021
Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, a annoncé l’accord des autorités de Hong-Kong pour la délivrance d’un brevet pour ses phages anti-Pseudomonas Aeruginosa sur ce territoire.

Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Publié le 11 mai 2021
Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Iktos, société spécialisée dans l’intelligence artificielle pour la conception de nouveaux médicaments, et Facio Therapies, société de découverte et développement de médicaments axée sur la mise au point de traitements pour la dystrophie facio-scapulo-humérale (FSH), ont annoncé leur entrée en collaboration pour appliquer la technologie d’intelligence artificielle (IA) de modélisation générative d’Iktos dans l’un des programmes de découverte de médicaments de Facio.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents